L'enseignement dans tous ses états.
21.8K views | +2 today
Follow
L'enseignement dans tous ses états.
Actualités, perspectives, débats... autour du monde de l'éducation et de l'enseignement.
Curated by Vincent DUBOIS
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Diplômés étrangers : «Il y a à nouveau une hausse des refus injustifiés»

Diplômés étrangers : «Il y a à nouveau une hausse des refus injustifiés» | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it
Depuis la suppression de la circulaire Guéant, les refus de visas de travail aux motifs farfelus, s'étaient arrêtés. Voilà que ça repart, alerte Fatma Chouaieb, du «collectif du 31 mai».

 

Le téléphone a recommencé à sonner. Depuis quelques semaines, de jeunes diplômés étrangers, au parcours sans faute et sortant souvent de grandes écoles ou universités françaises, s’étonnent d’essuyer des refus de visas pour travailler en France.

 

La situation s’était pourtant bien arrangée depuis la suppression en mai 2012 de la fameuse circulaire Guéant du 31 mai 2011, qui avait laissé sur le carreau des centaines de jeunes talents, privés d’autorisation de travail. «Mais depuis quelques semaines, on constate une recrudescence des refus en préfecture, c’est très net», s’inquiète Fatma Chouaieb, la porte-parole du collectif du 31 mai, qui s’était créé à l’époque pour obtenir la suppression de la circulaire. Comment expliquer cette nouvelle vague de refus ? Le ministère de l’Intérieur a-t-il envoyé de nouvelles consignes aux préfectures ? Le collectif s’interroge, et s’apprête à interpeller le gouvernement.

 La situation est-elle semblable à l’automne 2011 quand les premiers effets de la circulaire Guéant commençaient à se faire sentir ?

Heureusement non, nous ne sommes pas du tout dans les mêmes proportions de refus. A l’automne 2011, on avait vraiment lancé l’alerte rouge, le nombre de visas refusés était vraiment très élevé. Et beaucoup de jeunes se retrouvaient pendant des mois et des mois sans réponse de la préfecture. Avec la suppression de la circulaire, les problèmes s’étaient vraiment bien résorbés. On ne recevait plus d’appels à l’aide. Jusqu’à ces dernières semaines. Là, ça recommence. Il y a une vague de refus, c’est net.

 Combien de cas de refus avez-vous enregistrés ?

Pour l’instant, on est encore dans la phase du recensement. Nous n’avons pas encore de chiffres précis, mais j'ai en tête 20 à 30 dossiers. On a ouvert une page Facebook [en septembre 2011, le collectif s’était constitué d’abord via Facebook, ndlr] pour essayer de voir combien de personnes sont concernées. Dès qu’on aura un peu plus de visibilité, on va interpeller les trois ministères concernés, Travail, Intérieur et Enseignement supérieur, pour demander des explications.

 Sur les 20 à 30 dossiers que vous citez, quels sont les motifs de refus ?

Dans la plupart des cas, comme à l’époque de la circulaire Guéant, les agents de préfecture ressortent l’argument du taux de tension dans un bassin d’emploi, en comparant un poste de junior avec un senior. Ça ne tient pas la route. 

 Du coup, vous réactivez le collectif ?

Non, nous n'avons pas cessé d'exister ! Nous avions juste quitté la rue mais nous avons continué à travailler...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Etudiants étrangers : une nouvelle circulaire plus souple

Etudiants étrangers : une nouvelle circulaire plus souple | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it
Une semaine après l'abrogation de la circulaire Guéant, un nouveau texte sur l'accès des étudiants étrangers au marché du travail a été publié.

 

Une nouvelle circulaire sur "l'accès au marché du travail des diplômés étrangers", publiée mardi 5 juin, confirme l'abrogation de la très controversée circulaire Guéant, et assouplit légèrement les règles du séjour en France de ceux-ci à la fin de leurs études (voir au bas de l'article pour consulter cette circulaire).

La circulaire, qui a été rédigée à l'issue d'une collaboration entre les ministères de l'intérieur, du travail et de l'enseignement supérieur et de la recherche, abroge la circulaire Guéant du 31 mai 2011 et la circulaire complémentaire du 12 janvier 2012, "conformément aux engagements du président de la République", selon la nouvelle circulaire adressée aux préfets.

Il est notamment demandé aux préfets de "réexaminer prioritairement les dossiers déposés depuis le 1er juin 2011" et de "délivrer aux intéressés une autorisation provisoire de séjour de six mois, non renouvelable, avec autorisation de travail, ou, pour ceux qui ont une promesse d'embauche, un récépissé avec autorisation de travail durant l'instruction de leur dossier"....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Les étudiants étrangers constituent 41 % des doctorants en France

Les étudiants étrangers constituent 41 % des doctorants en France | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it
La France, troisième pays au monde accueillant le plus d'étudiants étrangers en 2006, est passée en quatrième position en 2009.

