Japan Tsunami
26.6K views | +1 today
Follow
Japan Tsunami
8.8, 8.9, 9.0 and even 9.1 earthquake in Japan March 11th 2011,  <br>Earthquake & Tsunami aftermath,  <br>Fukushima
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

New video filmed by an amateur photographer of the large tsunami...

[Flash 10 is required to watch video.]
ProducerMatthew.com :

New video filmed by an amateur photographer of the large tsunami that swept through Japan one month ago.
more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

L'Empereur, un visage connu des Japonais

L'Empereur, un visage connu des Japonais | Japan Tsunami | Scoop.it
Photo © Reuters: L'Empereur Akihito et le maire de Fukushima Katsutaka Idogawa en train de parler à des réfugiés du centre d'évacuation de Kazo, le 8 avril.

- Tremblement et stupeur :
Par Eriko Quelques amis français m’ont déclaré leur étonnement provoqué par l’apparition de l’empereur a la télévision et ses visites dans les centres de réfugies. Ses interventions sont en effet exceptionnelles, mais il semble que certains pensent que les Japonais ne voient jamais le visage de l’empereur. Certains journalistes étrangers auraient-ils trop insisté sur la dimension exceptionnelle des actes du monarque?

Il est certain qu’une intervention télévisée de l’empereur relève de l’exceptionnel. Il ne faut pas pour autant se dire que l’empereur ne sort jamais de sa résidence. Il effectue, par exemple, des visites officielles dans des centres médicaux, assiste à certaines cérémonies d’inauguration et chaque année prononce les vœux de nouvel an devant la foule. Et toutes ses apparitions publiques sont rapportées par les médias. Des émissions spéciales dédiées à la famille impériale sont régulièrement diffusées sur les chaînes privées. Donc oui, nous connaissons bien le visage de l’empereur et même ceux de sa femme, de ses enfants et de ses petits-enfants.

Il est évident que cela ne retire rien a l’efficacité de ses interventions: les sinistrés doivent se sentir encouragés par ses paroles bienveillantes. Les japonais seraient plus frappés par la bonté dont il fait preuve à travers le contact avec la population que du côté exceptionnel de ses actes, car il est le symbole du pays et la famille impériale se doit de représenter la générosité, la bienveillance et toutes les autres vertus.

La famille impériale a depuis de nombreuses années montré sa volonté de réfléchir sur son propre rôle dans la société japonaise. Le drame du 11 mars aura peut-être laissé quelques indices.
more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Un nouveau séisme frappe le nord-est du Japon

Un nouveau séisme frappe le nord-est du Japon | Japan Tsunami | Scoop.it
L'Express
Un mois après le séisme et le tsunami qui ont endeuillé le nord-est du Japon, une nouvelle secousse importante a été ressentie dans la même région.

Un puissant séisme de magnitude 6,6 (tout d'abord évalué à 7,1, mais revu à la baisse) sur l'échelle de Richter s'est produit lundi dans le nord-est du Japon, non loin de la centrale nucléaire de Fukushima, faisant trembler les immeubles de Tokyo.
La secousse a forcé les ingénieurs de l'opérateur Tokyo Electric Power (Tepco) à remettre à plus tard l'évacuation de l'eau radioactive du réacteur n°2 de la centrale.
L'épicentre est situé sur terre, à 13 km de profondeur, et à 81 km au sud-sud-est de la ville de Fukushima, déjà frappée il y a exactement un mois par un séisme de magnitude 9 suivi d'un tsunami géant.
Une alerte au tsunami a aussitôt été lancée, ce lundi, avant d'être levée une heure plus tard, vers 11h15 heure française. Un homme de 46 ans est décédé d'un arrêt cardiaque dans la ville de Ryugasaki (préfecture d'Ibaraki), a rapporté l'agence de presse Jiji. Le porte-parole adjoint du gouvernement, Tetsuro Fukuyama, a indiqué qu'une maison avec quatre occupants avait été ensevelie par un glissement de terrain dans la ville d'Iwaki (préfecture de Fukushima).
Il y a un mois, le 11 mars
more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Le Japon va évacuer d'autres zones, puissante réplique

