Le champs gravitationnel de la Terre modifiée… | Japan Tsunami | Scoop.it

Le Blog de l'étrange :

 

Cette annonce est liée par le gros tremblement de terre du 11 mars 2011 au Japon. Les scientifiques ont annoncé il y a quelques semaines que le planché océanique du Pacifique se serait déplacé d'environ 50 mètres.

 
Cette semaine le New Scientist nous informe que le le tremblement de terre du 11 mars au Japon avait été si puissant qu'il a modifié le champ gravitationnel de la Terre, ainsi que le les satellites qui gravitent autour de notre belle boule bleue.
La preuve a été établie par deux satellites qui composent le Gravity Recovery NASA et Climate Experiment (GRACE), qui ont pour but de vérifier les fluctuations de la surveillance du champ gravitionnel de la Terre.

 

Les scientifiques sont venu à la conclusion après avoir validé les vitesses relatives des deux satellites lorsqu'ils ont passés au-dessus de la zone du tremblement de terre. La vitesse avait changée!
GRACE a capté des variations du champ de gravité dues à d'autres processus, mais ces signaux de fond de changement ne pouvait pas donc être identifiés et soustraits.

 

Le signal saisis par GRACE prouva que la distance entre les deux satellites avait changée après le tremblement de terre. Dans le passé deux tremblements de terre avait altéré le champ gravitionnel : le séisme de l'océan indien de 2004 et méga séisme de l'an dernier au Chili. Maintenant nous pouvons rajouter le séisme Tohuku dans cette classe de tremblement de terre.
Les spécialistes de GRACE suggère d'utiliser les changements d'orbites des satellites afin de mieux calculer la puissance des séismes. Par exemple leurs résultats suggèrent que le séisme au Japon était de 9,1 sur l'échelle de Richter, par rapport à 9,0 que la Terre a basé sur des capteurs terrestres.