L'enseignement da...
Follow
Find tag "Suisse"
19.0K views | +0 today
L'enseignement dans tous ses états.
Actualités, perspectives, débats... autour du monde de l'éducation et de l'enseignement.
Curated by Vincent DUBOIS
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

SUISSE • Bientôt un système privé de bourses universitaires

SUISSE • Bientôt un système privé de bourses universitaires | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it
Le canton de Lucerne veut mettre en place un système totalement nouveau qui permettrait aux étudiants d'obtenir une bourse auprès d'investisseurs privés. Les opposants redoutent une dérive "à l'américaine".
Le parlement du canton de Lucerne a adopté le 14 octobre en première lecture une nouvelle réglementation des bourses d'étude, qui, si elle passe le cap de la deuxième lecture, emprunte un chemin totalement nouveau pour la Suisse, puisqu'elle met sur pied une collaboration entre le canton et le secteur privé. Concrètement, l'association Studienaktie.org s'occupera des personnes dont la demande de bourse a été rejetée par le canton. Studienaktie.org met les étudiants en contact avec des investisseurs : si ses revenus sont conformes aux attentes, l'étudiant devra en reverser jusqu'à 5 %. Studienaktie.org compte actuellement 220 investisseurs prenant en charge 110 étudiants. C'est à la fin 2010 que le canton de Lucerne, ayant constaté l'existence de graves lacunes dans le système des bourses d'étude, a contacté Studienaktie.org pour chercher à l'améliorer, déclare Lars Stein, fondateur et président de l'association. Cette coopération a pour but "l'accès à l'éducation pour tous", ajoute Stein. Les prêts conclus par l'intermédiaire de Studienaktie.org ne seront pas le seul moyen pour y parvenir. A la demande du canton, l'association va également contacter des fondations accordant des bourses. Le processus se déroulera de la façon suivante : on va d'abord déterminer la contribution que l'étudiant peut apporter et celle du canton. Si celui-ci ne verse rien, Studienaktie.org recherchera des fondations susceptibles de contribuer au financement des études de l'intéressé, explique Stein. Si l'association n'en trouve aucune, elle cherchera des investisseurs. Stein compte en outre faire intervenir d'autres organismes, par exemple les établissements d'enseignement supérieur et les entreprises...
more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Un bordel se niche dans une résidence universitaire genevoise

Un bordel se niche dans une résidence universitaire genevoise | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it
L'immeuble, réservé «exclusivement» aux étudiants, abrite un salon de massage. Cris de jouissance et musique exaspèrent les résidents.

 

Les locataires de la résidence universitaires des Epinettes, aux Acacias, sont en colère. En cause, «des allées et venues incessantes d'hommes, de la musique à fond jusqu'à 2 heures du matin et des cris de jouissances d'hommes et de femmes», rapporte l'Hebdo.

Après enquête d'une étudiante, il s'avère que le bâtiment abrite un salon de massage. Ses hôtesses s'adonnent à la prostitution. Comment cela est-il possible? «Pour arrondir ses fins de mois et assurer des loyers bas aux étudiants, la Fondation universitaire pour le logement des étudiants (FULE) a pris l'habitude de louer une partie de ses locaux à des commerces», dévoile l'hebdomadaire. La fondation aurait été trompée sur la nature du commerce. A la base, le salon de massage aurait été à l'origine un salon de beauté avant de changer d'orientation en 2008.

Le Bureau des logements de l'Université de Genève a été alerté de la situation. Une pétition des locataires circule dans l'immeuble incriminé. Grâce à ce document écrit, la Fondation universitaire pour le logement des étudiants (FULE) pourra alors agir. Enfin, l'Université de Genève n'était pas au courant.

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Après l'école obligatoire un Vaudois sur cinq passe par une passerelle

Après l'école obligatoire un Vaudois sur cinq passe par une passerelle | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it
En 1978, 27% des jeunes entraient au gymnase après l’école obligatoire. En 2010, cette part s’élève à 38%.

 

Après l’école obligatoire, le passage au gymnase ou à l’apprentissage n’est plus automatique. Dans le canton de Vaud, un jeune sur cinq passe par un dixième année ou par une autre passerelle. Cette proportion a quadruplé en vingt ans.

L’enquête «Choix 2010», publiée vendredi par Statistique Vaud, a recensé les projets de formation ou professionnels de 7598 jeunes achevant leur scolarité obligatoire dans le canton en été 2010. Ces élèves étaient âgés en moyenne de 16,5 ans, 27% étaient d’origine étrangère. Neuf jeunes sur dix ont effectué l’entier de leur scolarité en français.

