Japan Tsunami
25.5K views | +1 today
Follow
Japan Tsunami
8.8, 8.9, 9.0 and even 9.1 earthquake in Japan March 11th 2011,  <br>Earthquake & Tsunami aftermath,  <br>Fukushima
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

SuperStation95 - KYUSHU JAPAN SPLITTING APART? Evacuations ordered!

SuperStation95 - KYUSHU JAPAN SPLITTING APART? Evacuations ordered! | Japan Tsunami | Scoop.it

Forty-one earthquakes in 7 days show a clear pattern: the southern island of Kyushu, Japan seems to be splitting apart!

翻訳右上翻訳ボックスに日本の国旗を選択するには

Data from the US Geological Survey (USGS) show a very clear line of quakes from the city of Kumamoto in the west, toward Yufu and Beppu in the Oita province northeast.  

Gaping cracks, 100's of feet wide and hundreds of yards long have appeared in the ground.  The media has been calling them "landslides" but what they actually look like from the air is an enormous crack forming in the island; a crack showing the island is breaking apart.

It appears that Kyushu is breaking apart, in a similar manner to the way Shikoku broke away from the main island of Honshu as shown on the map below.

To understand what's taking place, we begin with a map of Japan to identify the islands:

 

 

Kyushu in the south, is where all of the earthquakes have taken place over the past few days.

 

Here's how the USGS earthquake system recorded them:

 

 

Zooming-in toward Kyushu in the south, we get a better idea of what's been taking place:

 

 

Laid out on a map, here is the island of Kyushu and the cities involved; Kumamoto is covered by earthquake circles on the lower left:

 

 

One can almost draw a straight line through the middle of the quakes, to get from Kumamoto to Yufu, in the Oita province to get an approximation of how the island may split apart.  If this happens, Kumamoto, a city with a population of about 750,000, may be submerged in the sea.

 

EVACUATIONS ORDERED

170,000 PEOPLE HAVE NOW BEEN ORDERED TO EVACUATE SECTIONS OF KUMAMOTO AND OITA PREFECTURES.  According to seismologists, the ground is "loose" from the earthquakes in Kumamoto Prefecture and Oita Prefecture , and as such there is a possibility that the landslides and flooding.  But the flooding may not be from rivers, it may be the ocean pouring in!  Evacuation instructions and recommendations to approximately 170,000 people in 12 municipalities have been issued.

 

To get a better understanding of how this is happening, let's take a look at the list of quakes from the USGS.  The table below shows 45 quakes over a one week period, in reverse chronological order, latest first:

 

