L'enseignement da...
Follow
Find
20.1K views | +0 today
L'enseignement dans tous ses états.
Actualités, perspectives, débats... autour du monde de l'éducation et de l'enseignement.
Curated by Vincent DUBOIS
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Le ministère accélère l'annonce des suppressions de postes d'enseignants - LeMonde.fr

Le ministère accélère l'annonce des suppressions de postes d'enseignants - LeMonde.fr | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it
Le Monde.fr - "Le Monde" publie la répartition par académie des suppressions de poste. Lille et Nancy-Metz sont les plus touchées. Au total, 14 000 emplois disparaîtront en 2012.

 

D'ordinaire, cette annonce intervient fin décembre, début janvier. Mais l'élection présidentielle approche. "Il faut dégager le terrain pour la campagne", soutient Christian Chevalier, secrétaire général du syndicat SE-UNSA. Un terrain miné par la suppression de 14 000 postes en 2012 - dont 5 700 dans le premier degré et 6 550 dans le secondaire -, qui viennent s'ajouter aux 66 000 suppressions intervenues depuis 2007.

La répartition des suppressions de postes par académie est un sujet sensible dans l'éducation nationale. Sur le terrain, il se traduit souvent par des fermetures de classes dans les écoles.

En janvier, l'annonce de la répartition des emplois supprimés sur le territoire avait déclenché, tout au long du premier semestre, une vague de protestations de la part des élus locaux, des parents d'élèves, des enseignants. La communauté éducative disait alors que le "mammouth" était "à l'os", qu'il ne pourrait pas supporter une nouvelle "cure d'amaigrissement"...

 

Les critères de répartition de ces suppressions de postes sont peu détaillés dans le document que Le Monde s'est procuré. Le ministère évoque le "rattachement territorial" (académies à dominante rurale, urbaine ou d'outre-mer), les "difficultés sociales" et les "variations démographiques". Il ne précise pas que ses prévisions d'effectifs montrent une hausse significative du nombre d'élèves à la rentrée 2012, effet du "boom" démographique du début des années 2000 : 6 000 élèves de plus sont attendus dans les écoles primaires à la prochaine rentrée, 21 200 dans les collèges, 6 600 dans les lycées généraux et technologiques, selon les documents budgétaires débattus par les parlementaires...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Circulaire Guéant: la polémique vue par la presse étrangère

Circulaire Guéant: la polémique vue par la presse étrangère | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it
Depuis septembre, des milliers de diplômés étrangers sont privés de travail en France pour cause de restriction de l'immigration légale. Après les recruteurs et les universitaires, la presse étrangère s'en fait l'écho.

 

Après l’école obligatoire, le passage au gymnase ou à l’apprentissage n’est plus automatique. Dans le canton de Vaud, un jeune sur cinq passe par un dixième année ou par une autre passerelle. Cette proportion a quadruplé en vingt ans.

L’enquête «Choix 2010», publiée vendredi par Statistique Vaud, a recensé les projets de formation ou professionnels de 7598 jeunes achevant leur scolarité obligatoire dans le canton en été 2010. Ces élèves étaient âgés en moyenne de 16,5 ans, 27% étaient d’origine étrangère. Neuf jeunes sur dix ont effectué l’entier de leur scolarité en français.

Réalisée périodiquement depuis 1978, cette étude permet de mesurer l’évolution des choix de formation. Premier constat: les études au gymnase se sont démocratisées en trente ans. En 1978, 27% des jeunes entraient au gymnase après l’école obligatoire. En 2010, cette part s’élève à 38%...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Les sujets d'indignation ne manquent pas pour les DDEN, médiateurs de l'Éducation nationale - Actualité Roubaix - La Voix du Nord

Les sujets d'indignation ne manquent pas pour les DDEN, médiateurs de l'Éducation nationale - Actualité Roubaix - La Voix du Nord | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it
Actualité Roubaix - DDEN. Derrière ces quatre lettres, il y a les délégués départementaux de l'Éducation nationale, dont la mission est de faire le trait d'union entre le monde enseignant et les mairies, les associations.
more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

