L'enseignement da...
Follow
Find tag "enseignement des mathématiques"
19.3K views | +7 today
L'enseignement dans tous ses états.
Actualités, perspectives, débats... autour du monde de l'éducation et de l'enseignement.
Curated by Vincent DUBOIS
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Lourde pénurie de profs au Capes de maths

Lourde pénurie de profs au Capes de maths | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it
A peine plus de la moitié des places ouvertes ont été pourvues lors du concours. La crise des vocations touche également les lettres classiques.
La moitié des postes de professeur de mathématiques n’ont pas été pourvus lors de la séance exceptionnelle 2014 du concours externe du Capes, selon les chiffres officiels disponibles mardi sur le site Publinet. Le précédent ministre de l’Education nationale, Vincent Peillon, avait décidé d’intercaler une session exceptionnelle des concours des professeurs entre les sessions annuelles 2013 et 2014 pour relancer le recrutement des enseignants. L’objectif était à la fois de remplacer les départs à la retraite et de pourvoir progressivement les 54 000 créations de postes programmées sur le quinquennat dans l’éducation, après 80 000 suppressions sous la droite. Les résultats commencent à être publiés sur Internet, par discipline et par concours. Pour le Capes de mathématiques, l’une des disciplines dites «déficitaires» depuis plusieurs années, 793 candidats ont été admis en liste principale, soit moitié moins que le nombre des postes à pourvoir (1 592). A noter que sur les 4 583 inscrits au Capes de maths, seulement 2 529 se sont effectivement présentés aux épreuves. Pour le Capes externe de lettres classiques, il y a presque deux fois moins d’admissibles (156) que de postes à pourvoir (300). Le nombre des admis, c’est-à-dire ayant réussi les oraux, n’est pas encore connu. Plusieurs raisons expliquent la crise du recrutement des professeurs, dont la réforme de la formation de 2010, ou «masterisation», qui a relevé au master (Bac+5) le niveau requis pour être enseignant. Or, le vivier des étudiants en master est beaucoup moins important qu’en licence. Pour les mathématiques, la baisse est plus ancienne, reflet d’un marché du travail qui sollicite et rémunère davantage les scientifiques. Par ailleurs, l’attractivité du métier a souffert de salaires considérés comme trop bas, pour des diplômés à Bac+5, et de la suppression, sous la droite, de la formation initiale des enseignants, sous la droite; elle a été rétablie par Vincent Peillon dans les Ecoles supérieures du professorat et de l’éducation (Espé) qui ont ouvert à la rentrée 2013.
more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Dans les manuels de maths de terminale, le sexisme ordinaire côtoie les équations

Dans les manuels de maths de terminale, le sexisme ordinaire côtoie les équations | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it
Dans les manuels de maths de terminale, le sexisme ordinaire côtoie les équations...

 

En quoi une discipline comme les maths, fondée sur des calculs, équations et autre gymnastique de l'esprit peut-elle être une affaire de sexe? Pour répondre à cette question, il suffit de jeter un coup d'oeil à l'étude publiée ce mois-ci par le Centre Hubertine Auclert intitulée "Égalité femmes-hommes dans les manuels de mathématiques, une équation irrésolue ? Les représentations sexuées dans les manuels de mathématiques de Terminale".

Tradition annuelle oblige, le centre francilien de ressources sur l'égalité femmes-hommes a passé au crible le contenu des manuels de mathématiques de terminale. Conclusions? Les représentations sexuées et les schémas stéréotypés y sont tout aussi présents que dans les autres disciplines, plus littéraires, comme le français ou l'Histoire, où ces représentations sembleraient plus patentes.

 

Cette étude démontre que l'apparente neutralité des mathématiques cache en réalité une forêt d'images stéréotypées. Comment? Au travers des exemples de la vie quotidienne utilisés pour favoriser l'apprentissage théorique. La matière scientifique est donc loin d'être aussi "désincarnée et purement idéelle" que le préjugé aimerait le faire croire.

