L'enseignement dans tous ses états.
22.2K views | +0 today
Follow
L'enseignement dans tous ses états.
Actualités, perspectives, débats... autour du monde de l'éducation et de l'enseignement.
Curated by Vincent DUBOIS
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Une fac sur internet pour les réfugiés prépare son arrivée en France

Une fac sur internet pour les réfugiés prépare son arrivée en France | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it
En Allemagne, 1.300 personnes ont commencé à prendre des cours grâce à Kiron, une université en ligne gratuite dédiée aux réfugiés. Des étudiants parisiens espèrent répéter ce succès en France.

 

Les deux étudiants espèrent réitérer en France le succès de Kiron University, un projet devenu réalité en Allemagne. Après avoir levé 500.000 euros grâce au financement participatif et noué des partenariats avec des universités et entreprises allemandes, Kiron a accueilli une première promotion de 1.300 réfugiés en octobre 2015. Au terme de deux ans de formation en ligne et d’une troisième année «physique» à l’université, ils obtiendront une licence de commerce, d’architecture, d’ingénierie ou encore d’informatique.

 

«Au début, le projet n’était pas centré sur les réfugiés», raconte Juan David Mendieta, l’un des fondateurs de Kiron en Allemagne. Fin 2014 , il rend visite à son ami Vincent Zimmer, un entrepreneur allemand qui passe quelques mois en Turquie. Ce dernier s’intéresse depuis un moment au «blended learning», ou apprentissage mixte, une méthode éducative basée sur un mélange de cours physiques et en ligne, dans laquelle il voit une chance de réduire drastiquement le coût de l’enseignement supérieur. «Mais à ce moment-là en Turquie la crise des réfugiés devenait alarmante, se souvient Juan David Mendieta, et c’était évident qu’elle allait toucher l’Europe.»...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Un manifeste pour protéger la démocratie

Un manifeste pour protéger la démocratie | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it

Près de 2000 professeurs de plus de 30 pays ont signé le «Manifeste des professeur.e.s pour la protection de la démocratie et du droit de protestation étudiants» afin de dénoncer la loi spéciale et de signifier du même coup leur appui aux étudiants.

 

Le manifeste, qui recueille toujours les signatures, établit le refus des professeurs d’être « un rouage de ce dispositif répressif » et « que le respect du contrat conclu entre un établissement d’enseignement et un.e étudiant.e serve à légitimer la violence que l’État exerce à l’endroit des droits collectifs de nature politique».

Peu importe la décision que prendront les étudiants à la rentrée, les signataires de cette déclaration leur rappellent qu’ils se rangeront derrière eux pour les soutenir.

« On veut dire aux étudiants que les décisions qu’ils prennent en assemblées générales, elles sont légitimes, a spécifié Paul Dumais, enseignant en mathématiques au Collège de Rosemont et signataire du manifeste. La démocratie étudiante, nous les profs, on lui est solidaires. On ne va pas les encourager à quelque décision que ce soit. On est là pour les appuyer, pour être à leurs côtés. Dans mon collège, par exemple, si les étudiants décident de rentrer en classe, et bien, on rentre en classe et on donne les meilleurs cours qu’on n’a jamais donnés! »

Des professeurs provenant d’Afrique du Sud, d’Algérie, du Japon, de Côte-D'Ivoire et de plusieurs autres pays ont signé le manifeste « parce qu’il s’agit maintenant d’un combat universel, a affirmé Stéphane Enjalran, professeur de philosophie à Arras, en France. Partout dans le monde, on assiste à des processus similaires de marchandisation de l’éducation. La lutte des étudiants québécois se trouve à la pointe d’un combat international pour soutenir le financement public de l’éducation. »

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Les casseroles dans les rues de Londres (VIDÉO)

Les casseroles dans les rues de Londres (VIDÉO) | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it
Le mouvement étudiant a dépassé les frontières du Québec mercredi, avec des rassemblements à Toronto, à Saint-Jean-de-Terre-Neuve, à Halifax et à Calgary.

 

Une poignée de villes étrangères ont aussi emboîté le pas, comme New York, Paris, Amsterdam, Bruxelles et San Jose, au Costa Rica.

À Londres, environ 150 personnes se sont rassemblées devant la Maison du Canada, près de Trafalgar Square, afin de protester contre la loi 78 adoptée au Québec. Ils ont marché jusqu'aux bureaux de la délégation du Québec, sur Heddon Street, puis jusqu'à l'ambassade du Canada à Grosvenor Square...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Pour un pacte national de lutte contre l’échec scolaire

Dominique A, Harry Roselmack, Stéphane Hessel, Annie Ernaux... 52 personnalités et huit organisations ont signé l'appel lancé dans «Libération» par l'Afev, une association étudiante qui soutient des élèves en difficultés dans les quartiers.

