L’eau, un réel enjeu mondial : L’eau est-elle rare au point de provoquer des conflits ?
8 views | +0 today
Follow
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Chris
Scoop.it!

Actualité > Journée mondiale de l'eau : les chiffres étonnants de l'or ...

Actualité > Journée mondiale de l'eau : les chiffres étonnants de l'or ... | L’eau, un réel enjeu mondial : L’eau est-elle rare au point de provoquer des conflits ? | Scoop.it
À l'occasion de la Journée mondiale de l'eau, célébrée ce vendredi 22 mars dans le monde entier, les responsables politiques se réunissent à La Haye, sur le thème de la coopération. Le but est de sensibiliser, tant au ...
more...
No comment yet.
Rescooped by Chris from Chronique des Droits de l'Homme
Scoop.it!

Une guerre de l'eau menace l'Asie centrale

Une guerre de l'eau menace l'Asie centrale | L’eau, un réel enjeu mondial : L’eau est-elle rare au point de provoquer des conflits ? | Scoop.it
DÉCRYPTAGE - Deux gigantesques projets de barrage hydroélectrique divisent les cinq États postsoviétiques de la région. La Russie se tient en embuscade et attise les tensions.

Via Alcofribas
more...
No comment yet.
Rescooped by Chris from water news
Scoop.it!

MOYEN-ORIENT • Comment éviter la guerre de l'eau ?

MOYEN-ORIENT • Comment éviter la guerre de l'eau ? | L’eau, un réel enjeu mondial : L’eau est-elle rare au point de provoquer des conflits ? | Scoop.it

Un groupe d’hommes politiques et de journalistes du Moyen-Orient ont été conviés en Suisse et en Allemagne, dans le cadre de l’initiative Blue Peace, afin de se familiariser aux mécanismes de gestion commune de l'eau des pays riverains du Rhin.


Via Sylvain Rotillon
more...
No comment yet.
Rescooped by Chris from Histoire de la Fin de la Croissance
Scoop.it!

De vastes réserves d'eau douce sous le sol africain

De vastes réserves d'eau douce sous le sol africain | L’eau, un réel enjeu mondial : L’eau est-elle rare au point de provoquer des conflits ? | Scoop.it

DES SOURCES SOUTERRAINES QUI PEUVENT SE RENOUVELER

 

 

PAS DE "SOLUTION MIRACLE"

 

Dans certains pays africains, l'exploitation commerciale des eaux souterraines pour développer des projets d'irrigation agricole (pompage de plus de cinq litres par seconde) n'est donc "pas recommandée", selon les chercheurs britanniques. L'un des risques serait une déstabilisation de l'écosystème local à cause de l'assèchement des terres en surface.

 

Même pour une utilisation à plus petite échelle, ajoutent les scientifiques, les eaux souterraines ne sont pas forcément une "solution miracle", à cause de leur coût d'extraction qui varie en fonction de la profondeur des sources.

 

"Au Zimbabwe, il faut débourser entre 4 000 et 5 000 dollars [entre 3 200 et 4 000 euros] pour installer une pompe à main qui alimentera 500 habitants", explique, depuis la capitale Harare, Richard Owen, responsable du Réseau africain des eaux souterraines (AWG-Net).

 

Le continent manque également d'hydrogéologues. Ceux-ci permettent de repérer les meilleurs endroits pour forer et de recommander les bonnes pratiques. "Si l'on creuse n'importe comment, il y a un risque de contaminer l'aquifère namibien avec l'eau salée contenue dans un aquifère plus petit situé juste au-dessus", met en garde M. Quinger.

 


Via Damoclès
more...
No comment yet.
Scooped by Chris
Scoop.it!

Matières premières : faut-il s’attendre à une guerre de l’eau ?

Matières premières : faut-il s’attendre à une guerre de l’eau ? | L’eau, un réel enjeu mondial : L’eau est-elle rare au point de provoquer des conflits ? | Scoop.it
D'ici à 2030, la demande en eau douce sera de 40% supérieure à l'offre, créant ainsi de vrais risques de conflits armés.
more...
No comment yet.
Scooped by Chris
Scoop.it!

A Nabi Saleh, en Palestine, la « guerre de l’eau » reprend chaque vendredi

A Nabi Saleh, en Palestine, la « guerre de l’eau » reprend chaque vendredi | L’eau, un réel enjeu mondial : L’eau est-elle rare au point de provoquer des conflits ? | Scoop.it
A Nabi Saleh, en Palestine, la « guerre de l’eau » reprend chaque vendredi (RT @lemondefr: A Nabi Saleh, en Palestine, la "guerre de l’eau" reprend chaque vendredi http://t.co/UkOAEIwYVL)...
more...
No comment yet.
Rescooped by Chris from Maghreb-Machrek
Scoop.it!

Désalinisation: Demain en Tunisie, il y aura la mer à boire...

Désalinisation: Demain en Tunisie, il y aura la mer à boire... | L’eau, un réel enjeu mondial : L’eau est-elle rare au point de provoquer des conflits ? | Scoop.it

Appuyée par des bailleurs de fonds internationaux, la Société nationale des eaux (Sonede) se tourne vers le dessalement d'eau de mer pour diversifier des ressources hydriques proches de l'épuisement.

Côté pile, la Tunisie aurait plutôt de quoi pavoiser : avec un approvisionnement qui avoisine les 100 % en milieu urbain et les 93 % en milieu rural, le réseau d'eau potable est l'un des plus larges et efficaces de la région. « De plus, s'enorgueillit Hedi Belhaj, le PDG de la Sonede (Société nationale d'exploitation et de distribution des eaux), elle est l'une des moins chères du monde à satisfaire les critères de l'OMS [Organisation mondiale de la santé, ndlr]. »

Côté face pourtant, la réalité est plus sombre : dans certaines régions, beaucoup de foyers ne sont pas raccordés, des écoles ne sont pas connectées. Selon certaines estimations, ce seraient même 30 % des 10 millions de Tunisiens qui ne pourraient compter sur un accès « permanent et sécurisé » à l'eau.

Pis, les ressources naturelles sont dangereusement en train de s'épuiser. « En 2030, avec l'accroissement démographique, on ne pourra fournir que 360 m3 par habitant et par an. Selon l'OMS, le seuil de pauvreté est de 700 m3, aujourd'hui nous sommes déjà en dessous, remarque Hedi Belhaj. Heureusement, la Tunisie a 1 400 kilomètres de côtes ! »

 

Un coût gobal de 300 millions d'euros

(...)

 


Via malik berkati
more...
No comment yet.