 

En matière de féminisation des noms, associer un attribut féminin ("femme médecin") au nom de métier masculin fait office de règle. Enfin, à quelques exceptions près. Le terme de "gérant" au masculin apparaît récurrent dans un manuel de la filière pro, sauf dans le cas de "la gérante de parfumerie". Quant au terme "l'animateur" utilisé à plusieurs reprises dans un manuel de Terminale scientifique, il est féminisé à l'occasion d'un exercice où intervient "une animatrice de patchwork ». « la secrétaire d’une entreprise », « la documentaliste », « une standardiste » et « l’infirmière », sont les seuls autres noms de métiers féminisés rencontrés. Difficile, donc, d'outrepasser les rôles sociaux traditionnels. Enfin, les femmes scientifiques semblent cantonnées à des métiers-types: elles sont laborantines ou archéologues dans l'imagerie scientifique convoquée dans les pages de manuel. Quant aux plus célèbres, comme Marie Curie et Tatiana Ehrenfest, elles restent étroitement associées aux travaux de leurs maris...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Le ministère de l’éducation cherche des professeurs pour la rentrée | La-Croix.com

Le ministère de l’éducation cherche des professeurs pour la rentrée | La-Croix.com | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it
Pour assurer la rentrée dans de bonnes conditions, le ministère va devoir faire appel à des contractuels.

 

Crise des vocations ou faillite du système de recrutement et de formation des enseignants ? Une fois encore, cette année, les postes ouverts aux concours du Capes n’ont pas tous été pourvus. Le problème est particulièrement crucial en mathématiques : pour les 950 postes offerts au Capes externe, seuls 652 candidats ont été admis, laissant ainsi vacants plus de 300 postes.

Mais les lettres et l’anglais ne sont pas non plus épargnés : sur les 733 postes à pourvoir en lettres modernes, le jury n’a admis que 681 candidats ; et en anglais, 659 sur 790. Plus de 700 enseignants manqueront donc à l’appel cette année, notamment dans ces disciplines fondamentales.

Alors que les départs à la retraite des enseignants sont de plus en plus massifs, le nombre de candidats se présentant aux concours de l’enseignement accuse une chute alarmante. Au point d’arriver en mathématiques à cette situation absurde : les impétrants sont à peine plus nombreux que les postes auxquels ils prétendent.

Et comme il n’était pas question pour les jurys de brader les concours, et encore moins de délivrer le « certificat d’aptitude » à des personnes qu’ils estimaient « inaptes à enseigner », ils n’ont donc pu pourvoir tous les postes. Ce phénomène touche dans une moindre mesure l’agrégation, même si les niveaux d’exigence ont dû être revus à la baisse.

Face à une situation qu’ils jugent « extrêmement grave », 31 membres du jury de l’agrégation de mathématiques avaient décidé de démissionner en février dernier....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

D'où viennent les blocages en mathématiques ? - Information - France Culture

D'où viennent les blocages en mathématiques ? - Information - France Culture | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it

C'est la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars (organisée par l'Education nationale) et deux livres qui viennent de paraître expliquent l'origine des difficultés de nombreux enfants, y compris des bons élèves, en maths.

Invités :

Pierre-Yves Madignier, Président du Mouvement ATD Quart Monde.

Anne Siety, psychologue clinicienne et psychopédagogue, vient de publier Qui a peur des mathématiques ? chez Denoël (2012)

Michel Fayol, auteur de "L’acquisition du nombre " (Que sais-je ?, 2012).

Michel Fayol, professeur à l’Université de Clermont-Ferrand, est l'auteur de plusieurs ouvrages sur l’apprentissage et l’utilisation de la langue écrite et de la numération, notamment dans la collection "Apprendre" aux PUF.

 

Durée de l'émission:59 minutes.

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Le clone britannique de l’école russe

Le clone britannique de l’école russe | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it
La Grande Bretagne profitera de l’expérience russe dans le domaine de l’enseignement des mathématiques dans les écoles spécialisées.

L’idée vient du ministre britannique de l’éducation nationale Michael Gove qui est convaincu que le système britannique d’enseignement des sciences exactes y gagnera. Les experts estiment que les écoles mathématiques russes assurent une formation au plus haut niveau.

 

La première école britannique spécialisée en mathématiques sera créée en 2014 à Londres auprès du King’s College. C’est un des meilleurs établissements d’enseignement à l’échelle nationale qui peut concurrencer Cambridge et Oxford. L’école deviendra une pépinière des jeunes talents. Les experts s’accordent à l’appeler le clone britannique de l’école de physique et de mathématiques auprès de l’université Lomonossov de Moscou.

