Jeunes en difficulté
9 views | +0 today
Follow
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Samantha Bois
Scoop.it!

Profs payés selon les notes

Profs payés selon les notes | Jeunes en difficulté | Scoop.it
Les enseignants devraient être payés en fonction des notes obtenues par leurs élèves plutôt qu’en fonction de leur ancienneté, conclut une nouvelle étude de l’Institut Fraser dont le Journal a obtenu copie.
Samantha Bois's insight:

Je suis tout à fait contre l'idée que les professeurs soient payés en fonctions du niveau de réussite ou de la note moyenne de ces élèves. Personnellement, en lisant cet article, j'ai eu l'impression que la réussite des élèves n'était pas un désir, mais bien une marchandise. Simplement une méthode pour faire plus d'argent. Je crois qu'une personne qui veut devenir enseignant doit avoir à cœur le désir de voir évoluer et grandir ces élèves au lieu d'avoir le désir qu'ils performent pour qu'en retour ils aient un bon salaire. Je crois qu'il pourrait y avoir un trop gros risque d'arnaque et de mauvaise intention si c'est de cette façon que l'on procède. Par exemple, les examens seraient probablement plus faciles ou bien les corrections seraient probablement moins strictes. En plus, je trouve qu'il est difficile de comparer certains cours. Il est beaucoup plus difficile d'avoir 90 % en français qu'en éducation physique par exemple. Donc, si l'on suit cette méthode, les professeurs d'éducation physique auront presque tous un meilleur salaire parce que l'on domaine dans lesquels il enseigne est plus facile qu'un autre. Je suis consciente que cet exemple est poussé à l'extrême et qu'il y aurait probablement un salaire selon le niveau de réussite différent pour chacun des cours, mais il reste que cet exemple est un peu ma façon de penser concernant cet article. Je trouve que cet article montre à quel point faire de l'argent est rendu plus important que tout le reste. On m'a toujours dit que l'école était faite pour apprendre et développer nos connaissances. Si le niveau diminue ou que les élèves n'ont pas à faire des efforts pour apprendre, ils n'apprendront juste pas. Si, au secondaire, on m'avait donné le choix d'être assuré de passer sans étudier ou d'étudier et de voir selon ma note, c'est certain que je n'aurais pas pris le temps d'étudier. Par contre, je me rends compte aujourd'hui que ce que j'ai appris et que j'ai étudié vraiment longtemps parce que les examens étaient difficiles, je l'ai retenu et cela m'a fait développer des champs d'intérêts et de nouvelles connaissances générales. Je trouve qu'il est d'autant plus admirable quelqu'un que ça fait 30 ans qui est dans le même milieu qu'une personne où tous ses élèves ont 100 %.

more...
Marie-Hélène de Belleval-Hunter's curator insight, November 13, 2013 1:22 PM

Je ne suis vraiment pas d'accord avec cette idée. Si on suit l'idée de l'Institut Fraser, les professeurs seraient payés en fonction du niveau de réussite scolaire de leurs élèves. Je trouve cela vraiment désespérant. 

Comme Samantha l'a dit, c'est comme si la réussite des élèves n'était plus un désir, mais une marchandise.  Les proffeusseurs utiliseraient donc leurs élèves afin de faire plus d'argent. On peut imaginer l'ambiance de la classe pendant leurs cours. Ayant comme but que leurs élèves aillent de meilleures notes, les professeurs mettraient beaucoup de pression sur leurs élèves en les surchargeant de travaux ou de devoirs pour qu'ils soient meilleurs lors des examens.
Je ne crois pas que cette façon de faire soit aidant en ce qui concerne l'apprentissage des élèves. Si un élève étudie en pensant seulement que s'il ne réussit pas son examen son professeur n'arrêtera
pas de le réprimander et de lui ajouter des travaux supplémentaires, il n'est pas en mesure d'apprendre.

