L'enseignement da...
Follow
Find tag "Franceculture"
18.1K views | +5 today
L'enseignement dans tous ses états.
Actualités, perspectives, débats... autour du monde de l'éducation et de l'enseignement.
Curated by Vincent DUBOIS
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Un lycée en guerre contre l'échec scolaire - Information - France Culture

Un lycée en guerre contre l'échec scolaire - Information - France Culture | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it

A Gennevilliers, en région parisienne, le lycée Galilée vient de généraliser à toutes les classes de seconde un dispositif de lutte contre l'échec scolaire qui repose sur une nouvelle organisation des enseignements, de l'évaluation, de l'emploi du temps et, dans une moindre mesure, de la vie scolaire.
La réussite de cette expérimentation a été rendue possible grâce à l'implication et l'adhésion de l'équipe pédagogique qui a exceptionnellement reçu carte blanche pour améliorer les résultats scolaires dans un établissement classé en « ZEP »....

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Rythmes scolaires : portrait d'une animatrice - Information - France Culture

Rythmes scolaires : portrait d'une animatrice - Information - France Culture | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it
On a beaucoup parlé des professeurs et des parents, dans la polémique sur les nouveaux rythmes scolaires. On a moins évoqué les animateurs. Ils sont en grève à Paris aujourd'hui. Un rassemblement est prévu à 10 h 30 place de l'Hôtel de ville. Le mouvement pourrait être très suivi et toucher 8 écoles primaires sur 10 à Paris. Outre la prise en charge des enfants pendant la cantine, la mission de ces animateurs, c'est bien sûr d'assurer les activités péri-scolaires : théâtre, dessin, etc... Ils sont pour la plupart favorables à la réforme mais réclament 100 euros d'augmentation, car leur "métier a changé". Valérie Bidault est animatrice dans une école du 12ème arrondissement de la capitale. Aujourd'hui elle fera grève. Trait pour trait signé Sébastien Hazard. Durée: 1 minute
more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Thématique : L'éducation, avec Philippe Meirieu - Information - France Culture

Le projet de loi d’orientation et de programmation « sur la refondation de l’école » présenté par le Ministre de l’éducation nationale Vincent Peillon a été adopté en première lecture à l’Assemblée Nationale le 19 mars. La loi prévoit une réforme de la formation des enseignants, avec la création, dès la rentrée 2013, des Ecoles Supérieurs du Professorat et de l’Education (E.S.P.E), qui prendront le relai des Instituts Universitaires de Formation des Maîtres (I.U.F.M) mis en place en 1989 par la loi Jospin et supprimés en 2010 par la précédente majorité. Le candidat Hollande, qui a fait de la jeunesse sa priorité, s’était engagé à créer 60.000 postes d’enseignant sur cinq ans. La loi d’orientation et de programmation réserve deux tiers de ces postes au premier degré, dont elle fait la priorité pour « assurer l’apprentissage des fondamentaux et réduire les inégalités ». Le dispositif « plus de maîtres que de classes » prévoit la création de 7.000 postes dans les écoles primaires des zones difficiles. L’accueil des enfants de moins de trois ans sera en outre développé. Plusieurs mesures visant à « faire évoluer le contenu des enseignements » sont prévues, dont la mise en place d’une éducation au  numérique, la création d’un Conseil supérieur des programmes, l’introduction d’un enseignement moral et civique, l’enseignement d’une langue vivante étrangère dès le cours préparatoire. Le principe du collège unique est réaffirmé, à travers notamment l’abrogation de la loi Cherpion de 2011 qui autorisait l’apprentissage pour les jeunes à partir de 14 ans. Enfin, « une association plus étroite des collectivités territoriales à la gestion des établissements », de même que la « mise en place de projets éducatifs territoriaux » est envisagée. Le projet de loi ne modifie ni le statut des enseignants ni celui des établissements scolaires.

          La loi prévoit un « fonds d’amorçage » spécifique de 250 millions d’euros d’aide aux communes pour la mise en œuvre de la réforme des rythmes scolaires. Afin d’alléger la journée de classe, le décret relatif à l’organisation du temps scolaire, publié au Journal Officiel le 26 janvier, prévoit pour l’école primaire le retour à la semaine de 4 jours et demi (supprimée en 2008), avec 5h30 de cours par jour (contre 6 actuellement), et 3 heures d’activités pédagogiques complémentaires par semaine. Parmi les 51 plus grandes villes de France, 17 ont choisi d’adopter la réforme dès la rentrée 2013, les autres - dont Marseille, Lyon et Lille - préférant reporter son application à 2014. Le 12 février, plus d’un professeur des écoles sur trois a fait grève pour protester contre cette réforme, à l’appel notamment du SNUipp-FSU, principal syndicat des enseignants du primaire....

