Scoop.it est EFFECTIVEMENT la meilleure place sur le WEB à mes yeux."/>
JOIN SCOOP.IT AND...
Follow
Find
5.6K views | +2 today
JOIN SCOOP.IT AND FOLLOW ME ON SCOOP.IT
"Briller sur le net", slogan de scoop.it ne pouvait pas être mieux trouvé.
Scoop.it est EFFECTIVEMENT la meilleure place sur le WEB à mes yeux.
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Philippe Trebaul
Scoop.it!

Ile-de-France: fin de l'alerte à la pollution aux particules

Ile-de-France: fin de l'alerte à la pollution aux particules | JOIN SCOOP.IT AND FOLLOW ME ON SCOOP.IT | Scoop.it
A cause des conditions météorologiques, le seul d'alerte de pollution aux particules avait été dépassé ce dimanche. Les Franciliens devaient éviter les feux de cheminée et les sorties en véhicule diesel.
more...
No comment yet.
Scooped by Philippe Trebaul
Scoop.it!

Une commune baisse de 10% les indemnités des élus par «solidarité»

Une commune baisse de 10% les indemnités des élus par «solidarité» | JOIN SCOOP.IT AND FOLLOW ME ON SCOOP.IT | Scoop.it
Au Cateau-Cambrésis, dans le Nord, les élus municipaux veulent redistribuer les 12 000 euros ainsi économisés en faveur des 7 200 habitants de la commune.Articles en rapportLa Poste condamnée pour 22 ans de CDD abusifsRetraites, gaz, allocations :...
more...
No comment yet.
Scooped by Philippe Trebaul
Scoop.it!

Sept villes du nord battent leur record de froid

Sept villes du nord battent leur record de froid | JOIN SCOOP.IT AND FOLLOW ME ON SCOOP.IT | Scoop.it
Lille, Beauvais, Strasbourg, Nancy, Caen, Cherbourg et Brest n'ont jamais connu des températures aussi basses fin mars.
more...
No comment yet.
Scooped by Philippe Trebaul
Scoop.it!

La science qui veut prédire les crimes

La science qui veut prédire les crimes | JOIN SCOOP.IT AND FOLLOW ME ON SCOOP.IT | Scoop.it
La science qui veut prédire les crimes (RT @AcheteurDurable: La science qui veut prédire les crimes: La police de Los Angeles s'est doté d'un programme d'analyse lui perme...
more...
No comment yet.
Rescooped by Philippe Trebaul from Energie l'Information
Scoop.it!

Eolien, solaire et biocarburants pèseront 327 milliards d’euros d’ici 2022

Eolien, solaire et biocarburants pèseront 327 milliards d’euros d’ici 2022 | JOIN SCOOP.IT AND FOLLOW ME ON SCOOP.IT | Scoop.it
Par AFP

Les marchés liés aux biocarburants et aux énergies solaire et éolienne vont presque doubler dans la décennie qui vient, passant de quelque 249 milliards de dollars l’an dernier à 426 milliards en 2022 (soit de 191 à 327 milliards d’euros), selon une étude publiée mercredi.

Selon cette étude de Clean Edge, cabinet d’études américain dédié aux écotechnologies, 2012 a été une année «difficile et déstabilisante» pour le secteur des énergies dites «propres», marqué par des faillites et des restructurations, ainsi qu’un déclin des investissements.

Néanmoins, si les revenus combinés liés aux biocarburants, au solaire et à l’éolien n’ont augmenté que de 1% l’an dernier, à 191 milliards d’euros, le déploiement de ces technologies s’est poursuivi à un rythme record, souligne le cabinet, dont les chiffres corroborent d’autres études sectorielles.

Dans le détail, la production de biocarburants (éthanol et biodiesel) est passée de 106 à 119 milliards de litres en 2012, et le marché correspondant a légèrement augmenté à 95 milliards de dollars.

La puissance cumulée des parcs éoliens s’est accrue de 44 gigawatts, et le marché lié a augmenté légèrement à 74 milliards de dollars.

Les installations de parcs photovoltaïques ont atteint un nouveau sommet à 30,9 gigawatts, mais le marché correspondant a chuté de 13% à 80 milliards de dollars, du fait de la baisse des prix des panneaux.