41 earthquakes in map area
  1. 4.61 3km NW of Uto, Japan2016-04-16 08:40:20 UTC   3.3 km
  2. 5.3 7km N of Uto, Japan2016-04-16 07:02:03 UTC   16.2 km
  3. 4.6 2km WNW of Matsubase, Japan2016-04-16 05:27:04 UTC   1.3 km
  4. 4.6 26km W of Takedamachi, Japan2016-04-16 05:03:58 UTC   10.7 km
  5. 4.9 5km N of Uto, Japan2016-04-16 02:02:52 UTC   10.0 km
  6. 4.3 12km W of Yatsushiro, Japan2016-04-16 01:38:53 UTC   10.0 km
  7. 5.4 7km NNE of Kumamoto-shi, Japan2016-04-16 00:48:32 UTC   10.0 km
  8. 4.3 7km NNW of Yatsushiro, Japan2016-04-16 00:16:28 UTC   4.8 km
  9. 4.8 0km W of Uto, Japan2016-04-15 23:20:42 UTC   10.0 km
  10. 4.1 8km SSW of Ueki, Japan2016-04-15 22:42:34 UTC   10.0 km
  11. 4.6 3km S of Kumamoto-shi, Japan2016-04-15 22:23:55 UTC   10.0 km
  12. 5.1 8km W of Beppu, Japan2016-04-15 22:11:40 UTC   10.0 km
  13. 4.6 6km ESE of Kikuchi, Japan2016-04-15 21:40:01 UTC   10.0 km
  14. 4.6 8km SSE of Kumamoto-shi, Japan2016-04-15 19:51:24 UTC   4.1 km
  15. 5.5 22km W of Takedamachi, Japan2016-04-15 18:55:53 UTC   10.9 km
  16. 4.5 4km E of Ozu, Japan2016-04-15 18:26:52 UTC   10.0 km
  17. 4.6 11km N of Kikuchi, Japan2016-04-15 18:16:42 UTC1   8.6 km
  18. 5.3 17km NE of Ozu, Japan2016-04-15 18:03:12 UTC   7.9 km
  19. 4.5 16km WSW of Beppu, Japan2016-04-15 17:49:18 UTC   13.2 km
  20. 4.7 7km ESE of Kumamoto-shi, Japan2016-04-15 17:04:12 UTC   10.0 km
  21. 5.7 2km NW of Ozu, Japan2016-04-15 16:45:56 UTC   10.0 km
  22. 5.4 6km ENE of Uto, Japan2016-04-15 16:44:06 UTC   10.0 km
  23. 7.0 1km WSW of Kumamoto-shi, Japan2016-04-15 16:25:06 UTC   10.0 km
  24. 4.5 1km NW of Kumamoto-shi, Japan2016-04-14 22:46:53 UTC   10.0 km
  25. 4.6 6km SE of Ueki, Japan2016-04-14 22:29:57 UTC   10.0 km
  26. 4.7 5km SW of Kumamoto-shi, Japan2016-04-14 20:10:37 UTC   10.0 km
  27. 4.5 3km N of Uto, Japan2016-04-14 17:14:36 UTC   10.0 km
  28. 4.91 2km SSE of Kumamoto-shi, Japan2016-04-14 16:53:02 UTC   10.0 km
  29. 4.5 5km SSW of Kumamoto-shi, Japan2016-04-14 15:50:31 UTC   10.0 km
  30. 4.7 8km E of Uto, Japan2016-04-14 15:34:17 UTC   10.0 km
  31. 5.3 4km NE of Uto, Japan2016-04-14 15:06:22 UTC   10.0 km
  32. 6.0 6km E of Uto, Japan2016-04-14 15:03:46 UTC   6.0 km
  33. 4.9 1km ESE of Kumamoto-shi, Japan2016-04-14 14:43:41 UTC   10.0 km
  34. 4.6 4km SSW of Kumamoto-shi, Japan2016-04-14 14:29:58 UTC   10.0 km
  35. 4.5 0km SSE of Kumamoto-shi, Japan2016-04-14 14:28:13 UTC   10.0 km
  36. 4.5 3km NE of Uto, Japan2016-04-14 13:43:15 UTC   10.0 km
  37. 4.8 4km E of Uto, Japan2016-04-14 13:38:43 UTC   10.0 km
  38. 4.8 1km W of Uto, Japan2016-04-14 13:22:19 UTC   10.0 km
  39. 5.4 8km E of Kumamoto-shi, Japan2016-04-14 13:07:35 UTC   10.0 km
  40. 4.8 8km SSW of Matsubase, Japan2016-04-14 12:42:25 UTC   10.0 km
  41. 6.2 7km SW of Ueki, Japan2016-04-14 12:26:36 UTC   10.0 km

 

The far right number shows the depth of each quake.  The overwhelming majority of these quakes have been ten kilometers deep or more shallow.  Of 41 total quakes  32 have been at, or near, 10 km deep.  Two quakes were slightly deeper, one at 13.2 km the other at 16.2 km.  All the rest have been more shallow.  These shallow quakes have the ability to directly sheer off the island from its volcanic anchor and move part - or all - of the island, splitting it apart!

Adding to the fear is what took place at sea when these quakes occurred.

The National Data Buoy Center has a vast array of ocean buoys to monitor conditions in the ocean, and to alert if there is a Tsunami generated by an earthquake.  As shown in the map below from the National Data Buoy Center (NDBC) the earthquakes took place hundreds of miles SOUTH of the Buoys which went into "ALERT" mode.  No Tsunami was generated, yet the buoys detected the quake while much closer buoys around Korea, did not.  So whatever forces were exerted during the quake went northeastward toward the three buoys which alerted.  

 

 

 

Initial reports from Japan claim "all of Japan felt the quake" so this begs the question: Did Japan move - again?

One need only consider that after the Magnitude 9.2 quake which struck on March 11, 2011, the entire main island of Japan moved fifteen feet to the east!  This was detected by satellites in space communicating with ground based stations showing the ground stations had actually moved!

The death toll right now stands at 29, with over 1500 injured and 44,000 people displaced.  Upwards of 385,000 are without drinking water.  Many do not have electricity.

If this pattern of earthquakes continues, the people of Kyushu may have much more to worry about.

Stay tuned.

 

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Le Japon frappé par un deuxième séisme meurtrier

Le Japon frappé par un deuxième séisme meurtrier | Japan Tsunami | Scoop.it

EN IMAGES - Des dizaines d'habitants étaient pris au piège samedi après un nouveau tremblement de terre dans le sud-ouest du Japon, qui a tué au moins une vingtaine de personnes et provoqué destructions, incendies et glissement de terrain.