L’Education doit être pilotée par des choix pédagogiques, pas par Bercy (Peillon) - VousNousIls

L’Education doit être pilotée par des choix pédagogiques, pas par Bercy (Peillon) - VousNousIls | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it
L'Education nationale doit être d'abord pilotée par des choix pédagogiques, et non par Bercy, a expliqué vendredi au site internet "Le café pédagogique" Vincent Peillon, chargé de l'enseignement et de la for­ma­tion dans l'équipe pré­si­den­tielle de François Hollande."Le seul pilo­tage de l'Education natio­nale depuis cinq ans est fait par Bercy: on rend des postes, on applique la règle de non-remplacement d'un fonc­tion­naire sur deux, et après on cherche où les trou­ver" alors que "notre entrée dans toutes les ques­tions, temps sco­laires, méthodes, orien­ta­tion, pro­grammes, et même gou­ver­nance, est tou­jours d'abord pédagogique".

Pour "refon­der la République par l'école", M. Hollande "aura à pro­po­ser son pro­jet pour la France, et sa vision de l'école répu­bli­caine du XXIe siècle, sans doute dans les pre­mières semaines de 2012", a dit M. Peillon.

S'agissant des salaires des ensei­gnants, qui sont parmi les plus bas de l'OCDE, le can­di­dat PS "pro­po­sera un plan d'ensemble" afin de répondre à "la crise des recru­te­ments" actuelle, a-t-il précisé.

"Mais dans l'état des finances publiques qui est le nôtre, com­pre­nez que la reva­lo­ri­sa­tion indi­ciaire n'est pas l'action la plus évidente", a-t-il ajouté....
more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Education nationale : le détail des suppressions de postes académie par académie

Education nationale : le détail des suppressions de postes académie par académie | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it
Les académies de Lille et Metz-Nancy sont les plus touchées. Seule la Guyane gagnera des postes à la rentrée 2012.

 

Les 5700 suppressions de postes prévues pour la rentrée 2012 en classes primaire affecteront d'abord, en nombre absolu, les académies de Lille (399 suppressions) et Nancy-Metz (367), selon un document transmis aujourd'hui par le ministère de l'Education nationale aux syndicats. Toutes les académies doivent perdre des postes, sauf la Guyane où sont prévues 20 créations nettes de postes.Les autres académies touchées sont Versailles (260), Amiens (235), Créteil (233), Toulouse (227), Aix-Marseille (219), Strasbourg (216), Bordeaux (203), Orléans-Tours (196), Dijon (181), Caen et Rennes (179), Montpellier (172), Rouen (166), Besançon (154), Grenoble et Reims (153), Nice (143), Clermont-Ferrand (141), Nantes (137), Guadeloupe (134), Limoges (131), Lyon et Poitiers (129), Paris (98), Martinique (97), La Réunion (69) et Corse (20).

Soit en tout 5100 suppressions de postes, les 600 autres devant concerner "les moyens alloués au recrutement des étudiants en master 2", a précisé Christian Chevalier, du syndicat SE-Unsa...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Enseignement : «Nous défendons le maintien d'une double évaluation»

Enseignement : «Nous défendons le maintien d'une double évaluation» | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it
Les enseignants protestent contre un projet de réforme sur leur évaluation. Daniel Robin, co-secrétaire du Snes, le principal syndicat des professeurs du secondaire, a répondu à vos questions.

 

Lucky. Luc Chatel enquille réforme sur réforme. Où veut-il en venir?
Daniel Robin. Je pense que Luc Chatel a un projet très clair en matière éducative et en matière de gestion de personnel. La réforme du lycée est l'exemple de ce qu'il veut faire en matière éducative, le projet d'évaluation sur les enseignants, est l'image de ce qu'il veut faire en matière de gestion de personnel.