Le Japon va évacuer d'autres zones, puissante réplique | Japan Tsunami | Scoop.it
- LExpress.fr :
Le Japon va procéder à des évacuations au-delà de la zone d'exclusion établie autour de la centrale nucléaire de Fukushima-Daiichi, où les efforts des ingénieurs pour la remettre en état ont été retardés lundi par une forte réplique sismique.
Un mois jour pour jour après le séisme et le tsunami du 11 mars, un tremblement de terre de magnitude 6,6 a frappé le nord-est du Japon lundi soir, faisant trembler les immeubles de Tokyo et privant d'électricité 220.000 foyers supplémentaires.
L'épicentre était situé à 88 km à l'est de Fukushima-Daiichi et l'alimentation électrique des pompes de refroidissement des trois premiers réacteurs a été coupée.
La secousse a également forcé les ingénieurs de l'opérateur Tokyo Electric Power (Tepco) à remettre à plus tard l'évacuation de l'eau radioactive du réacteur n°2.
Les ingénieurs n'ont pas terminé de reverser dans l'océan Pacifique l'eau de mer utilisée pour refroidir les réacteurs et désormais contaminée.
Ils ont déclaré dimanche qu'ils n'avaient pas progressé dans leurs tentatives de remise en état de marche des systèmes de refroidissement de la centrale, une étape indispensable pour la maîtrise des six réacteurs.
Le secrétaire général du gouvernement, Yukio Edano, a annoncé lundi que les villages et villes situés hors de la zone d'exclusion de 20 km et qui présentaient une accumulation de radiations allaient être évacués.
Le gouvernement recommande aux enfants, aux femmes enceintes et aux personnes hospitalisées de quitter la zone dans un rayon de 20 à 30 km autour de la centrale, a-t-il dit.
"Nous avons pris une nouvelle décision concernant les évacuations en nous fondant sur des données d'accumulation de radiation", a-t-il expliqué lors d'une conférence de presse.
"Il n'est pas nécessaire de procéder à une évacuation dans l'immédiat", a-t-il ajouté, tout en jugeant souhaitable que la nouveau plan d'évacuation intervienne dans un délai d'un mois.
more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Nouveau tremblement de terre au Japon !

Le Japon a subi un nouveau tremblement de terre, un mois jour pour jour après le tsunami, celui-ci d'une magnitude de 7 sur l'échelle de Richter.

Le JT de 13h de France 2 dresse un bilan de ces deux catastrophes, un mois jour pour jour après que le tsunami qui a touché le Japon.
more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Nouveau séisme au Japon, électricité rétablie à Fukushima - Monde - Actualité Challenges.fr

Nouveau séisme au Japon, électricité rétablie à Fukushima - Monde - Actualité Challenges.fr | Japan Tsunami | Scoop.it
Un puissant séisme, d'une magnitude de 7,1 sur l'échelle de Richter selon l'institut de géophysique américain, s'est produit lundi 11 avril dans le nord-est du Japon, tout près de la centrale nucléaire de Fukushima. La secousse, qui est survenue à 17h16 au Japon (8h16 GMT, 10h16 heure française), a été ressentie jusqu'à Tokyo, à 170km au sud de l'épicentre, où les immeubles on tremblé.
L'épicentre est situé sur terre, à 13km seulement de profondeur, dans le sud de la préfecture de Fukushima, déjà frappée il y a exactement un mois par un séisme de magnitude 9 suivi d'un tsunami géant. Le séisme s'est produit exactement à 81km de la ville de Fukushima.
more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Fukushima radioactive fallout nears Chernobyl levels

Fukushima radioactive fallout nears Chernobyl levels | Japan Tsunami | Scoop.it
- health - 24 March 2011 - New Scientist

A network of detectors have measured how much radioactive iodine and caesium Fukushima has emitted – levels are approaching those from Chernobyl...

Japan's damaged nuclear plant in Fukushima has been emitting radioactive iodine and caesium at levels approaching those seen in the aftermath of the Chernobyl accident in 1986. Austrian researchers have used a worldwide network of radiation detectors – designed to spot clandestine nuclear bomb tests – to show that iodine-131 is being released at daily levels 73 per cent of those seen after the 1986 disaster. The daily amount of caesium-137 released from Fukushima Daiichi is around 60 per cent of the amount released from Chernobyl.

