Koter Info - La G...
Follow
Find
260.5K views | +4.5K today
 
Rescooped by Koter Info from Koter Info - La Gazette de LLN-WSL-UCL
onto Koter Info - La Gazette de LLN-WSL-UCL
Scoop.it!

LLN - The Cat Hell Team, Aventure

LLN - The Cat Hell Team, Aventure | Koter Info - La Gazette de LLN-WSL-UCL | Scoop.it

 

Il y a lieu de repositionner notre team louvaniste.  Souvenez-vous ou découvrez...

 

Le temps passe et "The Cat Hell Team" poursuit son but et son long chemin vers celui-ci...

 

Evelyne Hemstedt et Clotilde Vromman, étudiantes à LLN et originaires de Dion-Le-Mont, annoncent la création de "The Cat Hell Team".  Amies par les scouts, portant toutes deux un totem de chat, elles ont toujours été l'équipe des félines !

 

Les 2 jeunes femmes ont décidé de participer au raid 4L Trophy 2013, un des plus grands, si ce n'est le plus grand événement sportif étudiant en Europe.  Sous le nom de "The Cat Hell Team", leur numéro d'équipage sera le 851.

 

Créé en 1997 par Jean Jacques Rey, pilote et passionné de rallye-raid, le 4L Trophy a su devenir en 15 ans un rendez-vous incontournable des étudiants prêts à en découdre sur les pistes marocaines.  En 2012, la quinzième édition du raid 4L Trophy battait tous les records avec 1.350 voitures engagées et près de 3.000 personnes qui s'élançaient pour un périple d'environ 6.000 km jusqu'au Maroc.

 

On ne parle pas de vitesse sur le 4L Trophy (n'oubliez pas que la 4L a fêté ses 50 ans l'année dernière), mais bien d'une course d'orientation.  Le but est de rallier l'arrivée en faisant le moins de km possible tout en ayant validé les différents points de contrôle.  Pas de GPS, les concurrents ont pour seules armes une boussole, une carte, un road-book et leur flair.

 

Evelyne et Clotilde, nos deux pilotes neo-louvanistes ont ouvert une page spéciale sur Facebook pour permettre de partager et de relater leur aventure, vous les trouverez en cherchant "The Cat Hell Team". - Duc

more...
No comment yet.
Koter Info - La Gazette de LLN-WSL-UCL
La Gazette des campus de LLN et de WSL-UCL ainsi que diverses infos intéressantes visant la vérité ou l'autre vérité (qui que ce soit qui la dise, mais sans forcément prôner l'auteur).  -  Duc
Curated by Koter Info
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Koter Info
Scoop.it!

En collaboration avec Koter Info, le site des étudiants de LLN - WSL

En collaboration avec Koter Info, le site des étudiants de LLN - WSL | Koter Info - La Gazette de LLN-WSL-UCL | Scoop.it


Etudiant(e)

Si vous êtes à la recherche d'un KOT (chambre) de qualité à louer auprès d'un "bon" propriétaire, alors, cliquez directement  ICI .


- - - - - - - - - - - - - - - - - -


Koter Info 

Le Site "Koter Info" UCL


=  plus de 108.000 lecteurs du site

 

Avec tant de visiteurs différents, "Koter Infose targue d'être un site utile aux étudiants de Louvain-La-Neuve ou de Woluwé-Saint-Lambert-UCL.

 

Pour tout savoir sur le campus universitaire de Louvain-la-Neuve ou de Woluwé-St-Lambert-UCL, découverte, histoire, vie estudiantine, locations kots, photos, vidéos, cercles, kaps, etc...

 

Informations générales : Locations - Services - Adresses utiles, ne fusse que pour indiquer les grandes directions, mais c'est beaucoup plus !!!

 

En fait, Koter Info est un site en constante évolution avec plus de 90 pages à votre dispositon.  On y trouve tout se qu'il faut savoir quand on ne connait pas encore LLN ou WSL. 

 

Voyez par vous-même, cliquez ici ou sur le lien dans le titre ou dans la photo.


Duc

  

------------------------------

   

"La Gazette" de LLN-WSL-UCL


=  plus de 115.000 lecteurs de La Gazette

 

Avec tous ces lecteurs (différents), c'est indéniablement "La Gazette" des campus de LLN & de WSL-UCL et environs.  On y lit des infos locales ainsi que des publications diverses intéressantes boudées généralement par les médias habituels.

  

------------------------------

  

Dossiers de La Gazette


La Gazette de "Koter Info" a suivi plusieurs aventures d'équipages estudiantins néo-louvanistes ou liés à Louvain-La-Neuve au fameux Raid 4L Trophy destiné aux étudiants. Si vous voulez revivre ces aventures au jour le jour, de la préparation de la 4L à la fin du raid au Maroc, les photos, les vidéos et les reportages journaliers ont été rassemblés dans un dossier complet.

 

La Gazette a également créé un dossier reflétant les pages du site "Koter Info" et leur contenu avec un lien direct vers chacune des pages : "vitrine du site Koter Info"


------------------------------


Services gratuits directs



Koter Info's insight:

 

Site web et Gazette, les différentes publications de Koter Info sont suivies par plus de


223.000 lecteurs

 

more...
Koter Info's curator insight, January 14, 2014 6:51 PM

 

Site web et Gazette, les différentes publications

de Koter Info sont suivies par plus de


223.000 lecteurs

 

Scooped by Koter Info
Scoop.it!

Beauvechain, aéroport national

Beauvechain, aéroport national | Koter Info - La Gazette de LLN-WSL-UCL | Scoop.it


Déménager l'aéroport national à Beauvechain :

la solution aux nuisances ?  ...  des AUTRES !!!!



L'aéroport de Bruxelles-National situé actuellement à Zaventem pourrait-il être déplacé sur l'aéroport de Beauvechain ?


Jean-Noël Lebrun est un ingénieur de Woluwé-Saint-Lambert qui a rédigé une étude qui propose ni plus ni moins de déménager l'aéroport de Zaventem à Beauvechain. Une solution qui répond au problème de survol de la capitale.


Jean-Noël Lebrun fait partie d’un groupement international de spécialistes qui ont étudié plusieurs solutions relatives au survol de Bruxelles. Ils en sont venus à la conclusion qu’idéalement il serait préférable de déménager l’aéroport Bruxelles-national à Beauvechain.


Pour cet expert, il s’agit là d’une solution structurelle à l’ensemble des riverains et des acteurs économiques. Cette idée de déménagement a été longuement étudiée. Elle semble apparaître comme étant une des meilleures solutions parmi les treize qu’ils ont pu dégager.


Les différents acteurs économiques liés à l’exploitation de l’aéroport s’en trouveraient avantagés également. Notre aéroport se trouve dans l’axe Schipol-Francfort-Paris. Si nous fallait élargir davantage la plateforme aéroportuaire, ce développement serait soumis à des contraintes environnementales, moins fortes à Beauvechain.


Les entreprises flamandes ne sont pas lésées par ce déménagement car Beauvechain reste très proche. Il serait d’ailleurs relativement facile d’organiser rapidement les secteurs tels que les cargo et charter qui s’avèrent être essentiellement des vols de nuit.


Les populations survolées sont moins denses que la capitale, ce qui semble également être un atout.


Pour les Bruxellois qui désirent se rendre à l’aéroport, il ne se situera qu’à une trentaine de kilomètres. Cette distance reste tout à fait acceptable et est comparable à beaucoup d’autres villes européennes.


Le gouvernement y verrait un win-win notamment pour le développement économique. Les bourgmestres des grandes communes y voient un soulagement pour leur concitoyen


Le coût d’un tel déménagement (+/- 120 millions d’euros) semble surprendre positivement les responsables politiques.


Geoffroy Fabre, Anne Moulard
Source : RTBF



- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -



Pas d'accord !


À Beauvechain et dans sa région, les habitants ne veulent pas de votre idée pourrie Monsieur Lebrun !


Nous ne sommes pas la poubelle dans laquelle il faut déposer "le" vieux problème national pour s'en débarrasser. Et pourquoi ne pas agrandir ce qui existe déjà à Liège Airport et à Charleroi Airport ? Les dirigeants de ces aéroports ne demandent que cela.


De plus, vous faites de la désinformation honteuse en avançant vos ridicules 120.000.000 € en négligeant de parler de la fortune que coûterait le principal, c'est-à-dire toutes les autres infrastructures nécessaires qu'il faille envisager : un aérogare, des hangars à dimensions adaptées pour l'entretien des avions, des aires de stationnement pour les avions, etc (hall de fret, entrepôts...) ainsi que prévoir les liaisons routières rapides (voies express, autoroutes) et les transports en commun adéquats.


À titre indicatif, selon une étude de la "Libre Belgique", le coût de la desserte ferroviaire vers l'aéroport de Charleroi est estimé entre 500.000 et 600.000 €, mais on est très loin de ce qu'il faudrait construire à Beauvechain situé en moyenne à 20 km de toute autoroute ou voie ferroviaire.


En France, le tant contesté aéroport RÉGIONAL "Notre-Dame-des-Landes" était estimé basiquement à +/- 600.000.000 €,  mais il aurait coûté plus de 3 milliards d’euros tout compris et avec les infrastructures ferroviaires.


Actuellement, à part une structure militaire, rien de tout cela n'existe à Beauvechain, faut-il le rappeler ?


Et comme les dégâts collatéraux ne sont jamais envisagés, en plus de la nuisance locale que vous créez, que faites-vous de toutes les sociétés commerciales liées aux activités aéroportuaires implantées à Zaventem ? Elles devront aussi déménager à Beauvechain, c'est à dire construire tous les locaux indispensables à leur fonctionnement.


Ma conclusion, c'est que vous êtes peut-être "ingénieur", mais pas "un génie", car vous ne semblez vraiment pas savoir ce que représente un aéroport national à construire, soit un "tout petit peu plus" qu'une piste. En clair, vous êtes un homme dangereux si les politiciens vous prêtent la moindre écoute.


Duc


Koter Info's insight:


Beauvechain n'est pas une poubelle !


more...
No comment yet.
Scooped by Koter Info
Scoop.it!