Malgré l’instabilité traversée par ces marchés l’an dernier, Clean Edge estime que leurs fondamentaux restent largement intacts et que leur déploiement va se poursuivre à un rythme soutenu, avec des investissements qui devraient se concentrer de façon grandissante sur les technologies les plus abouties, ce qui sous-tend sa projection d’un quasi-doublement en valeur en 2022.


Via Atlantis RH
more...
No comment yet.
Rescooped by Philippe Trebaul from Energie l'Information
Scoop.it!

Le réseau de transport de l'électricité, élément clé de la transition énergétique en Europe

Le réseau de transport de l'électricité, élément clé de la transition énergétique en Europe | JOIN SCOOP.IT AND FOLLOW ME ON SCOOP.IT | Scoop.it

Dans le cadre du débat national sur la transition énergétique, Europanova organise un cycle de débat en région sur "Transition énergétique: le grand défi européen". Le second débat a lieu aujourd'hui à Aix-en-Provence. Dominique Maillard, Président du Directoire de RTE, partenaire de cet événement nous donne sa vision du débat sur la transition énergétique.

ÉNERGIE - Le débat sur la transition énergétique en cours, qu'il se place au niveau national, régional ou citoyen, et les contributions des acteurs qui y participent en témoignent: le système électrique en France et en Europe connait et va connaitre de profondes mutations. Quelles que soient les options qui seront retenues à l'issue de ce débat, il existe toutefois une certitude: le réseau de transport d'électricité s'adapte et devra s'adapter.

Le réseau de transport de l'électricité


Le réseau de transport de l'électricité est fait pour relier des moyens de production et des points de consommation. Pendant longtemps en Europe, comme en France, le moteur de son développement a été la progression de la demande conjuguée avec la localisation des moyens de production, souvent centralisés.

En France, ce fut le cas, par exemple, avec le nucléaire et l'hydraulique des Alpes et des Pyrénées. Son évolution a ensuite suivi les besoins de consommation des grandes métropoles. Aujourd'hui, ce sont plus particulièrement l'indispensable solidarité entre les territoires et les grands flux d'électricité d'origine renouvelable qui constituent les principaux vecteurs de l'évolution, en France et en Europe, des réseaux de transport d'électricité.

La solidarité entre les territoires, d'une part


Du côté de la production, tant à la maille française qu'européenne, certains pays disposent de ressources hydrauliques; d'autres, de plus ou moins bonnes conditions d'ensoleillement; ailleurs, les conditions météorologiques sont favorables au développement de l'énergie éolienne; enfin, les moyens de production thermique ou nucléaire ne sont pas répartis de manière homogène.

Il en est de même des caractéristiques de la consommation qui varient selon la densité de population, la démographie, le tissu industriel et le dynamisme des activités.

Le rôle de l'opérateur du réseau de transport d'électricité, qu'il s'agisse de RTE en France ou de ses homologues européens, est donc de garantir une alimentation électrique fiable et de qualité sur l'ensemble du territoire en conciliant des bilans régionaux contrastés entre production et consommation et en mutualisant des bouquets énergétiques nationaux différents.

Le développement des énergies renouvelables, d'autre part


Si chaque pays est seul maître de sa politique énergétique, le développement des énergies renouvelables est aujourd'hui au cœur de la plupart des stratégies des pays européens.

Et contrairement aux idées reçues, le développement des énergies renouvelables locales ne s'accompagne pas d'une réduction des besoins en réseau de transport d'électricité. Au contraire, il en renforce la nécessité.

Les nouveaux sites de production, éolien ou photovoltaïque, sont généralement situés dans des zones éloignées des centres de consommation. Par exemple, le transport de l'énergie éolienne produite en Mer du Nord vers les centres de consommation du sud est un enjeu majeur en Allemagne.

De surcroît, la production éolienne ou photovoltaïque est par nature variable, à l'instar du photovoltaïque qui produit généralement à pleine puissance en été entre 10h et 15h et ne contribue pas à couvrir les besoins la nuit et peu en hiver. Etendue à l'échelle européenne, la mutualisation des capacités de production permise par le réseau permet une meilleure couverture de la variabilité tant de la production que de la consommation au cours de la journée et améliore la stabilité du réseau tout en renforçant la sécurité d'approvisionnement.