 

Les quelque 285 000 étudiants étrangers accueillis en 2010-2011 par la France représentent une part non négligeable des doctorants - qui s'élève à plus de 40 %. Venant surtout de Chine et du Maroc, ils représentent en tout 12% des étudiants de l'Hexagone, selon une étude de Campus France.

La France, qui occupait la troisième place depuis 2006 des pays qui accueillent le plus d'étudiants étrangers, est passée en quatrième position en 2009. Après la publication de la controversée "circulaire Guéant", plusieurs centaines de diplômés étrangers, dont certains très qualifiés, qui avaient été recrutés dans des entreprises françaises, n'ont pas pu obtenir un changement de statut d'étudiant à salarié.

Le ministre de l'intérieur, Manuel Valls, a confirmé jeudi que cette circulaire serait abrogée, un an jour pour jour après sa publication, et remplacée par un nouveau texte.

Le premier contingent des étudiants étrangers est celui des Marocains (11 % en 2009), mais leur nombre a diminué de plus de 9 % entre 2005 et 2009. En revanche, la part des Chinois, qui représentent près de 10% de ces étudiants étrangers, a progressé de presque 65 % en cinq ans. Arrivent ensuite les Algériens et les Tunisiens. La France est le septième pays d'accueil des étudiants asiatiques et c'est l'un de ceux où cette croissance est la plus forte - la part des Vietnamiens a notamment progressé de 55 % entre 2005 et 2009...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Retrait de la circulaire Guéant : "un signal politique très fort"

Retrait de la circulaire Guéant : "un signal politique très fort" | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it

Le texte sur les étudiants étrangers doit être abrogé la semaine prochaine. Fatma Chouaieb, porte-parole du "Collectif du 31 mai", salue cette décision.

 

Elle aura vécu tout juste un an. La circulaire Guéant du 31 mai 2011, qui durcit, pour les diplômés étrangers, les conditions de passage du statut d'étudiant à celui de salarié, sera abrogée la semaine prochaine. La ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, Geneviève Fioraso, l'a annoncé jeudi 24 mai, au cours d'un déplacement à l'Université Paris 13, à Villetaneuse. Fatma Chouaieb est l'une des porte-parole du Collectif du 31 mai, qui s'est mobilisé sans relâche depuis un an pour exiger l'annulation de ce texte. Interview.

Extrait:

"Avec le Collectif du 31 mai, nous avons recensé 1.500 dossiers de refus de changement de statut. Mais cela ne tient pas compte de tous les diplômés qui n'ont pas souhaité rentrer leurs données personnelles sur notre site. Ni de ceux qui, plutôt que de s'épuiser dans des recours devant les tribunaux, ont tout simplement préféré quitter la France et aller travailler dans d'autres pays qui leur offraient des opportunités."

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Le sort des diplômés étrangers est indigne

Le sort des diplômés étrangers est indigne | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it
Les effets ravageurs de la "circulaire Guéant".

...

K. est de nationalité russe, X. de nationalité chinoise. Ils sont chercheurs postdoctorants dans mon équipe. C'est-à-dire qu'ils ont effectué une thèse de doctorat dans un autre institut (aux Etats-Unis pour K., dans un institut de l'Académie des sciences chinoises pour X.) et qu'ils sont actuellement en France dans le cadre d'un contrat à durée déterminée. Quant à P., également russe, il fut postdoctorant dans notre équipe pendant quelques années, puis y obtint un contrat à durée indéterminée en tant qu'ingénieur de recherche, contrat pour lequel il quitta un poste dans une université suédoise de renom. Qu'ont-ils en commun, outre un enthousiasme pour la recherche scientifique, une grande compétence et une formation de très haut niveau ? Ils ont chacun attendu de longs mois (parfois plus de six mois) leur carte (ou titre) de séjour, et même parfois la simple délivrance du récépissé attestant du dépôt de leur dossier de demande.

Pendant ce temps, leur visa d'entrée ayant expiré, pas question de quitter le territoire français pour pouvoir participer à une conférence scientifique à l'étranger, ou pour voir leur famille - il leur aurait été impossible de revenir en France à l'issue de leur voyage. K., quant à lui, n'a pu se rendre, pour cette raison, à un entretien d'embauche dans une université américaine. Pour chacun d'entre eux, délais et files d'attente interminables, pertes de documents, absence de réponse bien que de nombreuses relances aient émaillé leurs démarches. Finalement, contre 350 euros et après des mois d'attente, ils ont obtenu leur titre de séjour... et ont dû presque immédiatement entamer les démarches pour son renouvellement d'un an, dans les mêmes conditions.

