Koter Info - La G...
Follow
Find
189.4K views | +423 today
Koter Info - La Gazette de LLN-WSL-UCL
La Gazette des campus de LLN et de WSL-UCL ainsi que diverses infos intéressantes visant la vérité ou l'autre vérité (qui que ce soit qui la dise, mais sans forcément prôner l'auteur).
Curated by Koter Info
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Koter Info
Scoop.it!

En collaboration avec Koter Info, le site des étudiants de LLN - WSL

En collaboration avec Koter Info, le site des étudiants de LLN - WSL | Koter Info - La Gazette de LLN-WSL-UCL | Scoop.it

Koter Info 

Site "Koter Info" LLN-WSL-UCL


=  plus de 88.000 lecteurs du site

 

Avec tant de visiteurs différents, "Koter Infose targue d'être un site utile aux étudiants de Louvain-La-Neuve ou de Woluwé-Saint-Lambert-UCL.

 

Pour tout savoir sur le campus universitaire de Louvain-la-Neuve ou de Woluwé-St-Lambert-UCL, découverte, histoire, vie estudiantine, locations kots, photos, vidéos, cercles, kaps, etc...

 

Informations générales : Locations - Services - Adresses utiles, ne fusse que pour indiquer les grandes directions, mais c'est beaucoup plus !!!

 

En fait, Koter Info est un site en constante évolution avec plus de 90 pages à votre dispositon.  On y trouve tout se qu'il faut savoir quand on ne connait pas encore LLN ou WSL. 

 

Voyez par vous-même, cliquez ici ou sur le lien dans le titre ou dans la photo.


Duc

  

------------------------------

   

"La Gazette" de LLN-WSL-UCL


=  plus de 85.000 lecteurs de La Gazette

 

Avec tous ces lecteurs (différents), c'est indéniablement "La Gazette" des campus de LLN & de WSL-UCL et environs.  On y lit des infos locales ainsi que des publications diverses intéressantes boudées généralement par les médias habituels.

  

------------------------------

  

Dossiers de La Gazette


La Gazette de "Koter Info" a suivi plusieurs aventures d'équipages estudiantins néo-louvanistes ou liés à Louvain-La-Neuve au fameux Raid 4L Trophy destiné aux étudiants. Si vous voulez revivre ces aventures au jour le jour, de la préparation de la 4L à la fin du raid au Maroc, les photos, les vidéos et les reportages journaliers ont été rassemblés dans un dossier complet.

 

La Gazette a également créé un dossier reflétant les pages du site "Koter Info" et leur contenu avec un lien direct vers chacune des pages : "vitrine du site Koter Info"


------------------------------


Services gratuits directs



Koter Info's insight:

 

Site web et Gazette, les différentes publications de Koter Info sont suivies par plus de


173.000 lecteurs

 

more...
Koter Info's curator insight, January 14, 6:51 PM

 

Site web et Gazette, les différentes publications

de Koter Info sont suivies par plus de


173.000 lecteurs

 

Scooped by Koter Info
Scoop.it!

La bouche de l’enfer

La bouche de l’enfer | Koter Info - La Gazette de LLN-WSL-UCL | Scoop.it


Ma lettre au Parlement Européen pour sa session concernant l’attaque israélienne sur Gaza.


Nurit Peled-Elhanan 16 juillet 2014



Chers amis et militants de la paix


Je vous écris depuis la bouche de l’enfer. Génocide à Gaza, pogroms et massacres en Cisjordanie et la panique des roquettes sur Israël .


Trois colons israéliens enlevés et tués, et la police qui a été informée immédiatement n’a rien fait.


Leur mort a été utilisée comme un prétexte pour mener l’assaut planifié à l’avance sur la Cisjordanie et Gaza. Un garçon palestinien de Jérusalem enlevé et brûlé vif et la police, immédiatement informée, ne fait rien. Plus de 200 victimes dans le raid sur Gaza. Des familles entières tuées par les pilotes israéliens, et pour résultat, des bombardements de roquettes sur tout Israël.


Le racisme dangereux et violent contre des citoyens israéliens arabes, encouragé avec enthousiasme par les ministres israéliens et des membres du Parlement, conduit à des émeutes dans les rues, engendre l’agressivité et de graves discriminations contre les Palestiniens, avec une violence renouvelée qui éclate contre les militants de la paix juifs.


Malgré les accords, les résolutions internationales et les promesses israéliennes, les colonies se développent - tandis que les maisons palestiniennes à Jérusalem-Est et la Cisjordanie sont constamment détruites. L’eau coule sans limitation dans les piscines des colonies, tandis que les enfants palestiniens sont assoiffés et que des villages et des villes entières vivent sous un régime cruel de distribution d’eau , comme cela a été récemment souligné par le président Schultz.


Des routes de ségrégation réservées pour les Juifs seulement et de nombreux points de contrôle rendent la vie et les déplacements des Palestiniens impossibles. Le caractère non démocratique de l’Etat d’Israël est de plus en plus en train de se transformer en un Etat d’apartheid dangereux.


Toutes ces atrocités ont été conçues par le même esprit diabolique et criminel - l’esprit de l’occupant raciste et impitoyable de la Palestine.


Par conséquent, la responsabilité de tous ces crimes contre l’humanité doit être imputé à qui de droit : sur les mains sanglantes des dirigeants politiques racistes d’Israël , des généraux, des soldats et des pilotes, des hooligans de la rue et des membres de la Knesset. Tous sont coupables de l’effusion de sang et devraient être traduits devant la Cour pénale internationale de justice.


A ce jour, la communauté internationale n’a pas fait assez pour arrêter le régime d’occupation israélien. Les pays européens l’ont sévèrement critiqué alors que dans le même temps , ils continuaient à coopérer pleinement avec Israël, économiquement, politiquement et militairement. En conséquence, Israël ne paie pas de prix pour ses graves violations du droit international et des valeurs humaines. Au contraire, c’est l’Europe qui paie pour la plupart des dommages humanitaires de l’occupation, ce qui rend encore plus facile pour Israël de la maintenir.


Bien que les directives aient été émises interdisant aux institutions de l’UE de sponsoriser ou de financer les organismes de recherche et les activités dans les colonies et que 20 pays européens aient publié des avertissements officiels à leurs citoyens et aux entreprises, à l’encontre des relations commerciales et financières avec les colonies, ce n’est pas suffisant.

Nous, les citoyens d’Israël et les apatrides de la Palestine, ne pouvons pas réaliser la fin de l’occupation et arrêter le bain de sang par nous-mêmes.


Nous avons besoin de l’aide de la communauté internationale en général et de l’UE en particulier. Nous avons besoin de vous pour poursuivre en justice le gouvernement et l’armée israélienne, nous avons besoin de vous pour boycotter l’économie et la culture israélienne, nous avons besoin de vous pour exhorter votre gouvernement à cesser de tirer profit de l’occupation et nous avons besoin d’appeler à un embargo des armes contre Israël et à lever le siège de Gaza.


Israël est la plus grande et la plus dangereuse organisation terroriste existant aujourd’hui. Toutes ses munitions sont utilisées pour tuer des civils innocents, femmes et enfants.


Ce n’est rien de moins qu’un génocide.


Comme lauréate du Prix Sakharov du Parlement européen pour les Droits de l’Homme, en tant que mère et en tant qu’être humain, je demande à l’UE d’utiliser tous les outils diplomatiques et économiques à sa disposition pour aider à sauver mon pays de cet abîme de mort et de désespoir dans lequel nous vivons.


S’il vous plaît , il faut mettre Israël au ban de la communauté internationale jusqu’à ce qu’il devienne un véritable Etat démocratique, et il faut boycotter et sanctionner quiconque fait des affaires avec cet état d’apartheid et nous aider à nous débarrasser de ce gouvernement raciste et sanguinaire pour restaurer la vie des Palestiniens et des Juifs eux-mêmes.


Prof. Nurit Peled-Elhanan


more...
No comment yet.
Scooped by Koter Info
Scoop.it!

Ailes coupées de Obama

Ailes coupées de Obama | Koter Info - La Gazette de LLN-WSL-UCL | Scoop.it


Nous avons une situation où le degré de tromperie de ce gouvernement est tel qu’il n’est plus possible de cacher la vérité.


Ainsi, de plus en plus de voix ont fait le parallèle entre la situation actuelle et celle à la veille de la Première Guerre mondiale.


Un simple coup d’œil à la situation stratégique permet de constater le désastre des politiques nationales et étrangères en matière de sécurité : de la Syrie à l’Ukraine, de l’Irak à la Libye, les forces extrémistes financées et armées par le complexe anglo-saoudien et soutenues par le gouvernement américain ont détruit des pays et provoqué le chaos et la désolation.