 

Profs. Les profs sont-ils demandeurs d'évaluation? Les évaluations des inspecteurs leur conviennent-ils?
D. R. Tout le monde doit être évalué. L'évaluation c'est le moyen de s'interroger sur ses pratiques, de les confronter avec un autre regard, bref d'exercer mieux son métier. Les évaluations actuelles par les inspecteurs ne sont pas satisfaisantes. Une évaluation devrait aussi être formatrice, et aujourd'hui les liens se sont considérablement distendus entre les corps d'inspection et les enseignants. Les inspecteurs sont devenus aux yeux des enseignants des juges, alors qu'ils devraient être des personnels qui aident et qui conseillent...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

«Chatel tu perds ton triple A»

«Chatel tu perds ton triple A» | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it
Ils étaient entre 3.200 et 7.500 profs dans les rues de Paris ce jeudi pour protester contre le projet du ministre de l'Education de réformer le système d'évaluation des professeurs.

 

Plusieurs milliers d'enseignants ont manifesté jeudi en France contre le projet de réforme de l'évaluation des professeurs, qui conduit selon eux à une gestion «managériale» de leur profession.

Dans les écoles primaires, les enseignants étaient 11,2% à faire grève selon le ministère, et plus de 21% selon le SNUipp-FSU, principal syndicat de la profession.
Dans les collèges et lycées, le ministère a dénombré 16,4% de grévistes, et le Snes-FSU (principal syndicat) 47%.

La manifestation à Paris a réuni entre 3.200 et 7.500 personnes selon les sources. Des cortèges ont aussi défilé à Marseille (2.000 à 3.000), à Lyon (1.100 à 2.000), à Toulouse (800 à 1.700), à Nice et Saint-Etienne (700 à 1.000). Plusieurs centaines de manifestants ont été dénombrés à Montpellier, Rouen, Bordeaux, Bayonne, Angoulême, Poitiers, Rennes, Nantes, Lille ou encore Clermont-Ferrand.

«Chatel tu perds ton triple A», ont scandé les manifestants niçois et parisiens. «Non aux agences de notations», «l'ère Chatel, clientélisme, arbitraire», «Papa Noël, apporte-moi un vrai ministre de service public», pouvait-on lire sur les pancartes à Marseille...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

«Une réforme à contre-courant»

Nathalie Mons, spécialiste de la comparaison internationale des politiques éducatives :...

 

Nathalie Mons, maître de conférences à l’Université Paris Est-Marne la Vallée, est spécialiste de la comparaison internationale des politiques éducatives (1). Elle analyse le projet de réforme d’évaluation au regard des pratiques en Europe.. Entretien.

 ...

Avec le projet du ministère qui donne un rôle clé aux chefs d’établissement, la France se situerait où dans ce cadre européen ?

Si l’inspecteur n’est plus qu’une aide à la décision du chef d’établissement qui, lui, porte le jugement final, la France adopterait un modèle ultraminoritaire, en vigueur dans deux pays, et en plus en voie de disparition - la Belgique l’a abandonné il y a quelques années en décidant d’avoir recours aussi à des inspecteurs. Elle irait ainsi à contre-courant des tendances actuelles qui vont vers le collectif et un regard externe.

...

Y a-t-il un système qui marche ?

S’il n’y a pas un bon modèle, on connaît aujourd’hui les conditions nécessaires : il faut une multiplicité de regards - intérieur comme, pourquoi pas, celui du chef d’établissement, extérieur comme celui de l’inspecteur - et des critères les plus larges possibles. La grande tendance, aujourd’hui, c’est d’avoir «plusieurs regards évaluatifs». En fait, on superpose les évaluations. Ainsi, quatorze pays en Europe ont ajouté à leur dispositif une autoévaluation des établissements. Ceux-ci retiennent un certain nombre de points - résultats des élèves, projets interdisciplinaires, etc. - et mesurent leurs manques et leurs progressions. On a montré que cela avait un effet mobilisateur.

Ce qui est important aussi, car il ne s’agit pas d’évaluations-sanctions, c’est de faire le lien avec des incitations...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Les meilleures écoles de management d'Europe sont françaises - LeMonde.fr

Les meilleures écoles de management d'Europe sont françaises - LeMonde.fr | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it
Le Monde.fr - HEC arrive pour en tête du classement du "Financial Times". Et parmi les vingt premières figurent l'Insead, l'Essec, l'ESCP Europe et l'EM Lyon.