 

Durée de l'émission: 59 minutes

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Education 1/4 - Histoire - France Culture

Education 1/4 - Histoire - France Culture | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it

Premier temps d’une histoire de l’éducation dans la Fabrique de l’histoire , alors que le projet de loi sur la refondation de l’école sera présenté le 23 janvier en Conseil des ministres.

Demain le documentaire de Séverine Liatard et Séverine Cassar se souviendra des tentatives pédagogiques de Célestin Freinet .

Mercredi nous débattrons des expériences de radio et de télévision scolaire dans les années 50, 60 et 70 grâce à de belles archives inédites issues du fonds du CNDP.

Jeudi nous débattrons de l’éducation des filles aux XVIII, XIX et XX eme siècle.

Et aujourd’hui eh bien nous avons le bonheur de recevoir un spécialiste de l’histoire de l’éducation , Antoine Prost.
Antoine qui, il y a cinquante ans, en 1963, publiait avec Jacques Natanson son premier livre sur l’école, la révolution scolaire aux editions de l’EPI. Depuis cette date il a milité , au sein d’un syndicat, le SGEN, écrit, en 1968,  une histoire de l’enseignement, puis une histoire de l’enseignement et de l’école depuis 1930, publié nombre de tribunes, conseillé divers ministres et même une Premier ministre, Michel Rocard et feraillé longtemps pour faire entendre ses convictions sur la pédagogie,  le savoir enseigner qui est aussi un savoir pratique, le faire classe ou faire cours.

Avec nous jusqu’à dix heures, Antoine Prost est avec nous, dans la fabrique de l’Histoire.

 

Durée de l'émission: 53 minutes.

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Université et recherche : en attendant le changement. - Globe - France Culture

Université et recherche : en attendant le changement. - Globe - France Culture | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it
C'est l'un des problème de la LRU (loi instaurant l'autonomie des universités sous N. Sarkozy) : tel le carrosse de Cendrillon en citrouille, la LRU a transformé du jour au lendemain des enseignants-chercheurs Présidents et VP d'universités en cadres dirigeants de sociétés. Ils ne sont bien sûr pas élus sur leur goût pour le management, auquel ils sont d'ailleurs bien peu formés ; et ils ne peuvent s'appuyer sur un 'staff' correspondant. Cette inadéquation douloureuse a été rendue visible dans l'espace médiatique par la lettre des 14 présidents d'universités demandant à la Ministre de reprendre en direct la GRH et la paye de tous leurs personnels. Circonstance aggravante : l'Etat a profité de cette autonomie de gestion pour diminuer ses dotations budgétaires. Moralité : l'effet pervers de l'autonomie version Valérie Pécresse (ministre du secteur sous le quinquenat précédent) , c'est la casse des universités non accompagnées dans la mise en oeuvre de l'autonomie ('aide toi le ciel t'aidera, si tu dévisses, tant pis pour toi').


Quelle évaluation ?

En France, les enseignants-chercheurs sont confrontés à la pesanteur bureaucratique de l'évaluation et de la réponse aux appels d'offre distribuant le financement de la recherche. L'une et l'autre sont inspirés par le new public management (NPM). Les difficultés similaires au Royaume-Uni et en République Fédérale d'Allemagne indiquent que le NPM est problématique en soi. L'hybridation avec la bureaucratie typiquement française (celle des 'grands organismes de recherche', une quasi exclusivité hexagonale - comme les 'grandes écoles' d'ailleurs) génère cependant une forme problématique propre. Un certain nombre de chercheurs progressistes, ou modernistes, ou sociaux-démocrates, ou réformistes - selon l'angle - font le pari qu'il y a moyen de décliner dans le paysage sup-recherche français des pratiques d'évaluation socialement utiles et professionnellement réussies - à rebours de l'utilisation dite 'libérale' qui met les individus en concurrence, méprise la coopération, met l'intérêt au centre et les Centres (labos) à la périphérie.
more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

La pédagogie est-elle dématérialisable ? - Idées - France Culture

La pédagogie est-elle dématérialisable ? - Idées - France Culture | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it

Ahh, que n’ai-je été étudiant en 2012 plutôt qu’en 1980 et quelques années… A l’époque, la technologie ne nous offrait pas grand-chose pour suivre notre scolarité sans passer par la case grand amphi : il fallait payer, un prix modique certes, mais payer tout de même, pour récupérer les cours magistraux sur des ronéos composés par des étudiants scrupuleux ou vénaux (ou les 2).