Comme quoi, une fois de plus, l'actualité confirme tout ce que "La Gazette" vous dit depuis le début et, cette fois, c'est le Congrès des USA qui le corrobore, ce qui est une fameuse référence.  Quand je vous disais que nous étions au bord d'une 3ème guerre mondiale !


Le Président Obama ne déploiera ou ne maintiendra pas les Forces armées des États-Unis dans un rôle de combat soutenu sans l’autorisation spécifique et légale du Congrès. Un tel vote reflète une rupture dans le soutien accordé par les institutions aux plans de la Maison-Blanche sur des questions stratégiques aussi bien qu’économiques.


Fini de jouer au va-t'en guerre avec les copains de la finance, c'est le congrès qui reprend le pouvoir !


Après une heure de débat à la Chambre, la résolution a été adoptée par une majorité écrasante de 370 contre 40. Sur les 370 députés ayant voté pour la résolution, 180 républicains et 190 démocrates. Avec cette résolution, le Congrès a commencé à rétablir le rôle qui lui revient de droit selon l’Article 1 de la Constitution.


Pour une conquête de « Lebensraum » au bénéfice d’un système financier en voie de désintégration, la politique anglo-américaine d’affrontement avec la Russie mène le monde à l’affrontement nucléaire. Au même moment, l’assaut des financiers sur l’Argentine et les sanctions contre Moscou pourraient déclencher l’effondrement final de ce système en faillite.  Encore une confirmation de ce que "La Gazette" a averti en long et en large.


Une fois de plus, je ne peux cacher ma joie, car c'est à des moments comme celui-ci que je trouve une compensation légitime à tous le temps que j'ai consacré à informer et à alerter.  Mais ce n'est qu'un début, restons vigilants !


Pour plus d'info, voir l'article complet sur cette même page.


Duc


more...
No comment yet.
Scooped by Koter Info
Scoop.it!

France / UE - Emprunts toxiques

France / UE - Emprunts toxiques | Koter Info - La Gazette de LLN-WSL-UCL | Scoop.it

Légende et source photo : entrée du Conseil constitutionnel à Paris — Crédit : Wikimedia Commons



France - Emprunts toxiques : le Conseil constitutionnel valide la loi qui fera payer les victimes



Après son adoption définitive au Sénat le 17 juillet 2014, le groupe UMP à l’Assemblée nationale contestait la légalité de trois des quatre articles de la loi de « sécurisation des contrats » de prêts structurés (comprenez toxiques) souscrits par les personnes morales de droit public, en réalité une loi d’amnistie bancaire au frais des collectivités territoriales.


La France est un pays de droit. Cependant, aussi étonnant que cela puisse paraitre, le Conseil Constitutionnel, saisi par les députés UMP, a validé aussitôt, le jeudi 24 juillet, l’ensemble de cette loi scélérate.


Car à partir de maintenant, les collectivités ne pourront plus attaquer leur banque en justice comme l’avaient fait plus d’une centaine de communes, conseils généraux ou d’autres collectivités locales, car la loi valide rétroactivement les contrats ne mentionnant pas le taux effectif global (TEG) ou omettant certains critères permettant son calcul, éléments déterminants dans les quelques victoires judiciaires obtenues jusqu’ici (Seine-Saint-Denis, Saint-Maur-des-Fossés, Angers, etc.) par des collectivités. Elle valide également ceux dont le TEG ou certains de ses éléments sont erronés.


Ce qui inquiète « le sommet », c’est le risque pour Dexia et la SFIL, de devoir rembourser 17 milliards d’euros en intérêts illégalement perçus. Comme l’affirme avec élégance la décision N° 2014-695 DC du Conseil constitutionnel :


15. Eu égard à l’ampleur des conséquences financières qui résultent du risque de la généralisation des solutions retenues par les jugements précités, l’atteinte aux droits des personnes morales de droit public emprunteuses est justifiée par un motif impérieux d’intérêt général.


L’association Acteurs publics contre les emprunts toxiques (APCET), dans un communiqué, a dénoncé le « transfert des pertes financières » de l’État ou des banques privées vers les collectivités et regretté leur « abandon » par la loi. L’APCET envisage « de recourir à tous les instruments juridiques à (sa) disposition afin de faire entendre raison à l’État dans ce dossier ».


Ce qui apparaît clairement, c’est que les emprunts toxiques de Dexia et ceux repris par la SFIL restent too big to fail (trop grands pour sombrer), c’est-à-dire que leur effacement pose, dans le cadre du système actuel, un risque systémique.



La France rejoint la logique extorsionniste


Pour préserver le système actuel, il faut donc honorer une dette illégale, illégitime et honteuse. Pour y arriver notre gouvernement, trop lâche pour imaginer un autre système, vient de franchir un cap en rejoignant le camp des extorsionnistes dont les « fonds vautours » ne sont qu’une caricature.


Car le phénomène dépasse de loin la France et s’étend à l’ensemble de l’Union européenne où l’on procède, dans le cadre de l’Union bancaire européenne, à l’extorsion et à la confiscation des richesses des victimes (les collectivités et le contribuable local).


En effet, c’est dans ce contexte, celui de la politique de résolution bancaire européenne, que la technique du « bail-in » (renflouement interne) des banques a été testée, en premier lieu à Chypre (confiscation des dépôts bancaires), ensuite en Pologne (assurance-vie et épargne retraite), en Autriche (confiscation de l’épargne retraite et des assurances-vie) et maintenant en Espagne, où le gouvernement vient de procéder à un prélèvement d’office et rétroactif d’une taxe de 0,03 % sur tous les dépôts bancaires.


Cela suffira-t-il pour donner de la substance aux millions de milliards d’euros de titres purement spéculatifs ? Permettez-moi d’en douter...



Par Karel Vereycken pour Solidarité & Progrès – le 28 juillet 2014


more...
No comment yet.
Scooped by Koter Info
Scoop.it!

Vrais nazis à Kiev !

Vrais nazis à Kiev ! | Koter Info - La Gazette de LLN-WSL-UCL | Scoop.it

Photo d'une page pro junte de Kiev


Enterrement d'un membre de la Garde Nationale ukrainienne tué dans le Donbass.  Pas en 1944, mais il y a quelques jours  à Lvov ...


Ce sont les uniformes que portait la SS DIVISION GALICIA (avec l'insigne de col droit au Lion de Galicie, qui remplaçait les runes SS, car les slaves n'avaient pas le droit de les porter, et oui des "sous-hommes" dans la SS avec des droits réduits...) en 1944.


Ils aiment à porter ce genre de choses, des reliques pour ces néonazis hardline, les uniformes de l'UPA de Bandera aussi.


En Lettonie même chose pour les commémorations des SS et des milices fascistes baltes.


Ce sont ces nazis que BHL à "oublié" de voir à Kiev !


Luc Michel


more...
No comment yet.
Scooped by Koter Info
Scoop.it!

Sea Shepherd & les requins

Sea Shepherd & les requins | Koter Info - La Gazette de LLN-WSL-UCL | Scoop.it


Des ailerons de requins à perte de vue dans les rues de Hong Kong, une photos prises aujourd'hui par Gary Stokes, Directeur Sea Shepherd Asie.


Ces requins à peau bleue ont été pêchés par une compagnie ESPAGNOLE dans le Pacifique Ouest et leurs. ailerons sont en partance pour la Chine.


Les hommes tuent 100.000.000 de requins par an pour cet usage :

  • Les nageoires pour un bol de soupe sans goût
  • Les dents pour des bijoux
  • Les machoîres pour des souvenirs à touristes
  • La peau pour la maroquinerie
  • Les cartilages pour des gélules et poudres soi-disant médicinales
  • L'huile de foie pour l'industrie cosmétique


Ces mêmes hommes pratiquent aussi le "shark finning". Les requins appâtés sont hissés sur les bateaux, leurs nageoires sont tranchées alors qu'ils sont toujours vivants. Les animaux sont ensuite rejetés par dessus bord où, incapables de nager, ils coulent à pic et meurent dans une atroce agonie.


Alors que 90% des populations de grands requins sont déjà éliminées, les requins sont pêchés plus vite qu'ils ne peuvent se reproduire. Cela menace la stabilité des écosystèmes marins à travers le monde. Les requins sont des prédateurs ultimes vitaux.


Ils modèlent la vie marine dans les océans depuis plus de 400.000.000 d'années et sont essentiels à la santé de la planète et, surtout, à la survie de l'espèce humaine.


Sea Shepherd fait des patrouilles dans les zones marines protégées, exposant au grand jour la corruption qui motive cette industrie multi-millionnaire, et intervient directement pour mettre fin au massacre brutal des requins.

more...
No comment yet.
Scooped by Koter Info
Scoop.it!