 

C'est un peu le contre-Shanghaï. Tandis que tous les ans, la livraison en août du classement de l'université Jiao Tong met cruellement le doigt sur les faiblesses des universités françaises, le palmarès du Financial Times du 5 décembre, également annuel (mais paraissant en décembre), souligne, lui, le leadership européen des écoles de management tricolores. On ne peut pas perdre sur tous les tableaux.

Dans l'édition 2011 du célèbre quotidien économique britannique, HEC s'arroge pour la sixième année consécutive la première place. Quatre autres françaises figurent dans les vingt premières (Insead, Essec, ESCP Europe et EM Lyon). Sur 75 écoles du classement, 18 sont françaises. Seul le Royaume-Uni fait mieux, avec 21 établissements. Sur ce créneau de formation, les Français ont développé un vrai savoir-faire....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Hadopi : Aurélie Filipetti propose une licence globale pour les étudiants - LeMonde.fr

Hadopi : Aurélie Filipetti propose une licence globale pour les étudiants - LeMonde.fr | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it
Le Monde.fr - Alors que le candidat Hollande est accusé de rester trop flou sur la question du téléchargement, sa chargée des questions culturelles précise ses propositions.

 

Elle explique, le 14 décembre, sur Twitter que sa "proposition novatrice de nouveaux droits culturels numériques se fait dans le cadre des frais d'inscription actuels ou avec 2 euros de plus".

Cette contribution permettrait aux étudiants d'accéder à des films et de la musique sur une plate-forme de téléchargement légal dédiée, en contrepartie d'un prélèvement sur les droits d'inscription à l'université. François Hollande n'a pas encore validé la proposition, précise toutefois Libération.fr....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Dissimulées ou retardées, les données sur l’école sont jugées peu fiables - LeMonde.fr

Dissimulées ou retardées, les données sur l’école sont jugées peu fiables - LeMonde.fr | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it
Le Monde.fr - Le ministère de l'éducation est soupçonné de ne laisser filtrer que les statistiques favorables à son bilan.

 

Quel est vraiment le niveau des élèves français? A entendre le ministre lire les résultats des évaluations des élèves en CE1 et en CM2, il serait en progression. A lire les résultats internationaux, il serait plutôt en baisse…

Deux nouvelles enquêtes, l'une comparant le niveau de maîtrise de la langue entre 2003 et de 2009, l'autre entre 1997 et 2007, montrent que les lacunes des plus faibles se sont aggravées. Mais ces deux travaux attendaient dans les tiroirs du ministère de l'éducation depuis le mois de juin. C'est l'Insee qui, le 16 novembre, les a divulgués dans son Portrait social. Le jour de la parution de l'ouvrage, les statisticiens de la direction de l'évaluation, de la prospective et de la performance (DEPP) ont été priés de ne pas commenter ces résultats qui ne suivaient pas la "bonne" courbe.

Dix jours plus tard, le cabinet de Luc Chatel publie l'une des enquêtes. La seconde qui compare le niveau des élèves entre 1997 et 2007 est toujours au fond d'un tiroir: "Ce qui s'est passé là est assez symptomatique. Nos enquêtes sont bienvenues lorsqu'elles accompagnent la communication du ministre. Sinon, elles attendent, rappelle un chercheur, sous couvert d'anonymat. Et plus encore si elles montrent une baisse de niveau."

Comme tous les travaux ne collent pas au plan communication, les informations fournies au grand public sur l'école se réduisent comme peau de chagrin. Les "Notes d'information" en sont le meilleur exemple. "J'en publiais une cinquantaine par an", se souvient Claude Thélot qui, sept ans durant, a été à la tête de cette direction et développé la place de la statistique sur le sujet....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Les enseignants en grève jeudi

Les enseignants en grève jeudi | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it
La quasi-totalité des syndicats d’enseignants réclament le retrait du projet de réforme de l’évaluation et de l’avancement des professeurs.

...

