L'enseignement da...
Follow
Find tag "NouvelObs"
19.3K views | +2 today
L'enseignement dans tous ses états.
Actualités, perspectives, débats... autour du monde de l'éducation et de l'enseignement.
Curated by Vincent DUBOIS
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by Vincent DUBOIS from Idées
Scoop.it!

5 idées venues d'ailleurs pour changer l'école en France

5 idées venues d'ailleurs pour changer l'école en France | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it
Alors que l'OCDE rétrograde la France dans l'enquête Pisa sur le niveau des élèves de 15 ans, certaines pratiques se révèlent particulièrement efficaces à l'étranger.

 

1 / Mettre les enseignants aguerris dans les classes difficiles2 / Former les enseignants aux meilleures pratiques3/ Des programmes pour les élèves, pas pour les profs4 / Bâtir la confiance en soi5 / Développer l'autonomie des établissements
Via Nelson Ferreira
more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Chili: des milliers d'étudiants dans la rue pour une réforme de l'éducation

Chili: des milliers d'étudiants dans la rue pour une réforme de l'éducation | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it
SANTIAGO DU CHILI (AFP) - Des dizaines de milliers d'étudiants chiliens sont à nouveau descendus dans les rues de Santiago jeudi pour réclamer un système d'éducation gratuit et de qualité.

La Confédération des étudiants du Chili (Confech), regroupant les principales universités chiliennes, a estimé à 100.000 le nombre de manifestants qui ont défilé dans le centre de la capitale.

"L'année 2012 a été une année de reflux, mais cette année nous sortirons en force parce que c'est une année importante", a déclaré Andrés Fielbaum, président de la Fédération des étudiants de l'Université du Chili.

Le manifestation, appuyée par la Centrale Unitaire des Travailleurs (CUT) chiliens, s'est déroulée sans incident, contrairement à de nombreuses éditions précédentes.

La parcours de la marche, approuvé par les autorités municipales et contrôlé par des centaines de policiers et de membres des forces spéciales, a évité de passer devant le Palais de La Moneda, siège de la présidence.

"Nous sommes plus de 120.000 personnes ici à Santiago et il faut ajouter les autres manifestations dans le reste du pays, ce qui démontre que nous pouvons changer la réalité de ce pays où il existe une injustice latente dans le domaine de l'éducation", a indiqué pour sa part Diego Vela, président de la Fédération des étudiants de l'Université Catholique.

Le Chili est "le deuxième pays au monde où il existe le plus de ségrégation au niveau de l'éducation", a-t-il affirmé.

Les étudiants ont réalisé plus de 40 marches depuis 2011 pour demander au gouvernement de Sebastian Piñera (premier président de droite depuis la fin de la dictature en 1990) une réforme du système éducatif, cher et inefficace, selon eux.

Le système actuel, faisant la part belle au privé, est hérité de la dictature d'Augusto Pinochet (1973-1990).

...
more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Le Pakistan célèbre la journée pour Malala, jeune icône pour l'éducation

Le Pakistan célèbre la journée pour Malala, jeune icône pour l'éducation | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it

MINGORA (Pakistan) (AFP) - De jeunes étudiantes ont prié samedi à travers le Pakistan en soutien à leur "héroïne" Malala Yousafzai, cette militante pour le droit à l'éducation ayant survécu à un attentat perpétré le mois dernier par les talibans, et promis de "continuer son combat".Prières dans les écoles, aide financière promise à des enfants pauvres pour étudier, manifestations éparses dans les grandes villes du pays, images de la jeune icône diffusées en boucle sur les chaînes locales: le Pakistan célébrait samedi la journée mondiale pour "Malala" organisée en collaboration avec les Nations unies et de nombreuses ONG.

A Mingora, ville originaire de Malala, dans la vallée de Swat (nord-ouest), des étudiantes ont tenu une cérémonie en l'honneur de leur amie blessée par balle à la tête le mois dernier par un tireur mandaté par le Mouvement des talibans du Pakistan (TTP).

Les élèves du collège fréquenté par Malala ont prié et allumé des bougies pour leur consoeur lors de cette cérémonie interdite au public car les autorités scolaires ne voulaient pas attirer l'attention des insurgés islamistes.

Elle est l'héroïne de notre pays, elle représente l'identité de la vallée de Swat et des Pachtounes", principale tribu du nord-ouest pakistanais, a déclaré à l'AFP Abaidullah, 15 ans, étudiante à l'académie Saroosh, située à une centaine de mètres de l'école de Malala."Depuis l'attaque contre elle, nous avons encore plus de courage pour étudier et pour continuer son combat pour l'éducation", a renchéri Asma Khan, une étudiante de 12 ans qui dit être "une bonne amie" de Malala Yousafzai, hospitalisée en Angleterre.

Aucune manifestation publique n'était prévue à Mingora pour la journée mondiale de Malala en raison de craintes sécuritaires.

"Je suis encore terrifiée, je pleure à chaque fois que je pense à cet incident", a confié à l'AFP Kainaat Riaz, une des deux adolescentes blessées avec Malala, mais moins grièvement, dans l'attentat perpétré par les talibans le 9 octobre dernier.