Certes le recours au stockage, pour autant qu'il soit lui aussi dispersé serait de nature à mieux concilier l'intermittence de la production renouvelable et la variabilité de la consommation


Mais, à ce jour, les solutions techniques, efficaces et rentables, font défaut et le meilleur stockage est constitué aujourd'hui par les stations de pompage hydraulique (STEP) dont le développement est circonscrit aux zones de relief et dont la localisation nécessite aussi le renforcement de transport d'électricité.

En assurant l'acheminement de l'électricité des zones de production, où qu'elles soient, vers les zones de consommation, le réseau reste donc la solution la plus adaptée à l'accueil et à la valorisation des nouvelles énergies renouvelables. Ajoutons que cette mise en commun permet aussi de diminuer les investissements, qui seraient autrement nécessaires, grâce à l'optimisation des réserves de puissance ou d'effacement.

La situation particulière de la France


Au sein de ce système électrique européen, la France a une responsabilité particulière, car son réseau de transport d'électricité, au carrefour des réseaux européens, doit prendre en compte l'évolution des bouquets énergétiques voisins. L'arrêt programmé du nucléaire en Allemagne, l'essor des énergies renouvelables en Allemagne, Espagne et Italie et les spécificités du bouquet énergétique français, accentuent le besoin d'interconnexions transfrontalières.

La solidarité entre réseaux européens est plus que jamais indispensable pour à la fois répondre à une vague de froid en France, exporter vers la France et l'Europe une production excédentaire d'éolien espagnol ou encore absorber la production de photovoltaïque des toits bavarois, productions qui, même si elles sont diffuses, impactent en volume le système électrique européen.

En résumé, le réseau de transport d'électricité est donc bien un élément clé de la transition énergétique en Europe. Pour réussir ce défi, il est indispensable de garantir sur tout le continent européen la cohérence temporelle entre le développement des moyens de production, qui sont de l'ordre de quelques années pour le thermique et les ENR, et le rythme d'évolution du réseau électrique, la réalisation d'une ligne haute tension nécessitant parfois plus d'une dizaine d'années. Il faut pour cela rationaliser les procédures d'autorisation des infrastructures de transport d'électricité et faire en sorte que celles-ci soient en mesure de mettre au service de la collectivité l'énergie électrique produite dès la mise en service des sites de production d'ENR.

Le "paquet infrastructures", qui constitue une initiative commune européenne ambitieuse de renforcement des réseaux, est la preuve que l'Europe a bien compris cet enjeu dans le respect du principe de subsidiarité qui préside en matière énergétique.


Via Atlantis RH
more...
No comment yet.
Rescooped by Philippe Trebaul from Energie l'Information
Scoop.it!

Stockage d’énergie, éclairage solaire: Demeter investit dans deux start-ups

Stockage d’énergie, éclairage solaire: Demeter investit dans deux start-ups | JOIN SCOOP.IT AND FOLLOW ME ON SCOOP.IT | Scoop.it

Le leader français du capital-investissement vert réalise les deux premières opérations de son fonds d’amorçage dans les entreprises Levisys (stockage d’énergie pour opérateurs de réseau électrique) et Sunna Design (éclairage public LED à énergie solaire).



Via Atlantis RH
more...
No comment yet.
Rescooped by Philippe Trebaul from Energie l'Information
Scoop.it!

L'Irlande a économisé 35 millions d'euros et créé 4.000 emplois grâce aux énergies renouvelables

L'Irlande a économisé 35 millions d'euros et créé 4.000 emplois grâce aux énergies renouvelables | JOIN SCOOP.IT AND FOLLOW ME ON SCOOP.IT | Scoop.it
ECONOMIE - Dans un pays qui a été durement touché par la crise, les énergies renouvelables pourraient être une source de croissance...

 

L’Irlande mise sur le vent pour remonter la pente: selon le Sustainable energy authority (SEAI), l’agence de développement des énergies renouvelables, le pays a économisé 35 millions d’euros et maintenu 4.000 emplois dans ce secteur en 2012.

 

Les investissements dans l’amélioration de l’habitat, notamment la rénovation pour améliorer les performances énergétiques, ont certes représenté un coût de 70 millions d’euros mais chaque euro investi par le gouvernement aurait permis de susciter 2,5 euros d’investissement privé.