Les syndicats de la FSU jugent notamment que les chefs d’établissement n’ont pas les compétences pour évaluer le travail pédagogique et disciplinaire. «Bien sûr, je ne souhaite pas que le chef d’établissement évalue seul un enseignant», leur a répondu, mardi sur RMC, le ministre Luc Chatel, même si l’idée est de «donner des responsabilités, ce n’est pas un gros mot, de management aux chefs d’établissement». «Prenons l’exemple d’un proviseur qui est un ancien CPE [conseiller principal d’éducation, ndlr], un ancien surveillant ou professeur d’éducation physique. Comment va-t-il évaluer un agrégé de mathématiques ? Eh bien naturellement, le chef d’établissement doit s’entourer de compétences, des corps d’inspection qui sont compétents pour ça (...) et à la fin, il y aura un avis global qui tiendra compte de toutes ces compétences», a-t-il ajouté.

Alors que le Sgen-CFDT a signé «un accord de méthode avec le ministère», Luc Chatel n’entend pas revenir sur son projet mais «réfléchir à la méthode» et «au calendrier» sur un sujet «capital», car «aujourd’hui, les enseignants sont évalués tous les sept ans, ça n’est pas valorisant pour eux»...

 

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Toulouse - Toute l'actualité de la région avec Libération: Au tribunal administratif contre le fichier de l’Education nationale

ENSEIGNEMENT. «Contre le fichage de nos enfants dés la maternelle» : le 14 décembre, des parents d’élèves de Haute-Garonne déposeront des recours devant le tribunal administratif pour s’opposer à l’enregistrement de leurs enfants dans le fichier base élève des écoles ; cette action fait suite aux précédents recours déjà déposé en mai dernier devant les tribunaux de Toulouse, Lyon, Metz, Nîmes et Versailles....

 

Les plaignants dénoncent un système "hors-la loi et liberticide". Ils s’appuient sur l’article premier de la loi Informatique et Liberté et sur la Convention internationale des droits de l’enfant des Nations Unies.

Depuis la mise en place du fichier base élève en 2007 les six millions d’enfants inscrits dans les maternelles française sont recensés nominativement. Outre l’identité et l’activité professionnelle des parents, les informations recueillies précisent l’âge, le lieu de naissance, l’adresse et la classe dans laquelle l’enfant est scolarisé. «Sans tomber dans la parano, on passe par les enfants pour ficher toute la population», s'indigne Annabelle Chaubet parent d’élève et l’une des porte-parole du Comité national de résistance au fichier base éléve (CNFBE)...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Etudiante étrangère : « La France je l'aime, obligée de la quitter » | Rue89

Etudiante étrangère : « La France je l'aime, obligée de la quitter » | Rue89 | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it

Je m'appelle Ghita, j'ai 25 ans et je suis de nationalité marocaine. J'ai effectué toute ma scolarité dans le système scolaire français au Maroc, de la crèche à la terminale. L'école française à l'étranger est loin d'être gratuite : mes parents se sont « sacrifiés ».

Ils voulaient nous apporter avec mes frères une éducation française « modèle » et nous faciliter l'accès aux études en France après le bac. Aujourd'hui, je connais mieux l'histoire de la France que celle de mon propre pays, le Maroc.

J'ai obtenu mon bac scientifique en 2004. Depuis bientôt huit ans, je vis en France. Mes amis sont Français, mon petit ami aussi, ma façon de penser est française. Je suis très attachée à la France et à ses valeurs....

 

La France je l'aime, elle fait partie de moi. Je la parle et l'écris comme une langue maternelle. Mais je suis obligée de la quitter, de quitter ma vie ici, mes amis, mon appartement...

Le gouvernement parle de développement solidaire mais qu'est ce qu'un diplôme sans expérience professionnelle ? N'est-ce-pas sur le terrain, au sein d'une entreprise qu'on peut se forger, évoluer et apprendre ?

Le gouvernement parle de crise et de chômage. Expulser de 6 000 à 8 000 diplômés étrangers ne règlera pas la question des 4 millions de chômeurs. Je ne suis pas un problème pour la France. Je consomme, je paye mes taxes et impôts, je parle français et je suis complètement intégrée. Mais on ne veut plus de moi.