25 peintures aux illusions d’optique à vous retourner le cerveau ! Vous n’en croirez pas vos yeux…

25 peintures aux illusions d’optique à vous retourner le cerveau ! Vous n’en croirez pas vos yeux… | Koter Info - La Gazette de LLN-WSL-UCL | Scoop.it



25 peintures aux illusions d’optique à vous retourner le cerveau ! Vous n’en croirez pas vos yeux…

 

Les superbes (et hallucinantes) illusions de l’artiste-peintre canadien Robert Gonsalves sont capables de modifier vos sens, et vous obligent à remettre en question la réalité de tout ce que vous voyez dans ses tableaux.

 

La plupart de ces tableaux stupéfiants narrent en effet plusieurs histoires simultanées, et la limite entre celles-ci reste constamment floue, ce qui oblige le spectateur à passer de l’une à l’autre, comme face à une illusion d’optique changeant à chaque regard.

 

Passionné d’art dès son plus jeune âge, Gonsalves est devenu particulièrement doué pour peindre de tels leurres visuels. À 12 ans à peine, il possédait déjà une vaste expérience en matière de technique, de perspective, et d’art architectural. Et sa rencontre avec Salvador Dali et René Magritte a clairement laissé une très forte impression sur Gonsalves et son art. Admirez le travail ! (plus d’info : Facebook)

 

 

>>> Pour voir ces 25 peintures, veuillez cliquer ici

 


Par bridoz.com – janvier 2015

more...
No comment yet.
Scooped by Koter Info
Scoop.it!

Bientôt le carnaval

Bientôt le carnaval | Koter Info - La Gazette de LLN-WSL-UCL | Scoop.it


Humour, tout simplement !  -  Duc


more...
No comment yet.
Scooped by Koter Info
Scoop.it!

Indignation sélective

Indignation sélective | Koter Info - La Gazette de LLN-WSL-UCL | Scoop.it

ADessin : lequotidienalgerie.org


 

Indignation sélective

 

Hollande se précipite en Arabie Saoudite où une femme vient d’être décapitée en public et un jeune homme condamné à 1.000 coups de fouet pour délit d’expression, aucune réaction dans les médias et les officiels « je suis Charlie ».


Mme Lagarde salue dans le roi Abdallah « un défenseur des droits de la femme », aucune réaction des « féministes » françaises et autres défenseurs des « droits de l’homme ».


Chez ces gens-là, l’indignation est sélective.

 

 

Par José Fort (journaliste à l’Humanité)

josefort.over-blog.com - le 24 janvier 2014




- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -


Fort heureusement et à contrario, sur les réseaux sociaux, on peut constater que de nombreuses personnes ne sont pas dupes et émettent même des commentaires très virulents sur le sujet et à l'encontre de Mme Lagarde, de Mr Hollande et d'autres très mauvaises compagnies similaires !


La politesse élémentaire m'empêche de vous en recopier quelques exemples ici, ce qui est clair en soi !


Si vous n'êtes pas encore convaincu de la fausseté de la mascarade en cours, regardez la fameuse, mais horrible vidéo une femme saoudienne est décapitée en public tout en ne cessant pas de crier qu'elle était innocente.


Mais tous ces gugusses politiques internationaux "manifestaient" pour la liberté d'expression à Paris suite à l'attentat malheureux contre ceux qui avaient aussi écrit "Le roi des cons est mort" lorsque le roi Baudouin était décédé.


À l'époque, beaucoup de Belges étaient également vexés suite à ce "Le roi des cons est mort", imaginez aisément ce que cela peut provoquer chez d'autres personnes pour des raisons de religion ou de culture. La liberté d'expression ne doit-elle pas s'arrêter là où la moralité est dépassée ?


Bien sûr que cela ne mérite pas un attentat criminel, mais la récupération politique qui s'en est suivie m'a encore plus écoeuré que l'attentat lui-même, ce qui n'est pas peu dire.


Surtout, ne déformez pas mon point de vue personnel que je résumerai autrement pour être certain d'être correctement entendu, je suis écoeuré parce que :


  1. tout attentat est condamnable, celui contre Charlie, mais aussi tous les autres contre les populations du Donbass, du Congo,  d’Irak, etc (longue liste)
  2. l'attentat contre Charlie n'est pas le plus important par rapport à ce qui se passe dans le reste du monde chaque jour, mais c'est malheureusement le seul crime qui a engendré une réaction massive des gens.
  3. quand c'est chez nous, c'est donc très grave, mais "on" s'en fiche quand c'est ailleurs ?  C'est peut-être valable pour vous, mais pas pour moi !
  4. la plupart des politiciens présents à Paris n'y avaient pas leur place puisqu'ils ne respectent pas la liberté d'expression dans leur propre pays ou tentent de la réduire lorsqu'elle existe encore un peu ! Je citerai surtout le nazi Porochenko, celui qui m'a le plus dégoutté, mais avant certains autres !


Même si je juge positivement la réaction honnête et pure de la population pour le cas de Charlie, je déplore l'inertie permanente de cette dernière vis-à-vis des autres injustices commises par leur gouvernement ou par leurs protégés (via UE, USA...) tous les autres jours.


Duc


Koter Info's insight:


Indignation sélective écoeurante !


more...
No comment yet.
Scooped by Koter Info
Scoop.it!

L’état réel de l’économie des États-Unis

L’état réel de l’économie des États-Unis | Koter Info - La Gazette de LLN-WSL-UCL | Scoop.it

Image :  chaos-controle.com


 

L’état réel de l’économie des États-Unis

 

Dans un article précédent, nous avons suggéré que les statistiques du PIB des USA n’étaient pas fiables et que l’économie états-unienne se porte mal, beaucoup plus mal que les propos lénifiants des médias du système. En ce début d’année 2015, il convient de faire le point sur l’état réel de l’économie états-unienne.

 


Chômage de masse

 

Le nombre d’allocataires de bons d’alimentation, en clair des chômeurs dans l’incapacité pratique de vivre par eux-mêmes de leur travail, a continué d’augmenter. Il est 2,5 fois plus élevé que dans les 30 années précédentes et approche les 50 millions d’habitants.

 

On peut également noter que la durée du chômage a également doublé. Le nombre de personnes inactives, restant en dehors du marché de l’emploi, ne cesse d’augmenter et qu’il dépasse maintenant les 90 millions d’habitants.

 

Les USA s’enorgueillissent d’être le pays de la libre entreprise. Jusqu’à une époque récente, le solde entre les créations et les fermetures d’entreprises était positif. En moyenne, il y avait 100 000 entreprises supplémentaires chaque année, les nouvelles étant plus nombreuses que les défuntes. Depuis 2008, le solde est négatif et se situe maintenant entre -50 000 et -100 000 fermetures.

 

En résumé, on peut dire que la situation de l’emploi est mauvaise aux USA parce qu’il y a de moins en moins d’emplois, et aussi de moins en moins d’entreprises.

 

Je ne suis pas le seul à noter que le PIB états-unien est officiellement annoncé en hausse alors que le salaire médian est en baisse continue depuis 1999. Je continue de m’étonner de ce mystère.

 

Pour ajouter une note positive, il faut préciser que le secteur pétrolier est l’un de ceux qui créent des emplois, qui plus est, bien payés, alors que les autres secteurs (all-non-farm) sont en moyenne plutôt en berne.

 


Baisse du niveau de vie moyen


Globalement, le niveau de vie aux USA est en baisse et la médiane séparant les 50 % les plus pauvres des 50 % les plus riches est en baisse. Elle se situe au niveau des années 1960.

 

Notons, à titre d’exemple, que les ventes de MacDonald sont en baisse depuis mi-2012.

 


Comprendre la crise des subprimes de 2007

 

Une étude statistique de grande ampleur concerne l’ensemble des 3 144 « counties » (comtés) et renseigne sur l’année où le revenu médian est passé par son maximum dans le comté en question.

 

Le revenu médian maximum a été atteint il y a moins de 15 ans dans la moitié est des USA et il y a entre 25 et 45 ans dans le tiers ouest.

 

En 1ère approximation, et en mettant de côté les exceptions locales, ce sont les deux grandes régions des USA qui souffrent le plus de la baisse du niveau de vie médian.

 

De façon détaillée, le revenu médian maximum a été atteint :

 

— il y a 1 an dans 380 comtés, soit 12 % d’entre eux.

— il y a 2 à 5 ans dans 213 comtés, soit 7 %.

— il y a 6 à 15 ans dans 1 623 comtés, soit 52 %.

— il y a 16 à 25 ans dans 141 comtés, soit 4 %.

— il y a 26 à 35 ans dans 572 comtés, soit 18 %.

— il y a 36 à 45 ans dans 210 comtés, soit 7 %.

 

 

Cette étude met en évidence le fait que la fameuse « crise de 2007 » ne date pas de 2007, mais a en réalité commencé plus tôt, il y a environ 15 ans, au début des années 2000.

 

Si l’on s’intéresse maintenant à l’évolution de la richesse par quartiles, c’est-à-dire en divisant la population en quatre quarts égaux, on voit que la crise de 2007 a été précédée par un autre décrochement. On observe à partir de 2005 une baisse spectaculaire de la richesse du quartile le plus pauvre. En clair, 1 Américan sur 4, appartenant au quartile le plus pauvre, a vu sa richesse divisée par 4, une baisse de 75 %.

 

Cette baisse spectaculaire de 75 % de la richesse des plus pauvres à partir de 2005 permet de comprendre la mécanique de la crise des subprimes, qui est une crise en deux temps. 

 

Pour des raisons qui restent à déterminer, l’emploi est structurellement mauvais aux USA depuis 2000. Les travailleurs les plus pauvres ont été apparemment les premières victimes de cette dégradation. Dans un 1er temps, les banques ont prêté à ces pauvres, qui ont été incapables de rembourser ces prêts pourris, dits subprimes.

 

Dans un 2e temps, l’onde de choc provoquée par l’écroulement du pouvoir d’achat du quartile le plus pauvre s’est propagée entre 2005 et 2007 au reste de l’économie états-unienne, générant une déflagration en 2007 et 2008, en particulier dans le secteur bancaire.