Sur un autre ordre d'idée, que deviendrait l'enseignement pour les gens ayant  des problèmes d'apprentissage, mais tout de même intégrés dans une classe régulière? Ils vivraient encore plus de stress en pensant à leur réussite. Il se pourrait même que le professeurs ne veuillent plus avoir d'élèves ayant des problèmes d'apprentissage dans leur classe, puisqu'ils nuiraient à leur salaire.
Si on reprend l'idée de Samantha, il se pourrait bien aussi que les professeurs diminuent le niveau de difficulté des évaluations pour que leurs élèves aient de meilleures notes. Les élèves ne receveraient donc pas l'apprentissage qu'ils sont sensés recevoir, puisque de toute façon, les professeurs les feraient réussir.
De plus, imaginons un professeur qui tombe sur une classe dans laquelle les élèves ont particulièrement de la difficulté.
Il serait moins bien payé malgré le fait qu'il se demène pour la réussite de ses élèves? Je trouve cela déplorable.
Bref, je suis totalement contre l'idée que le salaire des professeurs soit en fonction du niveau de réussite de leurs élèves.

profODS2013A's comment, December 2, 2013 8:06 AM
commentaire 9 corrigé Samantha
profODS2013A's comment, December 2, 2013 8:08 AM
commentaire 9 corrigé Marie-Helene
Scooped by Samantha Bois
Scoop.it!

Retrouver l'estime de soi grâce à des cours de maquillage - L'Express

Retrouver l'estime de soi grâce à des cours de maquillage - L'Express | Jeunes en difficulté | Scoop.it
L'Express Retrouver l'estime de soi grâce à des cours de maquillage L'Express Soigner son apparence pour prendre confiance: ce pari vertueux est au coeur des préoccupations de L'Oréal France, qui organise des ateliers de beauté au profit de jeunes...
Samantha Bois's insight:

J'ai été plutôt partagé lorsque j'ai lu cette article.

Tout d'abord, je n'étais vraiment pas d'accord lorsque j'ai commencé à lire et que j'ai vue qu'il donnait des cours de maquillage pour l'estime de soi. Je ne trouve pas que  le maquillage soit une bonne méthode pour remonter notre estime. J'ai perçu cela comme << cache qui tu es et tout ira bien >>.  

Lorsque j'ai continué ma lecture, j'ai vue qu'il donnait des cours pour les jeunes filles ayant perdu leurs cheveux à cause du cancer. Je trouve cela quand même bien, puisque pour plusieurs de ces jeunes filles, le maquillage est leur seul moyen de montré leur féminité et de regagné leur estime de soi après un gros changement, celui de perdre ses cheveux.

Je trouve donc que nous devrions investir de l'argent dans des cours de maquillage pour les jeunes filles ayant perdu leurs cheveux, qu'il devrait être plus parler, pour que ses filles soient capable de vraincre une partie des problèmes. Toutefois, je ne crois pas que l'on devrait investir dans un projet comme celui-ci pour des jeunes filles qui ont une mauvaise estime d'eux-mêmes, car je ne crois pas que le maquillage soit une méthode efficace pour avoir une bonne estime de  nous-mêmes. 

more...
profODS2013A's comment, October 18, 2013 4:09 PM
commentaire 5 corrigé
Scooped by Samantha Bois
Scoop.it!

Fédération des professionnelles et professionnels de l'éducation du Québec (FPPE-CSQ) | /R E P R I S E -- Querelle quant aux taxes scolaires - Les services directs à l'élève en danger/

Fédération des professionnelles et professionnels de l'éducation du Québec (FPPE-CSQ) | /R E P R I S E -- Querelle quant aux taxes scolaires - Les services directs à l'élève en danger/ | Jeunes en difficulté | Scoop.it
Samantha Bois's insight:

