L'enseignement da...
Follow
Find tag "éducation-sexualité"
20.1K views | +0 today
L'enseignement dans tous ses états.
Actualités, perspectives, débats... autour du monde de l'éducation et de l'enseignement.
Curated by Vincent DUBOIS
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Education sexuelle : «Les parents ne sont pas informés»

Education sexuelle : «Les parents ne sont pas informés» | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it
Après la polémique autour d’un prétendu enseignement de la théorie du genre à l'école, Hélène Romano, psychothérapeute, revient sur les tensions liées à l’éducation sexuelle.

 

Après des SMS qui annonçaient des cours de masturbation en maternelle, des parents ont décidé de ne pas envoyer leurs enfants à l’école. Puis, suite à des rumeurs d’un prétendu enseignement de la théorie du genre, des établissements de banlieue parisienne ont été dépeuplés jusqu’à un tiers de leurs élèves, provoquant la polémique. Hélène Romano, psychothérapeute et chercheuse associée à l’Inserm, vient de publier Ecole, sexe et vidéo (Dunod). Elle tente d’expliquer pourquoi ces tensions autour de l’éducation sont loin d’être nouvelles et analyse les réactions des parents et leurs craintes.

 

Pourquoi est-ce si compliqué de parler de sexualité à l’école ?

Parce que c’est très compliqué de parler de sexualité en général, à l’école comme ailleurs. On peut le voir ne serait-ce qu’au niveau politique avec l’actualité récente. Cela touche à l’intime, à l’éducatif, à la loi, à la transgression, à tout ce qui est fondateur des interdits d’une communauté humaine. Dès qu’on aborde ce sujet, on remet en cause les repères culturels et religieux et on interroge la question de la transgression. Et le curseur est différent d’une société à l’autre, d’une époque à une autre. Ce que l’on remarque, c’est que c’est le plus souvent un paratonnerre, une sorte d’objet expiatoire qui relève un mal-être sociétal. Quand une société se sent insécurisée, l’éducation sexuelle est porteuse de polémique....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

L'éducation sexuelle à l'école, quarante ans de tâtonnements

L'éducation sexuelle à l'école, quarante ans de tâtonnements | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it
Depuis 1973, des «cours d'information sexuelle» sont programmés dans les collèges... parfois limités à la dissection des souris.

 

«Guerre scolaire» autour du débat sur le mariage gay ou commission d’enquête sur l’enseignement du genre à l’école réclamée par deux députés UMP, les questions de sexualité à l’école sont toujours un sujet sensible.

Pourtant, les cours d’éducation sexuelle ne sont plus tous jeunes. Ils ont été mis en place pour les collégiens dès l'année scolaire 73/74 par un gouvernement de droite. Lorsqu’on se plonge dans les vidéos d'archives de l’INA, les réactions et les questions des parents, élèves et professeurs ressemblent étrangement à ce que l’on peut entendre aujourd’hui.

A l'époque, on parle officiellement «d’information sexuelle» plutôt que «d’éducation sexuelle», comme le montre le reportage télé ci-dessous réalisé en 1974. Les professeurs doivent expliquer la procréation de «manière exclusivement scientifique», et ne pas donner des conseils. Mais le journaliste s'interroge : «Information sexuelle, mais pas éducation sexuelle, reconnaissons que la frontière est difficile voire impossible à établir.» Ce flou ne satisfait déjà personne.

«J’aimerais qu’on m’apprenne sur le plan scientifique mais aussi sur le plan affectif, parce qu’en général en troisième on sait déjà beaucoup de choses mais on ne sait pas tout», témoigne une collégienne. Une autre réclame des réponses claires, «pas des fables», tandis qu’une troisième est plutôt contente car «c’est assez difficile d’en parler avec les parents».

Les avis sont partagés chez les professeurs. Certains se demandent si c’est leur rôle, une autre se félicite de pouvoir donner aux élèves les «mots qui conviennent».


A l’époque, si les enfants ou les parents veulent aller plus loin, ils peuvent avoir accès à des cours facultatifs où sont abordés «les aspects familiaux et moraux». Pour faire face à une demande générale d’information, les manuels d’éducation sexuelle à destination des enfants fleurissent dans les librairies. Selon le journaliste Alain Gillot-Pétré, dans le reportage filmé en 1978 ci-dessous, ils se vendent même «mieux que les ouvrages pornographiques» et sont salués pour leur aspect clair et pédagogique. «On ne naît plus dans les choux, les cigognes ont été plumées», estime l’ancien chroniqueur météo de Libération. L’encyclopédie de la vie sexuelle de Hachette, en cinq volumes qui vont de sept ans à l'âge adulte, connaît un beau succès.

Aujourd’hui, les photos utilisées dans cet ouvrage seraient censurées aujourd'hui même si on trouve très facilement des exemplaires d'occasion. Des mineurs nus apparaissent en couverture et en pages intérieures. «Pour les 10-13 ans, la photo est la reine, on entre dans l’explication scientifique des phénomènes sexuels. Les acteurs de l’histoire ont évidemment l’âge de leur lecteur (...) et on découvre au fil des photos comme une représentation de la tendresse», raconte Alain Gillot-Pétré....


