L'enseignement da...
Follow
Find tag "point-de-vue"
17.8K views | +1 today
L'enseignement dans tous ses états.
Actualités, perspectives, débats... autour du monde de l'éducation et de l'enseignement.
Curated by Vincent DUBOIS
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

L’instit’humeurs, La République des cancres

L’instit’humeurs, La République des cancres | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it

Blog de Lucien Marboeuf.

 

Il y a une dizaine de jours l’Elysée faisait l’actualité à ses dépens, à travers un mémorable communiqué censé rendre hommage à Danielle Mitterrand et rendu public par L’express.fr.

Truffée de fautes, cette communication du cabinet présidentiel a beaucoup tourné sur le web, déclenchant hilarité et stupéfaction atterrée.

Allez, je ne résiste pas à la tentation, voici : (A découvrir sur ce site)

 

 

Personnellement, j’ai bien rigolé. J’aurais beaucoup moins ri si j’avais vu certaines de ces fautes dans une dictée ou une rédaction de mes élèves !…

Une fois les rires calmés, c’est le dépit qui m’a gagné. Certes il arrive à tout le monde de faire des fautes d’orthographe (moi-même… dans ce billet, qui sait…), soit par inattention, soit par les méfaits du copier-coller ou d’une reformulation laissant derrière elle des scories, soit tout simplement par ignorance d’une des nombreuses règles exceptionnelles de notre belle langue schizophrène. ...

Autrement dit, les fautes d’orthographe nous entourent, elles nous cernent, et elles ont un redoutable effet viral : la mémoire visuelle et la croyance naïve que l’écrit « officiel » est forcément correct, font que ces fautes d’orthographe sont validées par notre esprit qui sera ainsi plus enclin à les reproduire. On sera donc tous d’accord pour dire que certaines personnes, certains organes, par leur visibilité et leur respectabilité supposée, ont une lourde responsabilité vis-à-vis de la langue charriée.

Voilà précisément pourquoi les fautes venues d’en-haut sont si pitoyables et littéralement inacceptables. Diable !, on parle d’un communiqué émanant du cabinet du Président de la République ! Et bien, que ce soit dit une fois pour toutes : le passé simple n’a pas survécu...

 

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Notation des profs par le proviseur : mon auto-dévaluation | Chroniques du Mammouth | Rue89 Les blogs

Notation des profs par le proviseur : mon auto-dévaluation | Chroniques du Mammouth | Rue89 Les blogs | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it

Bon, aujourd'hui je procède à mon auto-évaluation (réforme de l'évaluation des enseignants envisagée par le gouvernement) concernant ma capacité à faire progresser :

* chaque élève (point 1) ;

* mes compétences dans ma discipline ou mes domaines d'apprentissage, soit le français (point 2) ;

* ma pratique professionnelle dans l'action collective de l'établissement… par la mise en place de projets pédagogiques transversaux et pluridisciplinaires assurant la cohérence d'un enseignement collectif (point 3).

Pour le point 3, ça va. Ça va mais ça n'a pas été simple de trouver un projet impliquant plusieurs disciplines en classe de seconde. On a quand même réussi....

 

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Luc Chatel augmente ses jeunes enseignants

Qui séduira les enseignants? La gauche avec ses 60 000 postes ou la droite avec ses augmentations ? Luc Chatel a profité du salon de l'éducation pour annoncer, jeudi 24 novembre, une augmentation des salaires des jeunes enseignants.

Une enveloppe de 75 millions d'euros sera distribuée aux 107 000 jeunes certifiés et professeurs des écoles. Les enseignants des échelons 3, 4 et 5 sont concernés. C'est à dire ceux qui ont moins de 7 ans d'ancienneté.

Cette mesure permet de franchir un cap symbolique. Plus aucun professeur ne sera embauché à moins de 2000 euros brut hors primes.

102 euros de plus
En février, les jeunes profs arrivés à la rentrée dans les classes enregistreront donc une augmentation de 102 euros. A l’échelon 4, l’année d’après, ils toucheront 64 euros de plus par mois (2060 euros brut) et à l’échelon 5, 23euros de plus (2121 euros brut). Après cinq ans d’ancienneté, le salaire retrouvera la grille antérieure.

 La mesure coûtera 75 millions d’euros, sera financée par les coupes de postes. L’argent économisée par les suppressions de postes dans l’éducation devait rentrer pour moitié dans les caisses de l’Etat et pour moitié être redistribuée aux enseignants. En fait, les années précédentes, on n’est jamais arrivé à 50% de redistribution....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Suicides dans l'Education nationale : le bal des hypocrites.

  Je mettais en ligne, les 11 et 12 octobre derniers, deux notes consacrées à la dégradation des conditions de travail dans l’Education nationale ; et à la passivité des syndicats de profs qui, à force de focaliser leur communication sur le « manque de moyens », en viennent à occulter des aspects essentiels de la dégradation en question : poids de l’administration, abus de pouvoir, harcèlements professionnels… Et ce chiffre terrifiant : 34 pour 100000, le taux de suicides chez les professeurs, le plus élevé de tous les corps de métiers. Coïncidence tragique, l’immolation par le feu d’une enseignante le lendemain, qui décèdera des suites de ses blessures, confirmait le propos… et ouvrait le bal des hypocrites....
more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

François-Xavier Roth : « l’école n’offre pas cet espace qui permet d’avoir accès à l’art » - VousNousIls

François-Xavier Roth : « l’école n’offre pas cet espace qui permet d’avoir accès à l’art » - VousNousIls | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it

François-Xavier Roth, chef d’orchestre à la renommée internationale, créateur du fameux ensemble "Les Siècles", consacre depuis plusieurs années une partie de son temps aux publics scolaires. Il dirige ainsi cer­tains des concerts éduca­tifs de la Cité de la Musique, dont le pro­chain, le 1er décembre. Il nous explique ce que cet enga­ge­ment repré­sente pour lui. Entretien.

