L'enseignement dans tous ses états.
22.5K views | +0 today
Follow
L'enseignement dans tous ses états.
Actualités, perspectives, débats... autour du monde de l'éducation et de l'enseignement.
Curated by Vincent DUBOIS
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

MCE — Ma chaîne étudiante » Les étudiants européens, de plus en plus nombreux à se tourner vers l’Asie

MCE — Ma chaîne étudiante » Les étudiants européens, de plus en plus nombreux à se tourner vers l’Asie | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it

MCE Replay - Les Français séduits par l’ambition des écoles de TABS Janvier 2012 ―

 

A en croire les derniers chiffres, ils sont de plus en plus nombreux à choisir l’Asie. En effet, à la rentrée 2011-2012, toutes les statistiques concernant la présence d’étudiants européens dans les MBA de TABS sont en augmentation. Citons l’exemple de la HKUST, qui avec 93 % d’étudiants internationaux inscrits en MBA en 2011, illustre parfaitement cette tendance. La CEIBS, peut elle aussi se targuer de chiffres impressionnants : en dix ans, le nombre de candidats européens a connu une croissance de 6400 %.
De plus en plus d’européens se laissent séduire par les programmes MBA offerts par les 4 écoles membres de Top Asia Business Schools, comme en témoignent les étudiants français. Si les motivations sont diverses, le dynamisme régional et la qualité de l’enseignement reviennent souvent comme l’un des critères de choix les plus importants...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

La CSQ dénonce les « apprentis sorciers » en matière d'éducation | Économie | Radio-Canada.ca

La CSQ dénonce les « apprentis sorciers » en matière d'éducation | Économie | Radio-Canada.ca | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it

Le président de la Centrale des syndicats du Québec (CSQ), Réjean Parent, a déploré mardi les multiples attaques contre le système d'éducation québécois et a rejeté toute compression budgétaire dans ce secteur, lors de la présentation des grandes priorités de l'organisation pour 2012....

 

Il s'est également montré très critique des concepts de rémunération au mérite des enseignants et de bonus à la performance des écoles, des mesures proposées par le chef de la Coalition avenir Québec (CAQ), François Legault.« On a été en mesure de voir en 2011 à quel point l'éducation c'est du bonbon pour certains, qui arrivent avec toutes sortes de recettes à la noix qui ont été éprouvées ailleurs, avec la démonstration claire que ça menait dans un cul-de-sac », a dit M. Parent en conférence de presse à Montréal.

« Bien souvent, ces apprentis sorciers s'appuient sur un discours alarmiste autour de l'éducation et on espère comme centrale, tout en faisant la part des choses, [...] qu'on prendra le temps de voir qu'en éducation, ça va plutôt bien que mal au Québec. » — Réjean Parent, président de la CSQ...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Enseignement: comment réformer après 150 000 suppressions de postes ?

Enseignement: comment réformer après 150 000 suppressions de postes ? | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it
Il était parti à Poitiers, dans la région de Ségolène Royal. Nicolas Sarkozy poursuivait sa tournée des voeux, cette fois pour le monde de l'éducation. Ce fut sans doute le premier discours de promesses électorales.
more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Sur l'éducation, Hollande accuse Sarkozy de défendre un "modèle libéral" - LeMonde.fr

Sur l'éducation, Hollande accuse Sarkozy de défendre un "modèle libéral" - LeMonde.fr | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it
Le Monde.fr - "On pourra faire tous les modèles que l'on voudra, il est très difficile d'enseigner sans enseignants" pour le candidat PS.

 

François Hollande a fermement répliqué, jeudi 5 février, aux vœux formulés, quelques heures plus tôt à Chasseneuil-du-Poitou (Poitou-Charentes), par le chef de l'Etat à l'éducation nationale. Nicolas Sarkozy, qui avait formulé ses propres propositions de réforme sur ce dossier, avait jugé "irresponsable" sa proposition de procéder à 60 000 recrutements dans cette administration. En visite dans un centre de formation et d'apprentissage (CFA) de Caen, le candidat socialiste a pied à pied défendu ses positions, les qualifiant de "projet responsable".