Attention : "arnaque"

Attention : "arnaque" | Koter Info - La Gazette de LLN-WSL-UCL | Scoop.it


Si, lorsque vous désirez retirer des billets dans un distributeur, ceux-ci ne sortent pas, ne partez pas bredouille, mais examinez plutôt la machine de près !


A défaut, dès votre départ, un petit malin (derrière vous) enlèvera un "cache" (à bande adhésive) posé au préalable là ou vos billets étaient censés sortir, ensuite, il récupérera votre argent.


Faites circuler l'info, car n'importe qui peut se faire avoir.

more...
No comment yet.
Scooped by Koter Info
Scoop.it!

Stéphane Hessel & Gaza

Stéphane Hessel & Gaza | Koter Info - La Gazette de LLN-WSL-UCL | Scoop.it


Je suis moi-même retourné à Gaza, en 2009, où j'ai pu entrer avec ma femme grâce à nos passeports diplomatiques afin d'étudier de visu ce que ce rapport disait. Les gens qui nous accompagnaient n'ont pas été autorisés à pénétrer dans la bande de Gaza. Là et en Cisjordanie.


Nous avons aussi visité les camps de réfugiés palestiniens mis en place dès 1948 par l'agence des Nations unies, l'UNRWA, où plus de trois millions de Palestiniens chassés de leurs terres par Israël attendent un retour de plus en plus problématique.


Quant à Gaza, c'est une prison à ciel ouvert pour un million et demi de Palestiniens. Une prison où ils s'organisent pour survivre.


Plus encore que les destructions matérielles comme celle de l'hôpital du Croissant rouge par "Plomb durci", c'est le comportement des Gazaouis, leur patriotisme, leur amour de la mer et des plages, leur constante préoccupation du bien-être de leurs enfants, innombrables et rieurs, qui hantent notre mémoire.


Stéphane Hessel


more...
No comment yet.
Scooped by Koter Info
Scoop.it!

A chacun ses jouets

A chacun ses jouets | Koter Info - La Gazette de LLN-WSL-UCL | Scoop.it


Je vous laisse réfléchir sur le sujet !  -  Duc

more...
No comment yet.
Scooped by Koter Info
Scoop.it!

2 nouveaux cratères géants

2 nouveaux cratères géants | Koter Info - La Gazette de LLN-WSL-UCL | Scoop.it


La communauté scientifique est en émoi. Une dizaine de jours après avoir constaté l’apparition d’un mystérieux cratère dans la région de Yamal en Sibérie, deux nouveaux gouffres ont été découverts.


L’intrigue autour de leur création est relancée. Météorite, farce, aliens ou cocktail à base de méthane, l’imagination des internautes fonctionne de nouveau à plein régime.


Le premier des deux nouveaux cratères a été découvert près de Bovanenkovo, une zone qui comprend de nombreux gazoducs.


L’autre gouffre est apparu dans la région de Yamal (littéralement « bout du monde »), à une centaine de kilomètres du tout premier cratère découvert il y a une dizaine de jours.


Selon le Siberian Times , géologistes, écologistes et historiens n’ont pas encore trouvé de consensus sur l’origine des gouffres : «  ça ne ressemble pas à l’œuvre d’hommes, mais ça ne ressemble pas non plus à une formation naturelle  ».


more...
No comment yet.
Scooped by Koter Info
Scoop.it!

Souvenirs du Congo

Souvenirs du Congo | Koter Info - La Gazette de LLN-WSL-UCL | Scoop.it


Encore un autre conflit oublié par les médias et un scandale humanitaire de plus.


Le Congo subit un des génocides les plus meurtriers que l’humanité ait connut, mais dans la plus grande indifférence générale.


Savez-vous qu'on y dénombre plus de 6.000.000 de victimes depuis plus de 13 ans.


Tiens, tiens ... 6.000.000 de victimes, cela me rappelle un autre génocide que l'on n'arrête pas de nous brandir.


Mais, comme je l'ai souvent écrit, les victimes n'ont pas la même valeur selon le pays d'où elle proviennent ou selon leur race ou leur religion.


Le degré de sensibilité humaine étant lié aux informations diffusées (ou non) par les médias et à la propagande positive (ou négative), on ne s'étonne plus à propos de l'indifférence massive.


Duc

more...
No comment yet.
Scooped by Koter Info
Scoop.it!

Un bonjour de Gaza

Un bonjour de Gaza | Koter Info - La Gazette de LLN-WSL-UCL | Scoop.it


Adieu Selma, petite fille de 2 ans à qui d'odieux criminels ont enlevé le droit légitime à un avenir.  C'est cela Gaza, un camp à ciel ouvert où il ne fait pas bon vivre.


Duc


more...
No comment yet.
Scooped by Koter Info
Scoop.it!

LLN - Les derniers kots

LLN - Les derniers kots | Koter Info - La Gazette de LLN-WSL-UCL | Scoop.it


Si vous cherchez un kot à louer à Louvain-La-neuve, il est temps de vous décider, car il n'en reste plus beaucoup sur le marché.


Exemple : les quelques derniers kots libres à l'agence Graas-Brison.


IGB - Place de l’Équerre, 29/104 à Louvain-La-Neuve

Contact : PDF  ou Site  ou  tél 010.45.08.25 du lundi au vendredi de 09.00 hr à 12.30 hr.  

more...
No comment yet.
Scooped by Koter Info
Scoop.it!

MH17, la marche arrière

MH17, la marche arrière | Koter Info - La Gazette de LLN-WSL-UCL | Scoop.it


Quelle mouche a bien pu piquer le département américain de la défense et les agences de presse occidentales (Reuters, Associated Press) pour changer aussi diamétralement le ton de leur communication et de leurs dépêches sur l'affaire du vol MH17 de la Malaysia Airlines ?


Si les accusations ne vont pas encore jusqu’à se retourner contre leurs auteurs, le rétropédalage est manifeste.


C’est qu’entre-temps beaucoup d’eau est passée sous le pont de l’enquête. Sans souci des vociférations d’une propagande démentie par la réalité.

  • Les corps des victimes ont été dûment rendus par les insurgés ukrainiens aux autorités néerlandaises. « Entreposés dans de bonnes conditions », comme l’a reconnu Peter Van Vliet, expert médico-légal hollandais présent sur place. Bien loin des accusations de saccage lancées par le camp occidental.
  • Les boîtes noires de l’avion du vol MH17 ont été régulièrement remises par les mêmes insurgés à la Malaisie. Suffisamment « intactes et en bon état » pour que le colonel Mohamed Sakri, du Conseil de la sécurité nationale malaisienne, les en félicite. Bien loin des soupçons de manipulations abondamment répercutés par les médias.
  • Enfin, le 23 juillet, le Conseil néerlandais de sécurité (DSB) annonçait qu’il prenait le contrôle de l’enquête sur le crash avec un groupe de 24 experts internationaux, dont des Ukrainiens et des Russes. Bien loin des insinuations d’entrave à toutes investigations qu’auraient exercées les rebelles.


Depuis cet étrange retournement, la retenue occidentale est de mise sur le drame du MH17. Les communicants institués préfèrent polariser l’attention sur d’autres terrains (des accusations d’interventions directes de l’armée russe contre les forces de Kiev, par exemple).


Préparerait-on déjà les foules à une discrète inversion de culpabilité sur le crash ?


En attendant d’en savoir un peu plus sur les tenants et les aboutissants de cette tragique histoire, de premiers enseignements peuvent en être tirés. Et ils ne sont guère glorieux pour le camp occidental.

  • Les autorités occidentales ont confirmé une propension à l’amateurisme et à l’infantilisme qui est le propre des puissances acculées (cf. aussi les fiascos syrien, libyen, irakien, afghan...). Les « preuves accablantes » du secrétaire d’État Kerry — où sont-elles ? — ne firent guère que rappeler le lamentable épisode des armes de destructions massives irakiennes qui fit la honte du général Colin Powell en février 2003.
  • Les médias dits "mainstream" ont achevé de se ridiculiser et de se discréditer en relayant sans la moindre nuance tous les éléments de langage que leur distillaient les autorités. Entre insinuations grotesques et documents à charge bidonnés (entre autres, la vidéo diffusée par France 2 où l’on voit un camion lance-missiles "Buk" attribué aux insurgés... mais, comme cela s’est vérifié ensuite, filmé en territoire contrôlé par les forces régulières de Kiev).


Une fois de plus, il ne reste plus guère que les réseaux du Net pour tenter de démêler le vrai du faux dans le fatras des rumeurs et des mensonges paranoïaques propagés par les médias mainstream.