 

Comment travaillez-vous avec les élèves et quels sont leurs retours ?

     Concrètement, il y a une très grande pré­pa­ra­tion. Les musi­ciens de l'orchestre Les Siècles se rendent dans les classes qui assis­te­ront au concert plu­sieurs fois pour ini­tier les élèves à la musique, en leur jouant des extraits, mais aussi en les fai­sant jouer, avec la voix, avec des ins­tru­ments de per­cus­sions... Les élèves sont mis au cœur de la musique, par­ti­cipent plei­ne­ment. Cette par­tie est extrê­me­ment impor­tante, car il y a un véri­table lien qui se crée avec les musi­ciens au fil des ate­liers, musi­ciens que les enfants retrou­ve­ront sur scène le jour du concert, et à qui ils pose­ront leurs ques­tions à la fin du spec­tacle –l'orchestre et moi-même allons tou­jours à la ren­contre du public une fois le concert terminé....

 

L'emploi du temps des enfants à l'école est à revoir de A à Z. L'école répu­bli­caine devrait pou­voir offrir de l'espace à la pra­tique musi­cale, autant qu'à l'activité spor­tive ou scien­ti­fique ou lit­té­raire. Aujourd'hui, l'école n'offre pas cet espace qui per­met d'avoir accès à l'art. Nous artistes, nous savons très bien qu'avoir une pra­tique artis­tique ensemble, comme chan­ter dans une cho­rale par exemple, per­met de résoudre nombre de dif­fi­cul­tés sco­laires et d'augmenter la réus­site des élèves, en déve­lop­pant d'autres com­pé­tences. Aujourd'hui seuls les élèves doués et sui­vis par leurs parents peuvent avoir une pra­tique musi­cale régu­lière. Les rythmes sco­laires infer­naux rendent cette acti­vité mal­heu­reu­se­ment élitiste. Il ne s'agit pas de recru­ter de futurs musi­ciens pro­fes­sion­nels parmi tous les élèves, mais juste de com­prendre que la pra­tique artis­tique construit l'humain. Ce qui res­tera dans cin­quante ans, ce ne sont pas les chiffres de la crise écono­mique : ce sont les œuvres d'art, les livres. C'est cela qui est l'humain...

 

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

C'est classe !: Luc Chatel, le père Noel et les 2 000 euros

C'est classe !: Luc Chatel, le père Noel et les 2 000 euros | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it
A un mois de Noel, Luc Chatel annonce que les enseignants débutants vont être augmentés et toucher 2 000 euros bruts par mois. C'est sympa et ça met dans l'ambiance. Et puis, dans 3 semaines, il y a une journée e mobilisation - qui sait, peut-être que grâce à ça, la grogne va retomber ? Et dans 5 mois, c'est la présidentielle - et si les profs reconnaissants votaient pour Sarkozy? Mais là, rien n'est prouvé.Le ministre et ses conseillers ont gardé leurs langues jusqu'au bout. Le matin du jour J - le 24 novembre - , on sentait bien que quelque chose se préparait. Mais quoi ? Comme le sait tout bon communiquant, plus la surprise est grande, plus l'impact de l'annonce a des chances d'être fort.
Ce matin-là donc, le service de presse du ministère a appelé les journalistes pour savoir s'ils venaient au point presse du ministre au Salon de l'Education. Mais cette fois, c'était un peu plus appuyé que d'habitude - du genre: "vous allez voir, il y aura des chiffres intéressants, franchement ça vaut la peine"....
more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

«L'éducation financière dès six ans»

«L'éducation financière dès six ans» | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it

ans la crise du système scolaire, on oublie complètement de se pencher sur le manque de culture financière des jeunes enfants du primaire. Pas un mot dans les programmes de CP sur ce qu'est une action, nulle définition des taux d'emprunts… Rien. Dans un contexte économique troublé, alors que la France tremble de perdre son triple A, la Société Générale a sans doute jugé qu'il était temps que les enfants prennent leur part et sortent un peu de l'innocence quant au monde des spreads et des hedge funds...

La Société Générale s'est donc dévouée –sans arrière-pensée– pour combler cet effroyable retard français. «En France il n'existait pas, contrairement au Japon par exemple de site d'éducation à la finance». Voilà qui est fait. Samedi 19 novembre, la banque inaugure un site pour «l'éducation financière des 6 - 11 ans». Et pourquoi pas dès 3 ans? «Avant six ans, les enfants lisent mal et ont des difficultés avec le calcul simple», souligne une responsable. Pour les petits cancres, la société générale a pensé à tout. Une version audio du site permet à ceux qui ne savent pas encore bien lire, d'apprendre d'ores et déjà à compter et gérer leur argent en banque...

more...
No comment yet.