The difference between this accident and Chernobyl, they say, is that at Chernobyl a huge fire released large amounts of many radioactive materials, including fuel particles, in smoke. At Fukushima Daiichi, only the volatile elements, such as iodine and caesium, are bubbling off the damaged fuel. But these substances could nevertheless pose a significant health risk outside the plant.
more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Des leçons ont été tirées suite au grand tremblement de terre du Japon

Des leçons ont été tirées suite au grand tremblement de terre du Japon | Japan Tsunami | Scoop.it
Hebdo Web
Des japonais témoignent -
Malgré les nerfs brisés et le stress élevé dans les zones sinistrées du nord du Japon, la réponse à la réplique énorme de jeudi a été un signe encourageant que les leçons ont été tirées du grand tremblement de terre à l'Est du Japon.

Une alerte au tsunami a été émis après une réplique de magnitude 7,1 qui a secoué la côte . Mais avant l'alerte au tsunami qui a finalement été levé, il y avait peu de panique,et de confusion mais plutôt plus d'assurance face aux souffrances après le séisme de magnitude de 9,0 qui a frappé le 11 Mars a rapporté le journal Asahi.

Cette fois, j'ai rapidement pris des mesures pour fuir, à s'attendant à un tsunami qui suivrait, a déclaré Kazuyuki Endo, 77 ans, ...
more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Plus de la moitié des victimes japonaises du tsunami avaient plus de 65 ans

Plus de la moitié des victimes japonaises du tsunami avaient plus de 65 ans | Japan Tsunami | Scoop.it
Selon le journal Asahi, plus de la moitié des victimes du tsunami géant qui a déferlé le 11 mars 2011, sur plus de 600 km le long des côtes du nord-est du Japon, avaient plus de 65 ans.

Des chiffres qui se basent sur ceux fournis par la police qui a vérifié l’âge de près de 8 000 personnes décédées et qui a évalué leur pourcentage à 54%.

Le Japon, du séisme à la catastrophe nucléaire
Avant le tsunami du 11 mars, les personnes âgées dans le Tohoku au nord-est du Japon représentaient 25 % de la population. Si plus de la moitié des victimes du tsunami ont plus de 65 ans, c’est parce que ces personnes n’ont pas eu le temps de s’enfuir ou parce qu’elles étaient handicapées, et qu’elles ne pouvaient pas se déplacer sans l’aide de quelqu’un.

Des milliers de disparus
Selon le journal Asahi, le bilan des victimes, estimé à 30 000, pourrait encore s’alourdir. Car des familles entières ont été emportées par le tsunami, sans que personne n’ait pu signaler leur disparition à la police.

Des milliers de cadavres n’ont toujours pas été retrouvés. Autour de la centrale de Fukushima, près d’un millier de corps n’ont pas encore été ramassés dans la zone d’exclusion de vingt kilomètres.

La police ne fait que commencer à les récupérer, mais avec de nombreuses précautions car ces cadavres ont été exposés à de forts niveaux de radiation et doivent être décontaminés.
more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Japon: Le gouverneur de Tokyo réélu après une campagne axée sur l'énergie

Japon: Le gouverneur de Tokyo réélu après une campagne axée sur l'énergie | Japan Tsunami | Scoop.it
AFP - Le gouverneur de Tokyo, Shintaro Ishihara, 78 ans, célèbre pour son franc-parler et ses positions nationalistes, a été réélu dimanche pour un quatrième mandat à la tête d'une des plus grandes métropoles du monde.

M. Ishihara avait choisi d'axer sa campagne sur les économies d'énergie, nécessaires dans la région de Tokyo du fait de la mise hors service des réacteurs de Fukushima, qui alimentaient en partie la capitale.

En le réélisant, les Tokyoïtes ont probablement jugé que cet homme d'expérience était le mieux placé pour faire face à ces défis.