À ce sujet, on ne saurait trop conseiller aux lecteurs curieux d’aller lire les billets d’Olivier Berruyer consacrés à cette crise politique internationale majeure. Ou encore les hypothèses pointilleuses de Jacques Sapir sur le crash du vol MH17.


Nombreuses sont les voix à s’élever également outre-atlantique pour faire corps contre le déluge de boniments stupides qu’un empire déficient tente encore d’infliger à ces sujets.


Citons le site d’investigation 21st Century Wire. Ou le journaliste américain Robert Parry démontant méthodiquement la précipitation des autorités de son pays à nous imposer leur jugement.


De fait, à l’exception des coupables, nul n’a encore de certitudes sur ce qui se passa le jour de la tragédie. Laissons, comme on dit, l’enquête suivre son cours et rappelons juste qu’en ces périodes exacerbées où un vieux monde aux abois cède de mauvais gré sa place à un monde d’après encore incertain, il est une qualité qui devrait s’imposer à chacun : le sens de la mesure.


more...
No comment yet.
Scooped by Koter Info
Scoop.it!

Son smartphone a pris feu

Son smartphone a pris feu | Koter Info - La Gazette de LLN-WSL-UCL | Scoop.it


Ariel Tolfree se souviendra longtemps de cette nuit d’été où elle a été réveillée par son Samsung Galaxy S4 qui prenait feu.


Interpellée par une légère odeur de brûlé, l’adolescente a mis un peu de temps avant de comprendre que son smartphone (caché sous son oreiller) prenait feu.


Pour le papa de la jeune fille, l’utilisation excessive du GSM a sans doute provoqué une surchauffe de la batterie. Une batterie qui n’était pas d’origine, et qui pourrait bel et bien être à l’origine de l’accident, selon Samsung.


Conseillant pourtant à ses clients de ne pas recouvrir ses appareils, l’entreprise sud-coréenne a tenu à faire un geste commercial envers la famille Tolfree en lui offrant un nouveau smartphone et une nouvelle literie.


more...
No comment yet.
Scooped by Koter Info
Scoop.it!

Les infos dont on parle peu n°69


Les infos dont on parle peu n°69 


Voici quelques informations passées totalement inaperçues dans nos médias mais qui peuvent être importantes. 



Par l'Agence info libre - le 27 juillet 2014


Tous les liens de la vidéo sont ici :

http://www.agenceinfolibre.fr/les-infos-dont-on-parle-peu-n69-27-juillet-2014/

more...
No comment yet.
Scooped by Koter Info
Scoop.it!

USA - Changement stratégique ?

USA - Changement stratégique ? | Koter Info - La Gazette de LLN-WSL-UCL | Scoop.it


Information importante !


En votant la résolution 105, le Congrès américain change la donne stratégique mondiale

 

Vendredi dernier, le 25 juillet, un changement stratégique a eu lieu dans le monde. La Chambre des représentants américaine a voté par une très large majorité la Résolution 105 – présentée par les députés Jim McGovern, Barbara Lee, et Walter Jones, réaffirmant comme prérogative exclusive du Congrès, en conformité avec la Constitution, la capacité d’autoriser et de déclarer la guerre. Cette résolution concerne en particulier la situation en Irak.


Elle affirme : le Président ne déploiera ou ne maintiendra pas les Forces armées des États-Unis dans un rôle de combat soutenu en Irak sans l’autorisation spécifique et légale du Congrès.


Après une heure de débat à la Chambre, la résolution a été adoptée par une majorité écrasante de 370 contre 40. Sur les 370 députés ayant voté pour la résolution, 180 républicains et 190 démocrates. Comme l’a déclaré le parrain de la résolution, Jim McGovern, « avec cette résolution, le Congrès a commencé à rétablir le rôle qui lui revient de droit selon l’Article 1 de la Constitution. Ce ne sont pas là des considérations partisanes, il s’agit d’une question constitutionnelle. »


L’importance de cette résolution va bien au-delà de la question irakienne, ou celle du War Powers Act (Loi sur les pouvoirs de guerre). Cela représente une rupture complète avec la politique de « présidence unitaire » initiée par l’administration Bush/Cheney et poursuivie par Barack Obama. Un tel vote reflète une rupture dans le soutien accordé par les institutions aux plans de la Maison-Blanche sur des questions stratégiques aussi bien qu’économiques.


« Il est évident qu’il y a une rupture dans les ressources à la disposition de la communauté transatlantique, qui ne s’est pas encore entièrement manifestée », a fait remarquer l’économiste et homme politique américain Lyndon LaRouche.


De plus en plus de voix ont fait le parallèle entre la situation actuelle et celle à la veille de la Première Guerre mondiale. La politique anglo-américaine d’affrontement avec la Russie, pour une conquête de « Lebensraum » [1] au bénéfice d’un système financier en voie de désintégration, mène le monde à l’affrontement nucléaire. Au même moment, l’assaut des financiers sur l’Argentine et les sanctions contre Moscou pourraient déclencher l’effondrement final de ce système en faillite.


 « Nous avons une situation où le degré de tromperie de ce gouvernement est tel qu’il n’est plus possible de cacher la vérité. Par conséquent, ce vers quoi nous nous dirigeons [le bail-in pour tous] est une politique précise définissant notre système financier », a insisté LaRouche. « Donc, nous devons changer complètement de politique. Nous devrons déchirer une grande quantité de titres financiers, qui ne sont rien d’autre que des déchets », a-t-il poursuivi, en référence à l’urgente nécessité de faire adopter une réforme de type Glass-Steagall dès aujourd’hui.


Un simple coup d’œil à la situation stratégique permet de constater le désastre des politiques nationales et étrangères en matière de sécurité : de la Syrie à l’Ukraine, de l’Irak à la Libye, les forces extrémistes financées et armées par le complexe anglo-saoudien et soutenues par le gouvernement américain ont détruit des pays et provoqué le chaos et la désolation.


Cette crise ne peut être résolue qu’en s’attaquant aux racines du problème : braquer les projecteurs sur l’opération anglo-saoudienne et la neutraliser. Et surtout, imposer la sanction ultime contre Wall Street et la City : une destruction massive du système de spéculation financière grâce à une réforme de type Glass-Steagall. Les États-Unis doivent ramener le monde transatlantique sur le chemin de la croissance et de la stabilité, en coopération avec le système venant tout juste d’être lancé par les BRICS.


Le président Obama n’a cependant aucune intention de faire cela. Sa politique fait intégralement partie de l’opération menée par la City de Londres et Wall Street, et c’est la raison pour laquelle Obama doit partir, a conclu LaRouche.



Par la Rédaction de Solidarité & Progrès - le 28 juillet 2014



Note : 

[1] Politique d’expansion des nazis vers l’Est au nom de l’urgente nécessité d’« espace vital ».

more...
No comment yet.
Scooped by Koter Info
Scoop.it!

Ukr./Lougansk-Massacre de civils

Ukr./Lougansk-Massacre de civils | Koter Info - La Gazette de LLN-WSL-UCL | Scoop.it

 

 Massacre de civils à Lougansk ce 28 juillet 2014


NDLGazette : attention, les images de la vidéo reprise ci-après sont très dures à voir. Elles ne s’adressent donc qu’à un public adulte averti !

 

Il n’est pas question de faire l’apologie de la violence en montrant des images atroces par un supposé malin plaisir sadique, mais il s’agit simplement de présenter l’horreur d’une guerre fratricide qui n’a sûrement pas été désirée par le peuple du Donbass.

 

Une question se pose : n’avons-nous pas l’obligation de montrer ces images horribles, ne fusse qu’en mémoire de ces malheureuses victimes innocentes ? Par malheur, les médias occidentaux s’obstinent à ignorer encore et toujours la réalité des faits et donc, à cacher le génocide qui s’opère jour après jour sur la population du Donbass. Que cache d’ailleurs ce silence pesant et méprisant ? Or ce que vous allez voir dans cette vidéo n’est pas un film de fiction, mais bien la triste et pure réalité.

 

***

 

YouTube a effacé cette vidéo, car probablement les images ont été considérées comme étant trop scabreuses à voir ; c’est pour cette raison qu’elles se retrouvent sur Rutube ce 29 juillet 2014

 

Ces victimes civiles imputables à la junte de Kiev ont été fauchées à Lougansk au n° 35, rue Kvartal Dimitrova. Le bombardement a pris manifestement les gens au dépourvu... et ils sont morts près de leur maison...


Cette femme en rouge est encore vivante, mais le service d’urgence ne serait pas venu de suite, car ils avaient peur eux aussi. La pauvre victime essaye de se tourner, l’homme qui est à ses côtés lui demande ne pas bouger et l’autre lui dit que peut-être elle n’arrive pas à respirer, car son nez est complètement détruit...


