Je sais que c'est de l'humour mais qu'est ce que ça m'émeut... peut-être parce que j'ai peur de la vieillesse et de la mort (perte de contrôle sans s'en rendre compte)... Le nombre de fois que je m'éveille la nuit angoissée à ce sujet ...mais quand ça arrive et que j'ai la chance d'être près de l'homme que j'aime, c'est vraiment pas pareil. Sa présence m'apaise : toucher sa chaleur tendre, respirer sa douce peau , me blottir sur son épaule forte, gouter la légère pression de sa main protectrice et entendre sa voix me dire "ça va aller, fais dodo maintenant, je suis là"...

 

Je sais que c'est con car cela ne changera pas la donne : on est né pour mourir.

Il me manque là maintenant... Il me manque


Via Titom, SoConcept