L'actualité de la filière Musique
12.9K views | +0 today
Follow
L'actualité de la filière Musique
Coursier Numérique. Service B to B d'envoi digital. Plateforme d'échange de contenus culturels. Livraison Digi-promos aux médias pour le compte des producteurs et labels de Music
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Olivier Cauchois
Scoop.it!

Le Snep communique les scores du marché de la musique enregistrée en France.

Le Snep communique les scores du marché de la musique enregistrée en France. | L'actualité de la filière Musique | Scoop.it

Le nombre d'albums sortis en 2011 est de 1004 (+6%) dont 221 disques francophones. En 2001, on en commercialisait encore 2672 (469 francophones).

 

17,2 M€ soit une baisse de - 3,9% ou de - 5,6% si l'on ne tient pas compte des revenus générés par les droits voisins. La part du marché physique représente 412,6 millions d'€ (- 11,5%), celle du marché numérique 110,6 M€ (+25,7% ; + 15,9% en 2010).


Le téléchargement internet qui représente 51% des revenus numériques culmine à 8,8 M€, la téléphonie mobile (13%) chute de - 3 M€, le streaming financé par la publicité (12,5%) atteint les 4,7 M€, les abonnements (23%) représentent 16,9 M€.

 

Côté radio, "Rolling in the deep" d'Adele est le titre le plus diffusé en France en 2011 -42 315 rotations-, talonnée par "Il nous faut" d'Elisa Tovati et Tom Dice et "Give me everything" de Pittbull.

 

Coté vente Adele est en tête des meilleures ventes d'albums fusionnés -physique et numérique- devant Nolwenn Leroy, Les Enfoirés, Les Prêtres et The Black Eyed Peas.


Le Snep a souligné que la poussée du numérique était tirée par la protection des droits, Hadopi étant un élément de la pierre angulaire. 2 millions de personnes auraient quitté le Peer to Peer -P2P- l'an passé, 1,5 million se serait reporté sur le téléchargement légal et le streaming payant

more...
No comment yet.
Scooped by Olivier Cauchois
Scoop.it!

A propos des labs Hadopi… | Korben

A propos des labs Hadopi… | Korben | L'actualité de la filière Musique | Scoop.it

le seul moyen de combattre le piratage, c'est que l'offre légale soit plus compétitive que l'offre illégale .

Et au lieu de bosser sérieusement là dessus et d'aider les plateformes à sortir la tête de l'eauet en testant des choses pour voir si ça marche ( la licence globale pour les internautes ou la licence légale audiovisuelle adaptée aux webradios et jukebox en ligne pour que les entrepreneurs ne payent plus des millions aux majors avant d’avoir engrangé le moindre euro de pub ou d’abonnemen), ils prennent le problème complétement à l'envers en fournissant à l'Hadopi toutes les billes techniques afin que celle-ci puisse mettre en place le filtrage et la censure, sans tomber sur les écueils techniques.

Si le gouvernement veut mettre en place un filtrage, une censure, qu'il se démerde. Nous notre rôle (français, internautes, sociétés), c'est purement et simplement de les combattre et de protester... Pas de les aider en leur donnant des billes comme le font les experts des Labs...

 

more...
No comment yet.
Scooped by Olivier Cauchois
Scoop.it!

Sean Parker: Le lien Naspter, Facebook, Spotify . Tout comme Itunes Spotify à sa caisse enregistreuse au Luxembourg

Sean Parker: Le lien Naspter, Facebook, Spotify . Tout comme Itunes Spotify à sa caisse enregistreuse au Luxembourg | L'actualité de la filière Musique | Scoop.it

Le lien entre Spotify et Facebook, c'est Sean Parker. La relation financière avec le fondateur de Spotify et le suédois Daniel Ek, sont anciennes. 