Ces exemples ne sont pas des cas isolés. Ils sont le lot commun des étudiants et chercheurs étrangers aujourd'hui dans notre pays. Partout dans le monde, les communautés étudiantes et académiques savent désormais que venir étudier ou chercher en France, c'est s'exposer à de tels déboires...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

A Strasbourg, l'université se mobilise face aux expulsions d'étudiants étrangers | Humanite

A Strasbourg, l'université se mobilise face aux expulsions d'étudiants étrangers | Humanite | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it

Les expulsions d'étudiants étrangers provoquent un malaise croissant au sein de l'Université de Strasbourg (UDS), soucieuse de sa réputation d'ouverture internationale, où des enseignants qui ne veulent plus "fermer les yeux", s'organisent pour aider les jeunes concernés.

Le 13 février, dans la salle d'audience du tribunal administratif de la capitale alsacienne, les bancs ne suffisaient pas pour accueillir la centaine de personnes venues soutenir Ansoumane, un étudiant guinéen menacé d'expulsion après plus de huit années en France. Parmi elles, des amis, des étudiants, des militants associatifs, mais aussi des enseignants de l'UDS, parfois assis par terre pour suivre les débats. Pour l'avocate de la défense, une habituée des lieux, "c'est du jamais vu".

Cet étudiant guinéen de 30 ans fait l'objet d'une obligation de quitter le territoire français (OQTF) depuis 2008, mais il avait poursuivi son cursus avant son interpellation début février....

more...
No comment yet.
Rescooped by Vincent DUBOIS from L'actualité du webdocumentaire
Scoop.it!

Etudiants-étrangers: Je t'aime moi non plus

Etudiants-étrangers: Je t'aime moi non plus | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it

"Six étrangers venus faire leurs études en France. Diplômés, ils voulaient débuter leur vie active ici. On le leur a refusé.

Teddy, Zineb, Tu, Ting, César et Ian racontent leurs rêves brisés par la circulaire du 31 mai. Six histoires différentes, le même sentiment.

Je t'aime moi non plus. Comme un divorce avec la France."

Une belle économie de moyen sur un sujet fort, avec le contexte qui va bien.


Via Simon Loubris
more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

{sciences²}: Etudiants étrangers : directeurs de labos contre la circulaire Guéant

La protestation contre la politique du gouvernement qui s'attaque aux étudiants étrangers se poursuit. Elle a connu un nouvel épisode vendredi avec la publication d'un appel de 60 directeurs de laboratoires de la région Midi-Pyrénées. Il prend la forme d'une lettre ouverte envoyée au Préfet de la Région. Cet engagement public de responsables de laboratoires rejoint la pétition déjà massivement signée.L'initiative est partie du Cerfacs - un centre de recherche en calcul intensif de très haut niveau installé à Toulouse- où une étudiante étrangère se voit refuser la prolongation de son titre de séjour. Une anerie de plus qui touche un des lieux d'excellence de la recherche française dont la coopération étroite avec l'industrie et le rayonnement international est incontestable. Mais que ne ferait pas ce gouvernement pour que Nicolas Sarkozy pique quelque voix à Marine Le Pen ? Par exemple abîmer l'image de la France à l'étranger, mettre en difficulté un laboratoire de pointe, entraver une recherche dont les caractéristiques principales sont justement celles qu'il prétend soutenir (internationale, technologique, de niveau mondial)...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Diplômés étrangers: «la nouvelle circulaire n'est pas satisfaisante»

Fatma Chouaieb, porte-parole du collectif du 31 mai qui représente les étrangers fraîchement diplômés victimes de la circulaire Guéant. Elle décrypte la nouvelle mouture du texte publié jeudi.

 

La nouvelle mouture est-elle satisfaisante ? Le collectif du 31 mai, un groupe de diplômés étrangers qui s'est constitué sur Facebook en réaction à la circulaire, n'est qu'à moitié convaincu. Fatma Chouaieb, l'une des porte-parole, sortie d'HEC, décrypte le nouveau texte.

 

  Cette circulaire vous satisfait-elle ?

   Disons que c'est un premier pas. Elle est loin de nous satisfaire entièrement mais elle permet d'améliorer au moins un point. Dorénavant, la question de l'adéquation entre le diplôme et l'emploi décroché ne sera plus laissée à l'appréciation de la préfecture. Il reviendra à l'entreprise et l'université de prouver que le poste correspond au niveau de compétences du jeune.

 

    Le texte accorde une large place à l'autorisation provisoire de séjour (APS) qui permet de rester sur le territoire français sans passer du statut d'étudiant à celui de salarié. Ce dispositif est-il nouveau ?