Réalisée périodiquement depuis 1978, cette étude permet de mesurer l’évolution des choix de formation. Premier constat: les études au gymnase se sont démocratisées en trente ans. En 1978, 27% des jeunes entraient au gymnase après l’école obligatoire. En 2010, cette part s’élève à 38%....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

L'éducation protège contre la crise, la fumée et l'obésité

Les titulaires de diplômes de l'enseignement supérieur sont moins touchés par le chômage en période de crise, selon un rapport de l'OCDE dévoilé mardi. Ce constat vaut aussi pour la Suisse.

 

Les diplômés du supérieur fument par ailleurs moins et sont moins susceptibles de devenir obèses.

De 2008 à 2011, "l'écart en termes d'emploi entre les jeunes, qui ont un bon niveau d'instruction, et ceux, qui ont abandonné tôt leurs études, n'a cessé de se creuser pendant la crise", souligne le 21e rapport "Regards sur l'éducation" de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE).

Le taux de chômage des diplômés du supérieur a progressé sur cette période de 0,8 % en Suisse, contre 1,5 % en moyenne dans l'OCDE. L'augmentation est plus importante pour les personnes qui n'ont pas atteint le secondaire supérieur. Elle atteint le double en Suisse (1,6 %) et plus de 2,5 fois dans l'OCDE (3,8 %).

 

La Suisse partage avec l'Islande, la Norvège et la Suède le plus fort taux d'activité de la population (83 %). Et sa population active est davantage diplômée du supérieur que dans la moyenne de l'OCDE (35 % des 25-64 ans contre 32 %).

L'organisation a passé au crible une trentaine d'indicateurs (salaires des professeurs ou encore taille des classes) dans les pays membres de l'organisation ainsi qu'en Afrique du Sud, Arabie saoudite, Argentine, au Brésil, en Chine, Inde, Indonésie et Russie.

"Aujourd'hui, il est plus important que jamais de quitter l'école avec un bon niveau de qualification", a déclaré le secrétaire général de l'OCDE Angel Gurria. Il enjoint les pouvoirs publics à "axer leurs efforts sur les mesures en faveur des jeunes", notamment "moins qualifiés, les plus exposés au risque de bas salaire".
....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Les jeunes Suisses mieux formés que leurs parents

Les jeunes Suisses mieux formés que leurs parents | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it
Les jeunes Suisses entre 25 et 34 ans ont un bon accès à l'éducation, selon une étude de l'OCDE. Ils sont ainsi près de 31% à bénéficier d'une meilleure formation que leurs parents.

 

Les jeunes suisses entre 25 et 34 ans ont un bon accès à l'éducation, selon une étude de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE). Ils sont ainsi près de 31% à bénéficier d'une meilleure formation que leurs parents.A une échelle plus large, quelque 34% des Suisses entre 25 et 64 ans ont mené des études au niveau tertiaire (universités et hautes- écoles), détaille le rapport «Regards sur l'éducation» de l'organisation publié mardi. Ils sont environ 51% à avoir achevé leurs études après le 2e cycle secondaire ou le post-secondaire non tertiaire et 14% a avoir un niveau de formation inférieur au 2e cycle de secondaire.

Cette répartition diffère au sein des membres de l'OCDE, soit la plupart des pays occidentaux. En moyenne, 30% de la population de ces Etats dispose d'un diplôme équivalent au niveau tertiaire, tandis que 44% a rejoint le monde du travail au terme du 2e cycle secondaire et post-secondaire non tertiaire. Enfin, environ 26% a terminé sa scolarité avec un niveau inférieur au 2e cycle secondaire.

 

«Les pays ont besoin d'une main d'oeuvre de plus en plus instruite et formée pour faire face à la concurrence qui caractérise notre époque», a déclaré le Secrétaire général de l'OCDE Angel Gurria, dans un communiqué. Ce dernier souligne les avantages d'une bonne formation: un salaire plus élevé et une meilleure protection face au chômage.

Le rapport «souligne que les pays tirent des avantages économiques et sociaux à long terme d'une augmentation de leurs investissements dans l'enseignement». Pour chaque homme dont les études sont financées, le pays perçoit en retour sous forme d'impôts environ quatre fois le montant initialement investi, relève-t-il. Pour les femmes, cette proportion chute toutefois à 2,5 fois.....

more...
No comment yet.