"Moi, je ne qualifie pas ou ne disqualifie pas le projet des autres, a indiqué M. Hollande. J'essaie de les confronter. Moi, ce que je propose, c'est que l'éducation nationale ait davantage de professeurs, de surveillants, de personnels d'accueil, d'enseignants, d'infirmières et de médecins scolaires."

M. Hollande ne s'est néanmoins pas privé de fustiger la vision présentée le matin même par le président de la République : "Le projet de Nicolas Sarkozy a enfin une cohérence. Il consiste à vouloir l'école à l'anglosaxonne, avec une compétition entre établissements, un système où l'enseignant est choisi, ou en tout cas noté, par le chef d'établissement alors que celui-ci n'a pas une autorité complémentaire sur la matière, et à réduire continûment le nombre d'enseignants et de personnels."...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Vincent Peillon / France Inter

Vincent Peillon / France Inter | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it
Pascale Clark reçoit Vincent Peillon, Député européen chargé de l'éducation et de l'enseignement supérieur dans l'équipe de campagne de François Hollande.

 

Durée de l'entretien: 6'33''.

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Claude Guéant présente une circulaire atténuée sur les étudiants étrangers - LeMonde.fr

Claude Guéant présente une circulaire atténuée sur les étudiants étrangers - LeMonde.fr | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it
Le Monde.fr - Contrairement au texte initial du 31 mai 2011, les étudiants à "haut potentiel" seront épargnés.

 

Dans un contexte international où chaque pays cherche à attirer les talents, le vivier des étudiants étrangers représente un enjeu crucial. C'est pour cette raison que le Medef, les grandes écoles, les universités et des responsables politiques comme l'ancien premier ministre Jean-Pierre Raffarin ou l'actuel ministre de l'enseignement supérieur, Laurent Wauquiez, avaient d'emblée mis en garde sur les dangers de la circulaire du 31 mai. Pour M. Wauquiez, la mise au point du gouvernement devrait permettre de calmer le jeu, parce que "la nouvelle instruction est claire et qu'elle montre que le gouvernement prend en compte les enjeux en termes d'attractivité et de compétitivité".

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Les Inrocks : La circulaire Guéant vue de l’étranger

Les Inrocks : La circulaire Guéant vue de l’étranger | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it
En France, la circulaire Guéant concernant les étudiants étrangers a suscité un tollé dans les milieux universitaires, politiques et même patronaux. Mais que pensent nos voisins du traitement réservé à leurs étudiants ?...

 

Malgré les critiques émises par les universités, les grandes écoles, les patrons, l’opposition, et par certains membres de la majorité, la circulaire ne sera pas pour autant supprimée mais corrigée.

Que pensent nos voisins étrangers du traitement réservé à leurs étudiants? Depuis un mois, la presse étrangère se fait écho de ce débat.

Une augmentation de 600% de la taxe de renouvellement du titre de séjour

Les étudiants marocains sont les plus nombreux à étudier en France, ils sont près de 30 000. La presse marocaine s’est largement saisie de cette question. Pour le quotidien francophone Aujourd’hui le Maroc, c’est un "nouveau coup dur pour les étudiants étrangers. Le gouvernement français vient de décider de rehausser de 600% la taxe sur le renouvellement du titre de séjour pour les étudiants étrangers"...

A 15 000 kilomètres de l’hexagone, The Australian, quotidien basé à Sydney, analyse finement la situation : "Comme le président Nicolas Sarkozy a du mal à repousser le Front National renaissant sous la présidence de Marine Le Pen, son gouvernement a lancé une répression sur les visas de travail pour des milliers d'étudiants étrangers."

Outre Atlantique, le New York Times livre une description, empreint de romantisme, de l’étudiant étranger type visé par cette circulaire : "Le Français est leur langue maternelle, ils parlent de Sartre et Camus dans les cafés et ont fait leurs études dans des écoles les plus prestigieuses du pays"...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Et si la crise menaçait l‘éducation publique ?