Etre étudiant aujourd’hui est tellement plus simple : il suffit d’être connecté. Internet a dématérialisé le savoir. L’université en ligne avance à petits pas : le lancement de FranceCulturePlus aujourd’hui symbolise bien la mutation qu’est en train de traverser le monde de l’éducation dans son ensemble, et l’enseignement supérieur en particulier (pour le sujet qui nous occupe ce soir).

Mutation aujourd’hui. Révolution dès demain. Il suffit de regarder ailleurs plutôt que dans le futur pour s’en convaincre. A l’étranger, des universités comme Stanford en Californie ont fait le choix de la démocratisation de l’enseignement en proposant une partie de leurs cours gratuitement sur internet : succès immédiat. En France, grandes écoles et universités peinent à suivre ce mouvement. Pas uniquement par manque de moyens. La culture numérique se diffuse lentement au sein de la communauté éducative. Peut-être par prudence, pas forcément excessive : après tout, il ne suffit pas d’avoir de nouveaux outils pour changer la manière d’enseigner, encore faut-il leur donner un sens.

« La pédagogie est-elle dématérialisable ? »...

 

Emission de 39 minutes.

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Un goût d'école (3/4) : "Les tribus des récrés" - Information - France Culture

Un goût d'école (3/4) : "Les tribus des récrés" - Information - France Culture | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it

Jeux de ballons ou de billes, échange de cartes, saut à l’élastique, cris joyeux ou petites bagarres… La cour de récréation est une microsociété qui a ses codes où l’enfant apprend (parfois durement) la vie en société. En fonction des âges, de la maternelle au lycée des leaders se dégagent. Sortant du cocon familial, les enfants expérimentent les relations de dominant ou de dominé. Le groupe social a ses codes, ses normes, son vocabulaire, ses références (mangas, dessins animés…), son bouc-émissaire...

Le mimétisme semble être l’une des clés du rapprochement. Mais ceux qui ne veulent ou ne peuvent pas faire comme les autres sont perçus comme un danger à écarter. Ainsi se constitue une standardisation des comportements, des modes vestimentaires, par le groupe enfantin qui s’oppose à une trop grande originalité. Les petits y font aussi l’expérience de l’inégalité et de l’injustice, qui font partie de l’apprentissage social.

Du primaire au lycée, les lignes bougent et à partir du collège les originaux s’organisent, osent s’exprimer et peuvent se faire respecter. Des témoignages de jeunes de 6 à 15 ans racontent une microsociété un peu primitive, archaïque, cruelle dans son innocence. La cour de récré, c’est une école de la vie.

 

Reportage de 54 minutes.

Production : Andrada Noaghiu

Réalisation : Anna Szmuc

Prise de son : Yves Le Hors

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Moi, lycéen sans papiers. Et après ? - Information - France Culture

Moi, lycéen sans papiers. Et après ? - Information - France Culture | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it

Le 16 octobre dernier, Manuel Valls, le ministre de l'Intérieur et de l'Immigration publiait une circulaire assouplissant les règles de naturalisation pour devenir Français. Une autre circulaire est sur le point de sortir. Elle donnera cette fois les nouvelles consignes en matière de régularisation pour obtenir des titres de séjour.

Un texte particulièrement attendu par les associations de défense des adolescents sans papiers.

Car depuis la loi du 26 novembre 2003, un jeune étranger scolarisé en France n'est plus automatiquement régularisé à sa majorité. A 18 ans, ces élèves en situation irrégulière reçoivent donc des OQTF (Obligation de Quitter le Territoire Français) malgré leur scolarisation.

C'est le cas de plusieurs lycéens que nous n'avons rencontrés et qui témoignent de leurs situations souvent très difficiles.

Aujourd'hui, le Réseau Education Sans Frontières (RESF) demande à Manuel Valls de prendre en compte leur situation dans sa circulaire. Le collectif organise à Evry samedi 27 octobre un rassemblement d'anciens lycéens régularisés et d'élèves actuellement sans papiers. (lien RESF).

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Classes prépas : cet enfer où coulent l'encre et le miel - Idées - France Culture

Classes prépas : cet enfer où coulent l'encre et le miel - Idées - France Culture | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it

Les classes prépas : un enfer où les jeunes héritiers s'aguerrissent dans une ambiance "marche ou crève" digne de Full Metal Jacket ? Ou bien le paradis des savoirs, un Eden gorgé de fruits défendus laissés à portée de main des jouvenceaux initiés à la libido sciendi ?