Un insurgé avait ouvert le feu sur la jeune Malala, 15 ans, qui s'était fait connaître dès 2009 en signant un blog sur le site de la BBC dénonçant les exactions des talibans à Swat, avant de remporter le premier prix pakistanais pour la paix....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Baisse du salaire des enseignants dans l'UE: Bruxelles nie toute responsabilité

Baisse du salaire des enseignants dans l'UE: Bruxelles nie toute responsabilité | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it

BRUXELLES, 05 oct 2012 (AFP) - La Commission européenne, qui défend une politique de rigueur en Europe pour lutter contre la crise de la dette, a nié vendredi avoir la moindre responsabilitédans le gel ou la réduction des salaires des enseignants constatés dans un nombre croissant de pays européens.La Commission européenne a "recommandé un certain nombre de mesures pour aller vers une consolidation budgétaire et certains pays en ont conclu qu'il fallait geler ou baisser les salaires" des enseignants, a déclaré la porte-parole de la Commission, Pia Ahrenkilde-Hansen.

Mais "ce n'est pas nous qui imposons les baisses salariales, ce n'est pas à nous de le faire", a-t-elle ajouté, en insistant sur l'importance de l'éducation pour la "croissance".

Le rôle de la Commission "est très différent du mythe de l'austérité imposée", a-t-elle plaidé.

Mme Ahrenkilde-Hansen réagissait à un rapport de la Commission qui constate que 16 pays de l'UE ont gelé ou réduit le salaire des enseignants.

"Nous n'avons pas demandé des mesures spécifiques sur les enseignants dans tel ou tel pays", a assuré un autre porte-parole, Olivier Bailly...

 

Parmi les 16 pays concernés par le gel ou la baisse des salaires des enseignants, les plus "gravement touchés" sont l'Irlande, la Grèce, l'Espagne, le Portugal et la Slovénie, selon le rapport. En Bulgarie, à Chypre, en Estonie, en France, en Hongrie, en Italie, en Lettonie, en Lituanie, au Royaume-Uni, en Croatie et au Lichtenstein, les salaires ont également connu une légère baisse ou une stagnation.

En revanche, le traitement des enseignants a augmenté jusquau milieu de lannée 2010 en République tchèque, Pologne, Slovaquie et Islande.

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Un lycéen d'Arras mis en examen après l'agression d'un professeur, plusieurs incidents recensés

Un lycéen d'Arras mis en examen après l'agression d'un professeur, plusieurs incidents recensés | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it

Un élève de 16 ans d'un lycée professionnel d'Arras a été mis en examen vendredi par un juge des enfants au lendemain de l'agression d'un professeur, a-t-on appris auprès du parquet d'Arras, alors que plusieurs incidents ont été rapportés le même jour dans la région.

Selon les premiers éléments recueillis, ce professeur de sport du lycée Savary a demandé au jeune homme de faire un exercice. Ce dernier ayant refusé, l'enseignant a exigé qu'il quitte le cours.

L'adolescent a alors saisi son enseignant au col, a indiqué le parquet, mais il n'y a pas eu de tentative de strangulation.

L'élève a été maîtrisé par son professeur, qui a porté plainte. Placé en garde à vue, l'adolescent a été présenté vendredi à un juge des enfants et mis en examen, une procédure "systématique" dans le cas de mineurs qui n'a pas le même poids que dans le cas d'un adulte, selon le parquet.

Il est poursuivi pour "violence volontaire sans incapacité totale de travail sur enseignant, menace de mort et outrage à personne chargée d'une mission de service public".,...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Journée de mobilisation contre le décrochage scolaire

Journée de mobilisation contre le décrochage scolaire | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it
Ce 19 septembre, l'AFEV consacre sa cinquième journée du refus de l'échec scolaire à ceux qui abandonnent l'école sans aucun diplôme.

...

l'Association de la Fondation Etudiante pour la Ville (AFEV) consacre au décrochage sa 5e journée annuelle du refus de l’échec scolaire. "François Hollande a promis pendant sa campagne de le diminuer de moitié en cinq ans, explique le directeur de l’association Christophe Paris, et nous avons décidé d’apporter notre contribution à cet engagement". La journée du 19 septembre est organisée autour d’un grand débat public à Paris, à la Maison des Associations de Solidarité de 14h à 18h (http://www.refusechecscolaire.org).L’association, crée en 1991, s’emploie à rapprocher des jeunesses qui ne se croisent pas d’habitude, en proposant à des étudiants de faire du soutien scolaire dans les quartiers pauvres, partout en France. Cette année, 7.000 jeunes adultes prennent ainsi en charge 7.000 enfants en difficulté, à raison d’une heure ou deux par semaine. La démarche est validée par leurs universités.