 


La crise politique de l’ultralibéralisme

 

Le résultat de la crise en deux temps révélée en 2007 est que plus de la moitié des habitants des USA est maintenant moins riche qu’en 1984, trente ans plus tard.

 

Tout se passe comme si les mesures mises en œuvre par Reagan au début des années 1980 avaient dans un premier temps apporté un certain nombre de bienfaits : chute du communisme soviétique, hausse de l’économie, emploi amélioré, etc.

 

Mais dans une nouvelle période initiée dans les années 1990, l’économie états-unienne est devenue une machine à drainer les richesses vers une minorité infime. En effet, seul 0,01 % de la population américaine a vu sa richesse s’accroître, et ce de façon exponentielle.

 

On met ici le doigt sur une question qui n’est pas économique, mais politique. Une ultra-minorité de 0,01 % des habitants accapare de façon rapace la richesse du pays, alors que la majorité de la population s’appauvrit. Est-ce normal ?

 

 

 

Par FORTUNIN REVENGÉ - medias-presse.info – le 23 janvier 2015

 


>>> De nombreux graphiques, photos et vidéo étayant les commentaires de cet article sont consultables en cliquant sur le lien ici

 

Koter Info's insight:


Délocalisez au maximum, dépensez les deniers publics prioritairement en armements et en guerres, laissez tout faire par les banques, les financiers et autres mafieux, puis constatez le résultat !


more...
No comment yet.
Scooped by Koter Info
Scoop.it!

Quand l’attentat de Charlie hebdo pourrait déteindre sur Areva au Niger

Quand l’attentat de Charlie hebdo pourrait déteindre sur Areva au Niger | Koter Info - La Gazette de LLN-WSL-UCL | Scoop.it

 

 

 

Quand l’attentat de Charlie hebdo

pourrait déteindre sur Areva au Niger

 

Simple coïncidence ? Permettez-moi d’en douter… alors que le géant du nucléaire français Areva éprouve quelques « difficultés » au Niger dirons-nous poliment, sous fond de négociations de la manne générée par l’exploitation de l’uranium, une dizaine de morts est à déplorer dans le pays, suite à des émeutes anti-France.

 

On voudrait profiter de « l’occasion » de l’attentat ayant frappé Charlie Hebdo pour chasser de bien gênants concurrents qu’on ne s’y prendrait pas autrement…

 

En tout état de cause, plusieurs dizaines de fondamentalistes ont saisi la perche tendue par l’attentat de Charlie Hebdo pour s’en prendre à la minorité chrétienne du Niger et aux Occidentaux, faisant plusieurs victimes et d’importants dégâts. Les autorités musulmanes appellent quant à elles au calme. Prouvant ainsi, s’il en était besoin, qu’elles sont bien loin de tout ce vacarme, voire de ce qui pourrait bien être une manipulation.

 

Cerise sur le gâteau, oserais-je dans un cynisme le plus total, Zinder, la deuxième ville du Niger d’où sont parties les violences se situe à la frontière du Nord Nigéria, une région frappée de manière sanglante par Boko Haram ces derniers jours. Alors même que, ministres de la Défense et diplomates s’alarmaient le 15 décembre dernier, lors du Forum Paix et Sécurité à Dakar, d’un fort risque de recrudescence des violences et du terrorisme dans ce pays riche en pétrole, à quelques semaines d’élections stratégiques.

 

En tout état de cause, plusieurs dizaines d’hommes, certains arborant l’étendard de Boko Haram, sèment la terreur dans la ville depuis le début du weekend, faisant 5 morts et 45 blessés.

 

Armés de barres de fer, ils ont détruit le centre culturel français, s’en prenant aux églises et aux chrétiens. Environ 300 d’entre eux ont dû être placés sous protection militaire à Zinder. Environ 70 autres se sont retranchés dans une église évangélique, protégés par des gendarmes et des policiers.

 

Les violences se sont poursuivies à Niamey, la capitale, où environ 300 jeunes hommes armés s’en sont à nouveau pris à des églises, faisant au moins 5 nouvelles victimes. Des drapeaux français ont également été brûlés. À Niamey, de nombreux bars, hôtels, débits de boisson ou commerces appartenant à des non-musulmans ont également été détruits. Les expatriés français ont été appelés par l’ambassade de France à ne pas sortir de chez eux.

 

Vous avez dit manipulation ? Alors qu’on est en droit de s’interroger à qui profite le crime, une vingtaine d’oulémas (des théologiens) sont intervenus à la télévision du Niger ce weekend, exhortant cette jeunesse, « si elle agit au nom de l’Islam, d’arrêter ces violences qui nous détruisent ».

 

Si l’Islamisme radical semble être une méthode toute trouvée pour motiver les foules et les mercenaires à moindre coût, l’orientation des cours des matières premières à la baisse pourrait être la nouvelle arme du 21e siècle, avais-je suggéré le 25 décembre dernier dans un article relatant mon échange avec le Général de Division Dominique Rakotozafy, ministre de la Défense nationale de Madagascar, lors du  Forum Paix et Sécurité en Afrique qui s’est tenu à Dakar le 15-16 décembre dernier.

 

J’indiquais alors que si la dégringolade du cours du pétrole plombe littéralement des économies dépendantes de la manne pétrolière, telles notamment la Russie et le Vénézuéla, la chute du cours de l’uranium pourrait diminuer la rentabilité de vastes projets comme ceux d’Areva au Niger.

 

Ajoutant que – comme le disait lui-même Dominique Rakotozafy – « la nature ayant horreur du vide », cette situation était propice à l’implantation d’autres multinationales, concurrentes d’Areva. Et rappelant ma réponse à sa remarque fort judicieuse : certains pourraient être enclins à créer eux-mêmes le vide….

 

 

 

Par Élisabeth Studer leblogfinance.com - le 18 janvier 2015

more...
No comment yet.
Scooped by Koter Info
Scoop.it!

À Bruxelles, les ministres de l’UE discutent attaques liberticides et provocations contre la Russie

À Bruxelles, les ministres de l’UE discutent attaques liberticides et provocations contre la Russie | Koter Info - La Gazette de LLN-WSL-UCL | Scoop.it


 

À Bruxelles, les ministres de l’UE discutent attaques liberticides et provocations contre la Russie

 

Les ministres des Affaires étrangères de l’Union européenne s’étaient réunis lundi à Bruxelles dans des conditions proche de l’État de siège ; devant le bâtiment du Conseil européen patrouillaient les soldats armés.

 

La réunion eut lieu dans un contexte de mobilisation massive de troupes en France et en Belgique suite aux attaques contre Charlie Hebdo et un supermarché casher à Paris. Se sont produites aussi des descentes policières et des arrestations en Allemagne, en Espagne et en Grèce, alors que l’affirmation circule que l’Europe est confrontée à une menace existentielle de la part d’extrémistes islamiques.

 

On se sert du climat de peur et d’hystérie créé délibérément pour introduire des mesures antidémocratiques qui accroîtront les pouvoirs répressifs de l’État. Les ministres des Affaires étrangères ont discuté d’un plus vaste échange des données personnelles des passagers aériens au sein de l’UE, de la réintroduction de contrôles aux frontières et de propositions de retrait du passeport et de la carte d’identité de citoyens de l’UE considérés être des « menaces pour l’ordre public. » Ces propositions doivent être présentées le 12 février au sommet de l’UE.

 

En vertu d’une directive de l’UE sur la cybersécurité, la surveillance de l’Internet par l’État doit être intensifiée. Ceci reprend des mesures identiques annoncées le mois dernier par le président américain Barak Obama et la demande du Premier ministre britannique David Cameron que Facebook, Twitter et d’autres réseaux sociaux en ligne soient contraints de communiquer leurs données aux services de renseignement.

 

La réunion de Bruxelles a également débattu d’une plus grande coopération entre l’UE et les pays arabes pour combattre l’extrémisme islamique. À cette fin, des pourparlers furent tenus avec le secrétaire général de la Ligue arabe, Nabil El-Araby.

 

On a été avare de précisions, mais ces plans cadrent avec un sommet qui s’est ouvert hier à Londres et qui est organisé par le ministre britannique des Affaires étrangères, Philip Hammond, et le secrétaire d’Etat John Kerry. Ce sommet qui regroupe une vingtaine de pays, dont des États arabes, doit préparer la voie à une plus grande implication militaire des pouvoirs occidentaux en Irak, en Syrie, au Moyen-Orient en général et en Afrique du Nord.

 

Les discussions actuelles des ministres des Affaires étrangères soulignent le fait que les machinations des puissances impérialistes constituent le plus grave danger pour les peuples d’Europe et du monde.

 

La rencontre fut initialement convoquée pour discuter le conflit avec la Russie sur l’Ukraine suite à la décision de l’UE l’an dernier de s’associer à des sanctions américaines contre Moscou. Ces sanctions ont entraîné une stagnation économique accrue et une réelle déflation dans la zone euro. Ceci a soulevé des inquiétudes parmi les États de l’UE qui pensent qu’on sacrifie la compétitivité européenne aux intérêts géopolitiques américains.

 

Le 5 janvier, deux jours à peine avant l’attentat contre Charlie Hebdo, le président François Hollande avait réclamé un assouplissement des sanctions contre la Russie en échange d’une avancée dans la résolution de la crise ukrainienne. « Je pense que les sanctions économiques doivent s’arrêter, s’il y a des progrès, » a-t-il dit.

 

L’attitude de Hollande aurait été appuyée par l’Autriche, la Hongrie, l’Italie, Chypre, la Slovaquie et la République tchèque.

 

Dans un mémoire confidentiel divulgué à la presse, la haute représentante de l’Union européenne pour les Affaires européennes, Federica Mogherini, a demandé aux ministres de tenir compte « de possibles éléments en vue d’un réengagement sélectif et progressif » avec Moscou. Une coopération avec la Russie était nécessaire, a-t-elle expliqué, en raison de préoccupations communes au sujet de l’expansion en Irak, Syrie, Libye et ailleurs de l’Etat islamique en Irak et au Levant (EI).

