Ethiopie : éducation non formelle ou comment concilier culture locale et apprentissage | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it

Réalisé par l'ONG éthiopienne Yeteem Children and Destitute Mothers Fund avec l'aide de partenaires internationaux, le projet d’éducation non-formelle de Delbi a pris de l’ampleur. En Afar, région la moins développée d’Ethiopie - Est-Nord-Est - ce projet permet de concilier mode de vie agro-pastoral semi nomade et apprentissage.

 

le 28 octobre 2011, Awash Town, Ethiopie.

 

85 % de la population éthiopienne vit en milieu rural, ce qui implique plusieurs problèmes concernant l’éducation : l’utilisation des enfants pour le travail pastoral et domestique, l’éloignement des écoles par rapport au logement, le manque d’établissements et de professeurs, le coût élevé de l’éducation et un manque de connaissances des parents sur l’importance de la scolarisation. La population Afar, majoritairement musulmane, est caractérisée par un mode de vie semi-nomade dans la région la plus chaude et désertique du pays. Le système éducationnel traditionnel est donc difficilement applicable....