L'enseignement da...
Follow
Find tag "Erasmus"
18.1K views | +8 today
L'enseignement dans tous ses états.
Actualités, perspectives, débats... autour du monde de l'éducation et de l'enseignement.
Curated by Vincent DUBOIS
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Les Inrocks - Le nouveau programme Erasmus+ en 5 chiffres

Les Inrocks - Le nouveau programme Erasmus+ en 5 chiffres | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it
Si le programme Erasmus est connu dans toute l’Europe, le petit nouveau, "Erasmus+", a beaucoup moins fait parler de lui. Il devrait pourtant entrer en vigueur le 1er janvier 2014. Décryptage de ce nouveau programme en 5 chiffres.

 

On l’a cru un temps en danger, il est finalement renforcé. Le programme Erasmus continuera bien à aider des centaines de milliers d’étudiants à se former à l’étranger, parmi les 33 pays partenaires (les 28 Etats membres de l’Union européenne plus l’Islande, le Liechtenstein, la Norvège, la Suisse et la Turquie).

Mais par souci de simplification, “Erasmus” va être regroupé avec d’autres programmes d’échange européens sous l’appellation “Erasmus+”. Si le Parlement européen a adopté la proposition le 19 novembre dernier, le Conseil (Etats membre) devrait donner son accord le 11 décembre prochain.

Décryptage du nouvel “Erasmus+” en 5 chiffres.

 

 

• 7 programmes réunis en un

Si le programme garde le nom du fameux philosophe humaniste, il regroupera tous les dispositifs mis en place par l’Union européenne en faveur de la formation des jeunes. “Comme nous ne voulions pas perdre l’étiquette d’Erasmus, nous avons nommé le nouveau programme Erasmus+“, confie Doris Pack, député Parti Populaire Européen (PPE) rapporteur du texte sur Erasmus+.

Sous ce label seront regroupés :

- Erasmus

- Erasmus Mundus, qui permet à des étudiants européens de partir dans des pays non-européens

- Leonardo da Vinci, qui permet à des étudiants d’aller se former professionnellement en tant qu’apprentis à l’étranger

- Comenius, destiné aux élèves de la primaire jusqu’au lycée

- Grundtvig, pour les adultes ayant décidé de reprendre leurs études

- Jeunesse en Action, pour les jeunes de 13 à 30 ans qui souhaitent faire du volontariat à l’étranger

- Un volet sportif (développé ci-dessous)

 

 

• 14,7 milliards d’euros

C’est le budget alloué au programme Erasmus+ pendant les sept prochaines années (2014-2020). Cela équivaut à une augmentation de 40% par rapport aux budgets cumulés alloués aux programmes pour la période précédente, de 2007 à 2013. Le programme Erasmus seul, par exemple, disposait de 3,1 milliards d’euros pour 2007-2013.

...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Plusieurs choses que vous ignorez sûrement sur Erasmus - Rue89

Plusieurs choses que vous ignorez sûrement sur Erasmus - Rue89 | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it
Erasmus est sauvé. La "success story" de l'Union européenne était menacée : "Erasmus est à court d’argent", reconnaissait début octobre le porte-parole du commissaire européen au Budget.

 

Le programme européen d’échange d’étudiants et de professeurs allait-il disparaître en raison des coupes budgétaires imposées par de nombreux pays de l’Union ?

Finalement non. Lors de sa plénière de décembre, le Parlement européen a soutenu l’accord de six milliards d’euros destiné à couvrir les factures en suspens ainsi que le budget 2013, sauvant ainsi un programme vieux de 25 ans. La première année, à peine plus de 3 000 étudiants en avaient profité ; ils sont 270 000 aujourd’hui. En 25 ans, plus de deux millions de jeunes issus de 33 pays ont ainsi pu étudier à l’étranger.

Un programme pour tous ? Qui favorise l’intégration européenne ? Et qui marche vraiment bien ? Pas si sûr...

 

1.L’anglais plus que la fiesta au soleil.L’Espagne est le premier pays d’accueil et d’origine des étudiants Erasmus. Soit. Mais la France et l’Allemagne suivent. L’Hexagone arrive en deuxième position : environ 30 000 étrangers y séjournent cette année, et le même nombre d’étudiants le quitte pour parfaire ses connaissances hors des frontières.... 2.Portugal, Danemark et Suède à la mode

 Erasmus stagne en France. Entre 2005 et 2009, les arrivées ont cru de 2,8% seulement, et les départs d’un petit 8,6%.