 

Hollande avait souhaité voir des progrès lors de discussions prévues pour le 12 janvier à Berlin entre l’Ukraine, la Russie, la France et l’Allemagne – dans le cadre du format dit « Normandie ». Mais la réunion ne parvint pas à un accord ; Moscou a affirmé que l’Ukraine avait rejeté ses propositions de cesser les combats entre troupes du gouvernement de Kiev et milices et forces prorusses dans l’Est de l’Ukraine.

 

Le 14 janvier, le président ukrainien Petro Porochenko a, au lieu d’un cessez-le-feu, signé un décret autorisant une vague de nouvelles conscriptions pour ses opérations à l’Est. Les conscriptions qui s’effectueront en quatre étapes devraient rassembler au total 50.000 hommes.

 

Cela fait partie d’une opération de grande envergure dans la région du Donbass, au centre de laquelle se trouve l’aéroport de Donetsk. Alors que Kiev accuse la Russie d’envoyer des troupes pour aider ses adversaires, ses bombardements à l’artillerie lourde ont tué au moins neuf civils ces derniers jours.

 

Les provocations de l’Ukraine ont servi à empêcher toute discussion sur des concessions à la Russie de la part de l’UE. Avant même que les ministres des Affaires étrangères ne se rencontrent, Mogherini fut accusée par la presse américaine et britannique d’adopter un ton « conciliant » à l’égard de Moscou.

 

Le Times de Londres a écrit que le mémo de Mogherini « s’appuyait sur l’hypothèse sortie d’un conte de fées que le dirigeant du Kremlin n’avait besoin que d’un peu d’encouragement de la part de l’Occident pour reconnaître ses erreurs. »

En alléguant que la Russie était « déterminée à démanteler l’Ukraine, » le journal insiste pour dire que les sanctions dureraient jusqu’à ce que Moscou cède à Kiev le contrôle de la Crimée et de Sébastopol où est basée la flotte russe de la mer Noire.

 

« Se montrer intransigeant sur les sanctions, saper l’économie russe et réduire ainsi le pouvoir de Moscou dans le monde est le seul moyen sûr de forcer M. Poutine à repenser ses actes irresponsables en Ukraine, » a-t-il commenté.

 

Une telle assertion représente le monde à l’envers. Ce furent les puissances occidentales, menées par les États-Unis et l’Allemagne, qui ont fomenté le coup d’État droitier de Kiev en février 2014. Le but était d’attirer plus solidement l’Ukraine dans l’orbite des États-Unis, de l’UE et de l’OTAN dans le cadre d’un encerclement géopolitique de la Russie. Le résultat en est une guerre civile sanglante dans laquelle près de 5.000 civils et combattants ont été tués, des villes et des villages détruits et 1,5 million de personnes déplacées.

 

La Pologne et la Lituanie, qui jouent un rôle de premier plan dans le déploiement des forces de l’OTAN à la frontière russe, ont dénoncé toute altération de la politique de l’UE. Le ministre polonais des Affaires étrangères, Grzegorz Schetyna, a dit que ceci était inacceptable « compte tenu de ce qui est en train de se passer actuellement à Donetsk et à Lugansk, une reprise des combats et de la guerre. »

 

La chancelière allemande Angela Merkel a également insisté pour dire qu’une levée des sanctions était impensable tant que Moscou ne se plierait pas entièrement aux exigences de l’UE.

 

Sur cette toile de fond, Mogherini fut contrainte de nier le fait que l’UE était trop « molle » avec la Russie. « Il n’y a pas de normalisation, pas de reprise du cours normal des choses, » a-t-elle souligné en maintenant ouverte la possibilité de sanctions plus dures.

 

Vladislav Seleznyov, porte-parole du ministère ukrainien de la Défense, a annoncé qu’une délégation du commandement des forces américaines, conduite par le commandant des forces américaines en Europe, le lieutenant général [Frederick Ben] Hodges, arriverait cette semaine en Ukraine. Si les États-Unis ont fourni une aide militaire à l’Ukraine, c’est la première fois qu’une implication militaire américaine directe a été mentionnée.

 

Yuriy Chizhmar, de la Société d’aide à la défense, a confirmé la présence de l’OTAN sur le terrain. La société qualifiée par euphémisme d’« organisation sportive sociopatriotique » s’est vantée d’entraîner des « spécialistes » pour l’armée et les milices ukrainiennes – plusieurs parmi celles-ci sont ouvertement fascistes.

 

« Nous participons activement aux négociations afin d’attirer des spécialistes de l’OTAN venus des États-Unis, » a-t-il précisé lors d’une conférence de presse mentionnée par ITAR-Tass, de façon à « enseigner l’art de la guerre à des Ukrainiens mobilisés. »

 

L’OTAN dispose déjà de programmes d’entraînement militaire en Ukraine a-t-il dit. « Nous formons une centaine de personnes lors de nos cours hebdomadaires intensifs d’entraînement OTAN. Elles sont formées à l’usage de la mitraillette, du pistolet-mitrailleur, etc. » Une délégation ukrainienne participe cette semaine aux réunions de la commission militaire de l’OTAN.

 

Le Danemark, la Lituanie, l’Estonie et la Grande-Bretagne ont également demandé à l’UE de financer une chaîne TV en langue russe comme outil de propagande anti-Poutine. Ces pays ont soumis un document, Communication stratégique de l’UE en réponse à la Propagande, et exigé que la « désinformation » russe sur l’Ukraine soit contrecarrée plus efficacement.

 

 

 

Par Julie Hyland - mondialisation.ca – le 23 janvier 2015

Article original, WSWS, paru le 22 janvier 2015

more...
No comment yet.
Scooped by Koter Info
Scoop.it!

Au fond de la caverne - Lettre ouverte aux intellectuels de pacotille

Au fond de la caverne - Lettre ouverte aux intellectuels de pacotille | Koter Info - La Gazette de LLN-WSL-UCL | Scoop.it


 

 

Au fond de la caverne

Lettre ouverte aux intellectuels de pacotille

Par Fabrice AUBERT

 

IL ÉTAIT UNE CAVERNE : « Il était une fois des hommes enchaînes au fond d’une caverne, qui discutaient sur les ombres en mouvement, qu’ils pouvaient discerner, sur les parois. Un d’entre eux put s’affranchir de ses chaînes, et chercha d’abord à gravir le mur pour SE « libérer ». Il tomba de multiples fois, avant de parvenir au sommet. En sortant de la caverne, son premier réflexe fut de se protéger de la lumière du soleil, tellement la luminosité était intense, lui dévoilant un monde inhabituel. S’habituant progressivement à la lumière il découvrit, à l’entrée de la caverne…. un « montreur de marionnettes »… Ravi de s’être libéré, il décida cependant de redescendre au fond de la caverne. Sa descente fut, là aussi, difficile, devant à nouveau s’habituer à la pénombre structurante. Enfin, de retour parmi les siens, racontant son aventure, ses ex-codétenus le condamnèrent à mort ».

 

 

LE MYTHE DE LA CAVERNE : Cette histoire est de Platon, philosophe grec d’Athènes. Il critiqua fortement les sophistes, qui usaient et abusaient de leur connaissance reconnue, pour maintenir le peuple dans l’ignorance. Dans ce texte, « le mythe de la caverne », les hommes enchaînés sont en fait l’Humanité des hommes, à qui on fait miroiter des débats apparents (ombres projetées sur le fond de la caverne). Le philosophe est celui qui se libérant des apparences (des ombres projetées) [1] gravit avec difficulté [2] (expliquant les chutes), la caverne, en sort et découvre….. la réalité. D’où son besoin de se protéger du soleil, tellement les connaissances réelles sont aveuglantes.


Les ombres discutées par les hommes enchaînés ne sont que des discussions sur le reflet des marionnettes, ce qui ne peut que percuter le philosophe. Le débat avec les sophistes, consiste à se demander ce qu’il faut faire à ce moment-là ? Rester dans le monde des idées en brillant à la télé (c’est ce qui se passe avec les « philosophes médiatiques »), ou redescendre dans l’obscurité de la caverne, pour chercher à amener une réflexion critique ?


Est philosophe, celui qui redescend dans la caverne, et qui par avance, sait qu’il subira la condamnation des apparences. C’est ce qui se passe, car les vérités et les « guetteurs sociaux » ne sont pas aimés. Il est toujours difficile aux « grands dirigeants » des structures (y compris progressistes) de reconnaître qu’ils n’ont pas su écouter, leurs « guetteurs sociaux ».

 

 


LA FAUTE AUX ROMS, AUX IMMIGRES, AUX ISLAMISTES, AUX FONCTIONNAIRES, AUX JEUNES, AUX STATUTAIRES, AUX SERVICES PUBLICS :

Depuis la crise de 2008, dont la cause est due au comportement erratique des marchés et notamment des banques (25.000 milliards de dollars brulés en 10 mois), on n’a jamais vu autant de « chasse aux sorcières » visant à segmenter le monde du travail. Le discours est facile, car s’appuyant sur le mouvement des apparences (des marionnettes), les médias mettent en scène et en boucle la culpabilisation individuelle systémique portée par les gouvernements successifs (reproduction du pouvoir).

 

  • Le chômage c’est la faute aux chômeurs, qui, c’est connu, ne cherchent pas d’emplois (ils font semblant de chercher, juste pour toucher les indemnités). Qu’importe la réalité des statistiques qui disent que seul un chômeur sur deux touche des indemnités, la condamnation est absolue.


  • La délinquance et l’insécurité ce sont les immigrés, et les Roms, justifiant les politiques de contrôle au faciès, dans les cités abandonnées par la République, justifiant les politiques pénales.


  • La violence serait due aussi, aux islamistes, qui font de leur religion le glaive de la domination de Mahomet, oubliant au passage combien toutes les religions ont utilisé le glaive (dont la religion catholique), et surtout sans s’interroger sur le pourquoi du retour religieux, dans la République ???


