Mpati - Elèves et enseignants sèchent les cours pour échapper aux recruteurs des groupes armés M26 et FDLR | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it
Craignant d'être surpris par des miliciens sur le chemin de l'école ou même à l'intérieur des salles de classe, les élèves et enseignants du secteur de Mpati (Nord-Kivu), sèchent les cours pour échapper aux recruteurs des groupes armés actifs dans cette région.

Depuis début janvier, le groupe armé M26 ainsi que les FDLR et une faction des Maï-Maï Pareco sont en campagne de recrutement des jeunes gens.

« Nous craignons d’être recrutés par le M26 et même les FDLR », a confié mardi 22 janvier à Radio Okapi un élève qui ne va plus à l’école depuis l’annonce de ce recrutement par les groupes armés.

Les responsables du M26 affirment vouloir recruter des personnes dont l’âge varie entre 17 et 50 ans. « Le M26 va bientôt venir nous prendre pour nous intégrer dans son mouvement. Nous sommes obligés de prendre fuite », s’est indigné de son côté, un enseignant.

Les responsables locaux en appellent à l’intervention du gouvernement provincial. Car, ils craignent que ces écoles ferment leurs portes avant la fin de l’année scolaire en juillet prochain.

Des sources locales indiquent cependant qu’un peloton de militaires congolais est basé à une vingtaine de kilomètres de Mpati.

...