Sean D., citoyen de nationalité britannique avait publié sur internet des messages injurieux et menaçants, des photographies, des vidéos et des montages portant atteinte à la mémoire de plusieurs adolescents récemment décédés. Il a été condamné par les juridictions britanniques à une peine d’emprisonnement de dix-huit semaines et a une interdiction d’utiliser les réseaux sociaux pour les cinq prochaines années...


Via Alcofribas