J'ai été énormément déçu lorsque j'ai lu cet article. Tout d'abord,le gouvernement est sensé être la pour administrer le Québec en fonction des volontés des québécois. Cet article montre que ce n'est pas les intérêts de la population que le gouvernement défend, mais bien les siens.  Je ne peux pas croire que le gouvernement serait prêt à couper dans les soins offerts aux jeunes en difficulté pour avoir plus d'argent. Par la suite, je ne suis pas certaine que le gouvernement comprenne à quel point les services qui sont offerts pour les jeunes peuvent changer des vies. Il est écrit dans l'article «La FPPE-CSQ (La Fédération des professionnelles et professionnels de l'éducation du Québec) a déjà constaté que des services aux élèves, notamment en orthophonie, en psychologie, en orthopédagogie, en psychoéducation et en animation à la vie spirituelle et à l'engagement communautaire. Plusieurs de ses services sont essentielles à une école et toute la population est en accord avec cela, par exemple, l'orthophonie , la psychologie et orthopédagogue. Personnellement je trouve que toutes ses ressources sont essentielles à une école. Chaque jeune est différents et à des besoins différents. Si j'ai autant apprécié mon secondaire, c'est justement parce que la vie spirituelle et l'engagement à la vie communautaire étaient présent. Cela à complétement changé ma vie et c'est cela qui m'a fait savoir ce que je voulais faire plus tard. Je trouve que couper dans ses services, c'est comme dire «Vous les jeunes, vous n'êtes pas encore assez important pour avoir des services, vous devriez vous débrouiller tout seul.» Comme le dit l'article,  c'est INACCEPTABLE ! .

more...
profODS2013A's comment, November 11, 2013 8:47 AM
commentaire 8 corrigé Maryanne
Camille Tremblay's curator insight, November 14, 2013 9:32 AM

Je trouve ça épouvantable. Ils savent très bien quelle est la situation de ces jeunes. On paye déjà assez cher, pourquoi payer plus? Si les commissions scolaires doivent payer, tout le monde se verra en souffrir. Les jeunes en difficultés auront moins de services et le but c'est qu'ils en aient le plus possible. Je trouve que de payer pourrait faire empirer la situation. Ça ne ferai qu'engendrer d'autres problèmes tant qu'a moi. Le but est de donner de meilleurs services de jour en jour, mais le gouvernement demande de toujours payer plus, alors les services seront plus difficiles à donner et à trouver.

profODS2013A's comment, November 18, 2013 3:48 PM
commentaire 9 corrigé Camille
Scooped by Samantha Bois
Scoop.it!

Pour une meilleure prise en charge des jeunes en difficulté

La première convention entre la direction territoriale de la Protection judiciaire de la jeunesse (PJJ) de l'Oise et la municipalité de Be [...] - Compiègne et environs - Le Courrier picard
Samantha Bois's insight:

Je crois qu'il est important de bien prendre en charge nos jeunes en difficulté. Sans vouloir trop généralisé, les jeunes en difficulté ont souvent besoins de dépenser leur énergie. Je crois que les créneaux horaires pour des équipements sportifs est une très bonne chose. Malgré que le sport ne rejoignent pas tout le monde, ils rejoient la plupart des adolescents. Les créneaux horaires peuvent donc être une très bonne ocassion pour les jeunes de se divertir un peu. Je trouve que l'idée des stages est aussi très intéressante. Les stages peuvent apporter beaucoup à nos jeunes, comme une idée de ce qu'il désir faire plus tard, de plus grande connaissance générale et aussi beaucoup d'ouverture au marché du travail. Je sais que cet article n'est pas du Québec, mais je trouve que l'on devrait avoir ce genre de convention ici aussi. Les services pour nos jeunes en difficulté n'est jamais de trop. Voilà pourquoi je trouve que l'on devratit avoir cette conviention ici aussi et que j'espère qu'elle serait acceptée!!

more...
profODS2013A's comment, September 23, 2013 8:45 AM
Commentaire 2 corrigé