Le Portugal, le Danemark et la Suède deviennent en revanche des destinations de plus en plus prisées ; entre 2005 et 2009, le Portugal a vu ses séjours Erasmus augmenter de 45%.

Encore plus flagrant : le nombre d’étudiants turcs en mobilité Erasmus augmente très rapidement. Ils étaient moins de 3 000 en 2005, pour passer la barre des 8 000 en 2010 – une augmentation de 180%.

 

3.Trop cher pour plaire à tous

 Le programme devait concerner 10% des étudiants, rappellent les auteurs d’une étude du Centre d’études et de recherches sur les qualifications (Céreq) sur le sujet. L’objectif est loin d’être atteint...

 

4.L’étudiant Erasmus : une femme de 23,5 ans

Pour l’année académique 2009-2010, l’âge moyen des étudiants Erasmus était de 23,5 ans.

Et l’étudiant était une étudiante : 62% des Erasmus sont des femmes, soit une part légèrement supérieure à celle des femmes dans la population étudiante globale....

 

5.Pas très branchés sciences dures

Ce sont enfin les étudiants issus de l’enseignement supérieur universitaire qui se déplacent plus que ceux issus des filières professionnalisantes, selon les mêmes études. Et ils se penchent en priorité sur les sciences sociales, les affaires ou le droit, voire les sciences humaines ou les arts. Les disciplines scientifiques restent boudées....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Exclusif: 4 personnalités françaises prennent la défense du programme Erasmus

Exclusif: 4 personnalités françaises prennent la défense du programme Erasmus | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it
ERASMUS - Nous espérons que les budgets Erasmus pour 2012-2013 suffiront à tenir les promesses faites aux étudiants sur la base d'engagements déjà approuvés.

 

La jeunesse de l'Europe est très durement touchée par la crise économique. Le nombre de jeunes chômeurs de 15 à 24 ans a augmenté de moitié depuis le début de cette crise et, aujourd'hui, un jeune Européen sur cinq (soit plus de cinq millions de personnes) est sans emploi. Cela ne peut plus durer. Nous ne pouvons nous permettre une génération perdue.

L'éducation et la formation doivent être au cœur de la réponse de l'Europe à une telle situation. Toute société civilisée se doit d'investir dans l'avenir de ses jeunes afin que ceux-ci puissent jouer pleinement leur rôle en tant que citoyens actifs, trouver un travail valorisant et mener une vie épanouissante. Une bonne éducation est fondamentale car notre jeunesse se prépare à vivre dans un monde en mutation accélérée, et de plus en plus mobile, interdépendant et multiculturel.

Au cours des vingt-cinq dernières années, Erasmus, programme de l'Union européenne très apprécié, a permis à près de trois millions de jeunes Européens d'étudier à l'étranger. Plus récemment, il a été étendu aux stages à l'étranger. Toute une génération a ainsi appris ce que cela signifie de vivre et de travailler avec des personnes d'une autre culture et a pu développer les compétences et la polyvalence indispensables pour s'adapter au marché du travail moderne. Il s'agit là d'une génération qui est parvenue à obtenir certains des emplois les plus attrayants...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Erasmus Mundus : qualité et rayonnement de l'enseignement supérieur européen - Erasmus Mundus - Europe Education Formation France

Erasmus Mundus : qualité et rayonnement de l'enseignement supérieur européen - Erasmus Mundus - Europe Education Formation France | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it

L'Agence Europe Education Formation France (2E2F) a pour mission de promouvoir des projets européens innovants dans le secteur de l'éducation et de la formation professionnelle.

 

Le programme encourage et soutient la mobilité des personnes et la coopération entre établissements européens et non européens. L'objectif est de promouvoir l'Union européenne comme espace d'excellence académique à l'échelle mondiale, de contribuer au développement durable de l'enseignement supérieur des pays tiers et d'offrir aux étudiants les meilleures perspectives de carrière.

