Cet article vient en écho à celui de Véronique Tison concernant "la justice gracieuse, dans l'intimité des familles"paru dans la dernière Revue Française de Généalogie (n°202).

Les archives judiciaires se trouvent être de formidables sources de compréhension de la vie de nos ancêtres. Elles permettent d'appréhender leur vie quotidienne, aspect qui ne transparaît pas forcément dans les registres paroissiaux.