Vincent DUBOIS's insight:

Quatre archives vidéo de l'INA à découvrir avec ce lien.

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

L’éducation sexuelle dans les écoles à l’étude

L’éducation sexuelle dans les écoles à l’étude | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it

La sexualité devrait être abordée dès le primaire. C’est ce que prévoit la loi de 2001 sur l’interruption volontaire de grossesse. Selon le code de l’éducation : « une information et une éducation à la sexualité sont dispensées dans les écoles, les collèges et les lycées à raison d'au moins trois séances annuelles et par groupes d'âge homogène ». Une recommandation qui n’est pour l’instant pas suivie d’effet. Le ministre de l’éducation, Vincent Peillon, a décidé de former un groupe de travail pour réfléchir à l’application du texte de 2001. Une vingtaine de personnes parmi lesquelles des enseignants, des parents d’élèves et des associations comme le planning familial, plancheront donc sur les différentes manières d’aborder ces questions.

Le but de cette concertation est d’arriver à parler autrement de la sexualité. Les professeurs ne devront pas uniquement avoir un discours de prévention. Si les thématiques comme les maladies sexuellement transmissibles ou les grossesses non désirées seront toujours abordées, les enseignants devront également évoquer l’aspect affectif de la sexualité. Un objectif qui va dans la continuité d’une circulaire de 2003 qui recommandait de parler des « dimensions psychologiques, affectives, sociales, culturelle et éthiques ». Selon le « Figaro », le groupe de travail se réunira à quatre reprises, avant de rendre ses conclusions en janvier prochain.

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

L'abstinence devient officielle dans l'Utah

L'abstinence devient officielle dans l'Utah | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it
Le parlement de l'Utah a ratifié hier soir une loi qui bannit l’éducation sexuelle dans les écoles publiques ou sous contrat avec l'Etat. Désormais, les écoliers seront éduqués à la seule et unique abstinence jusqu'au mariage.

 

Le débat n'est pas nouveau en Amérique, mais cette fois, son message fait force de loi dans l'Utah. Il n'a pas fallu un long échange pour que les sénateurs approuvent mercredi soir, par 19 voix contre 10, la proposition de loi HB363. "Pour remplacer les parents dans le milieu scolaire, par des gens dont nous n'avons aucune idée de ce que sont les valeurs morales, nous confions à ces gens le soin d'instruire nos enfants sur les thèmes les plus sensibles de la sexualité, et je pense que c'est fort mal inspiré" a défendu le Sénateur républicain Stuart Reid. La discussion a été écourtée par le refus de sa collègue républicaine, Margaret Datyon, de répondre aux questions des législateurs Démocrates. Les rares objections permises n'y ont rien fait. C'est donc en toute logique que le Gouverneur de l'Utah, Gary Herbert, a annoncé ce matin sa décision de signer le décret promulguant la loi. Ce sera ainsi la première fois qu'un Etat américain interdit purement et simplement d'aborder à l'école de nombreuses questions sexuelles parmi lesquelles celle de la contraception...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

CROATIE • L'Eglise en croisade contre l'éducation sexuelle

CROATIE • L'Eglise en croisade contre l'éducation sexuelle | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it
L'introduction d'un module sur la sexualité dans les programmes scolaires a provoqué une charge sans précédent de l'influente Eglise catholique contre le gouvernement social-démocrate de Zagreb. L'éditorial de Novi List.

 

"La sexualité est un énorme pouvoir, celui qui la contrôle, contrôle la société". C'est en ces termes qu'Ana Maria Grünfelder, la théologienne féministe a expliqué la "guerre" entre l'Eglise catholique et le gouvernement qui secoue actuellement la Croatie au sujet de l'éducation sexuelle à l'école.

Ces derniers jours, on a pu entendre tout et n'importe quoi à ce sujet. Un théologien de renom, Adalbert Rebic, a littéralement déclaré : "La Croatie est en train à rejoindre le complot mondial des pédés, des homosexuels et des gouines qui s'efforcent d'imposer les opinions d'une minorité à tous les autres en menaçant ainsi la société de sombrer dans la déchéance." Le cardinal Josip Bozanic a estimé que les cours d'éducation sexuelle, introduits dans l'enseignement scolaire par le ministre de l'Education Zoran Jovanovic, "menaient à l'anéantissement de l'homme". Le comble a été atteint lorsque l'adjoint à l'évêque de Zagreb, Valentin Pozaic, a comparé le pouvoir actuel à celui des nazis et des communistes.

"La révolution culturelle et anthropologique néocommuniste et néolibérale ne prend pas en considération l'homme tel qu'il est, mais elle le transforme en machine de satisfaction des besoins sexuels, qui ne connaît ni l'amour, ni la chasteté, ni la fidélité, ni le sacrifice ni la solidarité", a dit Pozaic...