Source :

Украина Донбасс Луганск УКРАИНСКИЕ ТВАРИ—КАРАТЕЛИ УНИЧТОЖАЮТ НАСЕЛЕНИЕ ДОНБАССА!!! 18+

На Ютубе видео удаляют поэтому сохранил и выложил на Рутубе.

http://rutube.ru/video/0670924687ec6ed352a7ecca0ee286c3/ -

more...
No comment yet.
Scooped by Koter Info
Scoop.it!

Mark Twain l'avait dit

Mark Twain l'avait dit | Koter Info - La Gazette de LLN-WSL-UCL | Scoop.it


" Si vous ne lisez pas le journal, vous n'êtes pas informé ; si vous lisez le journal, vous êtes mal informé ".


Mark Twain  (1835 - 1910)



Déjà vrai à l'époque, donc rien de nouveau depuis en ce qui concerne nos médias !


Triste consolation, mais autant le savoir.


Duc


more...
No comment yet.
Scooped by Koter Info
Scoop.it!

Massacre à Lougansk


En Ukraine aussi "on" massacre !


Les nazis ont bombardé une maison de retraite à Lougansk, c'est-à-dire des personnes âgées qui ne pouvaient même pas marcher... 


Osez regarder cette vidéo, car vous devez savoir tout ce que les médias vous cachent.


Duc


more...
No comment yet.
Scooped by Koter Info
Scoop.it!

Coup de gueule de députée


Je condamne publiquement le massacre barbare et injustifié perpétré contre le peuple Palestinien par l'État israélien.


Ce n'est pas une guerre civile, mais un GENOCIDE !


Je veux une condamnation de la part d'Obama, Hollande et Cameron...  (suite dans la vidéo)


Clare Daly est une "Teachta Dála", c'est-à-dire une députée au Dáil Éireann, la Chambre du Parlement (l'Oireachtas) de l'Irlande. 


Rappelez-vous, en 2013, c'est cette femme qui avait traité Obama de criminel de guerre et d’hypocrite au sujet de la Syrie.


more...
No comment yet.
Scooped by Koter Info
Scoop.it!

MH17 : manipulations des médias

MH17 :  manipulations des médias | Koter Info - La Gazette de LLN-WSL-UCL | Scoop.it

Photo : « Pro-Russe brandit jouet en peluche comme trophée. M. @PutinRF_Eng, êtes-vous fier de vos compatriotes ? », d’écrire l’utilisateur de Twitter John Gosling.


MH17 : manipulations colportées par nos médias, et jamais corrigées…


Ce qui m’aura vraiment frappé dans cette histoire du MH 17 (mais sans grande surprise, hélas, Mark Twain le disait déjà avec justesse au XIXe siècle : « Si vous ne lisez pas le journal, vous n’êtes pas informé ; si vous lisez le journal, vous êtes mal informé. ») c’est la capacité des médias à sauter sur n’importe quelle information allant dans leur sens, la répéter en boucle comme si c’était parole d’évangile sans même faire preuve d’une once d’esprit pragmatique ou de méfiance élémentaire (chapeau le 4e pouvoir ! D’une servilité quasi absolue au 1er…), de laisser de côté ou de mépriser ce qui pourrait affaiblir cette information, et d’à peine évoquer son caractère faux quand il est révélé.



Spécial Nouvel Obs, à propos de la photo du séparatiste avec le « doudou », qui a déjà fait l’objet d’une édifiante analyse chez RT que nous traduisons :



Vérité dénaturée : Comment des rebelles qui pleurent les victimes du vol MH17 sont devenus des pilleurs brandissant un trophée


À Grabové, dans l’est de l’Ukraine, le 18 juillet 2014, un membre des forces d’autodéfense tient un animal en peluche, alors que d’autres contemplent le site de l’écrasement d’un avion de ligne malaisien qui transportait 298 personnes en provenance d’Amsterdam et à destination de Kuala Lumpur.


Twitter est rapide, trop rapide parfois — récemment, il regorgeait de photos d’un vil milicien ukrainien qui s’était emparé à titre de trophée d’un ours en peluche appartenant à une victime de l’accident d’avion de la Malaysia Airlines. Pourtant la vidéo complète montre qu’il ne faisait que rendre hommage aux victimes.


« Pro-Russe brandit jouet en peluche comme trophée. M. @PutinRF_Eng, êtes-vous fier de vos compatriotes ? », d’écrire l’utilisateur de Twitter John Gosling.


Une photo légendée « combattant prorusse brandit un jouet trouvé parmi les débris du site de l’accident du vol MH17 » a été reprise par les grands médias comme la BBC et NBC. Certains médias sont allés jusqu’à dire que des « combattants prorusses » s’emparaient des biens des passagers du funeste vol MH17 de la Malaysia Airlines.


Pro-Russe brandit jouet en peluche comme trophée. M. @PutinRF_Eng, êtes-vous fier de vos compatriotes ? http://t.co/3nqxAQbSuX via @NBCNews— John Gosling (@thedownwinder) 19 juillet 2014


La NBC a titré « Militants prorusses fouillent les débris sur le site de l’écrasement », la photo servant de preuve.


Plusieurs internautes ont affiché cette photo en disant que les forces d’autodéfense accompagnées des observateurs de l’OSCE ont « fouillé dans les débris du vol MH17 ».


Michael Alexander @Wuyelaolaoshi
Séparatiste ukrainien soutenu par Poutine tient un singe en peluche comme trophée. La famille aimerait sans doute le ravoir.
18 h 17 – 20 juillet 2014


Certains utilisateurs de Twitter ont réclamé une « réaction » :
 Photo de séparatiste tenant un singe en peluche près de l’épave est révoltante pour un parent. Réponse des États-Unis fait défaut. Naguère, nous dénoncions le mal.– Le maire Matt Powell (@MayorPowell) 19 juillet 2014


Les médias ukrainiens étaient encore moins charitables envers les membres des forces d’autodéfense présents sur la scène de l’écrasement ; pour eux l’homme était un terroriste qui volait le jouet.


« Les militants s’emparent des jouets des enfants, des cartes des touristes, des carnets des hommes d’affaires », écrivait le site ukrainien de nouvelles Без цензуры (sans censure).


« Des terroristes de la République populaire de Donetsk avec un trophée. [Il est] prêt à négocier » commentait le portail ukrainien de nouvelles 24ua.me.


F**trement incroyable #MH17 qui tient un nounours comme si c’était un trophée… #russie #écrasementukraine pic.twitter.com/6CxWho4fg9– Dutch Design Photos (@ Artstudio23), 19 juillet 2014


Une image poignante et décisive pour moi aujourd’hui : un homme en Ukraine, arme et clope dans une main, peluche d’un enfant assassiné dans l’autre.– Parkey (@PiscatorRedux), 19 juillet 2014




Qu’est-ce qui s’est réellement passé ?


En réalité, la photo a été prise lors d’une visite de 30 observateurs internationaux de l’OSCE qui sont arrivés sur les lieux de l’écrasement de l’avion pour y enquêter. Des membres des forces d’autodéfense de la région de Donetsk les accompagnaient. 

.



.

OB : QUI a vu dans nos médias la photo d’un « prorusse » se signant par respect envers les victimes ? Bah non, ce serait un coup à avoir une bonne image d’eux...


Les débris de l’avion de la Malaysia Airlines jonchent une vaste superficie, de 10 à 50 kilomètres carrés selon diverses sources, car le Boeing 777 du vol MH17 s’est désagrégé à plusieurs kilomètres d’altitude et les débris pleuvaient sur les champs qui entourent le village de Grabovo. [Est-ce le même Grobové qu’en haut ? « o » écrit est souvent prononcé « a » en russe, cf. Rossia]


Cela explique pourquoi les services d’urgence de la République de Donetsk ont décidé de rassembler les effets personnels des passagers récoltés sur ce vaste territoire. Faute de quoi, certains objets auraient pu se perdre tant répertorier un si grand nombre de fragments et d’articles semble être une tâche monumentale.


Les experts internationaux ont insisté pour qu’on ne touche pas aux dépouilles. Toutefois, après une vaine attente de plusieurs jours pendant lesquels aucun des experts internationaux n’est parvenu à quitter Kiev pour se rendre sur le site de l’accident, où la température pendant la journée atteignait 30 degrés Celsius, les forces d’autodéfense ont décidé de recueillir les corps qui se décomposaient et de les entreposer dans des wagons réfrigérés.



Conclusion


Les malheureuses victimes méritaient autre chose que cette propagande américano-ukrainienne de bas étage…


Cependant, ce billet n’a absolument pas pour but de dire que les résistants pro-Donetsk sont innocents.