"A partir de maintenant, le Japon va vivre des temps difficiles", a déclaré M. Ishihara, lors d'un discours retransmis à la télévision. "Si Tokyo s'arrêtait, le pays entier s'arrêterait", a-t-il poursuivi, ajoutant: "Tokyo doit avoir des moyens forts face aux catastrophes naturelles".
more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Tepco présente des excuses pour les fuites radioactives - Le Point

Tepco présente des excuses pour les fuites radioactives - Le Point | Japan Tsunami | Scoop.it
TOKYO (Reuters) - L'opérateur nucléaire japonais Tepco a formulé samedi des excuses pour les fuites radioactives émanant de la centrale de Fukushima-Daiichi, tandis que l'agence de sûreté nucléaire annonçait que le déversement d'eau radioactive en mer durerait jusqu'à dimanche.

Les excuses de Tokyo Electric Power sont intervenues au lendemain des craintes exprimées par la Chine et la Corée du Sud au sujet de la vidange des eaux contaminées de la centrale nippone frappée par le séisme et le tsunami du 11 mars, signe d'un malaise croissant face à cette crise.
more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Bande-annonce du concert Tsunami et Demain... 11 avril

- on Dailymotion
concert de solidarité aux 600.000 sinistrés du tsunami avec le Japon animé par Jean-Michel Ribes, le 11 avril à 20h. au Théâtre du Rond-Point, à Paris.

Des artistes français et japonais en soutien aux sinistrés du tsunami.
Concert exceptionnel retransmis en direct sur Internet, avec la participation de Salvatore Adamo, Jane Birkin, ZAZ, Sanseverino, Jean-Michel Ribes, Jun Miyake, Camille, Mieko Miyazaki, Satchie Noro, Pierre Barouh, Nicole Croisille, Françis Lai, Maïa Barouh, Sublime, Taiko Kanou, La Caravane Passe, Les Guignols de l’info,…

http://www.tsunamietdemain.com/

Tarifs : normal 35€ / soutien 350€

RÉSERVATIONS :

en ligne

par téléphone : 01 44 95 98 21 du lundi au samedi de 11h à 19h et le dimanche de 12h à 16h

à la billetterie du théâtre : du mardi au samedi de 12h à 19h, le dimanche de 12h à 16h (les jours de représentations)
more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Fukushima : l'accident nucléaire relevé au niveau de Tchernobyl ?

Fukushima : l'accident nucléaire relevé au niveau de Tchernobyl ? | Japan Tsunami | Scoop.it
- Monde - TF1 News :

Le Japon envisage de relever le niveau de l'accident nucléaire de 5 à 7, soit le maximum sur l'échelle internationale des événements nucléaires et l'équivalent de l'accident de Tchernobyl, en 1986, rapporte mardi l'agence Kyodo. Selon l'agence, la Commission gouvernementale sur la sûreté nucléaire a estimé que la quantité de matières radioactives libérée par les réacteurs de la centrale de Fukushima avait atteint à un moment donné, pendant plusieurs heures, 10.000 Tera-Bequerels par heure, ce qui classerait l'accident au niveau 7 de gravité sur l'échelle internationale.
more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Un mois après, le Japon entre deuil et reconstruction

Un mois après, le Japon entre deuil et reconstruction | Japan Tsunami | Scoop.it
Sur cette photo rendue publique par l'opérateur Tepco le 11 avril, de l'eau se déverse dans l'enceinte de la centrale nucléaire de Fukushima après le tsunami du 11 mars.

Le Figaro :

Un mois jour pour jour après la catastrophe du 11 mars, les immeubles ont de nouveau tremblé à Tokyo. Un séisme de magnitude 6,6 a frappé lundi le nord-est du Japon. L'épicentre est situé sur terre, à 10 km de profondeur seulement, dans le sud de la préfecture de Fukushima. Une alerte au tsunami a aussitôt été lancée par les autorités avant d'être levée.
(...)
La centrale nucléaire continue de donner des signes d'inquiétude. Le processus de fusion des barres de combustible a été stoppé mais les travaux de rétablissement de l'électricité et des pompes de refroidissement avancent très lentement, en raison notamment de la présence d'eau fortement radioactive dans les bâtiments. Ce lundi, les ouvriers de l'opérateur Tokyo Electric Power (Tepco) doivent terminer le déversement dans la mer de 11.500 tonnes d'eau faiblement radioactive afin de faire de la place dans des cuves pour évacuer cette eau très polluée. Ils ont par ailleurs commencé à installer une barrière à sédiments, sorte de rideau descendant jusqu'au fond de la mer et maintenu en surface grâce à des flotteurs, afin de réduire la pollution radioactive au large.
(...)
Le Japon se mobilise par ailleurs pour rechercher les corps des victimes encore disparues le long des côtes du nord-est. 22.000 soldats, 90 avions et 50 navires ont été pour cela envoyés sur le terrain. Le bilan toujours provisoire de la catastrophe est de 12.998 morts confirmés mais 14.691 personnes sont toujours portées disparues. Quelque 14.000 soldats ont en outre été déployés pour fouiller les zones terrestres où s'amassent des maisons détruites, des carcasses de véhicules, des bateaux de pêche échoués et des millions de tonnes de débris.
more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Magnitude 6.6-quake jolts Japan coast