Fake ou pas? Courriel Sean Parker 's à Spotify, Daniel Ek http://scr.bi/uaTeST 

 

Après l'episode Naspter qui a plombé l'industrie de la musique durablement, on pourrait croire que Sean Parker se rachète avec Spotify. Un show parfait au #LeWeb11 http://bit.ly/vAPQp6 

 

Reaction immediate à la glorification de Spotify, avec des echos mitigés Spotify, pari (à moitié) réussi | Rue89 Culture http://bit.ly/uEYTGE  et un exellent billet d'une artiste eclairée Diane Tell : "le modèle économique de Spotify fonctionne pour Spotify et ses actionnaires! Ce modèle n’a pas été créé pour protéger et nourrir les artistes pas plus que l’industrie de la pêche n’a été inventée pour protéger et nourrir les poissons !" http://bit.ly/vNP9CP 

 

Spotify est une bonne chose pour la musique, cependant, bien que ce soit une initiative européenne, la proximité de Sean Parker et le rapprochement avec facebook laisse fortement penser que c'est un outil de nouvelle technologie suplementaire pour soutenir l’économie de la culture américaine. Ce qui laisse perplexe c'est que la caisse enregistreuse de Spotify est au Luxembourg...

  

Enquête sur la nébuleuse des holdings de Spotify http://bit.ly/tFFHhC 

 

En elargissant,  la musique est un petit maillon de la culture. La culture à besoin d'une politique numerique dynamique afin de ne pas laisser l'imperialisme US controler le web et casser definitivement la culture Européenne.

Un peu de memoire ici : http://bit.ly/rqsklu 

 

Les contenus musicaux gratuits difusés sur internet à partir de nouvelle technologie (Americaine, le + celebre etant naspter),  on donné naissance à l'Hadopi, une riposte française pour lutter contre la destruction de valeur.

 

In finé, la valeur n'as pas été detruite, elle à été asséchée dans un 1er temps pour  mieux changer de main et ainsi se déplacer des producteurs de contenus vers les producteurs de Techno, du contenu au contenant, et principalement vers les géants de l'internet Américain... 

 

Emmanuel Torregano:"Le Web, ce porte-avion américain sur lequel Nicolas Sarkozy aime s’afficher"  "Nicolas Sarkozy mesure t-il vraiment les conséquences de ses mollesses dès qu’il s’agit de Google, Apple, ou Facebook ?

http://bit.ly/ry19lh 

 

Le développement des offres légales, est la seule véritable alternative, 1) à la contrefaçon numérique 2) a la preservation de la culture française et européenne.

La 1ere chose est d'eviter de promouvoir les géants américains en fragilisant les opérateurs, audiovisuels ET Internet, LOCALISé EN FRANCE http://bit.ly/rTomSc 

Les enjeux sont autours de la fiscalité...

more...
No comment yet.
Scooped by Olivier Cauchois
Scoop.it!

Apps radio. Spotify VS Pandora. Recommandation musicale intelligente .Us only

Apps radio.  Spotify VS Pandora. Recommandation musicale intelligente .Us only | L'actualité de la filière Musique | Scoop.it

Spotify offre à ces utilisateurs un service similaire au très populaire service de stream musical; Pandora. Concretement, , choisissez une piste, artiste ou genre et Spotify crée instantanément un flux de musique similaire. Il y a des limites dans le zap. C'est bien pour le music lover...américain ! cf article

Axel Dauchez de Deezer à declaré que le marché US, c'est tout pourri, sous entendu, dificile a conquerir  http://bit.ly/v1ABCZ 

more...
No comment yet.
Scooped by Olivier Cauchois
Scoop.it!

Pourquoi Bloguer est essentiel à votre marketing musique- hypebot

Pourquoi Bloguer est essentiel à votre marketing musique- hypebot | L'actualité de la filière Musique | Scoop.it
I write about a variety of social networks that are worth knowing about for indie artists trying to spread the word but I remain a serious advocate of putting blogging at the center of one's online music marketing.
more...
No comment yet.
Scooped by Olivier Cauchois
Scoop.it!

Le SNEP valide le #cloud musical de Apple, l'iTunes match

Le SNEP valide le #cloud musical de Apple, l'iTunes match | L'actualité de la filière Musique | Scoop.it

Retour de conférence organisée par l’association Cyberlex autour du cloud. 