    Non, il existe depuis 2006 mais en pratique, il est peu utilisé car trop restrictif. Pour obtenir cette APS, il faut écrire une lettre dans laquelle on s'engage à rentrer dans notre pays d'origine après une première expérience professionnelle. En pratique, si vous avez un CDD, vous avez une autorisation de séjour pour la durée du contrat et tant pis si vous obtenez un renouvellement, vous êtes obligé de partir. Si vous décrochez un CDI, vous pouvez rester un an. Avec cette nouvelle circulaire, on voit où veut en venir le gouvernement: il souhaite généraliser ce dispositif mais cela ne nous satisfait pas du tout.

 

    Vous comptez poursuivre la mobilisation ?

    Bien sûr...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Les Inrocks : Circulaire Guéant: Samir, une offre de CDI et un mois pour quitter la France

Les Inrocks : Circulaire Guéant: Samir, une offre de CDI et un mois pour quitter la France | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it
Un Master 2 et une proposition de CDI en poche, Samir a un mois pour quitter la France. L’assouplissement de la circulaire Guéant n'a rien changé pour cet ancien étudiant algérien....

 

La voix calme et posée, Samir raconte très précisément son histoire. Il tend ses diplômes comme preuve de sa bonne foi. Après un Master 2 en management international à la faculté d’Angers, cet Algérien de 29 ans est recruté en CDD en tant que contrôleur de gestion dans une entreprise d’Ile-de-France. Au bout de cinq mois, son employeur, qui souhaite rester anonyme, lui propose un CDI. Samir entame alors les démarches pour passer du statut d’étudiant extracommunautaire à celui de salarié. Quatre mois plus tard, sa demande de titre de séjour a été refusée. Samir a un mois pour quitter le territoire français. Il est aujourd’hui clandestin...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Et ailleurs, comment sont accueillis les étudiants étrangers ?

Et ailleurs, comment sont accueillis les étudiants étrangers ? | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it
Alors que la France met à la porte les diplômés étrangers, d'autres pays cherchent à les attirer et les garder. Etat des lieux à travers cinq exemples.

En 2009, 3,7 millions de jeunes ont fait leurs études dans un pays qui n'était pas le leur. Ils étaient 800 000 en 1975, rappelle l'Organisation de coopération et de développement économique (OCDE) dans une note publiée récemment (pdf ici) Où partent-ils étudier ? Pour la moitié d'entre eux, dans cinq pays: les États-Unis, le Royaume-Uni, l'Australie, l’Allemagne et la France. Suivent le Canada, le Japon, la Russie et l’Espagne.

Au moment où la France ferme ses portes aux étudiants et diplômés étrangers – avec la circulaire du 31 mai et le relèvement des ressources demandées – d'autres pays, comme l'Allemagne, font le chemin inverse. «Dans de nombreux pays, les procédures d'octroi d'un permis de travail ou de séjour sont simplifiées pour les étudiants en mobilité internationale», relève l'OCDE. En moyenne, un quart des étudiants restent dans le pays où ils ont étudié après l'obtention de leur diplôme. Mais certains Etats, tels l'Australie ou le Royaume-Uni, ont récemment modifié leur système de manière à ne garder que les plus qualifiés. Comparatif à travers cinq exemples: l'Allemagne, le Royaume-Uni, l'Australie, les Etats-Unis et le Canada....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Claude Guéant présente une circulaire atténuée sur les étudiants étrangers - LeMonde.fr

Claude Guéant présente une circulaire atténuée sur les étudiants étrangers - LeMonde.fr | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it
Le Monde.fr - Contrairement au texte initial du 31 mai 2011, les étudiants à "haut potentiel" seront épargnés.

 

Dans un contexte international où chaque pays cherche à attirer les talents, le vivier des étudiants étrangers représente un enjeu crucial. C'est pour cette raison que le Medef, les grandes écoles, les universités et des responsables politiques comme l'ancien premier ministre Jean-Pierre Raffarin ou l'actuel ministre de l'enseignement supérieur, Laurent Wauquiez, avaient d'emblée mis en garde sur les dangers de la circulaire du 31 mai. Pour M. Wauquiez, la mise au point du gouvernement devrait permettre de calmer le jeu, parce que "la nouvelle instruction est claire et qu'elle montre que le gouvernement prend en compte les enjeux en termes d'attractivité et de compétitivité".

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Étudiants étrangers : une nouvelle circulaire attendue mercredi

Étudiants étrangers : une nouvelle circulaire attendue mercredi | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it
Selon Claude Guéant, le texte doit "compléter" la première circulaire, contestée jusque dans les rangs de la majorité.

 

Le gouvernement doit mettre au point, mercredi, un nouveau texte sur le recrutement des étudiants étrangers hautement qualifiés, dispositif destiné à corriger ce qui a été décrit par Claude Guéant comme les "malentendus" de la circulaire controversée du 31 mai. Les ministres de l'Intérieur Claude Guéant, du Travail Xavier Bertrand et de l'Enseignement supérieur Laurent Wauquiez vont recevoir les présidents de la Conférence des grandes écoles, de la Conférence des présidents d'universités et de la Conférence des directeurs des écoles françaises d'ingénieurs afin d'aborder avec eux l'accès au marché du travail des diplômés étrangers formés en France.