À peine 24 heures après un premier séime meurtrier, la terre a de nouveau tremblé au Japon dans la nuit de vendredi à samedi. Un séisme de magnitude 7,3 a été enregistré dans le sud du pays, faisant au moins 18 morts et de nombreux blessés, selon un dernier bilan officiel connu samedi matin, heure de Paris. La chaîne télévisée NHK évoque pour sa part 760 personnes hospitalisées.

La secousse est survenue samedi à 01Hh5 locale - soit vendredi à 18h25 en France - à une profondeur de 10 km seulement, suivi de multiples répliques. Ce nouveau tremblement de terre a provoqué de nombreuses destructions, incendies et glissements de terrain. Des habitants se sont précipités dans les rues quand d'autres se sont retrouvés pris au piège sous les décombres de bâtiments effondrés. «Nous avons connaissance de nombreux endroits où des gens ont été ensevelis. La police, les pompiers et les soldats font tout leur possible pour les secourir», a déclaré le porte-parole du gouvernement, Yoshihide Suga, lors d'un point presse. Près de 80 personnes seraient coincées sous les décombres.

 

Aucune anomalie au niveau des réacteurs nucléaires

Des équipes de secours sont engagées à la recherche de survivants dans les zones touchées. «Nous devons avant tout sauver des vies. Nous devons agir vite», a lancé le premier ministre Shinzo Abe qui a annulé sa visite dans la région et convoqué un conseil de crise. «La météo devrait se dégrader, des pluies et du vent sont attendus et nous redoutons des glissements de terrain et autres désastres», a-t-il averti. Le gouvernement va envoyer des renforts au cours du week-end, portant à 20.000 les effectifs sur place.

 

Parallèlement, une alerte au tsunami a été déclenchée avant d'être rapidement levée. Aucune anomalie n'a été détectée sur les trois réacteurs nucléaires de cette partie du sud du Japon, a assuré un responsable gouvernemental.

«J'ai été réveillé par le séisme. Mon corps rebondissait sur le lit. Le téléviseur est tombé»

Un photographe de l'AFP

 

Ce séisme intervient peu de temps après un premier tremblement de terre d'une magnitude de 6,5 survenu jeudi soir au Japon qui avait fait neuf morts et plusieurs centaines de blessés. Si les secousses avaient principalement touché des maisons vetuses, cette fois-ci, les bâtiments endommagés sont plus importants à travers la préfecture de Kumamoto, à quelque 900 km de Tokyo. Un pont de 200 mètres effondré, des routes fissurées voire éventrées, un sanctuaire séculaire démoli: des images télévisées montrent des scènes de désolation. Un hôpital de la ville de Kumamoto qui penchait dangereusement a été évacué. L'aéroport a été fermé en raison de la chute du plafond du terminal. Le séismes et ses répliques à répétition ont également déclenché une gigantesque coulée de boue et de pierres dans la zone de Minami-Aso, emportant des maisons et coupant une autoroute.

Les premiers témoignages recueillis sur place montrent la violence du tremblement de terre: «Nous sommes sorties de la maison à cause des secousses qui n'en finissaient pas», a raconté Hisako Ogata, 61 ans, évacuée avec sa fille dans un parc de Kumamoto où une cinquantaine de personnes étaient assises sur des bâches de plastique bleu. «On a eu tellement peur, mais heureusement nous sommes vivantes!» «J'ai été réveillé par le séisme. Mon corps rebondissait sur le lit. Le téléviseur est tombé», a témoigné un photographe de l'AFP.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
PrevNext

Le réseau de transport est endommagé et quelque 65.000 habitants, se retrouvant sans toit, ont trouvé refuge dans des centres d'accueil, tandis que des dizaines de milliers de foyers étaient toujours privés d'eau, d'électricité et de gaz. «Je n'ai rien à manger, rien à boire, je ne sais pas quoi faire», a confié à la presse Tomoko Goto, 67 ans.

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

M6.2 - 7km SW of Ueki, Japan

M6.2 - 7km SW of Ueki, Japan | Japan Tsunami | Scoop.it
Time
  1. 2016-04-14 12:26:36 (UTC)
  2. 2016-04-14 14:26:36 (UTC+02:00) in your timezone
  3. Times in other timezones
Nearby Places
  • 7.0 km (4.3 mi) SW of Ueki, Japan
  • 9.0 km (5.6 mi) SE of Tamana, Japan
  • 12.0 km (7.5 mi) WNW of Kumamoto-shi, Japan
  • 18.0 km (11.2 mi) N of Uto, Japan
  • 620.0 km (385.3 mi) SSE of Seoul, South Korea
more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

M6.7 - 51km SE of Shizunai, Japan

M6.7 - 51km SE of Shizunai, Japan | Japan Tsunami | Scoop.it

41.952°N 142.720°E depth=51.4 km (31.9 mi)