Grantanfi explore aujourd'hui le quotidien des 79000 élèves des prépas publiques, (encore) gratuites et en accès libre, qui sont une singularité très française.

En reportage, avec Sophie Bober, à la rencontre des profs et des élèves de khâgne et d'hypokhâgne du lycée Jules Ferry de Paris.
Et en direct, avec les écrivains Marie Desplechin, qui a récemment signé une enquête iconoclaste pour Le Monde "Prépas, l' excellence au prix fort", et Emmanuel Arnaud, auteur du Théorème de Kropst, un roman de formation situé dans la "sup étoile" du lycée Louis-le-Grand…

Sans oublier le "Portrait de l'étudiant en artiste", à la rencontre de la jeune dramaturge Louise Emö qui propose Simon Au Kibélé de Paris le 27 septembre.

 

durée de l'émission : 59 minutes.

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Ségrégation scolaire : l'école doit-elle s'adresser à tous… ou à chacun ? (en partenariat avec Philosophie Magazine) - Idées - France Culture

Ségrégation scolaire : l'école doit-elle s'adresser à tous… ou à chacun ? (en partenariat avec Philosophie Magazine) - Idées - France Culture | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it

...

les chiffres de la rentrée. 12 millions 125 300 écoliers, collégiens et lycéens, accueillis dans près de 65 000 établissements publics et privés. Si elle fut autrefois réservée à quelques uns, l’école, en France, est depuis longtemps l’affaire de tous.L’après-guerre aura marqué le tournant de la démocratisation, avec l’instauration de la scolarité obligatoire jusqu’à 16 ans. Véritable succès pour l’école, en particulier en période de plein emploi. Sauf qu’avec le développement du chômage de masse est apparu un autre phénomène : le consumérisme scolaire.

Dans une société qui ne garantit plus à chacun une chance d’avoir sa place au soleil, le milieu scolaire devient l’objet d’enjeux phénoménaux, souvent irrationnels. La recherche effrénée (et compréhensible), de ce qu’il y a de mieux pour ses enfants, alimente la compétition entre établissements…et produit de la ségrégation scolaire. La société en souffre-t-elle ? Et comment peut-elle y remédier ?

 

Durée de l'émission: 39 minutes

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

De la misère (tenace) en milieu étudiant - Idées - France Culture

De la misère (tenace) en milieu étudiant - Idées - France Culture | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it

La hausse vertigineuse des frais d'inscription à la fac a provoqué le "Printemps érable" qui a embrasé le Québec... Mais la France n'est pas en reste et la rentrée universitaire 2012-2013 pourrait bien se révéler explosive... ou peut-être implosive ?Exploration de l'augmentation du coût de la vie étudiante et de ses conséquences au quotidien et jusqu'en Amérique... au miroir des situationnistes !

 

Reportage, signé Sophie Bober à l'Université de Provence Aix-Marseille 1.

Et débat avec Camille PEUGNY sociologue, maître de conférence à Paris 8 et Emmanuel ZEMMOUR président de l'Union National des Etudiants de France

Avec la chronique d'Emmanuel Davidenkoff

En partenariat avec L'Etudiant.fr

Et l'interview imaginaire de Chloé Schmitt, auteur de Les Affreux (Albin Michel) et benjamine de la rentrée littéraire...

Invité(s) :
Camille Peugny
Emmanuel Zemmour

 

Durée de l'émission radiophonique: 58 minutes.

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Le dernier jour de classe -Les Pieds sur Terre- France Culture

Le dernier jour de classe -Les Pieds sur Terre- France Culture | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it

C’est le dernier jour d'école, avant les grandes vacances. Dans la classe de grande section de maternelle d'Elisabeth Morricone, institutrice à Villiers le Bel, on travaille encore un peu mais plus vraiment, on fait le bilan, on prend le temps de se dire au revoir, de se souhaiter bon vent avant le CP, avant d'écrire en attaché.

Emission de Sonia Kronlund, du 09 juillet 2012.

Reportage : Delphine Saltel,

Réalisation : Assia Khalid.

Durée: 28 minutes

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Le conflit étudiant au Québec / Les écoles de production / La querelle des rythmes scolaires - Information - France Culture

Le conflit étudiant au Québec / Les écoles de production / La querelle des rythmes scolaires - Information - France Culture | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it

Le conflit étudiant au Québec.