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Après l'école obligatoire un Vaudois sur cinq passe par une passerelle

Après l'école obligatoire un Vaudois sur cinq passe par une passerelle | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it
En 1978, 27% des jeunes entraient au gymnase après l’école obligatoire. En 2010, cette part s’élève à 38%.

 

Après l’école obligatoire, le passage au gymnase ou à l’apprentissage n’est plus automatique. Dans le canton de Vaud, un jeune sur cinq passe par un dixième année ou par une autre passerelle. Cette proportion a quadruplé en vingt ans.

L’enquête «Choix 2010», publiée vendredi par Statistique Vaud, a recensé les projets de formation ou professionnels de 7598 jeunes achevant leur scolarité obligatoire dans le canton en été 2010. Ces élèves étaient âgés en moyenne de 16,5 ans, 27% étaient d’origine étrangère. Neuf jeunes sur dix ont effectué l’entier de leur scolarité en français.

Réalisée périodiquement depuis 1978, cette étude permet de mesurer l’évolution des choix de formation. Premier constat: les études au gymnase se sont démocratisées en trente ans. En 1978, 27% des jeunes entraient au gymnase après l’école obligatoire. En 2010, cette part s’élève à 38%....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Grève, bataille de chiffres et mensonges dans l'Education nationale

Le ministère de l'Education nationale a publié très tôt dans la matinée du 15 décembre une "estimation provisoire" des taux de participation à la grève: 11,18 % dans le premier degré, 16,43 % dans le second degré. Les deux chiffres après la virgule donnent une impression de solidité du résultat.C'est comique quand on sait comment ces chiffres sont obtenus.

Pour le 1er degré, l'inspecteur appelle chaque école de sa circonscription et demande au directeur combien il compte de grévistes. Encore faut-il qu'il ait pu joindre le directeur, parfois débordé quand ses collègues n'accueillent pas les enfants, à moins qu'il (elle) fasse grève... On assiste donc à quelques "extrapolations", dont l'impact est difficile à estimer, mais n'est pas négligeable. Mais c'est surtout pour le second degré que la méthode employée est, par nature, mensongère. Le chef d'établissement constate combien il lui manque d'enseignants à 8 heures, et dès qu'il a fait le tour de son bahut, il appelle l'inspecteur d'académie. Problème, seuls 60% environ des profs ont cours à 8h. Imaginons un lycée de 100 profs, 60 ont cours à 8h. Il y a 30 grévistes. Pour le ministère, il y a 30 % de grévistes, là où il faudrait compter 50 % (+60%)...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Bruxelles: Un prof insulte ses élèves d'origine africaine: «petits animaux des Caraïbes» - L'Avenir

Bruxelles: Un prof insulte ses élèves d'origine africaine: «petits animaux des Caraïbes» - L'Avenir | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it
BRUXELLES/LAKEN - Enfermement, injures, brimades... Un professeur de gym de Laeken est accusé de maltraitance et de racisme. L'école des Magnolias a reçu une lettre de plainte signée par plus de 70 parents.

Le prof reconnaît certains faits. "Je te mettrais bien dans une cage pour que les gens te donnent de l'argent". Ou "petit singe, petit animal des Caraïbes, gentil petit chien, chocolat"...

Les actes et les paroles d'un prof d'éducation physique de Laeken à ses élèves de 9 et 10 ans font froid dans le dos. Ils sont rapportés par La Capitale ce vendredi. Le quotidien informe qu'une lettre de plainte a été adressée à l'école des Magnolias signée par plus de 70 parents. Ceux-ci accusent le professeur incriminé de maltraîtance et de racisme. Leur lettre reprend plusieurs témoignages d'élèves...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Dauphine : une exclusion définitive après le bizutage

Dauphine : une exclusion définitive après le bizutage | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it
La section disciplinaire de l'université Paris-Dauphine a prononcé jeudi une exclusion définitive d'un étudiant de cette université parisienne prestigieuse, après le bizutage d'un de ses camarades en octobre.
Ce dernier avait porté plainte. La section a également prononcé des sanctions moins radicales de trois ans à l'encontre de deux personnes et quatre ans contre un autre étudiant....
more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

«Personne ne m'a appris à corriger une copie»

«Personne ne m'a appris à corriger une copie» | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it
François Hollande était ce jeudi au lycée Olympe de Gouge, à Bondy (93). De jeunes profs ont témoigné des difficiles conditions d'exercice de leur métier.