 

David El Sayegh, directeur du Snep estime par exemple que les services du cloud Itunes reste dans l’orbite du droit exclusif.

 

"Quand vous avez une base de données avec 18 millions de titres, les cas de figure où iTunes sera dans l’incapacité de de reconnaitre votre contenu seront résiduelles. En fait, dans 95% des cas, vous ne réalisez pas de copie mais vous aurez simplement accès à ce contenu directement à la base de données iTunes. »

 

"Ce qui compte pour rendre un acte d’exploitation licite ce n’est pas en l’occurrence la licéité* de la source (*Nom de l'adj licite) , c’est le fait que le détenteur de droit de propriété intellectuelle donne à ce titre une autorisation en bonne et due forme»

 

« En France Tous les partenaires, indés et majors, ont reçu un nouveau contrat de distribution de musique où, en annexe 4, sont exposées les conditions de rémunération et d’utilisation d’iTunes match »

more...
No comment yet.
Scooped by Olivier Cauchois
Scoop.it!

Pascal Nègre : le monde musical a réussi sa révolution numérique.

Pascal Nègre : le monde musical a réussi sa révolution numérique. | L'actualité de la filière Musique | Scoop.it
Le patron d’Universal, Pascal Nègre, est convaincu que le monde musical a réussi sa révolution numérique.

"Certains continuent à pronostiquer la mort de la musique payante. Eh bien, tant pis pour eux. La musique payante a son avenir devant elle. C’est pour cela que je me suis battu pour la loi Hadopi en France" "Aux États-Unis, le marché est reparti grâce au numérique qui fait jeu égal avec les ventes physiques pour la première fois"

"Quand Google lance le site payant Google music, en sortant pour la première fois de son modèle tout gratuit, c’est un signe fort."

"Il y a trois formes de diffusion de la musique numérique. L’achat à la carte, type iTunes et le vrai tournant, c’est le décollage d’iTunes. Cela représente 20 à 30% des ventes de musique! Puis est venu Spotify, dont le succès repose sur l’abonnement, formule à laquelle j’ai toujours voulu croire, enfin le modele couplé (Deezer-Orange) et la gratuité financée par la publicité"

 

Optimisme VS  morosité ambiante.
"Avec la musique, nous sommes aux avant-postes : nous avons été les premiers pris dans la tourmente du numérique. Nous serons les premiers à en sortir grâce au numérique"

 

UMG + EMI 35% du marché mondial
"Vous savez, la plus grande maison de disques, ce sont les indépendants. Universal a un peu plus de 25% du marché mondial. Après le rachat d’EMI, nous aurons 35%. Nous représentons le mariage de deux entreprises européennes face à Sony et Warner.

PDM (monde) de la music et PDM (monde) des droits d'auteurs. Indés VS Majors. |  http://bit.ly/vSP2hM

 

Universal est composée d’une multitude de labels qui ont chacun leur ligne éditoriale. Un artiste signe chez Barclay, chez Deutsche Grammophon, etc., pas chez Universal. C’est pour cela que nous sommes les seuls à avoir maintenu nos budgets artistiques depuis le début de la crise. N’est-il pas vital dans le numérique, face aux mastodontes américains ou asiatiques, de permettre la naissance d’un champion européen?"

...

"Les Européens ont une conception des droits, très différente de celle des Américains ou des Japonais."

"La francophonie est une réalité culturelle, déjà 20% des fans des artistes français sur Facebook habitent en Afrique du Nord."

more...
No comment yet.
Scooped by Olivier Cauchois
Scoop.it!

« Musique & Numérique Burex – Décryptage des principaux marchés numériques de la musique »

« Musique & Numérique Burex – Décryptage des principaux marchés numériques de la musique » | L'actualité de la filière Musique | Scoop.it

L’objectif de ce guide est d’aider les professionnels de la filière musicale française à mieux comprendre les principaux marchés numériques de la musique dans le monde, les uns comparés aux autres, avec un angle de vue relativement large, et de proposer des clés pour la prise de certaines décisions ou le choix de stratégies.

more...
No comment yet.