L’AFEV tape dans le mille. La semaine dernière, déjà, dans "Regards sur l’éducation 2012", l’Organisation de coopération et de développement économique (OCDE) avait pointé les mauvais résultats de la France en matière de taux de scolarisation des 15-19 ans, qui a baissé depuis 15 ans.Chaque année, environ 140 000 jeunes abandonnent l’école sans diplôme, et 71% de ces jeunes déscolarisés sont chômeurs ou inactifs, contre 57% en moyenne dans les pays de l’OCDE (chiffres de 2010).

 

L’AFEV, forte de son ancrage dans les cités, a enquêté auprès de ces décrocheurs (disponible aussi sur http://www.refusechecscolaire.org). D’où il ressort que la troisième et encore plus la seconde sont les classes de tous les dangers. Que ceux qui ont lâché l’école se sont sentis très seuls pendant cette période de rupture. Près de la moitié d'entre eux considèrent qu’ils n’ont reçu alors aucun soutien de l’institution. Ils racontent que leur motivation s’est progressivement effilochée, au gré des mauvaises notes, sans que rien ne vienne enrayer cette spirale de l’échec et du dégoût de soi. Et s’ils arrivent à reprendre pied, plus tard, c’est à cause d’une rencontre avec un adulte qui leur redonne confiance. Autant de pistes de travail pour François Hollande.

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Les enseignants slovaques en grève pour une hausse des salaires

Les enseignants slovaques en grève pour une hausse des salaires | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it

Une grande majorité des écoles primaires et secondaires ainsi que certaines écoles supérieures ont été fermées jeudi en Slovaquie, à cause d'une grève des enseignants qui réclament une hausse générale des salaires de 10%."La grève a été suivie par 90% des écoles primaires, 80% des écoles secondaires et 30% des universités", a déclaré à l'AFP le président du syndicat national des enseignants, Pavel Ondek.

"Nous revendiquons une hausse des salaires de 10% pour tous ceux qui travaillent dans l'éducation, et non seulement pour les enseignants", a-t-il précisé.

Les protestataires réclament aussi, selon lui, une augmentation du budget de l'éducation de son niveau actuel de 3,2% du Produit intérieur brut (PIB) à 6%.

"Je respecte le droit des enseignants à la grève, mais nos efforts pour les aider se heurtent à l'engagement de la Slovaquie à consolider ses finances publiques", a réagi le Premier ministre social-démocrate Robert Fico, dans un communiqué.

Membre de l'UE depuis 2004 et de la zone euro depuis 2009, la Slovaquie veut ramener son déficit des finances publiques en-dessous des 3% du PIB à partir de 2013. Pour cette année, Bratislava table sur un déficit de 4,6% du PIB.

Les salaires des enseignants en Slovaquie se situent entre 435 euros par mois pour un enseignant débutant et 580 euros pour un enseignant après une quinzaine d'années de travail, alors que le salaire moyen dans le pays se chiffre à 770 euros....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Hong Kong: des milliers de manifestants protestent contre les cours de patriotisme

Hong Kong: des milliers de manifestants protestent contre les cours de patriotisme | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it
Des milliers de manifestants se sont rassemblés samedi à Hong Kong dans le but de contraindre le gouvernement à abolir les cours de patriotisme chinois avant la rentrée.

Quelque 40.000 parents et élèves se sont réunis devant le siège du gouvernement sous la pluie, selon la radio-télévision publique RTHK qui a cité des organisateurs, alors que la police a avancé le chiffre de 8.100 manifestants.

C'est la seconde manifestation après que quelque 90.000 enseignants et écoliers sont descendus dans la rue en juillet pour protester contre ces leçons de patriotisme qu'ils dénoncent comme une tentative de lavage de cerveau des enfants de la région semi-autonome de Hong Kong avec la propagande chinoise.

Le rassemblement a été organisé juste avant le début de la nouvelle année scolaire lundi. Le gouvernement a demandé aux écoles de commencer à introduire ces cours sur la base du volontariat à compter de la rentrée avant de les rendre obligatoires dans toutes les écoles d'ici à 2016....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Des cours politiques dans les écoles argentines provoquent une polémique

Des cours organisés par les jeunesses péronistes de La Campora proches du pouvoir, dans des écoles publiques, provoquent une polémique en Argentine, la mairie de Buenos Aires ayant mis un

numéro gratuit à la disposition des familles pour les dénoncer."Il est extrêmement préoccupant que des cours d'endoctrinement puissent être dictés par La Campora dans les écoles de notre pays avec le soutien de la présidente" Cristina Kirchner, a déclaré à la presse le ministre de l'Education de la ville de Buenos Aires, Esteban Bullrich (Pro, droite, opposition).

La polémique a été déclenché par l'organisation dans une école de Tandil (360 km au sud-ouest de Buenos Aires) d'un cours appelé "Le Héros Collectif" par des militants de La Campora, mouvement fondé par le fils de la présidente Cristina Kirchner, Maximo, 34 ans.

D'autres cours similaires ont été organisés par La Campora dans des écoles publiques et même dans des écoles maternelles de plusieurs provinces, selon le quotidien argentin La Nacion, qui a publié l'information en première page.

Pendant ces cours, les militants remettent aux élèves des exemplaires de "L'Eternaute", une BD mythique de Hector G. Oesterheld, disparu sous la dictature (1976-1983).