  • La crise serait due aussi aux fonctionnaires, trop protégés, trop payés, et ne foutant rien…


  • Les Jeunes, qui par nature foutent le bordel la nuit en bas de cités, « ils n’ont qu’à bosser au lieu de traîner »… et ne parlons pas des services publics qu’il faut supprimer pour des services payants.

 

Voilà l’ensemble des ombres qui nous sont quotidiennement projetées par les médias, triste spectacle « d’intellectuels de pacotille » vendus au plus offrant… Quel est le salaire de PUJADAS ??? 12.000 euros par mois, pour nous réciter la leçon du marché « libre et non faussé », du journaliste enchaîné.

 

NOTRE COMBAT : Le combat des philosophes d’aujourd’hui (économistes, sociologues, philosophes, intellectuels), n’est pas de dénoncer des « cas particuliers médiatisés », mais de montrer que derrière toutes les injustices et violences individuelles, il y a un système, un système d’exploitation qui porte le nom de « capitalisme mondialisé ». Derrière le théâtre des ombres projetées sur le mur de la caverne des « esclaves de notre temps », dénommés précaires, rmistes, jeunes, immigrés, Roms, S.D.F, fonctionnaires, chômeurs, prolétaires, se cachent dans les faits de l’analyse du mouvement réel, un système d’exploitation inique, jamais encore atteint à aujourd’hui, que les « philosophes de pacotilles » appellent MONDIALISATION [3], qui n’est que le capitalisme, tel que Marx l’a décrit, mais accumulé à l’échelle mondiale, ce que le « spectre » avait aussi analysé et anticipé (relisez les passages du manifeste sur « la mondialisation du capital »).

 

 

LA COOPÉRATION DU CAPITAL : Au niveau mondial, les capitalistes ne se font pas la guerre et encore moins concurrence, ils s’entendent entre eux, pour le partage des dividendes, en exploitant le prolétariat à l’échelle du monde, dénommé « libre échange » (ce que les experts appellent Division Internationale du Travail). La phrase terminale du film « le Capital » de Costa-Gavras est : « continuons notre métier de banquier, nous allons continuer d’enrichir les riches en piquant aux pauvres ». Tout est dit. Nul ne peut se prétendre philosophe, économiste, sociologue, intellectuel, s’il ne dénonce pas cette prédation… de la « finance libre » dans un « marché libre et non faussé » sur le « travail libre » (traduisez, « prolétariat esclave »).

 

 

LE THÉÂTRE DES OMBRES : Les « intellectuels de pacotille » ne sont là, que pour attirer la lumière sur le « théâtre des ombres », autrement dit, la médiatisation des culpabilisations individuelles successives et en boucle, permettant de justifier le capitalisme libéral et l’économie de marché comme système indépassable (thèse sur la « fin de l’Histoire », donc de la fin de « la lutte des classes »)..

 

 

LA LIBÉRATION PHILOSOPHIQUE : Comme Diogène, dans son tonneau, « revendiquant son soleil », un « philosophe authentique », ne peut se reconnaître sans ce préalable de la dénonciation de la domination de la finance sur la société, qui a pour effet, de cacher effectivement le soleil, empêchant de ce fait, tout « développement humain durable ». La finance de marché, c’est le « trou noir » de la société. Sans ce préalable fondamental, pas de philosophes ni de philosophies possibles. La libération philosophique ne vise plus à comprendre le monde, et en discuter entre initiés, mais à le transformer : « les philosophes n’ont fait qu’interpréter diversement le monde, il faut désormais le transformer » [4].

 

 

LA LUTTE DES CLASSES : La seule logique du capital étant l’accumulation du capital « accumulez, accumulez, c’est la loi et les prophètes » [5], le rôle principal du philosophe, de l’économiste, du sociologue, de l’intellectuel, dans ce système imposé de l’extérieur, est de dénoncer cette logique de courte vue, en vue d’inciter les prolétaires du monde [6] à se libérer de leurs chaînes, quitte à être dénoncés par des médias « enchainés » dans leur promotion permanente du système (d’où l’ultra-médiatisation du FN).

 

 

À L’ÉCHELLE DE L’HISTOIRE : Le philosophe et la philosophie ne sont pas « une chanson à la mode », car ils combattent le mouvement de l’apparence des ombres projetées sur le fond de la caverne, mais la ritournelle patiente et têtue qui rentre dans l’Histoire. Le philosophe ne vise pas une reconnaissance d’opérette digne du C.A.C 40 et de ses mouvements erratiques, il vise « l’émancipation de l’Humanité », sans se soucier préalablement du jugement premier ou dernier… selon la mode en vigueur.

 

 

AU FOND DE LA CAVERNE : Le philosophe se juge à l’échelle de « l’Histoire de l’Humanité », pas moins, ce que ne peuvent concevoir et réaliser, vu leurs sauts de lilliputiens, les « intellectuels de pacotilles » promus par des médias « bien en cour » (du pouvoir), qui ne portent comme « discours », que celui des marchés, c’est-à-dire le « croisement entre une courbe d’offres et de demandes », fixant un prix instantané, celui du marché, d’un équilibre des apparences, cause de l’esclavage des temps modernes, matrice des déséquilibres et des crises mondiales de l’Humanité enchaînée… au fond de la caverne.



De ma caverne, le 31 décembre 2014, Fabrice.

 

 

 

Par Fabrice AUBERT - legrandsoir.info – le 24 janvier 2015

Koter Info's insight:


Simple à comprendre, non ?


more...
No comment yet.
Scooped by Koter Info
Scoop.it!

Nombre record de Palestiniens déplacés en 2014

Nombre record de Palestiniens déplacés en 2014 | Koter Info - La Gazette de LLN-WSL-UCL | Scoop.it

 

Nombre record de Palestiniens déplacés en 2014

 

Israël a détruit en trois jours les maisons de 77 Palestiniens, pour moitié des enfants, à Jérusalem-Est et en Cisjordanie occupées, selon l’ONU qui a enregistré en 2014 un nombre record de Palestiniens déplacés par ces démolitions.


L’an passé, « les autorités israéliennes ont détruit 590 structures appartenant à des Palestiniens à Jérusalem-Est et dans la zone C, forçant 1.177 personnes à se déplacer », a indiqué le bureau pour la coordination des Affaires humanitaires de l’ONU (Ocha). Il s’agit du « plus important déplacement de population enregistré en Cisjordanie par l’Ocha » depuis qu’elle a commencé à recenser les déplacements de façon exhaustive en 2008.

 

Depuis des années des organisations internationales et de défense des droits de l’Homme dénoncent une tentative délibérée d’Israël de déplacer la population palestinienne dans les 60 % de Cisjordanie sous le contrôle total de l’État hébreu, dit « zone C ».

 

Entre le 20 et le 23 janvier, l’Ocha a recensé la destruction par les autorités israéliennes de « 42 structures appartenant à des Palestiniens dans les gouvernorats de Ramallah et de Jéricho (dans le nord de la Cisjordanie occupée), de Jérusalem et d’Hébron (sud) ».

 

Ces démolitions ont affecté, outre 77 déplacés, 59 autres Palestiniens qui ont perdu des constructions vitales pour assurer leur subsistance, notamment des abris pour animaux, a indiqué l’Ocha, précisant que huit des constructions détruites avaient été financées par des donateurs internationaux. Israël justifie ces démolitions par l’absence d’autorisations de construire.

 

 

 

Par la Rédaction de 7sur7.be – le 24 janvier 2015

Source : Belga

more...
No comment yet.
Scooped by Koter Info
Scoop.it!

Le meurtre de Coluche

Le meurtre de Coluche | Koter Info - La Gazette de LLN-WSL-UCL | Scoop.it


Le jeudi 19 juin 1986, sur le trajet à moto le ramenant de Cannes à Opio, Coluche est accompagné de deux amis. Coluche roule à vitesse modérée (selon l'expertise, à environ 60 km/h au lieu des 90 km/h autorisés).


Sans aucun motif apparent, un poids lourd lui coupe brusquement la route en effectuant une manœuvre criminelle, un virage sec à gauche coupant la route.


L'humoriste ne peut rien faire pour éviter la collision, sa tête percute l'avant droit du camion, un choc qui lui est fatal.


C'est ce qui se passe quand un humoriste dérange trop les puissants et, à priori, cela continuera encore en 2015 et les années suivantes ! Demandez l'avis de Dieudonné.



Quid de la mort de Coluche ?


Les médias ont menti depuis le début, car ils n'ont rapporté que la version du chauffeur du camion, mais jamais la version des deux amis de Coluche, Ludovic Paris et Didier Lavergne, qui étaient quelques mètres derrière lui, à moto, et qui ont tout vu : le chauffeur a braqué au dernier moment en plein milieu d'une ligne droite pour écraser Coluche, qui roulait à 60 km/h, alors que la version du chauffeur et de la télé, c'est que Coluche roulait très très vite, comme un fou, et se serait encastré dans un camion dans un virage, car il n'aurait pas eu le temps de le voir.


Didier Lavergne: <<Je suivais Coluche à deux, trois mètres, pas plus. Nous étions presque roue dans roue. Le camion a tourné sans mettre son clignotant, sous le nez de Coluche>>.


France-Soir le 20juin 1986 (comme quasiment tous les médias): <<Derrière lui, ses deux amis, Ludovic Paris et Didier Lavergne, n'ont rien vu, leur pote était déjà mort quand ils sont arrivés à sa hauteur.>>


Didier : <<Ah mais, c'est complètement faux ! J'ai tout vu. C'est même moi qui ait indiqué aux gendarmes l'endroit précis où la tête a heurté. J'ai vu la tête, boum, elle a heurté l'angle du phare. Lorsque le camion est arrivé à la hauteur de Coluche, tout d'un coup, le chauffeur a braqué la cabine sous son nez. À un mètre ou deux près, il aurait freiné>>.


Tous les journaux ont écrit: <<Quand ils sont sortis du virage, le camion était déjà en travers.>>


Didier : <<Mais c'est ça qui est faux ! Moi je l'ai toujours dit, le camion venait droit vers nous. Et il était loin.>>


Coluche était un motard chevronné, et n'était ni bourré ni drogué ce jour-là d'après les analyses scientifiques officielles.