Simon Tremblay-Pepin, Chercheur à L'IRIS (institut de recherche et d'informations socio-économiques au Québec)

 

Les écoles de production.
des lycées professionnels qui renouvellent l'approche des métiers de l'industrie

- Anne Lauvergeon, présidente du Fonds agir pour l'insertion dans l'industrie (A2i) qui vient de lancer le "Tour de France de l'insertion dans l'industrie".

- Elise Ducauroy, Directrice Adjointe chargée du développement du Lycée Polyvalent Privé Albert de Mun et plus particulièrement responsable de l’école de production ECAMOD.

- Patrice Hauchard, Directeur du Lycée Polyvalent Privé Albert de Mun, Ancien Président de l’union nationale des établissements techniques.

Le reportage de Maylis Besserie : "L'école de production Ecamode".
Une école de mode qui se trouve dans le 11e arrondissement de Paris.

 

La querelle des rythmes scolaires.

Georges Fotinos, ancien chargé de mission d'inspection générale conseiller du président de la MGEN (Mutuelle Générale de l'Education Nationale).

Publication du rapport Fotinos sur les rythmes scolaires sur le site de la ville d'Issy-les-Moulineaux.

 

Durée de l'émission: 59 minutes.

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Les étudiants et leurs « petits boulots » / Revue Regards croisés sur l’économie - Idées - France Culture

Les étudiants et leurs « petits boulots » / Revue Regards croisés sur l’économie - Idées - France Culture | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it
Les emplois étudiants sont-ils, comme on l’entend souvent, une expérience professionnelle formatrice et une initiation aux réalités du monde du travail, ou au contraire une entrave aux études, un apprentissage précoce de la précarité et le reflet des inégalités sociales dans le monde étudiant ? Dans son enquête quantitative et qualitative, Vanessa Pinto semble répondre : « les deux à la fois ». S’il est vrai que certains emplois peuvent constituer un espace de socialisation professionnelle, qu’ils permettent aux étudiants de découvrir la valeur de leurs ressources et de leurs titres ou d’élargir l’espace des possibles, les nombreux entretiens qu’elle a menés dans la partie ethnographique de son enquête montrent que pour une bonne partie d’entre eux, notamment lorsque l’activité n’a que peu de rapport avec la nature des études, comme dans la restauration rapide, la double occupation induit des effets d’« incohérence statutaire, caractérisée par des difficultés d’organisation et des problèmes de définition de soi ». C’est ainsi que sont engendrées ou renforcées les inégalités au sein de la jeunesse étudiante, en particulier dans le rapport au temps et à l’avenir. Le phénomène a une véritable ampleur, il concerne en gros la moitié des étudiants, lesquels déclarent selon une enquête récente de l’Observatoire de la vie étudiante avoir exercé au moins une activité rémunérée en cours d’année universitaire et 58% avoir travaillé au cours de leur dernières vacances d’été. Malgré l’augmentation constante du nombre d’inscrits dans l’enseignement supérieur, passé de 100 000 en 1945 à 2,3 millions aujourd’hui, cette proportion est restée relativement stable. Les chiffres révèlent aussi l’impact des inégalités sociales. Parmi les jeunes âgés de 21 ans, 70% des fils et 80% des filles de cadre sont étudiants, contre 27% des fils et 30% des filles d’ouvriers. Tous âges confondus, l’exercice d’une activité non liée aux études concerne 37% des fils et 41% des filles de cadres, contre 46% des fils et surtout 63% des filles d’ouvriers. Et d’après l’UNEF, le salariat étudiant augmente de 40% le taux d’échec, sans surprise il constituerait la première cause de l’absentéisme en cours et aux examens....
more...
SES-BANK's curator insight, March 25, 2:30 PM

Intéressante enquête qui confirme qu'en ce domaine rien ne change :  comme par le passé, le statut étudiant à temps complet compatible avec une pleine réussite des études engagées semble réservé aux enfants de cadres...  Je me souviens avoir lu la même chose à la fin des années 80. Qu'as-t-on fait entre temps ?

Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Du beau à l'Ecole - Information - France Culture

Du beau à l'Ecole - Information - France Culture | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it

L'école de la 3ème République est très souvent évoquée comme un âge d’or de l’instruction publique, une école du peuple, ciment de la Nation, une école autoritaire aussi. Nous allons en parler aujourd’hui un peu différemment  par le biais de l'art et d'une histoire méconnue celle des oeuvres d'art commandées pour les écoles de l'époque.