Dans des affiches régulièrement placardées par La Campora, le visage du héros de "L'Eternaute" est remplacé par celui de l'ancien président Nestor Kirchner, décédé en octobre 2010, et accompagné du titre "Nestornauta".

M. Bullrich a invité les parents des élèves à "dénoncer toute intrusion de la politique" en utilisant un numéro vert destiné à la "protection de mineurs dans les écoles"....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Au Népal, haro sur les noms d'école à consonance occidentale

Le Népal a annoncé lundi qu'il était désormais interdit aux établissements d'enseignement secondaire du pays de se choisir des noms à consonance occidentale comme "Académie Einstein" ou

école "Oxbridge" en référence aux illustres universités britanniques d'Oxford et Cambridge.Cette annonce intervient après des manifestations d'étudiants et de groupes de jeunes parfois violents devant des écoles ayant opté pour des noms étrangers.

...

Le Népal dépend des pays étrangers et des agences d'aide au développement pour environ 25% de son budget de 65 milliards de roupies (715 millions de dollars) consacré à l'éducation et certaines écoles à court d'argent tentent souvent d'attirer des fonds et des élèves avec des noms occidentaux prestigieux.

A Katmandou, la capitale népalaise, on estime qu'environ 250 établissements scolaires ont des noms rappelant des figures historiques américaines et européennes ou des institutions occidentales, telles que "Collège Pentagone" ou "Maison blanche".

Les violentes manifestations d'étudiants le mois dernier ont été condamnées par les Nations unies qui ont mis en garde contre le risque de mettre en péril le droit à l'éducation dans ce pays défavorisé d'Asie du sud...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Profs : pourquoi le métier ne plaît plus

Profs : pourquoi le métier ne plaît plus | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it
Recruter plus d'enseignants ? Pas si simple. Les candidats font défaut et pas seulement en France.

 

Quel métier pensez-vous faire ? Lorsque les universités posent la question à leurs étudiants, c'est devenu un leitmotiv : "Tout mais pas l'enseignement !" C'est ce que raconte notamment Anne Fraïsse, présidente de Montpellier-3 et vice-présidente de la CPU (Conférence des Présidents d'Université) : "On a beau leur répéter que c'est le plus beau métier du monde, ils préfèrent s'inscrire en communication ou en médiation culturelle." Révélatrice aussi, cette une de « l'Etudiant » : "40 métiers d'avenir pour la génération Y". A l'occasion de ses 40 ans, le mensuel propose à ses jeunes lecteurs quarante professions en phase avec leurs valeurs : quête de sens, usage des nouvelles technologies, solidarité, utilité sociale... On n'y trouve pas celle de professeur...

 

L'an passé, près de mille postes de professeur en collèges et lycées n'ont pu être pourvus " faute d'un nombre suffisant de candidats", reconnaissait l'Education nationale. "Nous enregistrons de graves pénuries de candidatures au professorat des écoles dans certaines académies", constate Patrick Demougin, président de la Conférence des Directeurs d'IUFM (instituts universitaires de formation des maîtres). Pourtant, les jeunes diplômés se bousculent aux épreuves des autres concours de fonctionnaires, pour devenir inspecteur des impôts, lieutenant de police ou assistante sociale....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Première année de licence: un quart d'inscrits "par défaut" en 2011 (étude)

Un quart des bacheliers entrant en première année de licence (L1) en 2011 étaient inscrits "par défaut", c'est-à-dire dans une formation ne correspondant pas à leurs souhaits, selon une étude publiée lundi par le ministère de l'Education.

Environ 62% des étudiants avaient placé leur licence en premier voeu sur le portail Admission Post-Bac (APB), le système d'inscription mis en place en 2010, tandis que 13% avaient été acceptés dans une autre formation dont l'inscription se fait en dehors d'APB, soit au total 75% d'inscrits dans une formation désirée, explique l'étude réalisée par la Direction de l'évaluation, de la prospective et de la performance (DEPP).

"Que 25% des étudiants soient inscrits +par défaut+ n'est pas sans conséquence, car on sait que l'issue de la première année d'études est fortement conditionnée selon que les étudiants ont choisi leur inscription ou l'ont fait par impossibilité de s'inscrire dans une autre formation de leur choix", relève l'étude.

La proportion d'inscrits par défaut monte à 34% pour les bacheliers technologiques et à 36% pour les bacheliers professionnels, détaille l'étude....
more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Bac 2012: des candidats encore plus nombreux, grâce au bac pro

Plus de 700.000 candidats au baccalauréat attaquent lundi les épreuves, avec la philosophie pour les filières générale et technologique, et le français pour les candidats toujours plus nombreux au bac professionnel, lors d'une session placée sous haute surveillance.Le candidat le plus jeune a 12 ans et le plus âgé 87 ans.

Près de la moitié des 703.059 inscrits (+6,91% sur un an) passeront le baccalauréat général et environ un sur cinq le baccalauréat technologique, qui ouvrent tous deux la voie à la poursuite d'études, a indiqué mercredi le ministère de l'Education nationale.

