L'enseignement da...
Follow
Find tag "Bizutage"
18.0K views | +10 today
L'enseignement dans tous ses états.
Actualités, perspectives, débats... autour du monde de l'éducation et de l'enseignement.
Curated by Vincent DUBOIS
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Bizutage : «Les plus pervers deviennent des leaders»

Bizutage : «Les plus pervers deviennent des leaders» | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it
Pour Samuel Lepastier, psychanalyste et psychiatre, le bizutage gêne car il montre des jeunes bien sous tous rapports se comporter comme des voyous.

 

Pourquoi le bizutage dérape-t-il?

Sous l’effet du groupe ou de l’alcool, on arrive à une perte des limites et une dilution de la responsabilité. Les pulsions ressortent. Les plus pervers deviennent les leaders. On se rapproche alors des mécanismes de lynchage.

Ce qui dérange dans le bizutage, c’est de voir des jeunes filles et des jeunes hommes bien intégrés se comporter comme des voyous. Ces pulsions asociales sont pourtant présentes en chacun d’entre nous. Le bizutage les révèlent.

Où faut-il chercher les racines du bizutage?

Le bizutage existe surtout dans l’espace culturel français. Après la révolution française, la constitution des élites par le diplôme a remplacé l’élite par la naissance, grâce à la création des grandes écoles .Après 1830, celles-ci ont imposé des rituels rappelant les cérémonies des corporations sous l’ancien régime, supprimées en 1791. Cet adoubement permet de marquer l’appartenance à cette «noblesse républicaine».

L’école des arts et métiers, à l’époque seule grande école d’enseignement technique, accueillait des élèves d’origine sociale parfois modeste. L’«usinage» a été mis en place pour instaurer un fossé entre les futurs contremaîtres et leurs ouvriers. Au départ, les cérémonies étaient très codifiées, puis, au fil du temps, les rites ont perdu de leur sens pour laisser la place au seul déchaînement pulsionnel. Le plaisir d’humilier est devenu une fin en soi....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Dauphine : une exclusion définitive après le bizutage

Dauphine : une exclusion définitive après le bizutage | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it
La section disciplinaire de l'université Paris-Dauphine a prononcé jeudi une exclusion définitive d'un étudiant de cette université parisienne prestigieuse, après le bizutage d'un de ses camarades en octobre.
Ce dernier avait porté plainte. La section a également prononcé des sanctions moins radicales de trois ans à l'encontre de deux personnes et quatre ans contre un autre étudiant....
more...
No comment yet.
Scooped by Vincent DUBOIS
Scoop.it!

Le bizutage, ou "le souvenir de rites humiliants" - LeMonde.fr

Le bizutage, ou "le souvenir de rites humiliants" - LeMonde.fr | L'enseignement dans tous ses états. | Scoop.it
Le Monde.fr - Déjà mis en examen pour violences volontaires en réunion avec arme après l'"intégration" d'un élève, des bizuteurs ont aussi été exclus de Dauphine.

...

En brisant la loi du silence, ce jeune étudiant a sans le vouloir rouvert la polémique sur le bizutage. Une pratique qui remonte à la nuit des temps, et qui conserve quelques ardents défenseurs. Ils considèrent qu'elle préparerait au monde de l'entreprise. "Si jamais quelqu'un ne supporte pas une épreuve bon enfant, comment fera-t-il plus tard pour prendre des décisions difficiles, virer des gens ou supporter une pression énorme de son chef ?", avance un ancien étudiant de l'Ecole nationale supérieure d'ingénieurs de Poitiers.

Mater les petits nouveaux au prétexte que ça fédère un groupe pour les années à venir, et peut-être même pour la vie, est une idée qui perdure. Comportements dégradants, insultes, jeux à caractère sexuel (concours de simulation d'orgasme, de fellation, etc.), absorption de grandes quantités d'alcool, de croquettes pour chien... Ces pratiques ont la vie dure. Ancienne élève d'HEC à Sainte-Geneviève (Versailles), Valérie Pécresse, aujourd'hui ministre du budget, avait déclaré, sur RTL, qu'elle-même avait subi un bizutage extrêmement dur en classe préparatoire : "Je garde le souvenir de rites humiliants moralement et psychologiquement, qu'on peut supporter quand on est soi-même très solide, mais qui peuvent briser des jeunes et pour toute l'année."...

more...
No comment yet.