L'enseignement da...
Follow
Find tag "Piratage"
21.4K views | +0 today
L'enseignement dans tous ses états.
Actualités, perspectives, débats... autour du monde de l'éducation et de l'enseignement.
Curated by Vincent DUBOIS
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Des hackers visitent des serveurs d'universités

Des hackers visitent des serveurs d'universités | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it
Le groupe Team GhostShell revendique le piratage de serveurs d'une centaine d'universités et grandes écoles à travers le monde.

 

Dans le cadre d'une opération baptisée Project WestWind, le groupe Team GhostShell affirme s'être introduit dans les serveurs de près d'une centaine d'universités à travers le monde. Quelques noms comme Harvard, Stanford mais aussi l'université de Strasbourg pour la France par exemple.

Des centaines de milliers d'enregistrements ont été publiés dont des noms, identifiants, mots de passe, emails, adresses et numéros de téléphone d'étudiants ou du personnel d'universités.

Identify Finder a analysé cette attaque par injection SQL. Les informations divulguées et amassées pendant au moins quatre mois paraissent authentiques du moins pour 40 000 comptes sur les 120 000 annoncés par Team GhostShell...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Des étudiants ont détourné un drone espion américain | SmartPlanet.fr

Des étudiants ont détourné un drone espion américain | SmartPlanet.fr | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it
(vidéo) Une équipe d'étudiants texans est parvenue à prendre le contrôle d'un avion sans pilote du gouvernement: la sécurité des drones, déjà en cause lors d'une capture en Iran, devient une préoccupation.

 

Un sujet déjà controversé est sur le point de le devenir encore plus après qu’un groupe d’étudiants a réussi à pirater un drone de surveillance du gouvernement américain.

Menée par une équipe de l’université du Texas à Austin en collaboration avec le ministère de la Sécurité intérieure, l’expérience a utilisé une méthode appelée usurpation de GPS. Pour environ 1.000 dollars de matériel, les chercheurs ont réussi à « usurper » un récepteur GPS, à envoyer de faux signaux et à prendre le contrôle du drone. Pour montrer à quel point un drone détourné peut être dangereux, ils lui ont presque fait percuter le sol avant qu’un pilote de sécurité armé d’une radiocommande intervienne pour empêcher le drone de s’écraser.

La sécurité de la technologie d’avion sans pilote est un sujet préoccupant depuis que des responsables militaires ont découvert qu’un virus informatique avait infecté les systèmes servant à contrôler les drones Reaper et Predator. Ces craintes ont été exacerbées lorsque l’Iran a réussi à capturer l’avion de reconnaissance le plus sophistiqué de l’armée américaine, un RQ-170 Sentinel, en décembre dernier. On pense que les pirates ont abattu le drone en brouillant les signaux de navigation GPS....

more...
No comment yet.