Ses deux camarades (qui étaient quelques mètres derrière lui) ont immédiatement freiné quand le camion a soudainement braqué, preuve que la version officielle est un énorme mensonge: il y avait largement la distance et le temps pour s'arrêter et ne pas rentrer dans le camion.


Didier (trois mètres derrière Coluche) : <<C'était pas limite du tout. Je me suis arrêté sans faire de traces sur le bitume, et sans tomber...devant la cabine du camion. Michel, lui, n'a pas freiné parce que le camion lui a claqué la porte au nez. Et Michel ne pouvait avoir d'autre réaction que celle qu'il a eue, parce que c'est un réflexe de motard. Un réflexe, c'est quand t'as pas le temps de réfléchir.>>


Ludovic (dix mètres derrière Coluche) : <<C'était un bon freinage quoi, pas en urgence. On n'allait pas vite, encore une fois, ON N'ALLAIT PAS VITE>>.


Didier : <<il roulait vers nous, ça j'en suis sûr. Parce que ça aussi...il aurait été arrêté, et puis il aurait tourné et fait la manoeuvre quand on est arrivés, bon, peut-être que je me serais posé moins de questions. Mais là, c'était comme s'il avait fait exprès, pour nous foutre en l'air, tu vois.>>


Une expertise scientifique ordonnée par le juge Renard avait prouvé que le chauffeur avait menti sur la vitesse de la moto.


Mais le juge est un des fameux juges francs-maçons liés au milieu de Nice, mis à la retraite d'office quelques années plus tard dans le plus grand scandale concernant la justice depuis des décennies : il a choisi (sur ordre ?) de ne garder que la version du chauffeur, et d'éliminer 2 des 3 témoins, qui n'ont pas été entendus lors du procès !


Le chauffeur travaillait ce jour-là non pas pour son employeur, mais à son compte et, comme par hasard, il transportait des gravats provenant du chantier de la gendarmerie de Grasse.



Et la Gendarmerie de Grasse


C'est à un barrage de la gendarmerie de Grasse, à la sortie de Valbonne, que les amis de Coluche qui étaient à moto quelques minutes derrière Coluche se sont heurtés, seulement dix minutes après que la camion ait heurté Coluche.


Un barrage, alors que les secours n'étaient pas encore arrivés à Opio sur le lieu de drame ! Depuis combien de minutes ce barrage était-il en place ?


Didier et Ludovic ont effectivement trouvé très étrange qu'aucun véhicule ne soit passé sur les lieux du drame entre le moment de l'accident et l'arrivée des secours.


Pendant de très très longues minutes, la route était totalement déserte. Il a fallu attendre plusieurs dizaines minutes pour que les secours arrivent, alors qu'au bout de 10 minutes la gendarmerie de Grasse avait déjà mis en place un barrage.


Très étrange, non ?


Non seulement les médias nous ont caché tout ça, mais en plus ils nous parlaient d'une livraison anodine dans un camping ... totalement inexistant en fait à cet endroit là.


Encore des mensonges.


Après "l'accident", ce chauffeur ne s'est à aucun moment occupé de Coluche couché par terre contre le camion. Non, il voulait juste signer le constat !


Abracadabrantesque.


Encore plus abracadabrantesque, quand on se souvient que, dans les médias à l'époque, dans les jours qui ont suivi l'accident, il nous était présenté comme un homme bouleversé qui aimait Coluche !


Encore des mensonges.


Didier : <<Attends ! Mais le chauffeur, c'était incroyable ! Ça aussi, ça m'a choqué... Il est pratiquement sorti tout de suite avec les papiers pour faire le constat, c'est insensé !


Le type qui voit un mort au sol et il attend avec sa sacoche et ses papiers pour faire le constat, c'est un truc de fou. Il ne s'est jamais approché de l'homme qui pouvait n'être que blessé par terre, c'est ce qui m'a choqué le plus. Tu vois il marchait en tenant sa pochette derrière comme ça.>>


Didier s'est adressé au chauffeur : <<T'as vu qui t'a mis par terre ? C'est Coluche !" Et il n'a pas fait de commentaire. Il ne s'est pas plus approché pour avoir un geste de compassion humain... C'était très bizarre.>>



Pourquoi Coluche aurait-il été tué ?


Tous ceux qui ont rencontré Coluche à cette époque sont unanimes : il s'apprêtait (selon ses propres termes) à <<hurler sa pourriture au monde>>. Il était en train de préparer un nouveau spectacle au vitriol pour la rentrée, au Zénith de Paris, dans lequel il allait taper très très fort sur Mitterrand et sur la gauche caviar qui ne faisait rien contre le chômage, et, surtout, il allait parler de Mazarine.


Il connaissait tous les secrets du tout-Paris (politique, show-biz,...) grâce à son secrétaire personnel, Jean-Michel Vaguelsy. <<Je vais les secouer, je vais les allumer tous !>> répétait-il souvent. << Jusque-là, on a bien rigolé, mais ils n'ont encore rien vu : cette fois, ils ne vont plus rire du tout.>>


Trois jours avant sa mort, le 16 juin 86, Coluche déclarait à Michel Denisot : <<Les hommes politiques vont recevoir. Lors de mon dernier spectacle j'avais fait peur à certains hommes politiques, mais là, je vais carrément leur faire honte.>>


Dans un magazine télé en 1986 à propos des hommes politiques : <<Un pour tous, tous pourris.>>


Son producteur Paul Lederman, cité dans le livre du journaliste du Monde, Philippe Boggio : <<Coluche avait envie d'en découdre avec les socialistes.>>


Mitterrand et le PS étaient probablement effarés à l'idée que l'homme de gauche le plus populaire en France allait passer les deux années avant la présidentielle de 1988 à les attaquer impitoyablement.


Et Mitterrand (à l'époque) faisait tout pour empêcher qu'on parle de sa fille (des centaines d'écoutes illégales, harcèlement physique quotidien de Jean-Edern Hallier par des agents secrets en civil pour le rendre fou; quand il racontait ça tout le monde le prenait pour un parano...mais cela a été confirmé des années plus tard lors du procès des écoutes).


Quasiment tout ce que Coluche avait écrit et enregistré a disparu selon sa dernière compagne Fred Romano : <<Je n’ai jamais su trop quoi penser de cet accident, ce qui est certain c'’est qu’il était en pleine préparation d’un spectacle explosif, les bandes étaient enregistrées et elles ont disparu comme par miracle après l’accident, j’aurais aimé savoir ce que contenaient ces bandes....>>


Didier Lavergne : <<Il y avait une balle encadrée dans son bureau avec écrit : "La prochaine sera pour toi". C'était clair. C'est-à-dire qu'on lui avait annoncé que s'il faisait trop chier, on allait le descendre.>> Et depuis son retour sur scène en 1985, il recevait à nouveau des menaces de mort régulières, des balles, des lettres,... Il faisait aussi chanter l'Union Européenne et ses stocks faramineux de nourriture, ainsi que des grands groupes de l'agro-alimentaire, une dizaine de chantages de ce genre en tout, pour obtenir plus de nourriture pour les Restos du Coeur.


Il réussissait là où les politiques ne faisaient rien ou si peu, et en plus il allait s'attaquer au chômage, donc faire honte à la classe politique par des actions concrètes et par ses mots dans son spectacle à la rentrée 1986. Il était en passe de discréditer les hommes politiques français.


Coluche pensait qu'ils étaient trop cons pour pouvoir le tuer, comme le dit un de ses proches dans le livre.


Comment les médias ont-ils pu mentir à ce point ?


Les dépêches venaient de l'AFP, agence de presse dépendant de l'état, où travaillent au moins quatre membres des Renseignements Généraux; plusieurs sont reproduites et analysées dans le livre, et c'est là que l'on retrouve la gendarmerie de Grasse : c'est d'elle que proviennent toutes les informations reprises par le journaliste de l'AFP.



Information ?  Non, désinformation plutôt !


Sur les faits, dont plusieurs sont carrément inventés : on invente des témoins qui racontent avoir été doublés par Coluche et ses amis <<à une vitesse impressionnante>>, alors que, je le rappelle, l'expertise scientifique a prouvé que Coluche roulait à 60 km/h.


Et manipulation psychologique : on insiste bien lourdement sur le fait que Coluche était un champion de vitesse à moto. Et une fois les deux témoins amis de Coluche entendus...par la gendarmerie de Grasse, une seule phrase de leurs longs témoignages subsiste dans la dépêche qui en fait mention, le 20 juin au matin, mais rien sur leurs accusations envers le chauffeur du camion.



Fondamentalement, les médias n'ont pas enquêté.


Au procès, 99% des médias étaient absents ! Et les seuls présents, comme l'AFP et France-Soir, se contentaient de répéter la version totalement incohérente du juge, qui a réussi l'exploit de dissimuler que la version des amis de Coluche était l'exact contraire de la version du chauffeur : il a fait comme s'il n'y avait qu'une seule version et aucune contradiction.


Mentir par omission, désinformer par inaction, c'est très facile, et ça arrive tout le temps, il suffit de lire le Canard Enchainé chaque semaine, puis de regarder le JT pour voir comment ça marche.


Quel hasard de constater que Daniel Balavoine, Coluche et Jean-Edern Hallier, les trois artistes qui ont le plus enquiquiné François Mitterrand, sont morts dans des accidents survenus à point nommé.


Mais je ne suis probablement qu'un cornichon de conspirationniste pour décoder ainsi la mort de Coluche, du moins, beaucoup le penseront peut-être et je n'en ai rien à cirer, car ce n'est qu'un assassinat politique parmi tant d'autres que l'on vous a caché !


Duc


Koter Info's insight:


Qui sera le prochain, Dieudonné ?


more...
No comment yet.
Scooped by Koter Info
Scoop.it!