Mais simplement de montrer qu’il n’y a – à ce jour – pas de réelle raison de les accuser plus que l’armée – dont nous sommes sûrs que elle :


1/ a des Bouk

2/ sait les faire fonctionner (même mal)

3/ a déjà abattu par erreur un avion civil en 2001…


Plus encore, tout ce débat conduit à ne pas se poser la question : « mais que fera-t-on quand on aura une certitude, en restant cohérents avec ce qu’on a fait dans les précédentes catastrophes de ce type ? » (comme expliqué dans ce billet)

Enfin, on peut noter ce miracle : les journalistes tombent TOUJOURS dans la propagande de Kiev, mais alors, c’est étrange, JAMAIS dans celle de Moscou – ce serait bien qu’ils emploient leurs techniques d’analyse du second cas au premier…


P.S. Comme ce billet sera peu repris dans les écoles de journalisme, je compte sur vous pour le diffuser largement, car comme l’a écrit Jean-François Revel :

« Ce que le XXe siècle a montré, c’est que l’ennemi du pouvoir personnel n’est pas le suffrage universel, mais l’information du suffrage universel. » [Jean-François Revel, Les origines de la France contemporaine]


***



P.P.S. Un rajout. La déclaration de Laurent Fabius le 24 juillet sur France Inter :


Ukraine – Vol Malaysia Airlines – Entretien de M. Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères et du Développement international, avec « France Inter » (Paris, 24/07/2014)

(…)

Q – Les Pays-Bas et la communauté internationale peuvent-ils espérer voir les responsables des 298 du vol MH17 de la Malaysia Airlines traduits devant une cour pénale internationale ? Peut-on parler d’un simple accident quand on utilise un matériel de guerre aussi complexe ? Et, enfin, cet acte ne pourrait-il pas tout simplement être qualifié d’acte de guerre ?


R – Ce n’est pas un accident, c’est un attentat, vous avez raison de le souligner.


Avant-hier, nous avons eu une réunion avec notre collègue, le ministre des Affaires étrangères des Pays-Bas. Ce sont pourtant des professionnels qui étaient là, mais il y avait vraiment une émotion terrible, lorsqu’il nous a raconté que, pendant plusieurs jours, on a empêché les enquêteurs de venir sur le terrain, mais qu’on a pu voir quand même qu’un certain nombre de corps étaient détroussés, que des bagues de certaines personnes étaient enlevées de leur doigt – c’est mon collègue, ministre des Affaires étrangères des Pays-Bas, qui me l’a dit.


À l’issue de cette réunion, et c’était évidemment notre intention initiale, nous avons exigé que l’enquête soit poursuivie et que les responsables, puisqu’il y en a, soient traduits devant les tribunaux. Malheureusement, cela prend du temps et il y a des gens qui freinent, qui bloquent, et c’est toute la question de l’attitude russe. Nous exigeons que les coupables soient découverts et punis parce que c’est un attentat, parce que c’est un crime. (Source : Ministère)


Primo, je suis content de bien comprendre la règle, donc.  OK. Alors quand va-t-on poursuivre les USA contre leur attentat contre le vol Iran Air 655 en 1988, et la France pour Ustica en 1980 (https://fr.wikipedia.org/wiki/Tragédie_d'Ustica)?


Secundo, encore un délire, issu du désormais « mon cousin qui a lu qu’un journaliste avait vu sur Twitter que… » – qui nous promet un bel avenir de manipulation grâce aux « réseaux sociaux ».

Quand on cherche, on arrive à ceci, qui a circulé sur Twitter (voir description ci-après).

.


Spontanément, je n’y avais strictement rien vu. Zoom :



.

20min.ch, assez prudent :


Une photo, qui circule actuellement sur Twitter, a suscité une vague d’indignation sur les réseaux sociaux. Le cliché montre un homme, en habits militaires, fouiller dans les débris du vol MH17 et ramasser une bague en or. La photo laisse sous-entendre que le séparatiste empoche le bijou. De nombreux internautes dénoncent un « acte odieux et inhumain ». D’autres, en revanche, pensent que le rebelle essaie simplement d’identifier les victimes du crash d’avion à l’aide des objets personnels retrouvés sur les lieux du drame.



Conclusion du Daily Mail anglais, pas prudent du tout :


The suggestion is that it could have been found amid a victim’s belongings or even taken from a body.


On pense qu’elle aurait été trouvée au milieu des affaires de la victime ou même prise sur un corps.


>>>> « — Bonjour, c’est quoi ton métier ? – Journaliste. – Oh pardon, désolé, je ne pouvais pas savoir… »




Sérieusement, on n’est bien d’accord qu’on n’y voit strictement rien ? QUELLE BAGUE ? On voit un truc brillant de 2 pixels, c’est tout !

Et puis on voit clairement sur la vidéo qu’il remet le truc dans le carton à destination de la poubelle (il n’a rien dans sa main après) – une bague précieuse, il l’aurait probablement mise dans sa poche – pour la garder comme pour la confier aux enquêteurs.


Non, mais, on a juste une sale rumeur sans fondement, et ce truc circule, arrive dans la bouche de Laurent Fabius puis dans l’oreille de millions de Français ? Mais qu’est-ce qu’il en sait Fabius de ce qui s’est réellement passé dans cette zone, sérieusement ?


AU SECOURS, la Diplomatie Twitter du XXIe (et dernier ?) siècle débarque ! Prenez bien des photos de la paix, ça ne durera pas… 


Pour ma part, j’arrête de suivre tout ça, il faudrait une équipe de 5 personnes à plein temps vu le niveau ambiant de connerie… Restez vigilants !



Par Olivier Berruyer pour Les-Crises.fr – le 28 juillet 2014


more...
No comment yet.
Scooped by Koter Info
Scoop.it!

Ce n'était pas le Hamas !

Ce n'était pas le Hamas ! | Koter Info - La Gazette de LLN-WSL-UCL | Scoop.it


Le Hamas ne serait pas derrière l’enlèvement et le meurtre des trois Israéliens portés disparus en Cisjordanie le mois dernier, contrairement à ce qu’affirme le gouvernement de l’Etat hébreu. Ce drame avait profondément choqué au Proche-Orient, conduisant à l’offensive sur Gaza menée depuis trois semaine, et qui a fait plus de 1000 morts. 


«Le Hamas est responsable, et le Hamas paiera», avait juré le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou en juin dernier. La mort des trois jeunes Israéliens disparus en Cisjordanie avait entraîné un raid des autorités israéliennes et l’arrestation d’une quarantaine de Palestiniens. Depuis, l’Etat hébreu a lancé l’opération «Bordure protectrice», qui a fait plus de 1000 morts, civils pour la grande majorité, dans la bande de Gaza.


Mais selon les informations recueillies par un journaliste de la BBC, Jon Donnison, le Hamas ne serait pas derrière ce triple enlèvement suivi de meurtre: «Le porte-parole de la police israélienne, Mickey Rosenfeld, me dit que ceux qui ont tué les trois adolescents israéliens sont issus d’une cellule isolée, affiliée au Hamas mais n’opérant pas sous son contrôle.» «Cela semble contredire la ligne directrice du gouvernement Netanyahou», poursuit-il.


Une déclaration qui vient confirmer les informations obtenues par Buzzfeed le 15 juin dernier: «Nous savons que c’était vraisemblablement un geste opportuniste. Les hommes derrière cela ont peut-être des liens avec un groupe terroriste, mais il n’y a pas de preuve d’une opération planifiée et complexe», avait déclaré au site américain un officiel israélien, demeuré anonyme.


Une forte mobilisation avait démarré en Israël le 12 juin, date de la disparition de Gil-Ad Shaer, Naftali Fraenkel et Eyal Yifrah.


Au lendemain de la découverte de leurs corps, des heurts avaient eu lieu à Jérusalem: 28 personnes avaient été arrêtées, Certains appelaient à la «vengeance» et hurlaient que «Kahane avait raison», en référence à Meir Kahane, fondateur de la Ligue de défense juive aux Etats-Unis, mouvement pro-sioniste dont les débordements violents lui ont valu d’être interdit dans de nombreux pays.


Quelques jours plus tard, un Palestinien de 16 ans avait été roué de coups puis brûlé vif dans le quartier de Beit Hanina, situé dans l’est de Jérusalem.


-----------------------------


Encore une guerre fondée sur des "preuves" inexistantes, mais brandies immédiatement comme étant des vérités.


C'est si courant qu'on ne s'en étonne plus. Au moins, ici, on n'a pas accusé Poutine, cela change de toutes les fausses infos à propos de l'Ukraine !