La réunion doit se conclure, assure-t-on Place Beauvau, par la rédaction d'une "circulaire complémentaire" à celle du 31 mai, qui avait suscité une mobilisation de l'université, des critiques de l'opposition et à l'étranger et des réserves au sein même de la majorité. Le changement de statut va désormais coûter plus cher : depuis lundi 1er janvier, l'étudiant devenu salarié va s'acquitter d'une taxe de 349 euros, et non plus de 85 euros. Après avoir vigoureusement défendu la circulaire du 31 mai, assurant qu'elle n'était pas une source de droit mais une traduction d'une loi de 2006 sur l'immigration professionnelle, Claude Guéant a fini par admettre des "malentendus"....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Eliza, 27 ans, dans le "purgatoire du visa" après l'abrogation de la circulaire Guéant

Eliza, 27 ans, dans le "purgatoire du visa" après l'abrogation de la circulaire Guéant | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it
Embauchée après ses études, la jeune Québécoise s'était pourtant vu refuser un titre de séjour.

 

Ses ancêtres, dit-elle, ont quitté la France pour l'Amérique en 1642. Et la circulaire Guéant a bien failli, quatre siècles plus tard, pousser Eliza Struthers-Jobin sur le même chemin d'exil... L'abrogation par le nouveau gouvernement de ce texte, signé le 31 mai 2011 par le précédent, permettra peut-être à la jeune Québécoise d'y échapper. Arrivée en France en 2010, diplômée en 2011 d'un master "Industries créatives, média, Web et arts" à l'université Paris-VIII, Eliza Struthers-Jobin avait trouvé un employeur qui l'avait déjà prise en stage et était prêt à lui signer un contrat à durée déterminée d'un an en tant qu'assistante de chargée de production. Mais, le 23 janvier, elle reçoit un courrier de la Préfecture de police de Paris. C'est la douche froide. Le changement de statut (d'étudiante à salariée) qu'elle demande est refusé.

"C'est l'expérience la plus surréaliste de ma vie !, raconte-t-elle. Je m'étais installée dans une ville à laquelle j'avais l'impression d'appartenir. Tout d'un coup, je me suis sentie rejetée. Je suis sortie pour me changer les idées. Les gens marchaient dans la rue ; ils donnaient l'impression d'être libres. Moi, je ne me sentais plus du tout pareille.....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Etudiants étrangers, oui, mais étudiants à l'étranger aussi! | Slate

Etudiants étrangers, oui, mais étudiants à l'étranger aussi! | Slate | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it
La circulaire Guéant a été abrogée, c'est une bonne chose. Mais il faudrait également oeuvrer pour une meilleure mobilité des jeunes français.

 

La circulaire Guéant sur l’emploi des étudiants venus de l’étranger a vécu. C’est une bonne chose. Mais l’important battage médiatique qui a accompagné cette nouvelle tout au long de la journée de jeudi, très utile en période électorale pour qui en est à l’origine, m’a agacé.

Oui moralement et probablement économiquement, cette circulaire n’était pas adaptée. Certes, son abrogation va permettre aux étudiants concernés de retrouver agilité et sérénité dans la recherche d’un emploi en France. Mais derrière l’écume de l’actualité et au-delà de la satisfaction d’avoir renoué avec une certaine façon de faire s’épanouir la France, cet événement masque une réalité dont on parle bien peu: la France dépense infiniment plus pour accueillir des étudiants étrangers dans ses universités que pour aider ses propres étudiants à sortir du territoire, que ce soit pour des études ou pour des stages.

A l’heure où la France perd systématiquement –structurellement, pourrait-on dire, tant cela dure– des parts de marché à l’exportation, sensibilise-t-on la société au fait que nous sommes parmi les populations les moins mobiles du monde? Sait-on qu’en 2010, 45.000 étudiants français (dont 30.000 Erasmus) seulement sur un total de plus de 2 millions ont passé au moins un trimestre d’études à l’étranger? Sait-on que l’an dernier un peu plus de 17.000 étudiants français seulement ont eu l’opportunité de faire un stage à l’étranger alors que de très sérieuses études ont été faites qui montrent qu’un stage à l’étranger est une clé pour l’emploi? Comment croit-on que les entreprises françaises vont retrouver du dynamisme à l’exportation si leur recrutement ne leur permet pas d’embaucher des jeunes déjà entraînés à s’aventurer dans des pays et des cultures inconnus?