Cette célèbre école spécialisée a été créée dans les années 1960 par Andreï Kolmogorov, grand mathématicien du XXe siècle. Moscou compte également pas mal d’autres écoles du même gente auprès des facultés des sciences exactes. Un centre de formation existe, par exemple, auprès de l’Institut de physique et de technique et de l’Institut d’ingénieurs en physique de Moscou. L’enseignement y est assuré par les meilleurs universitaires. Les écoliers s’initient au travail scientifique dans des laboratoires. Le monde a déjà su apprécier à sa juste valeur l’enseignement des mathématiques en Russie, note la directrice de l’Institut de développement de l’enseignement du Haut Collège d’économie Irina Abankina....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Les maths, cette matière inutile | Slate

Les maths, cette matière inutile | Slate | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it
Faut-il continuer d'enseigner les maths à l’école? C’est la question que pose Andrew Hacker, professeur américain de sciences politiques, dans une tribune du New York Times. Hacker ne remet pas en cause l’utilité des mathématiques, mais critique la manière dont celles-ci sont enseignées alors que la question de l’échec scolaire concerne tous les pays développés.«Je ne cherche pas à épargner aux élèves une matière difficile, mais je veux attirer l’attention sur les problèmes réels que nous causons en ne les orientant pas correctement.»...

 

Aux Etats-Unis, un lycéen sur neuf abandonne ses études secondaires sans en être diplômé, une situation en partie due aux mathématiques selon les éducateurs. Dans le Nevada, ce taux s’élève à 45%.

En France, un quart des jeunes souffre d’un réel retard en mathématiques, souligne l’institut Montaigne. L’augmentation de l’échec scolaire a même poussé l’OCDE à produire un rapport pour proposer des solutions.

L’enseignement des mathématiques est obligatoire pour tous les lycéens américains, et parfois même dans leurs premières années universitaires, rappelle Andrew Hacker.

Barbara Bonham, professeur à l’université d’Appalachian State, explique que «certains étudiants prennent les mêmes cours trois, quatre ou même cinq fois (…) et beaucoup échouent». Ils abandonnent leurs études à cause des mathématiques....

 

«Oui les jeunes doivent apprendre à lire, écrire et faire des divisions, qu’ils le veuillent ou non. Mais il n’y a aucune raison de les forcer à comprendre les angles vectoriels et les fonctions.»

Il prône l’instruction par exemple de «statistiques citoyennes» qui prépareraient mieux les élèves à entrer dans la vie active.

«Il faudrait par exemple leur expliquer comment on calcule l’indice des prix à la consommation, ce qui est pris en compte et comment chaque article de l’indice est calculé –et amener à un débat à propos de quels articles devraient être inclus dans l’indice et quels poids on devrait leur donner.»

Andrew Hacker indique aussi que les départements de mathématiques et scientifiques des universités devraient inclure des cours d’histoire et de philosophie de leurs disciplines.

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Algérie: éducation nationale : Plus de 57% des enseignants sont titulaires d’un diplôme universitaire depuis 2005

Université d’été du 7 au 12 juillet 2012 à Béjaïa : Sur “l’enseignement des mathématiques par la démarche d’investigation”...

 

Le taux d’enseignants titulaires d’un diplôme universitaire au niveau des deux cycles primaire et moyen, est passé de 13,62% de l’effectif total en 2005 à 57,12 % pour l’année 2011/12.
En effet, depuis le lancement de cette mise à niveau universitaire, en 2005, le secteur a bénéficié de l’apport bonifié de 122.236 enseignants. 91.764 autres sont en cours de formation sur trois ans pour les enseignants du primaire et quatre ans pour ceux du moyen.
A l’horizon 2015, la formation à distance assurera la formation de 214.000 enseignants non titulaires d’une licence. Elle entre dans le cadre de la mise en œuvre de la réforme du système éducatif et la mise en place d’un système de formation et de perfectionnement de l’encadrement pédagogique et administratif. Selon les responsables de la tutelle, le secteur veut atteindre un niveau de réussite de 90% en la matière. Ce niveau de l’encadrement au niveau du primaire et du moyen passera de 25% à 90% de licenciés en 2015.
Les enseignants relevant du cycle primaire sont encadrés par les 8 IFPM implantés à travers le territoire national. Par contre, ceux du moyen sont encadrés par les ENS et les universités de la formation continue.
Le gouvernement a alloué une somme de 5 milliards de dinars au profit de la formation d’une manière générale, dont 2,4 milliards de dinars sont inscrits à l’indicatif du ministère de l’Enseignement supérieur pour le compte du ministère de l’Education nationale pour la formation des enseignants du cycle moyen...

more...
No comment yet.