Et si la crise menaçait l‘éducation publique ? | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it

 L‘éducation est touchée de plein fouet par la crise économique. On le voit partout dans le monde à travers la réduction des dépenses publiques qui n‘épargnent pas les écoles, lycées et universités. Inquiets, les étudiants manifestent dans les rues et les gouvernements tentent, coûte que coûte, de préserver ce droit fondamental qu’est l’accès à l‘éducation.

 

Zoom particulier sur la Grèce et le Chili et une interview d'Ellen Hazelkorn, responsable de l’unité de recherche de l’enseignement supérieur à l’Institut de technologie de Dublin, qui finit ainsi: "A l’avenir, on va voir des universités devenir des multinationales sur le modèle de celles qui existent déjè aux Etats-Unis avec des campus éparpillés un peu partout dans le monde, y compris au Moyen-orient. Les gouvermements sont en train de se demander où ils vont investir leur agrent. Il y a dans certains pays une poussée vers l’excellence; c’est le cas en Chine, en Inde, en Malaisie, en Allemagne ou en France. Le risque c’est de voir se creuser l‘écart entre deux modèles d‘éducation."

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Etudier au Québec

Etudier au Québec | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it

Vous êtes lycéen, étudiant, jeune diplômé ou jeune chercheur, les universités québécoises vous donnent rendez-vous dans le 91, le 78 et à Paris du 6 au 13 Février 2012...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Dossier : L’éducation des femmes et des filles dans le monde - Curiosphere.tv

Dossier : L’éducation des femmes et des filles dans le monde - Curiosphere.tv | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it
Au cours des dix dernières années, la situation des femmes dans le monde a progressé. Mais malgré d’importants progrès accomplis depuis le début des années 2000 en termes de parité entre les sexes dans l’éducation, la situation reste alarmante.

 

En effet, si l’on constate une participation croissante des filles et des femmes à tous les niveaux du système éducatif, il n’en demeure pas moins que 54% des enfants non-scolarisés sont des filles et 64% des adultes analphabètes sont des femmes (Rapport mondial de suivi sur l’Éducation pour tous, Unesco, janvier 2010). Le droit à l’éducation se restreint encore avec l'âge dans de nombreux pays. Ainsi, au Burkina Faso, seuls 8% des filles font des études secondaires.Au total, 41 millions de filles sont exclues de l’éducation dans le monde et 515 millions de femmes sont analphabètes.
De plus, 60 pays ne seront pas en mesure d’atteindre les objectifs de parité fixés en 2000 pour 2015 par la Déclaration du millénaire des Nations unies. Ces chiffres attestent de l’inégalité subie et de l’urgence de la situation...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Chili : Historique mouvement étudiant 2011

Chili : Historique mouvement étudiant 2011 | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it
Teresa Longo* est chercheur universitaire en éducation comparée de l'Université Jules-Vernes.

 

En 2001, elle publiait avec d'autres chercheurs, une étude sur l'éducation du Chili. L'ouvrage paru s'intitule : "La Réforme éducative sous Pinochet : histoire d'une expérimentation néo-libérale." Dix ans après la parution du livre, nous lui avons tendu le micro afin qu'elle nous livre sa perception à propos de la situation étudiante qui a secoué ce pays du Cône Sud en 2011.

 

1) Depuis avril 2011, les étudiants chiliens sont dans les rues pour remettre en cause le système éducatif et privatif de leur pays. En 2001, vous écriviez un livre à ce sujet. Pensiez-vous que dix ans après l'édition de votre ouvrage, la jeunesse chilienne se révolterait contre une éducation libérale mise en place sous une dictature ?

Teresa Longo : " Je l'espérais ! Les chiliens ont été profondément blessés par le régime et je pensais qu'il aurait fallu un temps plus long pour assister à une réaction comme celle de nos jours. Le néolibéralisme et la dictature ont touché les chiliens dans tous les moments de leur vie. La privatisation des services de santé et d'éducation, la destruction du peu de "Welfare State" qu'Eduardo Frei et Salvador Allende avaient construit, la déréglementation des relations de travail ont été faites par un dictateur. Les enseignants et les étudiants ont été particulièrement touchés et soumis à un climat de peur et de chantage. Ceux qui critiquaient perdaient leur travail et étaient incarcérés. Une fois Pinochet parti, le climat de peur persistait et il était l'obstacle à un processus de démocratisation."...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Les moyens de l'Education, bataille en 2011... et enjeu en 2012

Les moyens de l'Education, bataille en 2011... et enjeu en 2012 | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it
PARIS (AFP) - Les moyens de l'Education nationale seront au coeur du débat en 2012, avec la proposition de François Hollande de créer 60.000 postes que l'UMP juge "folle", après qu'en 2011 le sujet a suscité une fronde des élus locaux et une mobilisation inédite dans l'enseignement privé....