162 entreprises de grande taille ont grâce à cela réduit leur consommation d’électricité de 1,3% tandis qu’environ 400 PME ont économisé en moyenne 10% d’énergie par rapport à l’année 2011.

 

L’Irlande table sur une réduction totale de 135 millions d’euros de sa facture d’énergie globale et une économie de 13 millions de tonnes de CO2.

«Nous allons encourager le développement local  pour créer des emplois et continuer à promouvoir l’énergie éolienne et les autres technologies renouvelables», a assuré Brian Motherway, directeur de la SEAI.


Via L B-M, Atlantis RH
more...
No comment yet.
Scooped by Philippe Trebaul
Scoop.it!

Énergies d’après-demain : les 5 meilleures pistes - Techniques de l'Ingénieur

Énergies d’après-demain : les 5 meilleures pistes - Techniques de l'Ingénieur | JOIN SCOOP.IT AND FOLLOW ME ON SCOOP.IT | Scoop.it
Énergies d’après-demain : les 5 meilleures pistes - VITE S'INFORMER - pétrole articifiel,Energie,thorium,biocarburant
more...
No comment yet.
Scooped by Philippe Trebaul
Scoop.it!

La Tour Eiffel évacuée hier soir après l'annonce d'un attentat pour 21h30

La Tour Eiffel évacuée hier soir après l'annonce d'un attentat pour 21h30 | JOIN SCOOP.IT AND FOLLOW ME ON SCOOP.IT | Scoop.it
Ce soir, vers 19h, la Tour Eiffel a été évacuée par crainte d'un attentat terroriste, après un appel téléphonique reçu en fin de journée, rapporte le site de L'Express.Toutes les...
more...
No comment yet.
Scooped by Philippe Trebaul
Scoop.it!

La Tour Eiffel évacuée par crainte d'un attentat

La Tour Eiffel évacuée par crainte d'un attentat | JOIN SCOOP.IT AND FOLLOW ME ON SCOOP.IT | Scoop.it
Un appel anonyme a annoncé un attentat samedi soir contre la Tour Eiffel. Les autorités ont jugé le danger suffisamment sérieux pour évacuer le plus célèbre monument de Paris.
more...
No comment yet.
Scooped by Philippe Trebaul
Scoop.it!

Fausse alerte à la bombe à la Tour Eiffel

Fausse alerte à la bombe à la Tour Eiffel | JOIN SCOOP.IT AND FOLLOW ME ON SCOOP.IT | Scoop.it
La Tour Eiffel aurait été évacuée, samedi 30 mars, vers 19 heures, après un appel téléphonique annonçant un attentat, selon les sites de 20 minutes et de L'Express.
more...
No comment yet.
Rescooped by Philippe Trebaul from Digital Sustainability
Scoop.it!

Grandes empresas estimulam fornecedores a estudar mudanças climáticas

Grandes empresas estimulam fornecedores a estudar mudanças climáticas | JOIN SCOOP.IT AND FOLLOW ME ON SCOOP.IT | Scoop.it
O programa é realizado pelo CDP, ONG internacional que atua junto a investidores e empresas de todo o mundo

Via Digital Sustainability
more...
No comment yet.
Scooped by Philippe Trebaul
Scoop.it!

VIDEOS Google : les meilleurs poissons d'avril du géant du Web

VIDEOS Google : les meilleurs poissons d'avril du géant du Web | JOIN SCOOP.IT AND FOLLOW ME ON SCOOP.IT | Scoop.it
En ce 1er avril, Google est très inspiré... Petit tour d'horizon des meilleures blagues du numéro un de la recherche sur Internet.
more...
No comment yet.
Scooped by Philippe Trebaul
Scoop.it!

Social: les bonnes nouvelles du 1er avril

Social: les bonnes nouvelles du 1er avril | JOIN SCOOP.IT AND FOLLOW ME ON SCOOP.IT | Scoop.it
Baisse du prix du gaz, hausse des allocations familiales, des pensions et des retraites, contraception et IVG gratuites: ce 1er avril est aussi un jour de bonnes nouvelles.
more...
No comment yet.
Scooped by Philippe Trebaul
Scoop.it!