VIDÉO. Une lionne essaye de manger un enfant à travers la vitre d’un Zoo

VIDÉO. Une lionne essaye de manger un enfant à travers la vitre d’un Zoo | Koter Info - La Gazette de LLN-WSL-UCL | Scoop.it

 

 

VIDÉO. Une lionne essaye de manger

un enfant à travers la vitre d’un Zoo

 

 


 

Oh qu’il est mignon le gros matou, il veut jouer avec le bébé... et toute sa famille qui en rit derrière lui. Quelle scène attendrissante, hein ? Détrompez-vous, c’est surtout l’heure du déjeuner et cette chasseuse de la savane voudrait simplement engloutir le bambin, qui a l’air plutôt serein.

 

Mais c’est affreux ! Oui, si cela s’était passé en pleine nature, or il s’agit là du Zoo El Paso, au Texas, où une vitre (très résistante apparemment) sépare l’enfant de la lionne nommée Zari.

 

C’est une scène assez récurrente puisque, sur internet, plusieurs vidéos témoignent de cette fâcheuse manie des félins à vouloir manger les petits visiteurs.

 

 

Par Maëlys Peiteado - Le HuffPost  - le 23 janvier 2015


more...
No comment yet.
Scooped by Koter Info
Scoop.it!

La France confirme à l’ONU l’extension de la censure sans juge

La France confirme à l’ONU l’extension de la censure sans juge | Koter Info - La Gazette de LLN-WSL-UCL | Scoop.it


 

La France confirme à l’ONU l’extension

de la censure sans juge

 

Alors que Manuel Valls n’en avait pas dit un mot mercredi lors de la présentation du nouveau plan de lutte contre le terrorisme, Harlem Désir a confirmé jeudi à l’ONU que la France mettrait en place « à brève échéance » le blocage de sites racistes et antisémites sur simple ordonnance de l’État, sans contradictoire ni vérification judiciaire de l’illégalité des sites bloqués. Une exception qui devient la norme.

 

Jeudi matin, l’Assemblée générale de l’ONU tenait à New York une réunion plénière informelle exceptionnelle, à l’initiative de Bernard-Henri Lévy, sur la question de la montée des violences antisémites dans le monde. La réunion avait été programmée avant les attentats commis en France, mais a nécessairement gagné en importance par l’assassinat de quatre otages juifs détenus dans l’épicerie de Vincennes par Amedy Coulibaly.

 

À cette occasion, le secrétaire d’État aux affaires européennes, Harlem Désir, a prononcé un discours dans lequel il a confirmé les pistes avancées la semaine dernière par la ministre de la Justice Christiane Taubira, qui n’ont pourtant pas été évoquées mercredi lors de la conférence de presse de Manuel Valls. En particulier, Harlem Désir a confirmé qu’à « brève échéance », la France mettrait en œuvre « la possibilité d’un blocage administratif des sites internet et des messages à caractère raciste et antisémite ».

 

Ce blocage administratif, qui se matérialise par un ordre du ministère de l’intérieur non soumis au contrôle d’un juge, fut d’abord prévu pour les seuls contenus pédopornographiques. Dès 2008, il y a sept ans, Numerama avait mis en garde contre l’ouverture de la boîte de Pandore, en prévenant que la lutte nécessaire contre la pédophilie, que le blocage n’aide en rien, ne serait qu’un moyen de légitimer un processus qui serait ensuite étendu à d’autres types de contenus. L’histoire du fichier des empreintes génétiques (FNAEG) qui compte aujourd’hui plus de 2,5 millions d’enregistrements l’avait déjà démontré.

 

 

METTRE DES BARRIÈRES SUR INTERNET

 

Nos craintes se sont vérifiées l’an dernier avec l’adoption d’une loi contre le terrorisme qui adopte le mécanisme du blocage extrajudiciaire à l’encontre des sites de propagande terroriste, dont la liste à bloquer sera établie par le gouvernement, sans contrôle d’un juge. Et donc, selon Harlem Désir et Christiane Taubira, il sera très bientôt étendu à des sites racistes et antisémites, avec la forte tentation de bloquer également des sites très critiques contre le sionisme et Israël, sans qu’un juge ne puisse s’y opposer (sauf recours ultérieur une fois la mesure déjà appliquée).

 

À l’ONU, Harlem Désir a déclaré que l’antisémitisme « est toujours là, présent, avec son cortège de préjugés, de haine et de violence, parfois comme la résurgence d’un vieil antisémitisme qui remonte du fond des siècles, mais aussi, désormais, sous des formes nouvelles, se répandant sans barrière sur internet et les réseaux sociaux, à l’abri de l’anonymat ou non, prenant parfois prétexte du conflit israélo-palestinien ou s’appuyant sur le dévoiement fanatique de l’islam ancien ou nouveau ».

 

 

RENDRE RESPONSABLES LES INTERMÉDIAIRES

 

Selon Les Échos, le secrétaire d’État a expliqué en marge de son discours qu’il fallait étendre la responsabilité pénale des intermédiaires tels que les réseaux sociaux. « Nous devons limiter la dissémination de ces messages. Nous devons établir un cadre légal afin que ces plates-formes sur internet, les grandes compagnies qui gèrent les réseaux sociaux, soient appelées à agir de manière responsable », a-t-il demandé. Il sollicite la convocation d’une conférence internationale dédiée à ce sujet.

 

Déjà en novembre dernier, le Conseil de Sécurité de l’ONU avait demandé un renforcement de la lutte contre la propagande terroriste sur Internet, en laissant entendre que les plateformes qui seraient trop ouvertes à la liberté d’expression pourraient être accusées de terrorisme par complicité. Le Conseil avait par ailleurs demandé à l’ensemble des 192 membres de l’ONU « d’agir de façon coopérative pour empêcher les terroristes de recruter, pour contrer leur propagande et leur incitation extrémistes violentes sur Internet et les médias sociaux, y compris en développant des contre-récits efficaces ».

 

 

Par Guillaume Champeau - numerama.com – le 23 janvier 2015

more...
No comment yet.
Scooped by Koter Info
Scoop.it!

Lettre ouverte du prêtre syrien Elias Zahlaoui à tous les Français…

Lettre ouverte du prêtre syrien Elias Zahlaoui à tous les Français… | Koter Info - La Gazette de LLN-WSL-UCL | Scoop.it

Photo : Pr Elias Zahlaoui - christroi.over-blog.com

 

 

Lettre ouverte du prêtre syrien Elias Zahlaoui

à tous les Français…

 

Mes amis,

 

Qui que vous soyez et où que vous soyez, permettez-moi, devant le terrible assassinat de vos douze compatriotes de « Charlie-Hebdo », de vous présenter mes condoléances, particulièrement, à leurs familles, parents et amis.

 

Ce matin, (8 janvier), durant la Sainte Messe, je ne cessais de penser à ces malheureuses victimes, à leurs proches, et à vous tous, ainsi qu’à mes si nombreux amis et connaissances, que j’ai connus, lors de mes nombreux séjours et voyages, dans votre pays, voulus et organisés par l’Église de France, afin de répandre le message de Notre-Dame de Soufanieh de Damas, un message d’amour, d’unité et de paix.

 

J’essaie de suivre, à la télévision française, les multiples réactions provoquées, à tous les niveaux. Je les comprends, parfaitement. Mais, je prie de tout cœur, et j’invite les fidèles de Damas et de Syrie à prier pour que vos « responsables » politiques aient, enfin, l’intelligence et l’honnêteté de stopper, pour de bon, leurs aventures criminelles et guerrières, en Syrie, pour vous en épargner les terribles retombées, à une plus vaste échelle, que ce qui s’est passé à « Charlie-Hebdo ».

 

Mes amis,

 

Certains d’entre vous savent qu’il m’est arrivé d’écrire de nombreuses lettres, tant personnelles qu’ouvertes, à nombre de vos responsables politiques et religieux (lettre à François Hollande, à Alain Juppé, etc.). Mais ce n’est que peine perdue. Pourtant, ces lettres étaient loin d’être feutrées. Je n’y manquais pas de les prévenir, depuis de longues années, qu’infailliblement, un jour ou l’autre, la violence, qu’ils ont déchaînée, dans le monde arabe, et depuis près de quatre ans, en Syrie, – en y envoyant des centaines de milliers de combattants, soi-disant « Jihadistes », de 83 pays, dont des pays européens – leur retombera, d’une façon ou d’une autre, sur la tête. Je crains que « Charlie-Hebdo » n’en soit que le prélude. N’oubliez pas votre fameux dicton : « Qui sème le vent récolte la tempête ! » Puisse cette tempête n’être pas une tornade…

 

Mes amis,

 

Je sais que la plupart d’entre vous n’y sont pour rien, et que vous trimez comme quatre, comme vous dites, pour vous en sortir. De plus, noyés comme vous l’êtes par les médias dominants faux et mensongers, vous finissez, toujours, par confier à vos dirigeants, sans le savoir, le soin de conduire la France, tôt ou tard, au fond du gouffre.

 

Laissez-moi, donc, le soin aussi de vous faire savoir, très brièvement, que, selon les Nations Unies, la moitié de la population syrienne, qui est de l’ordre de 24.000.000 d’habitants, est sur les routes, soit, à l’intérieur du pays, soit, ailleurs, sur terre, voire, sur mer ! Or, aujourd’hui, il fait à Damas -2 degrés, à Maaloula, -8 degrés.

 

Imaginez, donc, un moment, les 33.000.000 de personnes, qui représentent la moitié de la population française, sur les routes de France et du monde. Quant aux tués, en Syrie, ils sont de l’ordre, toujours, selon les Nations Unies, de 300.000 morts. Beau et valeureux bilan à incruster, sur les blasons d’or de vos présidents, Sarkozy et Hollande !

 

Mes amis,

 

Cela vous évoque-t-il quelque chose ?

Cela vous invite-t-il à faire quelque chose ?

Cela vous incite-t-il à interpeller vos « irresponsables » évêques, devenus, hélas, depuis des décades, rien moins que des momies ?

Et Jésus-Christ, dans tout cela, vous dit-il, encore, quelque chose ?

Amis de France, où que vous soyez et quels que vous soyez, je vous transmets, sincèrement, ma compassion et mon espoir.



Pr Elias Zahlaoui, Église Notre-Dame de Damas Koussour, Damas, le 10/01/2015.