Près d'un tiers se présenteront au baccalauréat professionnel, tremplin vers la vie active, qui débutera pour la première fois en même temps que les autres baccalauréats.

Créé en 1987, le bac pro affiche cette année 219.973 candidats, en hausse de 27,67% sur un an. En 2011, leur nombre avait déjà bondi de 36,43%, en raison notamment de la réforme Darcos qui a réduit à partir de 2009 le cursus de quatre à trois ans....
more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Espagne: polémique sur le retour de la religion dans le cursus éducatif

Espagne: polémique sur le retour de la religion dans le cursus éducatif | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it
MADRID, 18 mai 2013 (AFP) - L'opposition espagnole a dénoncé samedi la réforme de l'éducation approuvée par le gouvernement conservateur de Mariano Rajoy qui, entre autres, redonne une valeur académique aux cours de religion, pris en compte pour la moyenne des notes et l'obtention de bourses.

"Qu'est-ce que la qualité de notre éducation a à voir avec l'éducation religieuse, la religion catholique, notée pour avoir des bourses ou pour entrer en médecine", s'est insurgé le leader de l'opposition socialiste, Alfredo Pérez Rubalcaba.

Sous le nom de Loi organique d'amélioration de la qualité de l'éducation, le gouvernement de Mariano Rajoy a approuvé vendredi un projet présenté par le ministre de l'Education José Ignacio Wert, qui sépare dès 15 ans les élèves se dirigeant vers une filière professionnelle de ceux souhaitant aller à l'université et impose de nouveaux examens à la fin de chaque cycle.

Le texte doit maintenant être débattu au parlement où le gouvernement détient la majorité absolue.

Son objectif est de réduire le niveau élevé d'échec scolaire (25%) dans un pays où 57% des jeunes sont sans emploi. Toutefois, la réforme comprend d'autres mesures polémiques telles que l'enseignement de l'espagnol dans les régions bilingues comme la Catalogne ou le retour de la religion dans le calcul des notes.

Considérant que "la réforme éducative de Wert cède aux exigences de l'Eglise", le journal de centre-gauche El Pais a rappelé que "l'évaluation des cours de religion a été abandonnée par une loi de 1990", approuvée sous un gouvernement socialiste.

"S'il nous parait excessif de prétendre comme les partis de gauche que ce texte représente un retour au national-catholicisme, il est certain que l'enseignement de la religion en Espagne est doctrinaire et ne devrait donc pas compter pour les notes", a estimé le quotidien de centre-droit El Mundo...

...
more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

La Mecque de l'éducation

La Mecque de l'éducation | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it
Du 13 au 15 novembre, à Doha au Qatar, le sommet mondial WISE pour l'innovation a rassemblé des participants venus d'une centaine de pays.

 

Plus de 1.000 participants - experts, dirigeants d’ONG, étudiants, responsables politiques, pour la plupart invités, se sont retrouvés du 13 au 15 novembre à Doha, au Qatar, pour le quatrième sommet WISE de l’éducation. Ce grand raout organisé par la Fondation Qatar est une initiative de son altesse Sheikha Moza Bint Nasser, présidente de la Fondation et épouse de l’émir du Qatar Hamad Al Thani. L’évènement s’est déroulé dans le monumental centre de conférence, un quadrilatère de verre greffé sur une tubulure aux formes molles, flambant neuf –comme tous les bâtiments à Doha, quand ils ne sont pas en construction. Installée sur le plateau central, une araignée géante sculptée par Louise Bourgeois sert de rendez-vous. Longue silhouette enveloppée de voiles noirs, Son Altesse a paru trois fois en public, suscitant silence et révérence. Le thème large qu’elle avait choisi, "Collaborer pour changer", a permis de débattre de toutes sortes de sujets, depuis l’absence d’école pour 61 millions d’enfants dans le monde, jusqu'au rêve d’une université unique mondiale accessible à tous...

 

La Fondation Qatar a également récompensé six projets pour leur caractère innovant, dotés de 20 000 dollars chacun. Au Bengladesh, par exemple, quand les enfants n’ont plus école à cause des inondations, des bateaux transformés en classe vont jusqu’à eux, et proposent aussi aux mères une formation à la gestion domestique. Astucieusement, les panneaux solaires posés sur les toits des embarcations chargent des lampes solaires que les enfants rapportent chez eux le soir, qui transforment la vie à la maison. A l’autre bout du spectre technologique, au Chili, l’anthropologue Ana Maria Raad, spécialiste de la culture digitale, a mis en ligne un programme gratuit qui prépare à l’examen d’entrée à l’université. Une référence que les professeurs, de plus en plus, utilisent dans leurs classes....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Education : les principaux points du discours de Hollande

Education : les principaux points du discours de Hollande | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it
Rythmes scolaires, redoublement... Le président a présenté les grands axes de la politique de l'éducation.