Magnitude 6.6-quake jolts Japan coast | Japan Tsunami | Scoop.it
Fires burned in northeastern Japan Monday evening after a powerful earthquake rattled the region on the one-month anniversary of the country's devastating 9.0-magnitude quake and tsunami.
The new earthquake triggered landslides that trapped several people in the city of Iwaki.
The 6.6-magnitude quake was centered about 100 miles (164 kilometers) northeast of Tokyo and about 30 miles (50 kilometers) southwest of the crippled Fukushima Daiichi nuclear plant, according to the U.S. Geological Survey.


Magnitude
6.6
Date-Time
Monday, April 11, 2011 at 08:16:13 UTC
Monday, April 11, 2011 at 05:16:13 PM at epicenter
Time of Earthquake in other Time Zones
Location
37.007°N, 140.477°E
Depth
10 km (6.2 miles)
Region
EASTERN HONSHU, JAPAN
Distances
36 km (22 miles) W of Iwaki, Honshu, Japan
44 km (27 miles) SSE of Koriyama, Honshu, Japan
71 km (44 miles) N of Mito, Honshu, Japan
161 km (100 miles) NNE of TOKYO, Japan
Location Uncertainty
horizontal +/- 12 km (7.5 miles); depth +/- 3.6 km (2.2 miles)
Parameters
NST=581, Nph=584, Dmin=209.3 km, Rmss=0.69 sec, Gp= 18°,
M-type=regional moment magnitude (Mw), Version=C
Source
USGS NEIC (WDCS-D)
Event ID
usc0002n9v
more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Un ministre pour la première fois à Fukushima depuis le début de la crise-Le Quotidien du Peuple en ligne

Un ministre pour la première fois à Fukushima depuis le début de la crise-Le Quotidien du Peuple en ligne | Japan Tsunami | Scoop.it
Le ministre japonais de l'Industrie Banki Kaieda s'est rendu le 9 avril à la centrale de Fukushima pour rencontrer les ouvriers et techniciens qui luttent depuis plus de quatre semaines pour éviter une catastrophe nucléaire. C'est la première visite d'un responsable gouvernemental depuis le début de la crise.

Il y a près d'un mois qu'un violent séisme d'une magnitude de 9 sur l'échelle de Richter a frappé l'île de Honshu (nord-est) et a provoqué l'accident nucléaire de la centrale japonaise de Fukushima.
more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

L'angoisse des répliques

L'angoisse des répliques | Japan Tsunami | Scoop.it
| International | Deutsche Welle | 11.04.2011
Un mois après le tremblement de terre qui a fait 14.000 victimes, le Japon a été frappé par un nouveau séisme de magnitude 7. Cette instabilité entrave le travail des équipes de la centrale nucléaire de Fukushima.

Si le pire a été évité, la situation reste précaire au Japon. Une nouvelle alerte au tsunami a été lancée avant d’être finalement levée. Quant aux opérations de refroidissement des réacteurs de Fukushima, elles ont été suspendues près d'une heure à la suite de cette nouvelle réplique. Elles ont pu reprendre mais la situation est loin d'être satisfaisante à Fukushima. Le risque le plus grave, celui du type Tchernobyl avec une explosion d'hydrogène qui projetterait dans l'atmosphère un nuage radioactif, semble être écarté. Mais il y a toujours des fuites de vapeur radioactive et de l'eau contaminée est encore rejetée dans l'océan.