26.000 étudiants étrangers vont donc pouvoir dès maintenant chercher un travail en France. C’est très bien pour eux et c’est très bien pour notre économie. Mon propos n’est pas d’arrêter cet effort.

Mais pendant ce temps, réalisons que les entreprises ne voient passer en recrutement qu’un jeune candidat sur 50 en moyenne avec une première expérience internationale. L’Union européenne vise désespérément depuis l’an 2000 à atteindre une mobilité étudiante de 20% en Europe mais les chiffres européens sont têtus: ils restent coincés à 2%.....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

La circulaire Guéant sur les étudiants étrangers abrogée ce jeudi

La circulaire Guéant sur les étudiants étrangers abrogée ce jeudi | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it
La circulaire très controversée, qui restreignait la possibilité pour les étudiants étrangers diplômés de travailler en France, va être abrogée et remplacée par un nouveau texte.

 

"Il y aura abrogation demain [jeudi] de la circulaire du 31 mai 2011 et du texte complémentaire du 12 janvier 2012", a affirmé mercredi soir le président de la FAGE, Philippe Loup, après une réunion place Beauvau entre les organisations étudiantes et des représentants des ministères de l'intérieur, de l'enseignement supérieur et des affaires sociales.

La circulaire contestée, y compris à l'étranger, demandait aux préfets d'instruire "avec rigueur" les demandes d'autorisation de travail des étudiants, et d'exercer un "contrôle approfondi" des demandes de changement de statut des étudiants étrangers.

Après sa publication, plusieurs centaines de diplômés étrangers, dont certains très qualifiés, qui avaient été recrutés dans des entreprises françaises, n'ont pas pu obtenir un changement de statut d'étudiant à salarié. Les employeurs ont donc dû renoncer à les embaucher et plusieurs étudiants se sont retrouvés en situation irrégulière....

more...
Majda Maalal's comment, May 31, 2012 4:32 AM
Effectivement, il fallait prendre cette mesure qui n'allait pas du tout arranger les entreprises françaises, vus que très souvent, les profiles recrutés manquent sur le marché français.
Rescooped by Vincent DUBOIS from Enseignement Supérieur et Recherche en France
Scoop.it!

Etudiants étrangers : une nomination ubuesque, mediapart.fr

Les nominations dans la haute fonction publique ou les organismes publics vont bon train ces jours-ci. A la veille d’un vraisemblable changement de majorité, il s’agit souvent, pour l’actuelle, de recaser in extremis quelques amis mais aussi de récompenser les plus fidèles soutiens. - Mediapart.fr via Sauvons l'Université !


Via Collectif PAPERA
more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Diplômés étrangers : «Le plus terrible, c'est l'arbitraire des guichetiers»

Diplômés étrangers : «Le plus terrible, c'est l'arbitraire des guichetiers» | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it
Une troisième cérémonie de parrainage était organisée, ce mardi soir, pour soutenir les diplômés étrangers empêchés de travailler en France depuis la circulaire Guéant.

 

Jihan Namrouch ne parvient pas à terminer sa phrase, trahie par l'émotion. «Je ne comprends pas. J'étais excellente, j'avais les bons diplômes, un bon emploi, mon entreprise était contente de mon travail...» Cette jeune Marocaine de 27 ans fait partie de ces diplômés étrangers très qualifiés empêchés de travailler en France et désormais menacés d'expulsion. Mardi, dans un amphi de la Sorbonne, à Paris, était organisée une troisième cérémonie de parrainage.Depuis décembre, des personnalités de tous bords s'engagent aux côtés de ces jeunes pour les aider dans leurs démarches et tenter de débloquer leur situation. Du piston, faute de mieux, se désole l'avocate Elise Schor, présente dans la salle et épaulant plusieurs jeunes. «C'est la seule voie qui marche malheureusement aujourd'hui. Sur le terrain juridique, rien ne bouge. C'est triste à dire mais nous n'avons aucun succès.»

A l'origine des blocages : la fameuse circulaire Guéant du 31 mai 2011 qui durcit les conditions pour les étrangers hors Union européenne souhaitant passer du statut d'étudiant à celui de salarié...

more...
No comment yet.
Rescooped by Vincent DUBOIS from Doctorat et doctorants, PhD and PhDs students
Scoop.it!

Trois doctorants de l'université de Poitiers menacés d'expulsion - Collectif PAPERA

[Brève] Trois doctorants de l’université de Poitiers ont reçu de la préfecture ces tout derniers jours une obligation de quitter le territoire français...


Via Collectif PAPERA
more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Etudiants étrangers : des parrains contre une administration "kafkaïenne" - LeMonde.fr

Etudiants étrangers : des parrains contre une administration "kafkaïenne" - LeMonde.fr | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it
Le Monde.fr - Trois semaines après la signature de la circulaire complémentaire sur les étudiants étrangers, l'Université universelle et le Collectif du 31 mai organisent une nouvelle cérémonie de parrainage.