 

Durée: 4'05''

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

ÉDUCATION • Heureux comme un enfant soldat ?

ÉDUCATION • Heureux comme un enfant soldat ? | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it
Pour lutter contre l’insurrection qui sévit dans le sud du pays, la Thaïlande finance des milices armées dans les villages. Mais des enfants sont également enrôlés dans ces groupes. Et leur participation pose un problème de conscience, explique Global Post.

 

Les adolescents armés qui patrouillent le long de la frontière sud de la Thaïlande pour le compte de milices financées par l’Etat n’ont pas été enlevés et n’ont pas subi de lavage de cerveau. Ils ne sont pas bourrés de drogue et peu d’entre eux – voire aucun – ont déjà tué. Ils opèrent pourtant aux côtés d’adultes armés pour défendre le pays contre l’insurrection séparatiste la plus sanglante d’Asie. Si leur existence demeure largement ignorée, c’est en partie parce que leur situation est moins atroce que celle d’autres enfants soldats, comme ceux du Myanmar ou du Liberia...

 

Des enquêtes sur le terrain menées conjointement par ces deux organismes ont révélé que des garçons de 14 ans participaient à des patrouilles armées ou gardaient des postes de contrôle contre les insurgés. Sur les dix-neuf villages retenus pour l’enquête, treize abritaient des mineurs ayant des liens avec le Chor Ror Bor, un réseau de groupes de défense financés par l’Etat. Mais la plupart des jeunes qui travaillent pour des milices thaïlandaises se contentent de les approvisionner en vivres, de surveiller des inconnus suspects et de préparer le thé pour les adultes.

Peu d’éléments permettent d’affirmer que ces adolescents participent régulièrement aux attaques menées par les soldats thaïlandais en service actif. Ils ont en outre de meilleures conditions de vie que les enfants soldats birmans, qui doivent nettoyer les champs de mines à la main, ou ceux d’Afrique subsaharienne, bourrés de narcotiques et obligés de participer à des opérations armées...

 

Dans les trois provinces de l’extrême Sud ravagées par l’insurrection – Yala, Pattani et Narathiwat –, la culture des armes est omniprésente. Les enfants musulmans et bouddhistes fréquentent des écoles transformées en véritables forteresses à la suite des attaques menées par les insurgés contre un système d’enseignement soupçonné de combattre leur cause. Le directeur d’une école nous a confié qu’environ 30 % de ses enseignants étaient armés pendant les cours...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Les enseignants mobilisés contre le projet de réforme de l'évaluation - LeMonde.fr

Les enseignants mobilisés contre le projet de réforme de l'évaluation - LeMonde.fr | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it
Le Monde.fr - Les syndicats dénoncent un projet qui "dénature en profondeur les métiers" des enseignants.

Un large front de syndicats d'enseignants appelle, jeudi 15 décembre, à une journée de grève et de manifestations pour exiger le retrait du projet de réforme de l'évaluation des professeurs prôné par le ministre de l'éducation, Luc Chatel, qui défend un système "plus juste".

Cette journée d'action, la deuxième depuis celle, très suivie, du 27 septembre contre les suppressions de postes, est soutenue par des associations telles que la Société des agrégés de l'université et la Conférence des présidents d'associations de professeurs spécialistes. Seul le SGEN-CFDT ne s'est pas joint au mouvement...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

La première école du sexe ouvre ses portes

La première école du sexe ouvre ses portes | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it
Mettez-y le prix et devenez un as au lit.

 

L’Aisos School of Sex ouvre ses portes aujourd’hui à Vienne. De portée internationale, cette école d’un type un peu particulier aura pour but d’enseigner l’art de donner du plaisir à ses élèves. Les cours comprendront bien entendu des enseignements théoriques, où des sujets tels que l’anatomie, l’histoire du sexe ou encore la sexualité moderne seront abordés, mais aussi des modules pratiques. Ces derniers s’attarderont sur l’art des caresses ou les différentes positions du Kamasutra.