"Si l'intelligence de la nature et le premier travail de l'esprit imposent à l'être humain, dès l'entrée dans la vie, un laborieux effort, la société moderne, loin d'y demeurer insensible, doit s'attacher, par tous les moyens , à en atténuer la rigueur. Comment y parvenir plus sûrement qu'en conviant l'Art à accueillir l'enfance ? Il apporte partout avec lui la joie et la beauté en même temps, sa valeur éducative est telle qu'il concourt de la façon la plus efficace à la formation du citoyen et au développement intégral de ses facultés"


Durée de l'émission: 29 minutes

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

L'architecture scolaire - Information - France Culture

L'architecture scolaire - Information - France Culture | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it

Que nous dit l’architecture scolaire de l’école ?

De celle d’hier, d’aujourd’hui, de la manière dont l’institution perçoit le travail des enseignants et organise la vie des élèves ?

Dans "Surveiller et punir" Michel Foucault soulignait une proximité architecturale et conceptuelle entre la prison, la caserne et le lycée à la française.

Comment l’architecture contemporaine pense-t-elle ces espaces d’apprentissage et lieux de socialisation que sont les établissements scolaires ?

Les élèves sont-ils eux-mêmes consultés dans le choix de l'aménagement de leur collège ou lycée ? Non, en général c'est le Chef d'établissement qui est le "porte-parole" de la communauté scolaire dans ce choix.

Plusieurs points essentiels sont à prendre en compte dans la réalisation d'un nouvel établissement scolaire : Discours "sécuritaire" avant tout, mais aussi penser "l'espace". L'espace dicte la liberté, et il est important de "penser" la circulation à l'intérieur de cet établissement (pour éviter bousculades, incivilités, agressivité des élèves..) ; penser au mieux les espaces de pause et de détente aux inter-cours ou pendant les récréations : que ces espaces soient favorables au dialogue et l'échange de parole entre les élèves à l'intérieur de l'établissement comme à l'extérieur (prévoir plus de végétaton, un jardin "pédagogique", des jeux d'échecs extérieurs etc..) ; Le restaurant scolaire ou self : prévoir une salle-à-manger permettant le dialogue par petites tables, plutôt que de grands espaces sonores et fatiguants. Partout l'espace est important, et souvent on peut déplorer le manque d'innovation et d'inventivité dans la réalisation de ces nouveaux établissements scolaires. Ces lycées "nouvelle génération" devraient prendre exemple sur l'architecture innovante du Lycée d'Orestad au Danemark (cf lien ci-dessous avec photos)...

 

Durée de l'émission: 30 minutes.

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

La révolution numérique de l'éducation a-t-elle eu lieu? - Sciences - France Culture

La révolution numérique de l'éducation a-t-elle eu lieu? - Sciences - France Culture | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it

A quelques encablures de la Maison de la radio, porte Dauphine les Assises du numérique viennent tout juste de fermer leur porte. Pour cette cinquième édition, l’un des thèmes abordés a été : « De la craie à la tablette numérique : la révolution éducative ». La formulation révèle, peut-être, le fond du problème. La révolution de l’éducation par le numérique est souvent abordée par le biais du matériel. Les ordinateurs, les logiciels, les écrans, Internet ou Twitter seraient les acteurs de cette révolution. Or, la publication, cette semaine du résultat du projet SynergyNet, une expérience sur 400 élèves coûtant 15 millions d’euros menée en Grande-Bretagne pour évaluer l’impact des bureaux-écrans multitouch sur l’apprentissage des maths, est essentiellement axée sur l’organisation de la salle de classe autour de ces outils. Plus interactif, l’équipement de la salle de classe baptisée Star Trek, a permis d’enregistrer des progrès de 46% des élèves contre 16%, dans le même temps, avec les traditionnelles feuilles de papier. 

La révolution éducative naîtrait ainsi des modes d’apprentissages que la technologie rend possible. Et au cœur de ces modes d’apprentissage,  on trouve, bien entendu, le professeur, l’enseignant sans lequel rien n’est vraiment possible. Lors des Assises du numérique, installées au milieu de l’université de Paris-Dauphine, on pouvait apercevoir, par les fenêtres, des salles de classe strictement identiques à celles des années 1970. Le professeur, devant un tableau maniait la craie face à des élèves. La révolution de l’éducation a-t-elle eu lieu ici ? On peut tenter de répondre à cette question mais également s’interroger sur son sens véritable et sur ses réelles implications sur le système éducatif dans son ensemble. 

Où en est le système éducatif français dans cette révolution si souvent annoncée ?

Comment la France peut-elle se retrouver distancée dans la plupart des classements internationaux d’évaluation du niveau scolaire des élèves ?