Duc

more...
No comment yet.
Scooped by Koter Info
Scoop.it!

Ukr.- Kiev met la pression

Ukr.- Kiev met la pression | Koter Info - La Gazette de LLN-WSL-UCL | Scoop.it

Légende photo : elle allait avoir 24 ans, son bébé 10 mois. Tous ceux qui soutiennent le régime kiévien ont ces morts sur la conscience… s’ils ont une conscience.



Ukraine/Donbass : Kiev met la pression sur ses troupes pour en finir avant l’automne


La situation dramatique des populations ukrainiennes du Donbass soumises à une politique d’éradication qui s’apparente à du nettoyage ethnique aurait-elle enfin atteint les consciences supérieures de ceux qui font la pluie et le beau temps au sein des gros médias occidentaux ? Outre le changement de ton de façon radicale en ce qui concerne le Boeing de la Malaysia Airlines (on parle désormais d’avion « probablement abattu accidentellement » et que « les États-Unis ne savent pas exactement » qui a lancé le missile), voilà que Le Monde s’y met aussi en évoquant en détail l’enfer des civils à Donetsk soumis aux pilonnages incessants des forces de Kiev. Après la chute du gouvernement Yatseniuk et la naissance d’une vague de contestation au sein de l’opinion publique ukrainienne, on assiste peut-être au début d’une évolution dans ce conflit en défaveur de ceux que l’on a placés à Kiev en février dernier. Mais il ne faut pas se leurrer : la guerre se poursuit, elle sera longue, difficile et meurtrière.


Le Monde, dans son numéro daté du 28 juillet, affirme que les forces de Kiev commettraient des crimes de guerre… Cet indéfectible suppôt de la propagande occidentale la plus russophobe, cette référence incontournable de la caste des nantis, se serait-il mis à faire du vrai journalisme ? Ou s’agit-il d’une forme de rééquilibrage cynique du discours dominant ? La question mérite d’être posée. Une envoyée spéciale à Donetsk raconte par le menu l’enfer vécu par les habitants sous le feu de l’armée ukrainienne : « Pour les autorités ukrainiennes, reprendre la capitale du Donbass est une priorité. Elles ont promis de ne pas bombarder la ville (…), mais dans un rapport publié le 25 juillet l’organisation Human Rights Watch (HRW) prend Kiev en défaut : « Selon des indices concordants, l’armée ukrainienne est à l’origine de tirs de roquettes qui ont causé la mort d’au moins 16 civils depuis le 12 juillet.


Ces tirs de roquette sont si imprécis que leur usage systématique est proche du crime de guerre selon HRW ; une Ukrainienne, Nadia, qui avait voté lors du référendum pour l’indépendance du Donbass, constate qu’elle n’a plus que le choix suivant : fuir (vers la Russie comme 515.000 réfugiés selon l’ONU) ou mourir sous les tirs ukrainiens et elle ajoute : « Comment voulez-vous qu’on vive avec des gens qui nous tuent ? » Répondre à des référendums autonomistes par une guerre civile sans merci n’est effectivement pas le meilleur moyen pour l’Ukraine de sauver son unité ! Mais ne nous y trompons pas : les rapports d’HRW sont généralement dépourvus de toute sincérité, l’ONG américaine ayant toujours privilégié tactiques et calculs sur l’engagement humaniste.



Désinformation kiévienne


Une offensive sur les réseaux sociaux de la part du camp atlanto -mondialo-bandériste s’est développée ces derniers jours par des annonces reprises à la chaîne, aussi tonitruantes que surprenantes, concernant l’évolution du front du Donbass. Via Facebook, VKontact, Twitter, entre autres, on nous explique doctement qu’un effondrement général de la résistance de Nouvelle Russie est en train de se dérouler, suite à la prise les unes après les autres de localités stratégiques entre Lugansk et Donetsk (et même la prise de contrôle du site du crash du Boeing !).


Et, bien entendu, la grosse presse occidentale gobe !
 Jusqu’à présent, même avec un certain nombre de différences notables, les comptes rendus des opérations, de la part du camp ukrainien comme des forces indépendantistes, se recoupaient globalement les unes aux autres, parfois avec un jour ou deux de décalage. Or, dans ce cas précis, toutes les informations diffusées par les partisans de la junte kiévienne et de l’atlantisation de l’Ukraine, ne sont non seulement pas recoupées avec celles de la partie adverse, mais aucune vidéo, ni la moindre image, ne viennent confirmer ces allégations.


Elles sont même toutes contredites par des éléments probants (photos, vidéos) en provenance des indépendantistes.
 Et comme par grand hasard, ces affirmations proviennent quasiment toutes du Conseil national de défense et de sécurité de l’Ukraine, dont le responsable est le néonazi proaméricain Andriy Parubiy et la directrice de la communication, une ancienne journaliste de Voice of America (tout un programme !).


En fait, il y a fort à parier que Kiev et ses alliés occidentaux viennent de lancer, ces dernières 72 heures, une vaste offensive de désinformation médiatique via les réseaux sociaux, dans le but à la fois de démoraliser l’adversaire, mais aussi pour pouvoir s’assurer de la continuité du soutien de Washington à un moment où le pays est entré dans une crise politique majeure.

.



Des heures décisives pour la bataille du Donbass


Si aucune attaque notable n’est à signaler ce week-end sur Lugansk, en revanche les tirs d’artillerie concentrés sur les zones d’habitations n’ont pas cessé depuis 96 heures. On compte pour samedi et dimanche plusieurs dizaines de tués et des centaines de blessés. La situation sanitaire devient difficile et les coupures d’électricité se répètent la nuit comme le jour.


Ce week-end, les forces ukrainiennes ont une fois de plus tenté de contourner Lugansk par le sud-ouest, mais ont été freinées par diverses contre-attaques de la milice. Elles ont fait demi-tour en soirée sur leurs bases de départ, au nord de la voie expresse E40-M04, à l’ouest de Lugansk. Un bataillon d’infanterie de la 30e brigade mécanisée de la garde de Novohrad-Volynskyi (près de Zhytomyr) monté sur BMP-2, renforcé par une compagnie de T-64BM Bulat, était accompagné du « bataillon Aydar » reconstitué qui a perdu pas moins de 23 hommes (sans compter les blessés) et 4 BTR sur Lutuhyne (pour un effectif d’à peine 200 hommes, c’est lourd).


Les éléments de pointe de ce groupe de combat ont réussi à atteindre Pershozvanivka, avant de rebrousser chemin suite à la perte de 8 chars lourds et d’une partie de leur infanterie d’accompagnement. Déjà, dans la nuit du 21 au 22 juillet, dans le même secteur ouest de la banlieue de Lugansk, « Aydar » avait eu une demi-douzaine de tués et 18 blessés.

.


.

Comme à son habitude quand elle se trouve face à une masse mécanisée nettement supérieure en capacité de combat, l’infanterie de la milice la laisse progresser dans les terres, puis attaque ses flancs à divers endroits, selon les techniques de guérilla éprouvées, afin de l’épuiser. Si l’assaillant n’a pas la présence d’esprit de revenir en arrière assez tôt, il risque immanquablement d’être anéanti.

Deux ou trois sections de ce qui reste de la 6e compagnie du 80e régiment aéromobile de Lviv qui résistaient encore sur une partie de la zone aéroportuaire de Lugansk, ont décidé de faire une échappée dans la journée d’hier, profitant de la tentative de pénétration des éléments de la 30e brigade et du « bataillon Aydar ». Devant l’échec de ces derniers, les parachutistes de Lviv sont retournés à leurs positions de départ. Une autre tentative de s’échapper de cette poche, tout aussi infructueuse, a encore eu lieu cette nuit.


On signale l’arrivée dans la zone des combats d’un nouveau « bataillon » de la garde nationale : il se nomme « Lviv » et est composé de Galiciens particulièrement politisés et radicalisés. Mais ils ne sont que… 150 ! Juste de quoi garnir une petite compagnie. S’il est du niveau d’« Aydar », ça promet !


Le général ukrainien Viktor Muzhenko, chef d’état-major des forces armées de l’Ukraine, ne sait même pas où sont ses troupes sur le terrain… ou alors il ment délibérément au président !


Au nord comme au sud, depuis 48 heures, le front est devenu mouvant. Kiev tente une percée en tenailles par le centre, mais ne semble toujours pas avoir les moyens de ses choix tactiques.