 

Rendez-vous cette fois dans l'amphithéâtre de l'Institut Henri-Poincaré, rue Pierre et Marie Curie. Tout un symbole : "avec la réglementation d'aujourd'hui, la Polonaise Marie Curie aurait-elle pu rester en France ?", interroge l'un des organisateurs. Une provocation applaudie qui lance le ton de la cérémonie. Parmi les parrains, on retrouve la journaliste Isabelle Giordano, l'actrice Carole Bouquet, des artistes et des chefs d'entreprise. Tous sont venus dénoncer une circulaire qu'ils jugent "absurde" et "immorale". "Une aberration économique", d'après Marie-Laure Sauty de Chalon, PDG de aufeminin.com, un magazine féminin sur Internet.

Ils sont Marocains, Chinois ou Camerounais, et ont tous en commun un parcours d'études réussi au sein des meilleures écoles françaises. Mais depuis maintenant huit mois, leur quotidien se résume à une longue attente. Entre une préfecture qui fait traîner leur dossier et une recherche d'emploi qui ne peut pas aboutir, c'est une véritable guerre de tranchée qui s'organise. Mais c'est bien évidemment les étudiants étrangers qui risquent de manquer le plus vite de munitions...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Etudiants étrangers : Claude Guéant doit s'excuser - LeMonde.fr

Etudiants étrangers :  Claude Guéant doit s'excuser - LeMonde.fr | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it
Le Monde.fr - Bienvenue au pays de la "préférence nationale", dans toute son absurdité.

Par Caroline Fourest.

 

César, vénézuélien, est architecte. Il est venu étudier à l'Ecole spéciale d'architecture de Paris, où il a obtenu le Prix du meilleur diplôme. Un cabinet new-yorkais cherche à le recruter depuis des mois. Lui a préféré Paris. "Parce que j'aimais la France, son histoire et son architecture." Il hésite à en parler au passé. Avant, il disait "j'aime la France" sans hésiter. Aujourd'hui, il ne sait plus. La circulaire Guéant a tout brisé. Ses rêves, son CDI dans un cabinet parisien, et son projet : une résidence étudiante à Boulogne (156 logements étudiants), sur lequel il planche depuis un an et qui, du coup, va prendre beaucoup de retard. A croire que ce gouvernement en veut à la jeunesse...

Ils sont des milliers dans son cas. Sid est tunisien, diplômé d'un master et spécialisé dans la lutte contre le blanchiment d'argent et le financement du terrorisme. Un domaine où la maîtrise de l'arabe peut aider. Pourtant, la société de conseil qui comptait sur lui va devoir se passer de ses talents. Indésirable... Parce qu'étranger. Allez me chercher un bon Français !

Bienvenue au pays de la "préférence nationale", dans toute son absurdité. Morale, économique et culturelle. Elle fracasse l'image de la France à l'étranger et le modèle français, basé sur le partage des savoirs. Elle prive la France de sa principale force : le rayonnement culturel grâce à la francophonie. Elle prive les entreprises françaises de talents dont elles ont besoin pour gagner des parts de marché. Il ne faudra pas s'étonner si les élites de demain ne parlent plus français, mais uniquement anglais !..

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Etudiants étrangers : la circulaire complémentaire a été signée - LeMonde.fr

Etudiants étrangers : la circulaire complémentaire a été signée - LeMonde.fr | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it
Le Monde.fr - Ce nouveau texte rétablit en partie des dispositions instaurées par la loi de 2006, et remises en cause par Claude Guéant.

 

La circulaire complémentaire sur l'accès au marché du travail des étudiants étrangers a été signée, jeudi 12 janvier, par les ministres Claude Guéant, Xavier Bertrand et Laurent Wauquiez. Elle complète et assouplit la circulaire, très critiquée, du 31 mai 2011, qui limitait la possibilité pour les diplômés étrangers de rester travailler en France. Le nouveau texte doit être adressé dans la journée aux préfets, selon un communiqué rédigé par les trois ministères concernés par le dossier, l'immigration, le travail et l'enseignement supérieur.

Cette circulaire complémentaire, qu'a pu consulter Le Figaro, rétablit en partie des dispositions instaurées par la loi de 2006, et remises en cause par Claude Guéant en mai. Les étudiants étrangers qui peuvent justifier d'un niveau master ou équivalent bénéficient en effet de nouveau d'une autorisation provisoire de séjour (APS) de six mois, à compter de la date du jury du diplôme concerné.