Pourquoi les multiples expérimentations concluantes de nouvelles pédagogies exploitant les nouvelles technologies ne parviennent-elles pas à la généralisation ?

Quels sont les points de blocage qui pénalisent la France ?

Qu’attendent les enseignants pour franchir le pas ?

 

Durée de l'émission: 57 minutes.

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

D'où vient le désir d'apprendre ? - Information - France Culture

D'où vient le désir d'apprendre ? - Information - France Culture | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it

i, pour modestement citer Aristote, "tous les hommes désirent naturellement savoir » … comment maintenir le savoir comme objet de désir ? Pourquoi l’élan vers la connaissance est-il contrarié, suspendu et parfois éteint chez certains enfants… Comment comprendre ces ruptures et comment renouer avec un désir qui conditionne largement le destin scolaire ? Deux invités pour en parler aujourd’hui :

 

Martine Menès, Psychanalyste et psychothérapeuthe auteur de L'enfant et le savoir : d'où vient le désir d'apprendre ? (Seuil, sept 2012) et Arnaud Houte, Maître de conférences en Histoire contemporaine au centre de recherches en Histoire du XIXème siècle, à propos du Colloque qui aura lieu le 4 décembre au Collège de France, organisé par les PUF sur le thème "Désirs de savoir".

Martine Menès nous explique comment apparaît et s'entretient le désir d'apprendre. Pour un enfant, le désir de savoir et le désir d'apprendre, est un désir de vie, grâce à l'écoute, le toucher, le regard...Rarement le problème de l'échec scolaire est pris d'où il naît : de ce qui, chez l'enfant, rend l'apprentissage possible : son désir de savoir.

 

 

Durée de l'émission: 29 minutes

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Journée spéciale « Tous étudiants ! » - Au fil des ondes... - France Culture

Journée spéciale « Tous étudiants ! » - Au fil des ondes... - France Culture | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it

Lundi 26 novembre à partir de 6h30 sur France Culture

 

A l’occasion du lancement de France Culture Plus, une journée spéciale d’antenne aux grands enjeux de l’enseignement supérieur et de la diffusion numérique des savoirs.

 

6h30 Les Matins de France Culture - Marc Voinchet et la rédaction

7h40 L’invitée : Geneviève Fioraso, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche

8h50 Olivier Poivre d’Arvor, directeur de France Culture, et Emmanuel Davidenkoff, directeur de la rédaction L’Etudiant

12h La Grande table (Première partie) - Caroline Broué Comment garder un enseignement supérieur de qualité ?A partir de La démocratie malade de son devenir universitaire ? Dossier de la revue « Vacarme », Automne 2012 Avec Philippe Mangeot, enseignant en littérature, Christophe Prochasson, historien et directeur d’études de l’EHESS, Marin de Viry, enseignant à Sciences-Po Paris, chroniqueur littéraire et membre du comité de rédaction de "la Revue des Deux Mondes

Journal de 12h30avec Louis Vogel, président de la Conférence des présidents d’universités (CPU)

...

 

Suite du programme à partir de ce lien...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Les Universités Populaires - Idées - France Culture

Les Universités Populaires - Idées - France Culture | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it

Crise, chômage, précarité, sélection sociale à la fac et nécessité d'une formation continue pour les salariés... Sans oublier la curiosité qui n'a pas pas d'âge limite ni besoin de se justifier : les Universités Populaires sont plus que jamais à l'ordre du jour.

Avec Genevière Tardieu pour son livre "L'Université Populaire Quart Monde" aux Presses Universitaires de Paris Ouest et Nicolas Roméas, directeur de la revue Cassandre , pour "Education populaire, une utopie d'avenir" qui paraît aux éd. Les Liens qui libèrent

Reportage de Sophie Bober à la Maison populaire de Montreuil et à l' Université Populaire de Lille

 

Durée de l'émission: 58 minutes.

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

France Culture va lancer une web radio pour les étudiants

France Culture va lancer une web radio pour les étudiants | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it
Olivier Poivre d'Arvor, directeur de la station de radio France Culture, a annoncé mardi la création d'une web radio par la chaîne à destination du public étudiant. Lancement prévu au mois d'octobre prochain.

 

Au programme, un quart de contenus sélectionnés sur la grille de France Culture et trois quarts de contenus "frais", créés notamment par les étudiants et disponibles telle une banque de données sur le site internet de "France Culture Plus".

Plusieurs émissions devraient être ainsi concoctées avec les Radios Campus de France. La station devrait également diffuser un ensemble de "grandes conférences, de grands colloques présentés par les universités et écoles françaises". Au total, 35 conventions ont été signées avec des universités.