Goldman Sachs Group, Inc. (The) : Goldman Sachs lance une filiale spécialisée dans les dettes à haut risque

Goldman Sachs Group, Inc. (The) : Goldman Sachs lance une filiale spécialisée dans les dettes à haut risque | JOIN SCOOP.IT AND FOLLOW ME ON SCOOP.IT | Scoop.it
NEW YORK (Dow Jones)--La banque américaine Goldman Sachs (GS) a créé une entreprise dédiée à des...
more...
No comment yet.
Rescooped by Philippe Trebaul from Energie l'Information
Scoop.it!

Le gouvernement japonais travaille à la relance de l'énergie atomique

Le gouvernement japonais travaille à la relance de l'énergie atomique | JOIN SCOOP.IT AND FOLLOW ME ON SCOOP.IT | Scoop.it
Le Premier ministre est favorable au redémarrage à moyen terme des centrales du pays, mais doit tenir compte des réticences de la population.

Deux ans après la catastrophe de Fukushima Daiichi, le lobby japonais du nucléaire s'est réveillé. Inaudibles depuis mars 2011, les industriels, les électriciens et les hommes politiques favorables à l'énergie atomique tentent progressivement d'obtenir un redémarrage des centrales du pays qui assuraient, avant l'accident, la production de 30 % de l'électricité de l'Archipel. Leurs espoirs sont portés par le nouveau gouvernement conservateur de Shinzo Abe, qui a abandonné, avec son élection en décembre dernier, le projet de sortie du nucléaire adopté, dans la confusion, par la précédente majorité de centre gauche.

Fin février, devant les parlementaires, le Premier ministre a ainsi indiqué qu'il était favorable à une reprise de la production dans les réacteurs répondant aux nouvelles règles de sécurité que la nouvelle autorité de sûreté (NRA) devrait publier au cours de l'été prochain. Affirmant que le pays avait compris que son parc nucléaire avait besoin de standards plus exigeants, le responsable a assuré que le gouvernement ne tolérerait« aucun compromis » sur le respect de ces normes dans les centrales. « Mais si leur sécurité est confirmée, nous procéderons à leur relance », a-t-il expliqué.

Nouvelles règles plus sévères

En janvier dernier, la NRA, qui jouit contrairement à l'ancien régulateur du secteur d'une véritable indépendance, avait évoqué plusieurs pistes de régulation pour prévenir une nouvelle catastrophe et notamment la construction de hautes barrières anti-tsunami ou encore la mise en place de générateurs de secours pour maintenir en permanence une alimentation des systèmes de refroidissement des tranches.

Si la sévérité des nouvelles règles de sécurité était confirmée, la relance des centrales de l'Archipel pourrait, selon les experts, prendre des mois, voire des années. Actuellement, seules deux des 50 tranches du pays fonctionnent. Et ces deux réacteurs de la centrale d'Ohi seront de nouveau à l'arrêt pour des travaux de maintenance en septembre prochain. Le pays, qui a dû pousser depuis deux ans la production de courant dans ses centrales thermiques conventionnelles - fonctionnant notamment au LNG - devra alors encore augmenter ses importations d'énergie fossile.

Si cette perspective agace la majorité actuelle, Shinzo Abe ne veut pas, pour l'instant, précipiter un redémarrage. Cherchant à emporter des élections sénatoriales décisives en juillet prochain, le Premier ministre va éviter de braquer l'opinion publique sur un dossier énergétique sensible. Ce week-end, plusieurs milliers de personnes ont encore manifesté leur opposition au nucléaire dans plusieurs villes de l'Archipel.

Y. R., à Tokyo, Les Echos

Via Atlantis RH
more...
No comment yet.
Rescooped by Philippe Trebaul from Energie l'Information
Scoop.it!

Les conseils de l’#ingénierie pour la transition énergétique

Les conseils de l’#ingénierie pour la transition énergétique | JOIN SCOOP.IT AND FOLLOW ME ON SCOOP.IT | Scoop.it
Faisant profiter des nombreux retours d’expériences françaises et internationales en matière de projets énergétiques, l’ingénierie professionnelle apporte un éclairage technico-économique au débat sur la transition énergétique.
Les sociétés d’ingénierie de l’industrie et de la construction sont particulièrement sensibles aux impacts sociétaux - notamment en termes d’emplois - qu’auront les décisions qui seront prises à l’issue du débat sur la transition énergétique, note le Syntec-Ingénierie, qui propose des actions concrètes.