Le programme est doté d'une enveloppe financière de 950 millions d'euros pour 2009-2013.

Pour en savoir plus : consulter la décision du Parlement européen et du Conseil établissant la seconde phase du programme d'action Erasmus Mundus (2009-2013).... 

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

25 ans d'Erasmus: un programme ciment de la construction européenne

25 ans d'Erasmus: un programme ciment de la construction européenne | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it
Évoquer le programme Erasmus sans mentionner L'auberge espagnole relève de la gageure, nous ne nous y risquerons pas.

 

Quand Cédric klapish part filmer une bande de grands adolescents venus des quatre coins de l'Europe à Barcelone pour poursuivre leurs études loin de chez eux, le réalisateur ne sait pas que sa comédie deviendra un film culte de la "génération erasmus". À sa sortie en 2002, L'auberge espagnole (regardez la bande-annonce) révèle aux yeux de milliers d'étudiants l'existence d'un programme d'échanges encore quelque peu confidentiel. Depuis, le nombre d'étudiants français partant chaque année avec Erasmus a presque doublé (16.000 en 2002, plus de 31.000 désormais).Lancé en 1987 par onze Etats de l'Union, le programme a d'ores et déjà permis à plus de deux millions de jeunes Européens d'étudier dans le cadre d'échanges impliquant désormais 33 pays dont les 27 membres de l'UE, l'Islande, le Liechtenstein, la Norvège, la Suisse, la Croatie et la Turquie.

 

"La génération Erasmus aura une influence croissante dans la société"....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Le nouvel Erasmus veut doubler le nombre d'étudiants à l'étranger

Le nouvel Erasmus veut doubler le nombre d'étudiants à l'étranger | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it

BRUXELLES — Le programme européen d'échanges pour les étudiants Erasmus va fortement se développer à partir de 2014: l'Union européenne veut porter à cinq millions le nombre de bénéficiaires grâce à un bond de 70% de son budget, selon un projet annoncé mercredi.

"Jusqu'à cinq millions de personnes, soit presque deux fois plus qu'actuellement, devraient bientôt avoir la chance d'aller étudier ou suivre une formation à l'étranger grâce à une bourse Erasmus" entre 2014 et 2020, a annoncé la commissaire européenne chargée de l'Education et de la Culture, Androulla Vassiliou.

Parmi eux, trois millions seront des étudiants de l'enseignement général et professionnel, 700.000 des stagiaires en entreprises et plus de 500.000 des bénévoles. Un million d'enseignants et de formateurs devraient aussi obtenir des financements pour enseigner ou se former à l'étranger, selon la Commission.

Pour cela, Bruxelles entend réunir tous les mécanismes européens mis en oeuvre dans l'éducation, la formation et la jeunesse au sein d'"Erasmus pour tous", un programme d'ensemble bénéficiant de la notoriété d'Erasmus, lancé en 1987....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Le programme Erasmus va être en partie financé par des prêts étudiants

Le programme Erasmus va être en partie financé par des prêts étudiants | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it
Plusieurs Etats, dont la France, redoutent que ce nouveau mécanisme menace les bourses d'études à l'étranger.

 

Tandis que le Conseil européen, sous présidence irlandaise, met la dernière main à son budget 2014-2020, les négociations achoppent sur un point mineur en apparence, mais symbolique : la création de prêts garantis par l'Europe pour financer les séjours d'étudiants à l'étranger. Certains craignent que de tels prêts menacent le système des bourses Erasmus, devenu un emblème de l'Europe universitaire.

Le programme permet chaque année à 230 000 jeunes de passer, grâce à de modestes bourses d'appoint, quelques mois dans l'un des 33 pays adhérents (les 27 Etats de l'Union européenne, la Suisse, la Norvège, l'Islande, le Lichtenstein, la Croatie et la Turquie).

Pour parvenir, d'ici à 2020, à l'objectif de 20 % d'étudiants voyageurs, contre 1,5 % aujourd'hui, l'Europe va modifier son système de financement. Et privilégier, face à l'assèchement des finances publiques, un système de prêts garantis. Le dispositif s'adresserait aux étudiants en master, qui pourraient emprunter jusqu'à 12 000 euros pour un an et 18 000 euros pour deux ans.