 

Pour l'UMP, les postes d'enseignants et des autres personnels représentent un coût qui vient alourdir la dette: "60.000 postes, sur la durée d'une vie, faites le calcul, c'est plus de 100 milliards de plus pour la dette de l'Etat", a fait valoir le ministre de l'Education nationale, Luc Chatel, en défendant au Sénat son projet de budget 2012, rejeté par la majorité de gauche.

Pour le PS, c'est un investissement qui peut générer à l'avenir des économies en termes de dépenses sociales, grâce à une meilleure formation des jeunes, et justifie des choix de financement, comme revenir sur "les 75 milliards d'euros de cadeaux fiscaux depuis cinq ans, entièrement financés par de la dette".

Ces approches divergentes déterminent les façons dont gauche et droite envisagent la réforme du système éducatif....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Faut-il séparer garçons et filles à l’école ?

Faut-il séparer garçons et filles à l’école ? | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it
D’après un article publié par la revue Science, aucune étude scientifique sérieuse ne montre qu’une éducation "unisexe" améliore les résultats scolaires des enfants. En revanche, elle renforce les stéréotypes liés au sexe.

 

D'après le New-York Times, il existait aux Etats-Unis deux écoles séparant filles et garçons au milieu des années 1990. Aujourd'hui, elles sont plus de 500. La National association for single sex public education, qui promeut ce type d'éducation, estime que "si l'on enseigne les mêmes sujets et de la même manière aux filles et aux garçons, à l'âge de 12 ou 14 ans, nous avons des filles qui pensent que "la géométrie c'est dur", et des garçons qui trouvent que "l'art et la poésie c'est pour les filles." Le manque de compréhension des différences entre les sexes a comme conséquence non intentionnelle de renforcer les stéréotypes. A l'inverse, si vous comprenez ces différences, vous pouvez les éviter."

Mais un article récent du magazine Science prend le contre-pied de l'idée selon laquelle une éducation différenciée est meilleure pour les enfants."Il n'y a pas d'études bien construites montrant qu'une éducation "unisexe" améliore les performances académiques, mais il existe des preuves que la séparation des sexes augmente les stéréotypes et légitimise le sexisme institutionnalisé."

Cette étude s'intitule "La pseudo-science de l'éducation séparée des filles et des garçons". Ses auteurs, tous scientifiques, sont membres de l'American council for coeducational schooling. Ils demandent au président Barack Obama de revenir sur une décision prise par l'administration Bush qui a facilité l'ouverture des classes "unisexes". Il a fallu pour cela contourner la règle qui empêche l'inégalité de l'éducation...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

CHILI • Effacer la dictature des livres d'histoire, c'est grave

CHILI • Effacer la dictature des livres d'histoire, c'est grave | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it
La décision du ministère de l'Education de remplacer le mot dictature par celui "régime militaire" dans les manuels scolaires a suscité une levée de boucliers.

Un débat qui n'est pas innocent, affirme cette historienne : changer les mots, c'est transformer la réalité.

 

Le programme scolaire officiel approuvé par le Conseil national de l’Education, le 9 décembre dernier, marque une rupture conceptuelle importante concernant l’histoire récente de notre pays : à la page 31 du programme d’histoire, le terme de “dictature militaire” a en effet été remplacé par “gouvernement militaire”.