Parmi celles-ci, l'idée d'accompagner les acteurs de la transition énergétique dans la maîtrise des risques des projets énergétiques. Et ainsi promouvoir les Analyses Globales des Risques pour sécuriser les projets d’implantation et/ou de restructuration de sites industriels liés à l’énergie, notamment lorsque ceux-ci sont à proximité immédiate de zones fortement urbanisées ; et organiser les débats nécessaires à l’acceptation publique des projets.

Gaz de schiste

Le Syntec propose de préparer puis évaluer une ou plusieurs expérimentations sur les techniques alternatives à la fracturation hydraulique pour l’exploitation des gaz de schiste. Rappelons que l’Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques (OPECST) a demandé un rapport sur ces alternatives, après que la fracturation hydraulique ait été interdite par la loi du 13 juillet 2011. Parmi celles-ci, la stimulation au propane, déjà pratiquée en Amérique du Nord, mérite l’examen. D’autres techniques sont susceptibles d’aboutir à des applications d’ici à une dizaine d’années. Un rapport final sera remis à l’automne.

Sur la question des énergies nouvelles, l’ingénierie professionnelle appelle à renforcer les appels à projet sur le déploiement territorial des EnR, en différenciant les missions d’Assistance à Maîtrise d’Ouvrage (AMO) de celles de Maîtrise d’Œuvre (MOE). Et ce en toute indépendance des industriels, en favorisant l’intégration à grande échelle des énergies renouvelables intermittentes. Mais aussi systématiser – en les rendant obligatoires pour les secteurs qui y sont particulièrement favorables – des études de faisabilité technico-économique en vue du développement de projets d’EnR.

Coût des énergies

Il faut également selon le Syntec permettre à des filières industrielles stratégiques de diminuer leurs coûts par la création d’un groupe de travail et une Analyse du Cycle de Vie de chaque système industriel lié à l’énergie, qu’il s’agisse d’ouvrages existants ou à venir, liés à la production, au stockage ou au transport de l’énergie.

Enfin il faut aider les pouvoirs publics à faire leurs choix structurants grâce au recours à une Assistance à Maîtrise d’Ouvrage(AMO) indépendante pour l’efficacité énergétique. Et l’ingénierie professionnelle propose de confier cette mission à... elle-même, pour l’élaboration des plans territoriaux d’efficacité énergétique (systèmes métropolitains, urbanisme, transports, bâtiments, productions décentralisées, stockage, transport, etc.).

Syntec-Ingénierie est la fédération professionnelle qui regroupe les sociétés d’ingénierie de l’industrie et de la construction. Le secteur représente 350.000 emplois et a réalisé un de chiffre d’affaires de 40 milliards d’euros en 2012, dont 40% à l’international (Source INSEE).

LP



Via Atlantis RH
more...
No comment yet.
Rescooped by Philippe Trebaul from Energie l'Information
Scoop.it!

Energie: l'Allemagne se dirige prudemment vers l'exploitation du gaz de schiste

Energie: l'Allemagne se dirige prudemment vers l'exploitation du gaz de schiste | JOIN SCOOP.IT AND FOLLOW ME ON SCOOP.IT | Scoop.it

BERLIN - Tiraillée entre préoccupations écologistes et intérêts économiques, l'Allemagne avance sur la pointe des pieds sur le sujet de la fracturation hydraulique, méthode d'extraction controversée qui pourrait lui permettre d'exploiter ses ressources en gaz de schiste.

Fin février, Berlin a présenté un projet de loi qui interdit le «fracking», de son nom anglais, dans les zones d'eaux protégées et de sources minérales. Par défaut le procédé sera autorisé ailleurs --sous réserve des autorisations nécessaires au cas par cas.

L'approche choisie, ni oui ni non, est le reflet de divisions au sein du gouvernement conservateur-libéral, et de sa crainte de s'aliéner une opinion publique sceptique à quelques mois des législatives.

«Dans les régions concernées, la majorité de la population est contre cette possibilité», explique à l'AFP le député écologiste Hans-Josef Fell. Son parti aussi est contre, et aura son mot à dire au plus tard au passage de la loi devant la chambre haute, le Bundesrat, où le gouvernement n'a pas la majorité. Idéalement, Berlin voudrait légiférer avant septembre.