 

François Hollande a présenté mardi 9 octobre, dans un discours à la Sorbonne, "les grands axes de la politique de l'éducation", priorité de son quinquennat, à l'occasion de la remise officielle du rapport sur la refondation de l'école, prélude à un projet de loi. En voici les principaux points :

"Chaque fois que l'Education nationale subit une agression, c'est tout le pacte républicain qui est mis à mal", a prévenu le chef de l'Etat, qui veut renforcer la lutte contre les violences scolaires.

François Hollande veut faire changer le système éducatif de façon profonde : "non pas une réforme de l'école, mais une refondation", prévient-il. "Il y faudra du temps et des moyens."

"L'école a subi trop de réformes qui l'ont d'avantage fragilisée que confortée"

"Nos enfants ont besoin de professeurs. Dès cette année ce seront près de 10.000 postes qui seront créés."

"La formation des professeurs sera rétablie, sans revenir aux anciennes écoles normales ni aux IUFM"

L'école pour les moins de 3 ans sera relancée dans les zones en difficulté

Le nombre de redoublements, pas toujours utiles, "devra être réduit"

"Les devoirs doivent être faits dans l'établissement"

"La notation à l'école doit indiquer un niveau plutôt que sanctionner"

"Je suis favorable à la semaine de quatre jours et demi d'école"

"J'ai donné mon plein accord au projet d'enseigner la morale laïque. Ce n'est pas vouloir enrégimenter, imposer des dogmes, une orthodoxie, où je ne sais quelle raison d'Etat. C'est permettre à chacun de construire sa liberté dans le respect de celle de tous les autres."

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Les parents d'un étudiant en médecine de 14 ans ont obtenu un titre de séjour

Les parents d'un étudiant en médecine de 14 ans ont obtenu un titre de séjour | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it

VERSAILLES, 04 oct 2012 (AFP) - Les parents d'un adolescent camerounais de 14 ans, étudiant en médecine après avoir réussi son bac avec trois ans d'avance, ont obtenu des titres de séjour, éloignant ainsi pour le père le spectre d'une expulsion, a-t-on appris auprès du réseau RESF et de la préfecture des Yvelines.Des titres de séjour au titre de "la vie privée et familiale" vont être délivrés au père du jeune Christian, qui était sous le coup d'une "obligation de quitter le territoire français" (OQTF), et à sa mère, qui était auparavant dans l'attente de l'examen de son dossier, selon ces mêmes sources.

"Leur situation a été clarifiée et stabilisée", a déclaré à l'AFP une source préfectorale, estimant qu'"au regard des éléments nouveaux" apportés par la famille, il a été constaté au cours d'un nouvel examen de leur dossier qu'ils avaient "établi leur vie en France".

Arrivé dans l'Hexagone il y a plus de dix ans et ayant travaillé six ans à un poste déclaré, le père de Christian, électricien camerounais résidant à Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines), était menacé d'expulsion après avoir reçu une OQTF en novembre 2011....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

La Jordanie va ouvrir un complexe scolaire pour 4.000 enfants syriens

La Jordanie va ouvrir un complexe scolaire pour 4.000 enfants syriens | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it

Les autorités jordaniennes ont annoncé mercredi la construction d'un complexe scolaire pour 4.000 enfants dans l'immense camp de réfugiés syriens de Zaatari (nord), où les cours doivent débuter fin octobre."Un complexe scolaire est actuellement en cours de préparation pour l'éducation d'environ 4.000 enfants syriens dans le camp de réfugiés de Zaatari. Le processus éducatif commencera le 20 octobre", a déclaré Mahmoud Omoush, directeur du camp géré par l'ONU, cité par l'agence jordanienne Petra.

Le ministre de l'Education, Abdelkader Bani Rsheid, a ajouté que d'autres écoles seraient construites dans ce camp érigé près de la frontière et qui accueille plus de 30.000 réfugiés ayant fui les violences en Syrie voisine.

"Au moins 110 enseignants ont choisi de rejoindre les écoles que nous mettons en place à Zaatari. Ces écoles vont bientôt ouvrir", a déclaré le ministre à l'agence Petra.

Les conditions de vie dans ce grand camp de toile où les réfugiés vivent sous des tentes, dans la poussière et la chaleur, ont provoqué des tensions qui ont dégénéré à plusieurs reprises ces dernières semaines, obligeant la police anti-émeute à intervenir....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Prof en prison, une façon de croire au "cours des miracles"

Prof en prison, une façon de croire au "cours des miracles" | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it

Aude Siméon a coutume de dire qu'elle a "trouvé la liberté en prison", loin du "carcan" de l'Education nationale, face aux condamnés de la centrale de Poissy où elle enseigne depuis une dizaine d'années la littérature et le français.

D'ici fin septembre, cette élégante agrégée de 54 ans fera sa "rentrée" au centre scolaire de l'établissement pénitentiaire des Yvelines, prévu pour accueillir 230 condamnés à de très longues peines.

Ils ne se seront pas plus de huit ou dix volontaires à franchir le seuil de sa salle de classe. C'est peu: "Je suis sidérée qu'en 2012, on se contente de laisser quelqu'un désoeuvré entre quatre murs et d'attendre qu'il sorte encore plus désocialisé", se désole Aude Siméon.