 

«La France, 5ème puissance mondiale, connaît un échec scolaire massif qui se traduit par la sortie du système éducatif de 150 000 jeunes sans diplôme chaque année. Fortement inégalitaire, cet échec scolaire menace la cohésion sociale, à une époque où la réussite scolaire est un sésame de plus en plus indispensable à l'insertion sociale et professionnelle.

Au-delà des chiffres, c'est une réalité très difficile que vivent, dans leur rapport à l'école, des milliers d'enfants et leur famille, et dans une autre mesure les enseignants eux-mêmes. Notre système scolaire est en effet caractérisé par une forte pression sur les élèves et leurs parents et par une compétition qui créent de la souffrance et nuisent à son efficacité.

Il faut passer d'un système de «sélection» à un modèle de «promotion», d'où chaque enfant, quelles que soient ses difficultés et ses appétences, pourra sortir avec la qualification et les compétences nécessaires à son futur parcours, avec un rapport confiant aux apprentissages et une image positive de soi.

Ce ne sont pas des mesures, ni même des réformes aussi audacieuses soient-elles, qui suffiront à redonner à l'éducation son rôle premier et son efficacité. Il faut aujourd'hui définir ensemble le modèle éducatif que nous souhaitons pour la société française. C'est l'un des enjeux des prochaines élections nationales.

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Des étudiants en éducation aident les jeunes délinquants - UdeMNouvelles

Étudiant en psychopédagogie à l'Université de Montréal, Marc-André Duchesneau tend ainsi la main depuis quatre ans aux enfants et adolescents placés sous la Loi de la protection de la jeunesse et vivant dans les centres de la région montréalaise et dans des foyers d'accueil. Avec le chargé de cours en kinésiologie Alexandre Dandenault, Marc-André Duchesneau a mis sur pied en 2008 le Programme d'éducation physique et de soutien scolaire du Centre jeunesse de Montréal.

Au démarrage modeste de l'opération, ils ont rassemblé de futurs étudiants en éducation physique capables d'assumer le rôle d'animateur dans des groupes durant la période estivale. «Nous avions constaté que, pendant les vacances scolaires, presque rien n'était organisé pour permettre aux jeunes de continuer à pratiquer des sports. Nous avons donc monté un projet pour assurer la continuité des activités, de juin à aout. Le projet a été très bien reçu de sorte qu'il a pris de l'envergure.»...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Les Inrocks - Aide alimentaire, difficultés de logement... enquête sur la précarité étudiante

Les Inrocks - Aide alimentaire, difficultés de logement... enquête sur la précarité étudiante | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it
En 2011, 60 % des étudiants estimaient que leurs ressources ne leur permettaient pas de vivre dans de bonnes conditions. Reportage à Nantes dans la première banque alimentaire créée au profit des étudiants les plus modestes.

 

Chaque jeudi soir, ils sont au rendez-vous. Un sac de courses à la main, des dizaines d’étudiants font la queue derrière la cité universitaire Launay-Violette, à Nantes. L’objet de leur venue ? Une distribution alimentaire au profit des plus modestes, organisée à l’initiative de l’Association pour la solidarité étudiante en France (Asef). Moyennant un euro symbolique, chacun remplit son cabas de fruits, légumes, laitages, conserves, plats surgelés, viande… Des denrées fournies par la Banque alimentaire de Loire-Atlantique.


“Au début, on n’accueillait qu’une cinquantaine d’étudiants. Depuis deux ans, ils sont entre 200 et 250 selon les semaines“, estime Cécile Hellegouarch, vice-présidente de l’Asef, qui a fêté ses dix ans en 2012. Certains arrivent par le bouche à oreille, d’autres sont orientés par les assistantes sociales du Centre régional des œuvres universitaires et scolaires (Crous). C’est le cas de Shérérazade, vingt ans, qui, en cette veille des vacances d’hiver, y fait ses courses pour la deuxième fois : “Mes parents ne peuvent pas trop subvenir à mes besoins, ils ne roulent pas sur l’or“, se justifie la jeune femme, en deuxième année de langues étrangères appliquées.