Cette situation bloquée, qui ne s'améliore pas depuis des semaines, commence à exaspérer la population et une manifestation antinucléaire – la première du genre – a eu lieu à Tokyo hier. « Nous n'avions jamais eu une crise aussi importante », explique Hajime Matsumoto, un des manifestants. « Il est donc temps que nous nous plaignions. Car si nous n'arrêtons pas le nucléaire alors ce sera la fin du Japon. Nous devons vraiment stopper ces centrales et c'est pourquoi il y a autant de gens qui manifestent aujourd'hui. »

Zone d'exclusion élargie...
more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Japanese citizens turning in cash found in tsunami zone

Japanese citizens turning in cash found in tsunami zone | Japan Tsunami | Scoop.it
A tsunami that followed a massive earthquake last month may have destroyed some of Japan's structures, but police say the honest practice of turning in lost items, especially cash, remains intact.

Residents have turned in lost cash across the tsunami zone at a much higher rate than usual, the Miyagi Prefectural Police Department tells CNN.

(...)

Also found: Hundreds of safes that can't be opened. If the prefectural government allocates funding for opening the safes, police will start doing so.
Prefectural police believe that these safes could contain not only currency, but bank books, stocks and land deeds, which could give a huge boost to the amount of lost money.
more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Improvisation, frustration mark Japan's nuclear crisis at 4 weeks

Improvisation, frustration mark Japan's nuclear crisis at 4 weeks | Japan Tsunami | Scoop.it
Beneath the cherry blossoms of Shiba Park, more than 2,000 people lined up for a Sunday afternoon march calling for Japan's nuclear power stations to be shut down.

A week before, a similar protest -- though in a chilly drizzle, not on a warm, sunny day -- drew about 250.
And a month of frustration, desperation and anger boiled over at Tokyo Electric Power Company's headquarters Friday as officials from towns around the Fukushima Daiichi nuclear power plant demanded to know when the crisis that has besieged their farming communities would end.
"The nuclear plant situation needs to be resolved as soon as possible. If not, we farmers will die," one of the officials, Iwao Suzuki, told the utility's executives.
But the response from Naomi Hirose, the managing director of Japan's largest utility, offered little encouragement to the delegation or the rest of the world.
"There is a need to draw an end to the current situation as soon as possible," Hirose said, adding, "We totally agree to this and are taking the utmost endeavors to contain the radiation."
Since the March 11 earthquake that ravaged northern Japan, workers at Fukushima Daiichi have been struggling to cool down three overheated reactors and keep pools of spent but still potent nuclear fuel from spreading further radioactive contamination across northern Japan.
A month into the crisis, the utility acknowledges, there is no end in sight.
(...)
more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Live Japon : la mesure du risque à portée de main

Live Japon : la mesure du risque à portée de main | Japan Tsunami | Scoop.it
Depuis le 11 mars 2011, marqué par un terrible tremblement de terre de magnitude 9 et un tsunami avec des déferlantes de plus de 15 mètres de haut, les Japonais ont pris la mesure du risque auquel leur archipel dans son entier est exposé. On sait que dans les trois décennies à venir, il existe 70% de risques qu'une secousse tellurique d'ampleur voisine frappe la région de Tokyo, populeuse conurbation de quelque 35 millions d'habitants. Que faire ? Hélas, un tel drame surprendra tout le monde, car s'il l'on peut établir des probabilités à long terme, on ne peut hélas par prévoir à brève échéance.

Les Japonais ont beau le savoir, lorsque le drame survient, ils sont nombreux à être pris au dépourvu et à adopter des réflexes de survie qui ont des conséquences dommageables comme on a pu le vivre le 11 mars (pénurie dans les commerces, impossibilité de rentrer chez soi, embouteillages monstres). Toutefois, ces réactions n'ont heureusement pas dégénéré en mouvement de panique, ce qui aurait été pire que tout.

Comme le montre JP Nishi, les répliques sont si fréquentes ces derniers jours, doublées d'une menace de contamination radioactive, qu'on finit par ne plus prêter attention aux alertes, on apprend à vivre avec, on fait comme si.[...]