 

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Education: 2013 sera l'année de l'égalité des sexes

Education: 2013 sera l'année de l'égalité des sexes | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it
L'égalité entre les filles et les garçons à l'école est la nouvelle priorité du gouvernement.

Au travers de mesures phares telles que la lutte contre les stéréotypes de genre ou l'enseignement de la sexualité, Vincent Peillon veut sensibiliser les enfants dès leur plus jeune âge.

 

2013 sera l'année de la mobilisation pour l'égalité des sexes à l'école ou ne sera pas. Le gouvernement, réuni ce vendredi 30 novembre à Matignon autour d'un comité interministériel aux droits des femmes, présente son plan d'attaque pour favoriser l'égalité entre les hommes et les femmes.

Parmi les mesures fortes annoncées, Vincent Peillon, le ministre de l'Education nationale entend mobiliser l'ensemble des acteurs éducatifs et associtatifs pour l'égalité entre les filles et les garçons à l'école. L'ensemble des personnels suivront, en effet, une formation spécifique à l'égalité.

Afin de lutter contre les stéréotypes de genre dès la primaire, un nouveau programme d'éducation va être spécialement créé. Baptisé "l'ABCD de l'égalité", il sera expérimenté à partir de la rentrée 2013 dans cinq académies et pourrait bien être généralisé dans toutes les écoles à la rentrée 2014.

Dans les collèges et les lycées, des actions de sensibilisation, d'éducation au respect, à l'égalité, à la mixité, à la lutte contre le harcèlement et les violences sexistes, seront mises en place. Les conclusions de la délégation ministérielle contre toutes les violences en milieu scolaire et celles de la mission relative à la lutte contre l'homophobie conforteront les campagnes de prévention....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Les Inrocks - L’université de Yale : un repaire de dépravés ?

Les Inrocks - L’université de Yale : un repaire de dépravés ? | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it
Dans son livre "Sex and God at Yale", un ancien étudiant de la célèbre université s’insurge contre la perversité du système. Conférences d’experts en porno, présence de talibans sur les bancs de l’université…Yale ne répond plus ?

 

Lorsqu’on pense à Yale, le sexe n’est pas spécialement la première chose qui nous vienne en tête. Et pourtant, ces dernières années, la prestigieuse université américaine s’est re-positionnée comme leader dans un domaine paradoxal pour elle : l’éducation sexuelle. Avec en prime des présentations de sex toys, des conférences de stars du porno et des démonstrations de fellations : véridique !

En cause : la « Sex Week », un soi-disant programme interdisciplinaire d’éducation sexuelle dans le but d’éveiller l’intérêt des étudiants à travers une programmation créative, interactive et excitante. Créée en 2002 par des étudiants de Yale, Eric Rubenstein et Jacqueline Farber, la Sex Week donne la parole aux professionnels du sexe à travers des conférences ou des démonstrations de techniques sexuelles. Et les anciennes stars du porno telles que Sasha Grey, Ron Jeremy ou encore Buck Angel font partie des « happy few » pour éduquer les étudiants de Yale.

Mais quel est le rapport avec la mission première de Yale ? A savoir entre autre donner des cours de qualité et former les leaders US de demain. L’université de prestige, qui fait partie de l’Ivy League (un groupe de huit universités américaines d’excellence), est en effet renommée pour être le berceau des présidents et personnalités politiques américaines tels que les Bush (père & fils), le couple Clinton ou encore John Kerry (parmi d’autres). Il suffit de voir comment les films et séries américaines ne manquent pas de souligner combien il est difficile d’être accepté à Yale. Alors comment l’université de prestige est devenue un “nouveau repaire de la débauche” : c’est ce que Nathan Harden, ancien étudiant conservateur diplômé en 2009, a cherché à savoir – en se faisant un coup de promo au passage – dans son nouveau livre paru la semaine dernière aux Etats-Unis : Sex & God at Yale: Porn, Political Correctness, and a Good Education Gone Bad (Le Sexe et Dieu à Yale : du porno, du politiquement correct et une bonne éducation devenue mauvaise)....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

La Ligue de l'enseignement veut faire un droit de l'éducation à la sexualité

La Ligue de l'enseignement veut faire un droit de l'éducation à la sexualité | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it
(Belga) L'éducation à la sexualité doit être reconnue comme un droit et légalement inscrite dans le programme scolaire, dès l'enseignement fondamental, a plaidé mercredi la Ligue de l'enseignement, une asbl de promotion de l'enseignement public et de l'éducation laïque....

 ...

C'est bien la moindre des choses, quand violences sexuelles, pornographie en ligne, pédophilie, homophobie, grossesses non désirées et sida défraient régulièrement les médias et trop souvent, le quotidien des jeunes eux-mêmes", commente l'association. La Ligue considère en outre qu'introduire un aspect relationnel dans ces modules offrira une échappatoire aux écoles frileuses pour aborder la vie affective et sexuelle. Elle appuie en revanche la volonté du gouvernement de privilégier les animations d'organismes spécialisés extérieurs à l'école, plutôt que des cours ex cathedra...

more...
No comment yet.