Un moyen pour elle comme pour tous les bénéficiaires d’alléger leur budget nourriture, de manger équilibré et de repartir avec des produits habituellement sacrifiés. “Surtout la viande, le poisson et les desserts“, précisent Cristina, Maria et Laura, originaires d’Espagne, venues accompagnées de Moira et Maria, d’Italie. “En Espagne et en Italie, ce genre d’initiatives existe mais pas pour les étudiants. C’est dommage car la situation est encore pire qu’ici“, déplorent les cinq étudiantes en échange Erasmus.


Sur le modèle nantais, première banque alimentaire étudiante créée en France, d’autres antennes ont vu le jour : Saint-Nazaire, Strasbourg, Pau et même Bruxelles. Lutter contre la précarité des jeunes, c’est l’un des chantiers prioritaires du Secours populaire (SP) pour les deux ans à venir. L’association tire le même constat : les étudiants sont de plus en plus nombreux à faire appel à ses services, tant pour une aide alimentaire, un soutien, une écoute, que pour l’accès à la culture et aux loisirs. A ce jour, sur les 8 500 personnes accueillies régulièrement par la Fédération de Loire-Atlantique du SP, 1 363 sont des étudiants, soit environ 16 %.

“Jusqu’en 2011-2012, cette proportion était de l’ordre de 10 %”, signale Nathalie Boyer, la directrice départementale. Là où l’on constate de façon la plus flagrante que la part des étudiants augmente parmi nos bénéficiaires, poursuit-elle, c’est au niveau de l’aide vestimentaire.”...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

PRÉCARITÉ – Les écoliers anglais ont faim

PRÉCARITÉ – Les écoliers anglais ont faim | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it

Un groupe de professeurs et de médecins appelle l'éducation nationale britannique à distribuer des petits déjeuners aux enfants défavorisés. Ils réagissent à une étude publiée par The Guardian qui révèle que près de la moitié des professeurs anglais interrogés ont déjà apporté de la nourriture pour les enfants qui arrivent en classe l'estomac vide.

591 professeurs exerçant dans toute la Grande-Bretagne ont répondu à une enquête en ligne du Teacher Network (réseau de l'éducation nationale) du quotidien anglais de référence. Les chiffres sont préoccupants. 83 % d'entre eux estiment qu'ils ont déjà accueilli des enfants ayant faim. Plus de la moitié des enseignants estiment que le nombre d'enfants concernés augmente depuis un ou deux ans : les parents, qui souffrent de la récession, ont perdu leur emploi et ont vu leurs aides sociales diminuer. Près de 80 % des professeurs se sont déclarés favorables à la distribution gratuite de petits déjeuners pour les familles en difficulté.

Le Royal College of GP (l'équivalent anglais du Conseil national de l'ordre des médecins), et la Royal College of Pediatrics and Child Healh (l'association des pédiatres) demandent au gouvernement de réfléchir à la possibilité d'assurer un petit déjeuner au 1,3 million d'enfants qui reçoivent chaque jour un déjeuner gratuit. Le principe des repas gratuits pour les enfants défavorisés existe depuis 1945 en Grande-Bretagne mais les professeurs estiment que les critères sont trop stricts et que beaucoup d'enfants de familles qui n'y ont pas droit ne mangent pas suffisemment...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

"Printemps érable" : les étudiants expatriés solidaires

"Printemps érable" : les étudiants expatriés solidaires | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it
Alors que la jeunesse québécoise est dans la rue depuis plus de trois mois, les étudiants expatriés suivent de très près l'évolution de la situation. Nous avons rencontré Emile, étudiant à la Sorbonne, sur le point de rentrer à Montréal.

 

Durée du reportage vidéo: 1'18".

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Une délégation haïtienne a découvert tout l'intérêt du centre de ressources

Une délégation haïtienne a découvert tout l'intérêt du centre de ressources | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it
Face aux pertes humaines considérables subies en Haïti dans le secteur de l'éducation après le séisme du 12 janvier 2010, l'Académie des sciences, le Centre national d'études spatiales (Cnes),l'Université numérique francophone mondiale (UNFM) et le ministère français de l'Éducation nationale ont décidé d'unir leurs efforts pour apporter leur soutien aux instituteurs de l'enseignement fondamental haïtien....

 

C'est notamment sous la forme d'un programme intensif de télé formation que s'exprime ce projet de coopération. Couvrant quatre années de l'enseignement fondamental (du CP au CE2 français), il propose des modules en mathématiques, sciences, usage des technologies de l'information et de la communication, éducation à la santé et inclusion scolaire (ou comment adapter son enseignement aux élèves en grande difficulté), tenant compte des aspects linguistiques créole-français...

more...
No comment yet.