Au total, 200 heures de cours pour la version complète (un week-end pour la version accélérée) seront dispensées aux élèves, qui seront nourris, blanchis et logés dans des internats (mixtes, bien sûr) durant la durée de leur apprentissage. Si cette école vous intéresse, sachez toutefois qu’il vous faudra avoir plus de 16 ans et un porte-feuille relativement bien rempli pour vous inscrire. En effet, comptez tout de même 250 euros pour un week-end à l’Aisos, et 1 400 euros pour un trimestre. Devenir un coup d’enfer, ça se mérite.

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Deux mois avec sursis pour un instituteur qui distribuait des «tapotes» à ses élèves

Deux mois avec sursis pour un instituteur qui distribuait des «tapotes» à ses élèves | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it

Un ex-directeur d'école de Moussey (Moselle) a été condamné mercredi à 2 mois de prison avec sursis par le tribunal correctionnel de Metz, qui l'a reconnu coupable d'avoir brutalisé des élèves de CM1 et CM2 de septembre 2009 à avril 2011...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Pour Claude Thélot, la Cour des comptes devrait s’intéresser de plus près à l’évaluation de l’école

Pour Claude Thélot, la Cour des comptes devrait s’intéresser de plus près à l’évaluation de l’école | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it

Claude Thélot a dirigé la direction statistique du ministère de l’éducation huit années durant, présidé le débat national sur l’avenir de l’École en 2003-2004 et été conseiller-maître à la Cour des Comptes. Peu loquace sur l’éducation aujourd’hui, il a accepté de répondre au Monde pour dénoncer une situation qu’il estime extrémement choquante sur le fond. En effet, les publications de la DEPP, Direction de l'évaluation, de la pprospective et de la performance se raréfient. Certains chercheurs dénoncent leur non parution, lorsqu'elles ne servent pas la communication ministérielle (cf Le Monde daté 13 janvier).
Les parents d’élèves de la FCPE viennent de prévenir que "les informations relevant de missions de service public ne sauraient être réservées au seul ministre " Interstat, le collectif de syndicats de l’Insee et des services statistiques ministériels dénonce de son côté le débat faussé » sur l’éducation et la mise à l’écart de la Depp. De son côté, le Haut Conseil de l'Education, (HCE) écrivait en septembre dans un rapport « Il est essentiel que, dans notre démocratie, les données concernant les résultats de notre système éducatif soient objectives et transparentes, donc incontestables"....

 

Entretien.

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Évaluation des enseignants : Luc Chatel tient bon

Évaluation des enseignants : Luc Chatel tient bon | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it
À la veille de la mobilisation des syndicats de l'Éducation nationale, le ministre juge archaïque le système actuel.

 

Le projet de réforme de l'évaluation des enseignants soulève la bronca de la quasi-totalité des syndicats de l'Éducation nationale qui appellent demain à une journée de grève et de manifestations. Seul le Sgen-CFDT ne s'est pas joint au mouvement. Un projet de décret dont l'entière application n'est pas envisagée avant 2014 a été dévoilé il y a un mois. Il propose de confier aux chefs d'établissements l'évaluation des professeurs de l'enseignement secondaire à l'occasion d'un entretien mené tous les trois ans. Le supérieur hiérarchique devrait évaluer la capacité de l'enseignant à faire progresser chaque élève, les compétences dans sa discipline, l'implication dans le projet d'établissement.

Le projet modifierait les grilles d'avancement, ce qui n'est pas étranger à la colère des syndicats. Il est ainsi possible d'obtenir un «avancement accéléré» avec des «mois de réduction d'ancienneté» en fonction des résultats. L'évaluation des enseignants par leur chef d'établissement était l'une des propositions UMP dévoilées en novembre, en préparation de la campagne présidentielle. Il y était notamment demandé qu'elle ne serve pas uniquement à vérifier leur bon respect du programme national et leur aptitude à le finir dans les temps....

more...
No comment yet.