Le principe du prêt est acquis. Tout le débat porte sur l'ampleur du fonds de garantie, nécessairement prélevé sur des budgets existants : "Il existe un risque réel de voir ce mécanisme remplacer les systèmes de bourses dans certains Etats, comme en France, ou de déstabiliser des systèmes de garantie efficaces déjà mis en place dans d'autres, comme au Danemark ou en Finlande", alerte un groupe de députés européens socialistes et écologistes.

....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Turquie : Sevil Sevimli espère rentrer en France

Turquie : Sevil Sevimli espère rentrer en France | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it
VIDÉO - La Française, étudiante en cycle Erasmus, risque 32 ans de prison pour «terrorisme».

 

Sevil Sevimli a déjà dû tirer un trait sur la rentrée universitaire en Master 1 à la faculté d'Information et de communication de Lyon-II, qui s'est déroulée sans elle. Lors de la première audience de son procès à Bursa, une ville de l'ouest de la Turquie, le 26 septembre, la justice lui a interdit de quitter le territoire turc. Elle espère que la cour d'assises fera preuve de davantage de clémence, lundi, à l'occasion de sa deuxième comparution. «Mon avocat va proposer que je puisse rentrer en France et en échange je m'engage à me présenter à chaque audience», explique l'étudiante originaire de Belleville-sur-Saône, dans le Rhône.

Depuis le 10 mai, jour où la police est venue l'arrêter à l'aube dans l'appartement qu'elle partageait en colocation, la jeune femme de 20 ans fait face à un cauchemar judiciaire. Accusée d'être membre «de la direction d'une organisation terroriste», le Parti/Front révolutionnaire de libération du peuple (DHKP-C), elle risque 32 ans et demi de prison. Ce groupe clandestin d'extrême gauche, fondé dans les années 1970, mène des actions violentes. L'attentat suicide devant un commissariat de la banlieue d'Istanbul le 11 septembre, au cours duquel un policier a été tué, lui a été attribué. «Je n'ai jamais eu de rapports avec le DHKP-C et je ne suis pas une dirigeante de cette organisation. Je suis venue en Turquie dans le seul but de connaître la culture de mes parents», a déclaré la jeune fille, qui est née et a grandi en France.

 

Les éléments dans le dossier de Sevil Sevimli pour prouver qu'elle était à la tête de la branche jeunesse du DHKP-C à Eskisehir, ville d'Anatolie où elle effectuait un semestre d'études dans le cadre du programme européen Erasmus, paraissent bien maigres. Il lui est reproché, entre autres, d'avoir participé au défilé syndical du 1er Mai, d'avoir collé des affiches et organisé un pique-nique sur le campus en faveur de l'enseignement supérieur gratuit, de s'être rendue à un concert du groupe de rock contestataire Yorum, où des drapeaux de groupes interdits ont été brandis… Toutes ces activités sont légales et Sevil Sevimli reconnaît y avoir pris part...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Education : Erasmus victime de la crise

Education : Erasmus victime de la crise | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it
L'un des symboles de la construction européenne est rattrapé par l'austérité. "Erasmus est à court d'argent", a reconnu mercredi le porte-parole du Commissaire européen au Budget.

Le film de Cédric Klapisch "L'Auberge espagnole" avait immortalisé le programme d'échange d'étudiants européen, créé en 1987.Ce système qui permet à des jeunes de partir entre trois et douze mois à l'étranger lors de leur cursus, vient de fêter ses vingt-cinq ans. Près de 3 millions d'étudiants en ont bénéficié, et le nombre d'étudiants intéressés augmente de 5 à 6% chaque année. La France a ainsi envoyé 30 000 étudiants à l'étranger (principalement en Allemagne, Espagne et Royaume-Uni) et en a reçu 28 000 en 2010. Chaque étudiant reçoit une bourse de 110 à 180 euros selon la destination.

Malgré ce succès, Erasmus n'échappe pas aux coupes dans le budget 2012 de l'Union européenne. Les dépenses ont été réduites de 4 milliards d'euros, a expliqué mardi le député européen Alain Lamassourre. Président de la commission des budgets du Parlement européen, il explique que le Fonds social est en cessation de paiements depuis le début du mois et ne peut donc plus rembourser les Etats....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Etudiants étrangers, oui, mais étudiants à l'étranger aussi! | Slate

Etudiants étrangers, oui, mais étudiants à l'étranger aussi! | Slate | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it
La circulaire Guéant a été abrogée, c'est une bonne chose. Mais il faudrait également oeuvrer pour une meilleure mobilité des jeunes français.