Pour certains, ce changement conceptuel est infime et ne modifie en rien la réalité de ce qui “s’est réellement passé” au Chili pendant 17 ans. La majorité des Chiliens savent que les militaires ont gouverné de manière autoritaire, qu’ils ont été portés au pouvoir par un coup d’Etat et renversés par un gouvernement démocratiquement élu, qu’ils n’avaient pas le moindre respect pour les droits de l’homme et qu’ils ont transformé radicalement les fondements matériels et subjectifs de notre nation. Pour d’autres, le concept n’a pas vraiment d’importance si nous sommes capables de débattre en public de notre histoire et si la télévision aborde ouvertement les atteintes aux droits de l’homme avec des séries comme “Les archives du Cardinal” ou la dernière saison de “Les années 80”.

En tant qu’historienne, je m’insurge contre ces affirmations, parce que le débat sur notre passé reste ouvert et que les changements conceptuels ne sont ni innocents ni anodins. Ces changements cachent une intention politique et idéologique évidente et c’est pourquoi il est important de la rendre visible au plus grand nombre. N’oublions pas que c’est ce passé qu’on va enseigner aux enfants de notre pays...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Suggestion du Dr Dukan. Education nationale :

Suggestion du Dr Dukan. Education nationale : | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it
Suggestion du Dr Dukan. Education nationale : "le bac n'est pas un examen de santé !

Des points supplémentaires au bac pour les élèves qui n'auraient pas grossi durant leurs années "lycée" : l'étonnante suggestion du Dr Dukan pour lutter contre l'obésité des jeunes fait réagir, depuis hier. A tel point que le ministère de l'Education nationale s'est à son tour exprimé sur le sujet. Pour lui, le nutritionniste "fait de la discrimination physique sans le savoir".

 

Mais pour le ministère de l'Education nationale, le Dr Dukan "fait de la discrimination sans le savoir". Et souligne qu'il "n'a pas attendu M. Dukan pour mettre en oeuvre un plan santé - bien-être et sport à l'école", réagit-il. "Les problèmes de santé des adolescents sont suffisamment graves et préoccupants pour ne pas être pris à la légère. Le bac non plus. C'est un examen des savoirs et des connaissances, pas un examen de santé !

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Et ailleurs, comment sont accueillis les étudiants étrangers ?

Et ailleurs, comment sont accueillis les étudiants étrangers ? | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it
Alors que la France met à la porte les diplômés étrangers, d'autres pays cherchent à les attirer et les garder. Etat des lieux à travers cinq exemples.

En 2009, 3,7 millions de jeunes ont fait leurs études dans un pays qui n'était pas le leur. Ils étaient 800 000 en 1975, rappelle l'Organisation de coopération et de développement économique (OCDE) dans une note publiée récemment (pdf ici) Où partent-ils étudier ? Pour la moitié d'entre eux, dans cinq pays: les États-Unis, le Royaume-Uni, l'Australie, l’Allemagne et la France. Suivent le Canada, le Japon, la Russie et l’Espagne.

Au moment où la France ferme ses portes aux étudiants et diplômés étrangers – avec la circulaire du 31 mai et le relèvement des ressources demandées – d'autres pays, comme l'Allemagne, font le chemin inverse. «Dans de nombreux pays, les procédures d'octroi d'un permis de travail ou de séjour sont simplifiées pour les étudiants en mobilité internationale», relève l'OCDE. En moyenne, un quart des étudiants restent dans le pays où ils ont étudié après l'obtention de leur diplôme. Mais certains Etats, tels l'Australie ou le Royaume-Uni, ont récemment modifié leur système de manière à ne garder que les plus qualifiés. Comparatif à travers cinq exemples: l'Allemagne, le Royaume-Uni, l'Australie, les Etats-Unis et le Canada....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

L'enseignement selon M. Sarkozy : autorité, autonomie et flexibilité - LeMonde.fr

L'enseignement selon M. Sarkozy : autorité, autonomie et flexibilité  - LeMonde.fr | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it
Le Monde.fr - Pour ses vœux de Nouvel An aux enseignants, le chef de l'Etat dévoile clairement son projet pour l'école.