Un site internet (www.gegen-gasbohren.de) existe déjà pour coordonner les divers mouvements de protestation au sein de la société civile alors que pour le moment la technique n'a jamais été mise en oeuvre en Allemagne.

En France, une contestation similaire avait contribué à faire du pays le premier à interdire la fracturation hydraulique, à l'été 2011.

Très en vogue aux Etats-Unis, elle constitue à ce jour la seule méthode efficace pour extraire le gaz de schiste enfoui dans les nappes phréatiques à plus de 1.000 mètres de profondeur.

Le sous-sol allemand abriterait jusqu'à 2.300 milliards mètres cube de gaz de schiste. L'Allemagne consomme 86 milliards de m3 de gaz naturel par an, dont elle importe l'essentiel.

Berlin estime que cette énergie pourrait «contribuer à la sécurité d'approvisionnement et à la stabilité des prix (énergétiques)» alors que le pays veut, à l'horizon 2022, se passer complètement du nucléaire. Et apprécierait de réduire sa dépendance aux importations en provenance de Russie et de Norvège.

Les milieux économiques allemands y voient une perspective prometteuse de réduire la facture énergétique. «Avec la révolution du gaz de schiste aux Etats-Unis, les coûts en énergie ont énormément baissé, les entreprises américaines sont beaucoup plus compétitives que les nôtres», plaide Matthias Wachter, spécialiste des matières premières à la fédération de l'industrie allemande (BDI).

Wintershall, filiale de BASF et acteur majeur du gaz en Allemagne, fourbit déjà ses armes. «Même si on ne sait toujours pas si l'extraction de gaz de schiste est vraiment réalisable aussi bien sur le plan écologique qu'économique, nous expliquons les choses sur place, aux politiques, aux citoyens, aux médias...», dit Stefan Leunig, son porte-parole. Mais «la société allemande réagit de manière très émotionnelle», déplore-t-il.

En marge de ce lobbying, les scientifiques tentent de mesurer l'impact environnemental de la fracturation hydraulique.

L'Office fédéral des sciences de la terre et des matières premières (BGR), une administration du ministère de l'Economie, considère qu'elle ne nuira pas à l'environnement, tandis que l'agence fédérale UBA, rattachée au ministère de l'Environnement, pronostique l'inverse.

Le ministre de l'Economie Philipp Rösler vante lui ses avantages tandis que celui de l'Environnement Peter Altmaier a émis de fortes réserves.

«Les gisements supposés de gaz de schiste se trouvent sous des paysages densément peuplés et il n'est pas envisageable de les exploiter tant que les accusations et les questions soulevées n'auront pas été écartées», juge ce dernier.

Les réserves allemandes se situent essentiellement en Rhénanie du Nord-Westphalie (ouest), région la plus peuplée du pays, et en Basse-Saxe (nord).

 © 2013 AFP

Via Atlantis RH
more...
No comment yet.
Rescooped by Philippe Trebaul from Energie l'Information
Scoop.it!

Transition énergétique : et si le fossile finançait le renouvelable ?

Transition énergétique : et si le fossile finançait le renouvelable ? | JOIN SCOOP.IT AND FOLLOW ME ON SCOOP.IT | Scoop.it

Le Japon en passe de relancer ses centrales nucléaires et les défaillances de grands acteurs des énergies renouvelables posent la question du financement de la transition énergétique à la Française.

Le principe de réalité reprend toujours ses droits. On peut fantasmer à l'envie sur une économie zéro carbone, une économie sans rejet de substance nocive ou sans déchet... Tôt ou tard, ces utopies doivent affronter la réalité des besoins, les besoins d'un monde avide d'énergie qui n'est pas réellement prêt à subir les désagréables conséquences d'un mix énergétique qui ne ferait de place qu'au renouvelable. Désagréments qui se matérialisent par l'intermittence de ce mode de production et son coût élevé.

Le Japon l'a bien compris. Malgré les risques, malgré les dangers que représentent les centrales nucléaires sur une île où séisme et tsunami sont malheureusement des phénomènes familiers, ce peuple, en tout cas ses dirigeants politiques, ont décidé de relancer l'atome comme le prouve la commande de Mox passée par ce pays à Areva.

