La pollution fait perdre presque 6 mois d'espérance de vie aux Lyonnais | Je, tu, il... nous ! | Scoop.it

Dans une étude très détaillée, l'Institut de Veille Sanitaire a réussi à chiffrer les effets néfastes que la pollution de l'air a sur l'homme.

 

Mené dans 9 grandes villes dont Lyon, le projet Aphekom (à télécharger ici) évalue le poids de l'exposition aux particules en suspension et à l'ozone sur la mortalité et les hospitalisations entre 2004 et 2006. Résultats : 280 décès auraient pu être évités si Lyon respectait les valeurs recommandées par l'OMS. Pire encore, ...


Via Pascal Faucompré