Pour les forces de Nouvelle Russie, l’attaque au nord et au sud a nécessité de mobiliser des troupes qui se trouvaient jusqu’alors du côté du chaudron, à quelques kilomètres de la frontière avec la Russie. Les forces ukrainiennes, profitant de cet allègement du dispositif indépendantiste, en ont profité pour contre-attaquer sur le versant sud-est de la poche. Appuyées par des chars lourds et de l’artillerie en nombre, elles ont progressé de quelques kilomètres sans réussir pour le moment à procéder à une ouverture par le sud du chaudron. Leur objetif semble être la reprise de Dmytrivka et Marynivka. Un Su-25M1 a été abattu au-dessus de Snizhne, il s’est écrasé vers Torez. Et contrairement aux allégations de la présidence ukrainienne, qui tient ses infos du chef d’état-major Viktor Muzhenko, Saur-Mogila tient toujours…


Pour le moment, les contre-attaques de la milice ont été très localisées, permettant de retenir l’offensive. Si les rebelles parviennent à nettoyer les poches, ils seront en mesure de mener des opérations offensives locales dans le nord et vers le sud avec les unités actuellement engagées dans la zone est. Les Ukrainiens vont avoir besoin de redéployer leurs unités pour faire face à cette menace et éviter d’autres « Kessel » comme celui qui a cours dans le sud-est avec des conséquences désastreuses.


Au nord-ouest, le bataillon « Mryzrak » d’Aleksei Mozgovoi a été repositionné sur le secteur de Lomuvatka-Komisarivka, entre Debaltseve et Alchevsk, au nord-ouest de la voie rapide M04-E40. Il empêche ainsi tout contournement de Gorlivka par l’est. Il peut prendre aussi à revers une partie de la logistique des forces ukrainiennes. Le 25 juillet et le 26, deux colonnes ukrainiennes (dont une de la 95e brigade) ont été ainsi détruites, comprenant plusieurs camions Ural, des GAZ-66, des BMP-2 et des chars lourds.


Dans le secteur de Shakhtersk, plus au sud du dispositif défensif, entre Lugansk et Donetsk, les combats se poursuivaient cette nuit vers 0 h 55 (GMT). Une colonne de blindés ukrainiens, essentiellement des éléments de la 95e brigade aéromobile de Zhytomyr, a réussi à percer un corridor large d’un ou deux kilomètres sur une profondeur nord-sud dépassant les 10 km.


C’est un risque énorme pour les forces de Kiev, car elles doivent en même temps assurer la sécurité de leur logistique et de leurs communications sur leurs arrières et sur leurs flancs, ce qui n’est pas leur fort. En cas de réussite, ce sera payant. Pour les forces de Nouvelle Russie, la situation est critique, mais pas désespérée.


Une contre attaque de chars lourds de la milice semble avoir, en fin de journée d’hier, stoppé net l’avancée de la colonne ukrainienne. Le bataillon spécial « Kalmius » est arrivé en renforts de Donetsk, avec une batterie Grad et des blindés d’infanterie. La plupart des combats se trouvent en périphérie de la ville, tout comme à Torez. Des hélicoptères d’assaut sont intervenus dans la matinée et ont été repoussés au moyen de tirs de mitrailleuses lourdes et de missiles portables sol-air.

.


 .

L’objectif de Kiev est de couper Donetsk de Lugansk, pour isoler la grande ville à l’ouest et la réduire ainsi, en employant les mêmes méthodes que celles utilisées à Slaviansk. D’ailleurs, un bataillon de lance-roquettes multiples de 220 mm BM-27 Uragan vise déjà les quartiers nord de la banlieue de Donetsk.


Pourtant, les forces ukrainiennes peinent à progresser dans les zones urbaines, préférant les tirs d’artillerie pour forcer la milice à évacuer les agglomérations, avant d’y pénétrer, que le combat urbain. C’est pourquoi ni Torez ni Shakhtersk ne sont pour l’instant entre leurs mains. Les assaillants privilégient la masse plutôt que la stratégie : les affrontements se font à 1 contre 5 dans le meilleur des cas, à l’avantage des Ukrainiens, et le plus souvent à 1 contre 10.


Pour ce qui est des pertes, c’est assez différent : l’avantage va la plupart du temps aux forces du Donbass, pour 1 milicien tué, ce sont 10 soldats de la junte qui sont neutralisés (tués ou blessés). Sur Torez, on signalait hier la présence de mercenaires polonais dans les rangs de la garde nationale. Partout sur cette zone, l’utilisation de civils comme boucliers humains lors des affrontements armés est devenue chose courante pour les assaillants ukrainiens qui n’hésitent plus en matière d’exactions.


« Les combats sont extrêmement féroces, soulignait le commandant en chef des forces du Donbass, le colonel Igor Strelkov, lors d’une conférence de presse aujourd’hui. L’adversaire jette dans la lutte tout ce qui lui est possible ; même pour moi, je suis surpris le nombre inhabituel de véhicules blindés… 200, 250 unités ! » Kiev a mis la pression sur son armée : la poche du Donbass doit tomber avant septembre, bien avant la fin de l’été. La situation politique dans la capitale ukrainienne l’exige, à l’heure où les règlements de comptes sanglants au sein des diverses fractions de la junte commencent à apparaître de manière inquiétante.



Comment « Tonton Ihor » mène ses bonnes petites affaires…


Valentyn Nalyvaichenko, le très proaméricain patron de la police politique (SBU) et le secrétaire d’État à l’Intérieur Arsen Avakov, ne vont certainement pas remuer ciel et terre pour trouver les auteurs de la mort du maire de Krementchug. Pas plus qu’ils ne feront quoi que ce soit pour prémunir leurs concitoyens de la série d’attentats majeurs qui sont annoncés çà et là pour les prochains jours et les prochaines semaines en Ukraine euro-atlantisée. Nous sommes dans la manipulation la plus insane qui soit.


L’assassinat par balles, au matin du 26 juillet, du maire de Krementchug, près de Poltava, n’est pas à prendre à la légère. Oleg Babayev, pendant de nombreuses années, a dirigé à Krementchug une usine de transformation de viande, profitant des petits et des gros avantages de la période post-Perestroika où magouilles et coups fourrés étaient la règle et l’honnêteté et la droiture l’exception.


Ce notable local a été député de la Verkhovna Rada, membre du « Bloc de Yulia Tymochenko ». Après son élection au poste de maire, il a quitté la formation de Tymochenko par souci d’équité et de neutralité politique. Il est néanmoins resté très proche des milieux politiques qui forment aujourd’hui la junte avec les oligarques. À 48 ans, ce père de deux filles se voyait bien devenir le futur gouverneur de la région de Poltava, un oblast voisin de celui de Dniepropetrovsk du très puissant oligarque-gouverneur Ihor Kolomoisky. Ce dernier n’a jamais caché voir en Babayev un rival potentiel, d’autant que feu le maire de Krementchug était parfaitement au fait des affaires pour le moins douteuses de l’actuel fourrier de l’extrême droite néonazie et de ses paramilitaires des escadrons de la mort.


La montée en puissance financière et politique du groupe Privat de Kolomoisky ne s’est pas faite sans quelques petits arrangements qui, s’ils étaient dévoilés dans le détail, sonneraient le glas de la belle ascension politique de « Tonton Ihor » qui, nous l’avons déjà écrit, lorgne maintenant sur la présidence, ou tout au moins sur la place de Premier ministre, avec l’appui de Svoboda, de Lyachko et de Tymochenko.


Et si l’on ajoute de Kolomoisky espère faire des bénéfices faramineux avec le projet d’extraction du gaz de schiste dans l’est de l’Ukraine grâce à la société dont le fils de Joe Biden, le vice-président US, est un des directeurs, on aura bouclé la boucle des bonnes petites affaires de « Tonton Ihor ».


N’est-elle pas merveilleuse l’Ukraine « proeuropéenne » des Obama, Fabius, Fourest et autres BHL ?



Par Jacques Frère pour NationsPresse.info - le 28 juillet 2014


more...
No comment yet.
Scooped by Koter Info
Scoop.it!

Enfin du sentiment pur


Gens sensibles, préparez vos mouchoirs !


Cette vidéo a été vue presque 19.000.000 de fois. Vous y verrez "Casey", une chienne schnauzer, faisant un malaise (dû à l'émotion) lors de ses retrouvailles avec sa maîtresse (absente pendant deux ans).


Magnifique et difficile de ne pas avoir une larme à l'oeil.


Duc


more...
No comment yet.
Scooped by Koter Info
Scoop.it!

Groupe Bilderberg = terroriste


Le groupe international Bilderberg est impliqué dans les attentats tragiques des années 1970 et 1980 en Italie, organisée d'abord par des cellules terroristes fascistes puis par la mafia.


C'est le président honoraire adjoint de la Cour de Cassation italienne, Ferdinando Imposimato, qui le révèle à l'occasion de la présentation à Naples de son nouveau livre « La république des tragédies impunies ».

more...
No comment yet.