Les conséquences de la catastrophe nucléaire de Fukushima | Japan Tsunami | Scoop.it

Le 11 et le 12 septembre 2011, six mois après le séisme qui a dévasté la région du Tôhoku, un colloque international consacré aux effets des rayonnements ionisants sur la santé s’est tenu à la Faculté de médecine de Fukushima. Il a été le théâtre de débats animés entre les quarante spécialistes et chercheurs japonais et étrangers réunis pour l’occasion.

 

A l’heure actuelle, les Japonais sont encore confrontés aux conséquences de la catastrophe de la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi provoquée par le séisme et le tsunami du 11 mars 2011. Et les habitants du département de Fukushima vivent toujours dans l’angoisse.

Le 11 et le 12 septembre 2011, un colloque international sur « Les effets des radiations nucléaires sur la santé » a eu lieu à la Faculté de médecine de Fukushima. Il a réuni des spécialistes non seulement du Japon mais aussi du monde entier qui se sont penchés sur les conséquences sanitaires de ce désastre. Après les discours d’ouverture et la présentation du programme par Akashi Makoto de l’Institut national des sciences radiologiques du Japon et Abel Julio Gonzáles, de la Commission internationale pour la protection radiologique, une quarantaine d’experts ont participé aux six séances que comportait le colloque.

Des débats ouverts au public

Contrairement à ce qui se passe le plus souvent dans ce genre de manifestation, le colloque de la Faculté de médecine de Fukushima était ouvert au public et aux medias, et il a été diffusé en direct sur Internet. Sasakawa Yôhei, président de la Nippon Foundation, a été le premier à prendre la parole et il a expliqué pourquoi le colloque se déroulait à Fukushima. « Nous voulions faire quelque chose, si peu que ce soit, pour apaiser les souffrances et les angoisses des habitants de Fukushima. »

(...)