 

Depuis 2007, Nicolas Sarkozy n'avait jamais vraiment livré une vision de l'école. L'éducation nationale a été surtout, pour lui, une réserve d'économies budgétaires. Et, de son côté, le ministre de l'éducation, Luc Chatel, a avancé en mesurant ses paroles, peu disert sur l'édifice dont il posait les premières pierres.

Présentant ses vœux de Nouvel An au monde de l'enseignement, jeudi 5 janvier, au Futuroscope à Poitiers (Vienne), sur le territoire de l'ancien premier ministre Jean-Pierre Raffarin, le président de la République a voulu faire connaître la charpente de ce qu'il propose de continuer à construire après 2012 si les Français le lui permettent. Pour une restauration de l'autorité dans une école républicaine, voilà l'esprit qui se dégage du long discours que M. Sarkozy devait prononcer.

C'est une manière habile de s'adresser à la fois à son électorat classique et aux enseignants, en habillant ses propositions de vêtements républicains, afin d'éviter qu'elles ne soient perçues comme relevant d'un libéralisme débridé...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Les étudiants étrangers rejettent la nouvelle circulaire Guéant - LeMonde.fr

Les étudiants étrangers rejettent la nouvelle circulaire Guéant - LeMonde.fr | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it
Le Monde.fr - Le gouvernement a décidé mercredi d'assouplir la délivrance du permis de travail à certains étudiants étrangers à haut potentiel.

 

Les étudiants étrangers réunis dans le Collectif du 31 mai continuent de réclamer le retrait de la circulaire Guéant, car son assouplissement annoncé mercredi 4 janvier est fondé sur des critères "qui laissent la place à l'arbitraire", ont-ils annoncé lors d'une conférence de presse.

"Les principaux concernés n'ont pas été représentés à la réunion et nous le regrettons. L'enjeu crucial du nouveau texte concerne les critères d'appréciation, et on demande des critères clairs qui ne laissent pas place à l'arbitraire", a déclaré Fatma Chouaïeb, porte-parole du Collectif. "En outre, quel va être le devenir des victimes de la circulaire ? Nous avons recensé plus de 1 000 cas, les dégâts créés sont bien trop importants. Donc on demande encore le retrait de la circulaire, le retour à la situation d'avant le 31 mai", a-t-elle ajouté.

 

"Que veut dire 'compétence spécifique' ? Parfois les étudiants ne connaissent pas leur pays d'origine. La nouvelle circulaire ne règle donc pas la situation, on reste dans l'arbitraire", a déclaré lors de la conférence de presse Bertrand Monthubert, un des initiateurs (PS) d'une pétition demandant le retrait de la circulaire controversée qui a recueilli quelque 30 000 signatures...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Les étudiants Erasmus privés de bourses

Les étudiants Erasmus privés de bourses | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it
Ils sont partis étudier un an à l'étranger avec la promesse de toucher chaque mois une aide de 400 euros. Certains attendent toujours.

 

«On nous pousse à partir étudier à l'étranger, en nous disant que des bourses existent pour nous aider à financer notre projet. Et une fois qu'on y est, voilà, on nous plante là.» Partie suivre sa troisième année de licence en Angleterre, Azilis se retrouve «coincée à galérer» sans argent.

En tant qu'étudiante Erasmus (nom du programme d'échange européen, ndlr), elle avait décroché deux bourses. L'une de 160 euros par mois (bourse Erasmus), financée par la Commission européenne. Et une autre de 400 euros mensuel, appelée «bourse de mobilité internationale» versée par l'Etat français. C'est cette dernière qui pose problème. Plusieurs étudiants se plaignent de ne pas avoir reçu tous les versements.

Baki Youssoufou, président de la Confédération étudiante, n'est pas étonné. «Les problèmes sont récurrents. Que ce soit les bourses de mobilité ou celles sur critères sociaux d'ailleurs. Certains étudiants les touchent partiellement, d'autres pas du tout. C'est n'importe quoi. Les crédits sont mal répartis, mal utilisés, parfois même pas en totalité...»