 

 

Par lesakerfrancophone.net – le 25 janvier 2015

more...
No comment yet.
Scooped by Koter Info
Scoop.it!

François Pirette à Schaerbeek

François Pirette à Schaerbeek | Koter Info - La Gazette de LLN-WSL-UCL | Scoop.it


Il y a tant de mauvaises nouvelles récurrentes, qu'il faut aussi penser à se détendre un peu, alors, voici un sketch (peu connu) de François Pirette sur la commune de Schaerbeek, cliquez sur ce lien pour bien rigoler.


Je rappelle que c'est de l'humour pur tant au premier qu'au deuxième degré, mais une bien amusante manière de décrire le mélange culturel local !


Duc


Koter Info's insight:


C'est quand même plus soft que Charlie, non ?

Mais oui, parce que çà, c'est de l'humour !


more...
No comment yet.
Scooped by Koter Info
Scoop.it!

Orwel l'avait écrit !

Orwel l'avait écrit ! | Koter Info - La Gazette de LLN-WSL-UCL | Scoop.it


Orwel l'avait écrit, on ne l'avait pas cru puisque ce n'était que de la science fiction et, maintenant, il est presque trop tard pour encore réagir et stopper la machine infernale en marche !


Duc - 2015


more...
No comment yet.
Scooped by Koter Info
Scoop.it!

Quand les robots imitent l’écriture humaine

Quand les robots imitent l’écriture humaine | Koter Info - La Gazette de LLN-WSL-UCL | Scoop.it


 

 

Quand les robots imitent l’écriture humaine

 

Dans le domaine de la robotique, les automates capables d’imiter l’écriture manuscrite existent déjà. À titre d’exemple, il y a eu cet été en Allemagne la démonstration d’un bras robotisé qui a produit deux rouleaux de la Torah (chacun long de 80 mètres) en travaillant dix heures par jour, avec une vitesse d’exécution équivalente à celle d’un rabbin qui aurait été chargé de la même mission.

 

En général, l’efficacité du robot donne un résultat excellent.


Mais il y a aussi des robots qui cherchent justement à glisser une dose d’imperfection pendant l’écriture. Le but ? Donner l’illusion que le texte a été écrit par un humain et non par une machine, en variant la taille des lettres, en écrivant plus ou moins horizontalement, en accentuant ou en réduisant l’espace entre les mots... avec toutes ces astuces, difficile de détecter la supercherie.

 

 

 

 

D’ailleurs, il existe des services spécialisés, note The New Scientist. Contre paiement, ils proposent de retranscrire avec leur machine le texte qu’un utilisateur aura préalablement écrit sur son ordinateur ou son téléphone portable. Il est même possible d’envoyer du texte écrit à la main afin que la machine se calibre sur votre écriture, une fois effectuée la reconnaissance optique de caractères.

 

Ce type d’activité soulève toutefois quelques questions.


Est-ce convenable de duper à son correspondant en lui faisant croire que la lettre manuscrite a été écrite par l’expéditeur ? Ne serait-il pas plus judicieux de l’écrire soi-même, au lieu de payer pour un service qui ne fait finalement que copier ce que l’émetteur sait déjà faire ? Et surtout, quid du risque d’usurpation d’identité ? Si ces machines peuvent imiter l’écriture, elles peuvent aussi imiter une signature.

 

 

Par Julien L. - numerama.com – le 24 janvier 2015

more...
No comment yet.
Scooped by Koter Info
Scoop.it!

Tous Américains, tous Charlie, tous en guerre !

Tous Américains, tous Charlie, tous en guerre ! | Koter Info - La Gazette de LLN-WSL-UCL | Scoop.it

Source image : formerplushaut.com


 

Tous Américains, tous Charlie, tous en guerre !

 

Deux semaines après le massacre de Paris et le déclenchement de l’immense opération de brainwashing « JeSuisCharlie », la poussière des émotions retombe enfin et on commence à mesurer l’étendue des dégâts.


L’instrumentalisation jusqu’à la nausée de l’affaire a fonctionné à merveille. Le cadavre politique Flanby et sa cour ont ressuscité dans les sondages et, surtout, la mobilisation complète de la machinerie politico-merdiatique hexagonale a provoqué une sorte de « reset » permettant l’incorporation instantanée de la France dans le grand délire islamophobe du choc des civilisations US.


Au plan intérieur, la tentation totalitaire est bien réelle avec une classe dirigeante qui a d’ores et déjà réduit la liberté d’expression à l’expression de ses seules opinions.

 

 

Islamophobie et paranoïa


 

Le bilan est désastreux. Au moment même où tous les Charlies de l’Hexagone prétendaient manifester pour la liberté d’expression : des dizaines de personnes ont été arrêtées pour « apologie de terrorisme » (dont une jeune fille de 14 ans) parfois pour de simples commentaires ironiques (1) ou même un dessin ; Dieudonné a été placé en garde à vue pour un tweet ; des dizaines d’attaques islamophobes ont été perpétrées à travers la France (2).

Sous couvert de réflexe républicain, chacun y est allé de son islamophobie en exigeant des musulmans qu’ils condamnent le massacre.


Comme si cette tuerie avait un quelconque rapport avec l’Islam en tant que religion.


A-t-on exigé des Juifs de France qu’ils condamnent le massacre de plus de 2.000 Palestiniens, dont 500 enfants par les Israéliens en mars 2014 ?

 

Rupert Murdoch, possesseur du plus grand groupe de presse du monde, aura parfaitement résumé la puanteur de l’esprit du moment dans un seul tweet : « Peut-être que la plupart des musulmans sont pacifiques, mais jusqu’à ce qu’ils reconnaissent et détruisent leur cancer djihadiste croissant, ils doivent être tenus pour responsables. » (3).

 

 

Tentation totalitaire


 

Autre sujet d’inquiétude : la tentation totalitaire qui s’est manifestée au plus haut niveau.

 

Le concept de « totalitarisme » vient, rappelons-le, du fait qu’il ne s’agit pas seulement de contrôler l’activité des personnes, comme le ferait une dictature classique, mais de s’immiscer jusque dans la sphère intime de la pensée, en imposant à tous les citoyens l’adhésion à une idéologie obligatoire, hors de laquelle ils sont considérés comme ennemis de la communauté.

 

Et là, sans s’arrêter à l’appel de la députée UMP des Yvelines Valérie Pécresse pour un « Patriot Act à la française », la palme de la dérive totalitaire revient à Nathalie Saint-Cricq, journaliste de France2, responsable du service politique de la chaîne depuis juin 2012 : « C’est justement ceux qui ne sont pas « Charlie » qu’il faut repérer, ceux qui, dans certains établissements scolaires ont refusé la minute de silence, ceux qui « balancent » sur les réseaux sociaux et ceux qui ne voient pas en quoi ce combat est le leur. Eh bien, ce sont eux que nous devons repérer, traiter, intégrer ou réintégrer dans la communauté nationale. »
No comment.

 

 


L’école mobilisée pour former des Charlies ?


 

Les déclarations de la ministre de l’Éducation nationale Najat Vallaud-Belkacem sont également stupéfiantes : « Même là où il n’y a pas eu d’incidents, il y a eu de trop nombreux questionnements de la part des élèves. Et nous avons tous entendu les « Oui je soutiens Charlie, mais… », les « deux poids, deux mesures », les « pourquoi défendre la liberté d’expression ici et pas là ? » Ces questions nous sont insupportables, surtout lorsqu’on les entend à l’école, qui est chargée de transmettre des valeurs. »
 Mais alors de quelles valeurs s’agit-il exactement ?

 

La ministre Belkacem en a dessiné les contours après l’annonce du Président-Poire Flanby d’un « acte II » de la refondation de l’école (4).

Les mesures proposées sont notamment :

 

« Un nouvel enseignement moral et civique »
 [s’agit-il d’inculquer aux enfants les valeurs du Système en leur imposant de renoncer à leur libre arbitre ?] ;

 

« Un renforcement de l’éducation aux médias et à l’information »
[s’agit-il d’apprendre aux enfants à aimer la propagande officielle et ses canaux, et à renoncer à la tentation de l’information dissidente sur internet ?]

 

« une Journée de la laïcité célébrée chaque 9 décembre »
 [S’agit-il de promouvoir une laïcité respectueuse des religions, ou cette laïcité nihiliste à la CharlieHebdo qui impose à chacun (enfin presque) d’accepter que sa religion soit injuriée sans broncher, bref, s’agit-il de former des Charlies ?]

 

Lorsqu’une ministre de l’éducation estime que les questions des élèves sont insupportables, l’inquiétude est en effet plus que légitime.

 

Reste qu’aujourd’hui, au lendemain de ce qui se prétendait être un grand rassemblement républicain, la France n’a jamais été aussi divisée entre prédateurs et travailleurs, classe politico-merdiatique et peuple, bobos des villes et kaïras des cités, Juifs, laïcs, musulmans et, désormais, entre Charlie et pas Charlie.

 

 

La loi mobilisée pour une purge idéologique d’internet ?

 

À cette crispation idéologique viennent évidemment s’ajouter les tentations liberticides de l’appareil sécuritaire.

 

Verbatim

Jean-Jacques Urvoas, député PS : « Nous voulons avoir accès aux ordinateurs. »
 Christian Jacob, chef de file des députés UMP : « Si nécessaire, il faudra restreindre les libertés publiques et la liberté individuelle de quelques-uns. »
 Bernard Cazeneuve, ministre de l’Intérieur : « Dans le combat que nous menons contre le terrorisme, il devra y avoir Internet. »
 Là encore, l’inquiétude est plus que légitime, à plus forte raison lorsque l’on connaît la volonté quasi hystérique du Premier ministre Valls de purger internet selon son goût, et notamment en créant l’amalgame entre antisionisme et antisémitisme (5).

 

Valls, discours au Trocadéro, 19 mars 2014 : « Nous devons faire corps pour combattre cet antisémitisme nouveau, qui se nourrit de l’antisionisme, qui se déverse sur la toile et sur l’Internet. Il nous faut réfléchir, il nous faut travailler, il faut si c’est nécessaire, légiférer. »