Il existe désormais de nombreuses applications...
more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Inquiétude autour de la centrale d'Onagawa

Au Japon, à la suite de la réplique du séisme de ce jeudi, la centrale nucléaire d'Onagawa, située à 120 km de Fukushima, inquiète les autorités. Des flaques d'eau auraient été repérées mais ne seraient que faiblement radioactives. Le personnel a été évacué et les techniciens tentent de stabiliser les réacteurs.
more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Japon, nucléaire : communiqués de l'ASN (I)

Japon, nucléaire : communiqués de l'ASN (I) | Japan Tsunami | Scoop.it
- Courrier International Blogs (Blog)

Le 9 avril 2011, presque un mois après le tremblement de terre qui a déclenché la catastrophe nucléaire historique de Fukushima au Japon, le journal pakistanais The News International publie un article de l'auteur et militant indien Praful Bidwai intitulé « Learning from Fukushima ». Praful Bidwai évoque le décès de deux travailleurs de la centrale de Fukushima, et se rèfère également à la Coalition for Nuclear Disarmament and Peace (CNDP) qui doit tenir le même jour à New Delhi une convention avec le titre « Learning from the Fukushima disaster : Building an anti-nuclear power movement in India ». Au même moment, L'Alsace écrit « Fessenheim sera soumise à un "stress test" » à propos de la plus ancienne centrale nucléaire française, et Monsters and Critics reprend de son côté une dépêche Deutsche Presse-Argentur qui annonce d'emblée : « Radiation levels in seawater jump near Japan nuclear plant ». Cette dépêche se réfère à un communiqué de TEPCO faisant état de 110 becquerels par centimètre cube d'iode 131, soit presque trois-mille fois la limite légale, dans des échantillons d'eau de mer collectés près de la partie Nord de la centrale de Fukushima Daiichi. Un taux d'activité en augmentation rapide, d'après les chiffres fournis. Le 9 avril également, La Dépêche souligne l'inquiétude de la Chine devant les rejets d'eau radioactive dans l'océan, et Témoignages évoque les conséquences de la catastrophe au Japon sur l’Afrique. Une dépêche du même jour Romandie News - AFP, intitulée « Un ministre pour la première fois à Fukushima, où la crise s'éternise », rapporte des déclarations du gouvernement japonais reconnaissant que l'issue de la crise reste encore incertaine. Le Monde diffuse à la une une analyse de Stéphane Foucart avec le titre : « Fukushima, un accident de civilisation » et ce constat : « Dans la centrale japonaise, c'est la promesse de maîtrise du monde et de contrôle de la nature qui part en fumée ». Une réflexion que l'ampleur de l'accident et les incertitudes actuelles ne peuvent que légitimer. Dans cette situation très confuse et pleine de dangers mal contrôlés, il paraît indispensable de rappeler également, et au besoin d'analyser, les communiqués récents de l'Autorité de sûrété nucléaire française (ASN).
(...)
more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Images impressionnantes du tsunami du 11 mars 2011 aux Marquises.

Images impressionnantes du tsunami du 11 mars 2011 aux Marquises. | Japan Tsunami | Scoop.it
TAHITI HERALD TRIBUNE:

TNTV a diffusé hier ces images extrêmement impressionnantes de la houle déchaînée qui s'abat sur les Marquises, le 11 mars dernier, après l'horrible séisme au Japon. Des images amateur très bien filmées qui rendent parfaitement compte de la puissance monstrueuse des flots...
[ vidéo ]
more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Un tremblement de terre de 6.1 frappe le sud-ouest du Japon

Un tremblement de terre de 6.1 frappe le sud-ouest du Japon | Japan Tsunami | Scoop.it
Le 9 avril 2011

Un séisme modéré a frappé au large du sud-ouest du Japon samedi soir mais il n’y aucun rapport immédiat des victimes ni de dégâts, disent les sismologues.

La secousse a frappé le sud-ouest de l’île de Tanegashima 1.000 km au sud-ouest de Tokyo à 21h58 (20h58 heure de Singapour).

Le US Geological Survey a mesuré les tremblements de magnitude 6,1 avec une profondeur de 21 km tandis que l’Agence météorologique japonaise a dit qu’il était de 5,7 à 10 km de profond.

C’est quand même dans une toute autre zone, beaucoup plus au sud, et semble être sur une autre faille. Est-ce une réplique? ou un avertissement…
more...
No comment yet.