Le métro parisien, nouvel eldorado des accros au réseau | Actu webmarketing et marketing mobile | Scoop.it
La rentrée sera hyperconnectée, jusque dans les tunnels du métro parisien. A partir du mois de septembre, les stations Châtelet et Gare-de-Lyon seront couvertes par le réseau 3G, avant que l'ensemble de la ligne 1 ne soit concernée fin 2013, puis la majorité des stations du réseau l'année suivante. Les usagers pourront utiliser leur smartphone afin de répondre à leurs courriels, vérifier une information ou tweeter sans relâche.

Connectés en permanence, ils devront aussi se serrer davantage. C'est la préoccupation de Yo Kaminagai, chargé du management du design à la RATP, qui s'intéresse à l'occupation de l'espace public, notamment dans les couloirs du métro. Sa conclusion est nette : "Une foule connectée prend plus de place."

(...)

 

Le designer s'inquiète enfin de la manière dont les voyageurs vont utiliser les informations dispensées par leur appareil. Jusqu'à présent, note-t-il, "les gens obéissaient aux annonces sonores et aux injonctions du personnel. Désormais, ils auront accès à d'autres canaux d'information et pourraient ne pas respecter les consignes". Ainsi, dans le cas d'une voie bloquée pour une raison technique, la RATP pourrait inviter les passagers à emprunter une autre ligne. Si, dans le même temps, certains apprennent par le biais de Twitter que l'incident est résorbé, ils demeureront sur le quai et en informeront leurs compagnons d'infortune.

 

La régie pourrait alors ne plus contrôler la situation.


Via Jacques Le Bris