De son côté, le Cnous, le centre national des œuvres universitaires et scolaires, en charge du paiement des bourses, assure que tous les versements ont été effectués — «il n'y a pas de problème à ce jour»....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Polytechniciens, énarques... et malgré tout chômeurs - LeMonde.fr

Polytechniciens, énarques... et malgré tout chômeurs - LeMonde.fr | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it
Le Monde.fr - Les grandes écoles les disent en "transition de carrière" ou "hors poste". La crise n'épargne plus ces cadres surdiplômés.

 

Il y a un an, Philippe, stratège en financement et gestion des risques du bilan, disposait "du salaire de quelqu'un qui peut faire gagner plusieurs dizaines de millions d'euros à une société, certaines années". Aujourd'hui, il a supprimé les sorties et voit plus petit pour la location de vacances. Ce jeune quinquagénaire lesté de diplômes (Essec et DEA d'économie et finances à Dauphine) a connu entre-temps une OPA sur son entreprise, une nouvelle équipe dirigeante qui voulait du sang neuf. Remercié. Depuis janvier 2011, il cherche du travail. "Dans la situation actuelle, j'anticipe le fait que cela puisse durer..."

Avec leur diplôme de Polytechnique, de l'ENA, de l'Ecole centrale, des Ponts ou des Mines, d'HEC, de l'Essec, de l'ESCP, ils se croyaient à l'abri. Erreur. Quand le chômage touche 2,8 millions de personnes, ces ingénieurs et commerciaux de haut vol, postés aux commandes des entreprises, ne sont plus totalement épargnés. On ne les dit pas "chômeurs ", cela va de soi. Trop dévalorisant. Mais "hors poste", "en transition de carrière", "en évolution professionnelle", en "rebond" ou "repositionnement"... Les écoles qui ont fait d'eux l'élite économique, quand elles daignent s'exprimer sur le sujet, manient les litotes précitées. Et minimisent, histoire de défendre la valeur du diplôme. Toutes ont pourtant mis en place des ateliers de recherche d'emploi....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Éducation : réforme à tous les étages

Éducation : réforme à tous les étages | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it

Devant l’érosion sensible du niveau scolaire des jeunes Français et les difficultés des universités à percer hors des frontières de l’Hexagone, l’ambition de Nicolas Sarkozy était claire : refonder le système républicain de la cave au grenier. Dont acte.

Le quinquennat a démarré sur les chapeaux de roue avec la loi relative aux libertés et responsabilités des universités (LRU) votée dès l’été 2007 pour éviter une contestation étudiante de grande ampleur. Cette réforme confère l’autonomie budgétaire notamment en matière de ressources humaines ou encore d’immobilier aux universités, dont la dotation accordée par l’État dépendra des résultats. But de la manœuvre : « Rendre l’université attractive, la recherche visible à l’échelle internationale et sortir de la paralysie de la gouvernance actuelle. »...

 

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Étudiants étrangers : une nouvelle circulaire attendue mercredi

Étudiants étrangers : une nouvelle circulaire attendue mercredi | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it
Selon Claude Guéant, le texte doit "compléter" la première circulaire, contestée jusque dans les rangs de la majorité.

 

Le gouvernement doit mettre au point, mercredi, un nouveau texte sur le recrutement des étudiants étrangers hautement qualifiés, dispositif destiné à corriger ce qui a été décrit par Claude Guéant comme les "malentendus" de la circulaire controversée du 31 mai. Les ministres de l'Intérieur Claude Guéant, du Travail Xavier Bertrand et de l'Enseignement supérieur Laurent Wauquiez vont recevoir les présidents de la Conférence des grandes écoles, de la Conférence des présidents d'universités et de la Conférence des directeurs des écoles françaises d'ingénieurs afin d'aborder avec eux l'accès au marché du travail des diplômés étrangers formés en France.