 

La circulaire Guéant sur l’emploi des étudiants venus de l’étranger a vécu. C’est une bonne chose. Mais l’important battage médiatique qui a accompagné cette nouvelle tout au long de la journée de jeudi, très utile en période électorale pour qui en est à l’origine, m’a agacé.

Oui moralement et probablement économiquement, cette circulaire n’était pas adaptée. Certes, son abrogation va permettre aux étudiants concernés de retrouver agilité et sérénité dans la recherche d’un emploi en France. Mais derrière l’écume de l’actualité et au-delà de la satisfaction d’avoir renoué avec une certaine façon de faire s’épanouir la France, cet événement masque une réalité dont on parle bien peu: la France dépense infiniment plus pour accueillir des étudiants étrangers dans ses universités que pour aider ses propres étudiants à sortir du territoire, que ce soit pour des études ou pour des stages.

A l’heure où la France perd systématiquement –structurellement, pourrait-on dire, tant cela dure– des parts de marché à l’exportation, sensibilise-t-on la société au fait que nous sommes parmi les populations les moins mobiles du monde? Sait-on qu’en 2010, 45.000 étudiants français (dont 30.000 Erasmus) seulement sur un total de plus de 2 millions ont passé au moins un trimestre d’études à l’étranger? Sait-on que l’an dernier un peu plus de 17.000 étudiants français seulement ont eu l’opportunité de faire un stage à l’étranger alors que de très sérieuses études ont été faites qui montrent qu’un stage à l’étranger est une clé pour l’emploi? Comment croit-on que les entreprises françaises vont retrouver du dynamisme à l’exportation si leur recrutement ne leur permet pas d’embaucher des jeunes déjà entraînés à s’aventurer dans des pays et des cultures inconnus?

26.000 étudiants étrangers vont donc pouvoir dès maintenant chercher un travail en France. C’est très bien pour eux et c’est très bien pour notre économie. Mon propos n’est pas d’arrêter cet effort.

Mais pendant ce temps, réalisons que les entreprises ne voient passer en recrutement qu’un jeune candidat sur 50 en moyenne avec une première expérience internationale. L’Union européenne vise désespérément depuis l’an 2000 à atteindre une mobilité étudiante de 20% en Europe mais les chiffres européens sont têtus: ils restent coincés à 2%.....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Les étudiants Erasmus privés de bourses

Les étudiants Erasmus privés de bourses | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it
Ils sont partis étudier un an à l'étranger avec la promesse de toucher chaque mois une aide de 400 euros. Certains attendent toujours.

 

«On nous pousse à partir étudier à l'étranger, en nous disant que des bourses existent pour nous aider à financer notre projet. Et une fois qu'on y est, voilà, on nous plante là.» Partie suivre sa troisième année de licence en Angleterre, Azilis se retrouve «coincée à galérer» sans argent.

En tant qu'étudiante Erasmus (nom du programme d'échange européen, ndlr), elle avait décroché deux bourses. L'une de 160 euros par mois (bourse Erasmus), financée par la Commission européenne. Et une autre de 400 euros mensuel, appelée «bourse de mobilité internationale» versée par l'Etat français. C'est cette dernière qui pose problème. Plusieurs étudiants se plaignent de ne pas avoir reçu tous les versements.

Baki Youssoufou, président de la Confédération étudiante, n'est pas étonné. «Les problèmes sont récurrents. Que ce soit les bourses de mobilité ou celles sur critères sociaux d'ailleurs. Certains étudiants les touchent partiellement, d'autres pas du tout. C'est n'importe quoi. Les crédits sont mal répartis, mal utilisés, parfois même pas en totalité...»

De son côté, le Cnous, le centre national des œuvres universitaires et scolaires, en charge du paiement des bourses, assure que tous les versements ont été effectués — «il n'y a pas de problème à ce jour»....

more...
No comment yet.