Mais c'est déjà beaucoup: "Ca demande quand même une grande humilité d'avouer à 30 ou 40 ans qu'on peut avoir besoin de l'école, surtout que la plupart d'entre eux n'en garde pas un très bon souvenir".

Alors qu'importe si certains détenus viennent moins pour réviser Rimbaud ou le passé composé que pour le café et les petits gâteaux qu'elle ne manque jamais d'apporter, Aude Siméon en fait son affaire.

"Rimbaud ou pas, l'important c'est la réflexion que le cours peut les amener à conduire sur eux-mêmes".

Au groupe qui suit deux heures par semaine de remise à niveau en français, l'enseignante tente d'apprendre à se "réapproprier le langage qui conditionne le rapport à autrui". ...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Une nouvelle commission d'experts confirme le plagiat du PM roumain

Une nouvelle commission d'experts confirme le plagiat du PM roumain | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it

Une commission d'experts en droit mise en place par l'Université de Bucarest a indiqué mercredi que la thèse doctorale du Premier ministre roumain Victor Ponta est un "plagiat évident", confirmant le verdict de deux autres commissions."La thèse doctorale de M. Ponta fait apparaître de manière claire et indiscutable de nombreuses violations de l'éthique universitaire et constitue un plagiat évident", a indiqué cette commission dans un communiqué transmis à l'AFP.

Appelés à se prononcer sur cet ouvrage, trois professeurs respectivement de l'Université de Bucarest, Simina Tanasescu, de la Sorbonne, Claudia Ghica-Lemarchant et de l'Université de Strasbourg, Vlad Constantinesco, ont souligné que M. Ponta "s'est apporoprié de manière malhonnête des affirmations" appartenant à d'autres auteurs, "un tiers de sa thèse relevant du plagiat".

Selon le recteur de l'Université de Bucarest Mircea Dumitru, leur rapport sera envoyé au ministère de l'Education, le seul habilité à décider d'un éventuel retrait du titre de docteur de M. Ponta.

En juillet, une commission d'éthique de l'Université avait déjà conclu qu'un tiers des quelque 300 pages de cette thèse portant sur le fonctionnement de la Cour pénale internationale représente du "copier-coller".

"Ce plagiat massif ne peut pas être expliqué par des normes différentes de rédaction" qui auraient été en vigueur lors de sa présentation, en 2003, comme l'a affirmé M. Ponta, avait souligné cette commission, une conclusion défendue également par les trois experts en droit....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

La morale laïque: ni ordre moral, ni instruction civique, selon M. Peillon

La morale laïque: ni ordre moral, ni instruction civique, selon M. Peillon | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it

La morale laïque que le ministre de l'Education nationale Vincent Peillon veut instaurer à la rentrée 2013 dans l'enseignement, n'est ni ordre moral ni instruction civique, explique-t-il dans un entretien au Journal du Dimanche."Je n'ai pas dit instruction civique mais bien morale laïque", explique le ministre. "C'est plus large, cela comporte une construction du citoyen avec certes une connaissance des règles de la société, de droit, du fonctionnement de la démocratie, mais aussi toutes les questions que l'on se pose sur le sens de l'existence humaine, sur le rapport à soi, aux autres, à ce qui fait une vie heureuse ou une vie bonne".

Selon lui, "si ces questions ne sont pas posées, réfléchies, enseignées à l'école, elles le sont ailleurs par les marchands et par les intégristes de toutes sortes".

Regrettant qu'"aujourd'hui dans les cours d'école et les classes, on se traite de +sales feujs+, +sales bougnoules+, il estime que "tout ce qui est de l'ordre du racisme, de l'antisémitisme, de l'injure, de la grossièreté à l'égard des professeurs et des autres élèves, ne peut pas être toléré à l'école".

"Je pense, comme Jules Ferry, qu'il y a une morale commune, qu'elle s'impose à la diversité des confessions religieuses, qu'elle ne doit blesser aucune conscience, aucun engagement privé, ni d'ordre religieux, ni d'ordre politique", précise-t-il.

...
more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

QUEBEC. Vers la fin de la grève des étudiants ?

QUEBEC. Vers la fin de la grève des étudiants ? | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it

Ceux des collèges pré-universitaires ont voté la reprise des cours. La trentaine de facultés toujours en grève s'oriente vers une fin du mouvement.

Après six mois de grève, les étudiants québécois ont repris les cours dans le calme. Les élèves des 14 collèges pré-universitaires (Cegep) en grève (sur 48) ont voté la reprise des cours et leur rentrée anticipée s'est déroulée sans heurts, lundi 20 août, rapporte "le Monde". La plupart craignent que la poursuite du mouvement n'entraîne l'annulation de leur session d'hiver, reportée en août.

Les étudiants avaient entamé une grève en février dernier pour protester contre une augmentation de 75 % de leurs droits de scolarité.

Une trentaine de facultés québécoises restent toujours en grève. Elles doivent se prononcer tout au long de cette semaine. Les premiers votes, lundi et mardi, demandent soit la fin de la grève soit une "trêve", souligne le quotidien.