Vu d'Europe, cela peut sembler choquant de voir ainsi revenir l'atome au Japon : tout le monde se souvient des craintes ou des peurs éprouvées face à la catastrophe de Fukushima il y a deux ans.  Mais il faut voir cette décision d'abord et avant tout comme du pragmatisme énergétique.  La relance de l'atome ne se fait pas par idéologie nucléariste mais pour faire face tout simplement aux besoins du pays.

Le message que nous envoie le Japon est finalement assez simple : il est difficile, très difficile de se sevrer totalement des vieilles énergies pour basculer, du jour au lendemain, vers de nouvelles sources encore en phase d'apprentissage. Cette transition - souhaitable dans l'absolu : qui peut être contre une énergie plus propre ?- exige du temps, beaucoup de temps. Certains, notamment en France, sont tentés de la mener à la hussarde alors qu'elle doit se faire de manière posée et réfléchie, avec obstination et dans la durée.

A l'heure où la France travaille sur sa transition énergétique, nous devons méditer ce message, comme nous devons analyser les défaillances en série dans la filière solaire ou dans l'éolien. Les énergies renouvelables ne s'imposeront pas sans modèle économique. Modèle économique qui, dans un premier temps, pourrait être financé par des ressources "traditionnelles". C'est le pari qu'a fait le président des Etats-Unis, Barack Obama. Dans son discours de l'Union, il a clairement dit qu'il utiliserait une partie de la richesse créée par les gaz de schiste pour financer les énergies vertes. Impensable en France...

Thibaut De Jaegher


Via Atlantis RH
more...
Bethlehem Hickman's curator insight, April 1, 2013 5:25 AM

Pendant ce temps la l'Allemagne met fin au nucléaire et mise sur le charbon et le gaz comme énergie de transition a court, moyen terme. Des investissements massifs sont faits dans la recherche sur les technologies propres et les citoyens sont mis a contribution pour soutenir cette politique.

http://www.science-allemagne.fr/fr/thematiques/energie/

Scooped by Philippe Trebaul
Scoop.it!

Quand le gaz de schiste fait trembler la terre

Quand le gaz de schiste fait trembler la terre | JOIN SCOOP.IT AND FOLLOW ME ON SCOOP.IT | Scoop.it
Aux Etats-Unis, un séisme dans l'Oklahoma en 2011 aurait été provoqué par des opérations de fracturation hydraulique.
more...
No comment yet.
Scooped by Philippe Trebaul
Scoop.it!

Le médecin de Koh-Lanta se suicide: Sa lettre d'adieux rendue publique

Le médecin de Koh-Lanta se suicide: Sa lettre d'adieux rendue publique | JOIN SCOOP.IT AND FOLLOW ME ON SCOOP.IT | Scoop.it
Le docteur Thierry Costa, 38 ans, médecin de l'émission phare de télé-réalité Koh-Lanta diffusée par TF1, s'est donné la mort lundi au Cambodge, a annoncé la production Adventure Line...
more...
No comment yet.
Scooped by Philippe Trebaul
Scoop.it!

La Tour Eiffel à nouveau accessible après une alerte à la bombe

La Tour Eiffel à nouveau accessible après une alerte à la bombe | JOIN SCOOP.IT AND FOLLOW ME ON SCOOP.IT | Scoop.it
Le momument parisien a été évacué dans la soirée de samedi après un appel anonyme annonçant un attentat.
more...
No comment yet.
Scooped by Philippe Trebaul
Scoop.it!

La tour Eiffel évacuée samedi soir suite à une alerte à la bombe

La tour Eiffel évacuée samedi soir suite à une alerte à la bombe | JOIN SCOOP.IT AND FOLLOW ME ON SCOOP.IT | Scoop.it
Un scénario de film catastrophe. Samedi soir alors que près de 1.400 personnes sont en train de visiter la tour Eiffel (7e), un appel anonyme annonce un attentat pour 21h30.
more...
No comment yet.
Scooped by Philippe Trebaul
Scoop.it!

Chantilly : le domicile d'Eric Woerth cambriolé

Chantilly : le domicile d'Eric Woerth cambriolé | JOIN SCOOP.IT AND FOLLOW ME ON SCOOP.IT | Scoop.it
Situé à proximité du château, le domicile du député-maire de Chantilly, a été cambriolé dans la nuit de samedi à dimanche, révèle le Courrier Picard.
more...
No comment yet.