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Radio Thésards : des voix qui cherchent et qui trouvent ! |

Radio Thésards : des voix qui cherchent et qui trouvent ! | | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it

Chaque semaine sur France Culture Plus, vous aurez accès (aussi) à un entretien avec un doctorant en cours de thèse, ou qui sortira juste de sa soutenance. Cela s’appelle Radio Thésards, une production sonore d’une vingtaine de minutes (chapitrée en deux, trois ou quatre parties), proposée par David Christoffel.

L’idée de Radio Thésards : faire entendre la parole de celui ou celle qui passe trois ans, parfois plus, dans la complexité d’un sujet d’étude étonnant, intrigant parfois même bizarre. Pourquoi ce sujet ? Comment ce sujet ?... Radio Thésards, c’est un voyage simple et humain dans le monde de la recherche et du savant, sous la forme d'un dialogue…
En cliquant sur ce lien, un épisode de Radio Thésards en avant-première.

Matthieu Lecoutre, historien, auteur d’une thèse intitulée « Ivresse et ivrognerie dans la France moderne ».

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

L'éducation en questions 1/4: Condorcet: qu'est-ce qu'une éducation républicaine ? - Idées - France Culture

L'éducation en questions 1/4: Condorcet: qu'est-ce qu'une éducation républicaine ? - Idées - France Culture | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it

Par Adèle Van Reeth

Réalisation : Assia Khalid

Lectures Georges Claisse

En "Partenariat" avec Philosophie Magazine, dont le N° de la Rentrée sera consacré à l'éducation, avec pour thème Pourquoi nous n'apprendrons plus jamais comme avant. Ou comment Google a vaincu Gutenberg ?

Invité(s) :
Charles Coutel, professeur à l'Université d'Artois à Arras, Directeur de l'Institut des faits religieux, spécialiste de Condorcet.

 

 

Durée de l'émission: 52 minutes.

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Ecole : faut-il revoir notre rapport à l'apprentissage ? - Information - France Culture

Ecole : faut-il revoir notre rapport à l'apprentissage ? - Information - France Culture | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it

Avec

Daniel Picouly, écrivain et animateur, il est l'auteur de La faute d'orthographe est ma langue maternelle, à paraître en septembre chez Albin Michel, dans lequel il revient sur son enfance, son rapport à l'école et la naissance du désir d'écrire;

Christophe Besse, illustrateur de nombreux ouvrages pour la jeunesse, il publie aussi ses dessins dans des revues telles que 60 millions de consommateurs et L'Ecole aujourd'hui. Avec son nouveau livre L'Ecole, 100% humour, à paraître à la fin du mois, il signe au Cherche-Midi son premier ouvrage pour adultes en un florilège des situations que vivent les enseignants aujourd'hui;

Gérard Fourneau, directeur de l'école primaire Arthur Rimbaud à Chanteloup les Vignes (78) et membre du conseil d'administration de l'Office Central de la Coopération à l'Ecole des Yvelines.

 

Durée de l'émission: 44 minutes.

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Qu’attend l'école primaire, priorité de Vincent Peillon, de la "refondation de l'école"? / Les notes à l’index. - Information - France Culture

Qu’attend l'école primaire, priorité de Vincent Peillon, de la "refondation de l'école"? / Les notes à l’index. - Information - France Culture | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it

Emission de 59 minutes.

 

1ère partie : Qu’attend l'école primaire, priorité de Vincent Peillon, de la "refondation de l'école"?

Sébastien Sihr, secrétaire général du Snuipp (syndicat du primaire affilié à la FSU).

 

Dossier : Les notes à l’index

Vincent Peillon et ses équipes réfléchissent en ce moment à la suppression des notes à l’école primaire. En France, une petite révolution… et un vrai débat pédagogique

- André Antibi, professeur d’université émérite de mathématique à L’université Paul Sabatier de Toulouse et chercheur en sciences de l’éducation. Professeur de mathématique à l’école d’ingénieur SUP AERO de Toulouse. Président du mouvement contre la constante macabre.

- Sébastien Sihr, secrétaire général du Snuipp (syndicat du primaire affilié à la FSU).

- Marc Vantourout et Rémi Goasdoué, Chercheurs à l'université Paris Descartes, faculté SHS Sorbonne, laboratoire EDA, Education et Apprentissages (75).

 

Le reportage de Maylis Besserie : la notation à l'école St Merri Renard.

On entend Evelyne Zarka, enseignante, une élève de CM2, Justine, et son père.

more...
No comment yet.