La réunion doit se conclure, assure-t-on Place Beauvau, par la rédaction d'une "circulaire complémentaire" à celle du 31 mai, qui avait suscité une mobilisation de l'université, des critiques de l'opposition et à l'étranger et des réserves au sein même de la majorité. Le changement de statut va désormais coûter plus cher : depuis lundi 1er janvier, l'étudiant devenu salarié va s'acquitter d'une taxe de 349 euros, et non plus de 85 euros. Après avoir vigoureusement défendu la circulaire du 31 mai, assurant qu'elle n'était pas une source de droit mais une traduction d'une loi de 2006 sur l'immigration professionnelle, Claude Guéant a fini par admettre des "malentendus"....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

MATIÈRE GRASSE – Dukan veut que la minceur rapporte des points au bac

MATIÈRE GRASSE – Dukan veut que la minceur rapporte des points au bac | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it

Le célèbre nutritionniste français n'a pas besoin de publicité. Mais il a décidé, en cette rentrée 2012 à haute teneur calorique, de faire parler de lui. Dans un ouvrage qui sort jeudi en librairie, intitulé Lettre ouverte au futur président de la République, il expose une série de mesures qui permettraient, selon lui, d'éradiquer le surpoids dans l'Hexagone. Dans un entretien au Parisien-Aujourd'hui en France, il dévoile ses principales propositions.

L'une d'entre elles ne manquera pas d'interpeller Luc Chatel, le ministre de l'éducation. Pierre Dukan propose tout simplement de faire de la maîtrise de son indice de masse corporelle une discipline au baccalauréat. "Mettre en place une option 'poids d'équilibre' au baccalauréat rapportant des points d'option pour ceux qui arrivent à garder un indice de masse corporelle compris entre 18 et 25 entre la seconde et la terminale serait un bon moyen de sensibiliser les ados à l'équilibre alimentaire", explique-t-il au Parisien.

Le nutritionniste précise un peu plus loin sa pensée : "Cela ne changera rien pour ceux qui n'ont pas besoin de maigrir. Et pour les autres, cela les motivera."...

 

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Le Nouvelliste en Haiti - Construire le système de l'enseignement supérieur haïtien

Au cours des dernières semaines, plusieurs articles sur l'enseignement supérieur haïtien en général et l'enseignement public en particulier sont publiés dans les colonnes des quotidiens de la capitale. Les analyses qui y sont faites doivent être placées dans le contexte du processus électoral en cours à l'UEH et de l'inauguration prochaine du campus de Limonade construit et offert par le gouvernement dominicain. Mais leur caractère conjoncturel ne doit pas camoufler l'aspect structurel de ces prises de position, à savoir qu'il faut construire le système de l'enseignement supérieur haïtien (SESH).

Ce texte vise à apporter une certaine contribution à la construction de ce système, en faisant une projection sur quelques éléments supposés. Les considérations porteront sur la structure du système de l'enseignement supérieur haïtien, le rôle de l'UEH et des institutions d'enseignement supérieur privées (IES), et la gouvernance globale du système. Quelques recommandations seront faites en fin de texte sous la forme de chantiers à mener dans cette perspective...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

En France, On renvoie les étudiants étrangers chez eux "à coup de pied dans les fesses"

En France, On renvoie les étudiants étrangers chez eux "à coup de pied dans les fesses" | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it
Juste sublime. Qui aurait pu croire que la France (et une bonne partie de l'occident) tomberait dans le paternalisme édulcorée au Racisme encore une fois ?

Avec la circulaire Guéant, une forme institutionnalisée de paternalisme raciste, on signifie haut et fort qu'en France : On vous renvoie, chers étudiants étrangers en France, chez vous, parce que l'on veut du bien pour vos pays.

La France a même décidé d'instaurer une taxe aux "indigènes" : en cas de demande de renouvellement de titre de séjour, il faudrait payer cette taxe qui varie entre 200 et 385 euros. Avec en sus, une "CONtribution" de 110 euros non remboursable en cas de refus.

On connait déjà cela chez nous, quand on désire dépenser notre argent d'indigènes dans le pays des lumières : Une demande de visa coute 70 euros, non remboursable, avec un droit de cuissage ou il faut montrer tous les biens que vous avez et vos comptes bancaires que même notre état Policier et féodal ne connait pas.

Robert Ménard, hein, fondateur du fameux Reporters Sans Frontières (RSF) vient de déclarer ouvertement sur iTélé : "Moi c'est à coup de pied dans les fesses que je les enverrai dans leur pays" en parlant des étudiants étrangers....

more...
No comment yet.