Le texte va même plus loin en accordant un titre de séjour à l'étudiant étranger qui décroche un emploi ou une promesse d'embauche "avant la délivrance de son diplôme". Une disposition réclamée notamment par les présidents d'université, de grande école et d'école d'ingénieurs, en pointe de la mobilisation sur le dossier....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Des intellectuels en renfort pour les étudiants étrangers

Des intellectuels en renfort pour les étudiants étrangers | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it
Le collectif du 31 mai organisait mardi une soirée de parrainage pour venir en aide aux diplômés étrangers se retrouvant sans titre de séjour suite à la circulaire de Claude Guéant.

 

Du beau monde avait répondu présent, avec des intellectuels tels que l'historien Pierre Rosanvallon ou le mathématicien Michel Broué, et des célébrités comme la réalisatrice Tonie Marshall. De quoi attirer les journalistes, venus en masse.«Claude Guéant est très drôle», ironise l'économiste Olivier Pastré, soulignant que la France est aujourd'hui la risée des nombreux pays cherchant à attirer les étudiants étrangers, tels le Canada et la Chine. Il donne ensuite la parole à son filleuil Zhenghao Chen, un cadre chinois de 33 ans qui a reçu en décembre une lettre de refus de renouvellement de son droit de travail, rompant ainsi le contrat qu'il avait avec une boîte de communication et marketing.

La cérémonie est bien orchestrée. Les duos prennent le micro les uns à la suite des autres. Les personnalités invitées rappellent «le non-sens» de cette circulaire alors que les jeunes diplômés dépeignent leur situation...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Les étudiants étrangers rejettent la nouvelle circulaire Guéant - LeMonde.fr

Les étudiants étrangers rejettent la nouvelle circulaire Guéant - LeMonde.fr | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it
Le Monde.fr - Le gouvernement a décidé mercredi d'assouplir la délivrance du permis de travail à certains étudiants étrangers à haut potentiel.

 

Les étudiants étrangers réunis dans le Collectif du 31 mai continuent de réclamer le retrait de la circulaire Guéant, car son assouplissement annoncé mercredi 4 janvier est fondé sur des critères "qui laissent la place à l'arbitraire", ont-ils annoncé lors d'une conférence de presse.

"Les principaux concernés n'ont pas été représentés à la réunion et nous le regrettons. L'enjeu crucial du nouveau texte concerne les critères d'appréciation, et on demande des critères clairs qui ne laissent pas place à l'arbitraire", a déclaré Fatma Chouaïeb, porte-parole du Collectif. "En outre, quel va être le devenir des victimes de la circulaire ? Nous avons recensé plus de 1 000 cas, les dégâts créés sont bien trop importants. Donc on demande encore le retrait de la circulaire, le retour à la situation d'avant le 31 mai", a-t-elle ajouté.

 

"Que veut dire 'compétence spécifique' ? Parfois les étudiants ne connaissent pas leur pays d'origine. La nouvelle circulaire ne règle donc pas la situation, on reste dans l'arbitraire", a déclaré lors de la conférence de presse Bertrand Monthubert, un des initiateurs (PS) d'une pétition demandant le retrait de la circulaire controversée qui a recueilli quelque 30 000 signatures...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Les Inrocks : La circulaire Guéant vue de l’étranger

Les Inrocks : La circulaire Guéant vue de l’étranger | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it
En France, la circulaire Guéant concernant les étudiants étrangers a suscité un tollé dans les milieux universitaires, politiques et même patronaux. Mais que pensent nos voisins du traitement réservé à leurs étudiants ?...

 

Malgré les critiques émises par les universités, les grandes écoles, les patrons, l’opposition, et par certains membres de la majorité, la circulaire ne sera pas pour autant supprimée mais corrigée.

Que pensent nos voisins étrangers du traitement réservé à leurs étudiants? Depuis un mois, la presse étrangère se fait écho de ce débat.

Une augmentation de 600% de la taxe de renouvellement du titre de séjour

Les étudiants marocains sont les plus nombreux à étudier en France, ils sont près de 30 000. La presse marocaine s’est largement saisie de cette question. Pour le quotidien francophone Aujourd’hui le Maroc, c’est un "nouveau coup dur pour les étudiants étrangers. Le gouvernement français vient de décider de rehausser de 600% la taxe sur le renouvellement du titre de séjour pour les étudiants étrangers"...

A 15 000 kilomètres de l’hexagone, The Australian, quotidien basé à Sydney, analyse finement la situation : "Comme le président Nicolas Sarkozy a du mal à repousser le Front National renaissant sous la présidence de Marine Le Pen, son gouvernement a lancé une répression sur les visas de travail pour des milliers d'étudiants étrangers."

Outre Atlantique, le New York Times livre une description, empreint de romantisme, de l’étudiant étranger type visé par cette circulaire : "Le Français est leur langue maternelle, ils parlent de Sartre et Camus dans les cafés et ont fait leurs études dans des écoles les plus prestigieuses du pays"...

more...
No comment yet.