Le mouvement étudiant la Classe (Coalition large de l'association pour une solidarité syndicale étudiante) appelle à une manifestation ce mercredi 22 août, rejoignant la traditionnelle manifestation antigouvernementale du 22 du mois.

Le gouvernement libéral du Québec continue de camper sur sa seule et unique proposition présentée en avril : une hausse de 82 % (au lieu de 75 %) étalée sur sept années (au lieu de cinq). Les droits annuels de scolarité s'élèveront ainsi à 3.233 euros en 2019. Selon le Premier ministre Jean Charest, toute concession empêcherait le Québec d'atteindre "un nécessaire retour à l'équilibre budgétaire" " des finances publiques, après le déficit creusé par la crise....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Le Swaziland licencie des enseignants grévistes, ils contre-attaquent en justice

Les enseignants swazis licenciés par le gouvernement pour avoir ignoré une décision de justice leur ordonnant de mettre fin à cinq semaines de grève ont contre-attaqué en justice, a indiqué leur syndicat jeudi."Nous sommes allés devant les tribunaux pour contester ces licenciements. mais l'affaire a été reportée" à vendredi, a indiqué Muzi Mhlanga, secrétaire général du syndicat des enseignants Snat, qui estime que la grève est légale.

Le ministre de l'Education Wilson Ntshangase avait annoncé dans la presse locale que 110 enseignants grévistes avaient été "licenciés avec effet immédiat".

Les fonctionnaires n'ont pas été augmentés depuis 2010, alors que le gouvernement du roi Mswati III se débat dans une grave crise budgétaire.

Les 14.000 enseignants demandent une augmentation de 4,5%. Ils ont un temps été rejoints par d'autres fonctionnaires, et notamment les infirmières, mais sont finalement restés seuls à poursuivre le mouvement.

Le ministre de l'Education a précisé au journal que les chefs traditionnels avaient été dépêchés dans des écoles pour recenser les grévistes.

"Les chefs nous donnent désormais les noms des enseignants qui ne font pas classe. Mon conseil aux enseignants est qu'ils retournent en classe", a-t-il déclaré....
more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Nombre record de lycéens venus de ZEP intégrant Sciences-Po Paris

Le nombre d'élèves intégrant Sciences-Po Paris en première année après avoir fréquenté un lycée classé en Zone d'éducation Prioritaire (ZEP) va atteindre un chiffre record à la rentrée prochaine, a indiqué l'établissement mercredi, confirmant une information du Figaro.

 

Pour la rentrée 2012, 138 élèves vont intégrer Sciences-Po en première année grace à la filière ZEP, contre 129 l'année dernière et 17 en 2001 au moment de la création de cette filière d'entrée dont l'objectif affiché était de favoriser l'accès à Sciences-Po des élèves issus de milieux défavorisés.

En 2012, les filières ZEP vont ainsi représenter quelque 10% des élèves qui vont intégrer Sciences-Po en première année, selon les chiffres communiqués à l'AFP par Hakim Hallouch, le responsable du pôle diversité de l'établissement.

Ce chiffre va-t-il augmenter d'année en année ? "Il n'y a pas d'objectif chiffré car on ne veut pas entrer dans une logique de quota. Nous sommes dans une logique de recruteurs, comme une entreprise qui chercherait à attirer les meilleurs talents", explique M. Hallouch.

"La seule barrière qui existe à Sciences-Po est celle de l'intelligence. Il y aura plus (de ZEP) une année, peut-être moins une autre année. Nous avons atteint une forme de vitesse de croisière", a-t-il ajouté....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Le collégien de Rennes mort, le ministre de l'Education sur place

Le collégien de Rennes mort, le ministre de l'Education sur place | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it
Le jeune garçon de 13 ans gravement blessé ans son collège de Rennes lors d'une altercation avec un autre élève est décédé.

 

Le collégien gravement blessé vendredi lors d'une bagarre avec un autre élève est décédé samedi 23 juin au matin, sa mort semant la consternation dans son collège à Rennes où le ministre de l'Education Vincent Peillon s'est rendu, au lendemain d'une erreur de communication du gouvernement.

Après des informations contradictoires ou imprécises ces dernières 24 heures, émanant de sources pourtant considérées comme fiables - le gouvernement avait réagi vendredi soir au décès de l'adolescent alors toujours en vie -, la mort du collégien de 13 ans, élève de 5e, a été annoncée samedi en fin de matinée par le procureur de la République de Rennes.

Le jeune garçon, "transporté à l'hôpital dans un état critique, est décédé des suites de ses blessures", a fait savoir dans un communiqué Thierry Pocquet du Haut-Jussé.

Dans la matinée, une source préfectorale avait indiqué que la victime était "en était de mort clinique" et que les examens révélaient "un encéphalogramme plat". La situation s'était dégradée par rapport à la veille où l'enfant était dans le coma, avait-on précisé. Ajoutant à la confusion, le CHU se refusait samedi matin à tout commentaire....

more...
No comment yet.