Je, tu, il... nous !
Follow
Find tag "Violence"
6.6K views | +0 today
Je, tu, il... nous !
parce que le je(u), c'est de devenir nous...
Curated by Marie Boudebes
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by Marie Boudebes from Chronique des Droits de l'Homme
Scoop.it!

‘Tuez-nous et enterrez-nous ici’ : un appel désespéré d'Indiens menacés d'expulsion

‘Tuez-nous et enterrez-nous ici’ : un appel désespéré d'Indiens menacés d'expulsion | Je, tu, il... nous ! | Scoop.it

Des Indiens brésiliens, qui ont été confrontés à la violence et à la mort pour pouvoir retourner sur leur terre, ont lancé un appel désespéré au gouvernement après avoir appris qu’ils risquaient d’être à nouveau expulsés. Ce groupe de 170 Indiens guarani (dont la population représente 46 000 personnes au Brésil), a été victime de plusieurs attaques brutales depuis qu’il a réoccupé une petite partie de son territoire ancestral, connu sous le nom de Pyelito Kuê/M’barakai. Celui-ci est actuellement occupé par une ferme dont les hommes de main encerclent les Indiens qui n’ont qu’un accès limité à la nourriture ou aux soins de santé...

 

 


Via Alcofribas
more...
No comment yet.
Rescooped by Marie Boudebes from Associations & Collectifs
Scoop.it!

Irak : 90 étudiants lapidés à cause de leur look

Irak : 90 étudiants lapidés à cause de leur look | Je, tu, il... nous ! | Scoop.it

Ils ont été exécutés par la police religieuse. En cause : leur style vestimentaire et leur coiffure.

 

C'est un groupe d'activistes irakiens qui a sonné l’alerte : 90 d’adolescents ont été exécutés par la police religieuse à cause de leur coupe de cheveux "emo" - un terme qui vient de l'anglais "emotional", et qui désigne un style de coiffure dérivé de la mode gothique et punk.

 


Via Vincent DUBOIS, Luc Deleplanque
more...
No comment yet.
Rescooped by Marie Boudebes from Chronique des Droits de l'Homme
Scoop.it!

Femmes agressées, au domicile ou à l'extérieur : une analyse des risques - Délinquance, justice et autres questions de société

Femmes agressées, au domicile ou à l'extérieur : une analyse des risques - Délinquance, justice et autres questions de société | Je, tu, il... nous ! | Scoop.it

L'enquête cadre de vie et sécurité (CVS) permet de mesurer différentes formes d'agressions envers les personnes, depuis les injures, vols, jusqu'aux agressions physiques ou sexuelles, en dehors du ménage ou en son sein. Les femmes sont plus souvent victimes que les hommes de violences sexuelles et de violences physiques dans le ménage. Elles sont également plus sujettes au sentiment d'insécurité. Elles connaissent fréquemment leur agresseur personnellement, quand ce n'est pas le conjoint ou l'ex conjoint. Cette proximité de la victime et de son agresseur a pour corollaires la répétition des violences et une faible propension de la femme qui les endure à porter plainte. Les femmes jeunes, vivant seules ou en situation de monoparentalité, sont la cible privilégiée de la plupart des types d'agression. Celles bénéficiant d'un niveau socioculturel élevé sont plus souvent victimes d'agressions de faible gravité (vols, injures, gestes déplacés). Les femmes de milieux modestes subissent plus fréquemment des agressions sexuelles ou des violences intrafamiliales...

 

>>>> Article à télécharger

 

 


Via Alcofribas
more...
No comment yet.