 

Time
  1. 2016-01-14 03:25:34 (UTC)
  2. 2016-01-14 04:25:34 (UTC+01:00) in your timezone
  3. Times in other timezones
Nearby Cities
  1. 51km (32mi) SE of Shizunai, Japan
  2. 114km (71mi) SSW of Obihiro, Japan
  3. 119km (74mi) SE of Tomakomai, Japan
  4. 122km (76mi) SSW of Otofuke, Japan
  5. 743km (462mi) NNE of Tokyo, Japan


more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

M6.7 - 144km WSW of Makurazaki, Japan

M6.7 - 144km WSW of Makurazaki, Japan | Japan Tsunami | Scoop.it
Time
  1. 2015-11-13 20:51:31 (UTC)
  2. 2015-11-13 21:51:31 (UTC+01:00) in your timezone
  3. Times in other timezones
Nearby Cities
  1. 144km (89mi) WSW of Makurazaki, Japan
  2. 148km (92mi) WSW of Kaseda, Japan
  3. 157km (98mi) WSW of Kushikino, Japan
  4. 163km (101mi) WSW of Ijuin, Japan
  5. 748km (465mi) SSE of Seoul, South Korea
more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

M7.8 - 189km WNW of Chichi-shima, Japan

M7.8 - 189km WNW of Chichi-shima, Japan | Japan Tsunami | Scoop.it
Time
  1. 2015-05-30 11:23:02 (UTC)
  2. 2015-05-30 13:23:02 (UTC+02:00) in your timezone
  3. Times in other timezones
Nearby Cities
  1. 189km (117mi) WNW of Chichi-shima, Japan
  2. 771km (479mi) SSE of Shimoda, Japan
  3. 781km (485mi) SSE of Oyama, Japan
  4. 783km (487mi) SE of Shingu, Japan
  5. 874km (543mi) S of Tokyo, Japan
more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Earthquake measuring 8.5 magnitude shakes most of Japan

Earthquake measuring 8.5 magnitude shakes most of Japan | Japan Tsunami | Scoop.it
No reports of deaths or major damage after strong quake strikes deep beneath Earth’s surface off the Ogasawara islands

 

A powerful 8.5 magnitude earthquake struck near remote Japanese islands and shook most of the country on Saturday evening local time, although it occurred well beneath the earth’s surface and did not trigger a tsunami warning. Several people suffered non-life-threatening injuries, and there were no reports of deaths or major damage.

The quake struck off the Ogasawara islands at a depth of 370 miles (590 km), theJapan Meteorological Agency said.

The quake was powerful enough to rattle most of Japan, from the southern islands of Okinawa to Hokkaido in the north. It caused buildings to sway in Tokyo about 620 miles north of the Ogasawara islands and temporarily disrupted some train services in the city. About 400 houses in Saitama prefecture, just north of the capital, were without power, according to the Tokyo Electric Power Company.

On Sunday morning, a second earthquake of magnitude 6.4 struck off Japan’s Izu islands, which are north of the Ogasawara islands, the US Geological Survey said. It struck at a depth of eight miles with its epicenter 390 miles south-east of Tokyo.

The earthquake was not strong enough to generate a tsunami warning or close enough to the islands to cause any significant damage or injuries, said John Bellini, a geophysicist with the USGS in Golden, Colorado. He said it was considered a separate seismic event and not an aftershock to the magnitude 8.5 quake that had struck hours earlier.

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

M6.0 - 130km E of Miyako, Japan

M6.0 - 130km E of Miyako, Japan | Japan Tsunami | Scoop.it
Event Time
  1. 2015-02-21 10:13:54 (UTC)
  2. 2015-02-21 11:13:54 (UTC+01:00) in your timezone
  3. Times in other timezones
Nearby Cities
  1. 130km (81mi) E of Miyako, Japan
  2. 135km (84mi) ENE of Yamada, Japan
  3. 143km (89mi) ENE of Otsuchi, Japan
  4. 149km (93mi) ENE of Kamaishi, Japan
  5. 568km (353mi) NE of Tokyo, Japan
more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Japon: petit tsunami après un fort séisme

Japon: petit tsunami après un fort séisme | Japan Tsunami | Scoop.it

Comparée à celle du 11 mars 2011, la secousse ressentie n'a pas été très violente pour les résidents, car assez distante des côtes, mais elle a néanmoins été perçue dans un très large périmètre du nord et de l'est.



Karyn NISHIMURA-POUPEE
Agence France-Presse
Tokyo

Un petit tsunami s'est produit mardi dans le nord-est du Japon à la suite d'un violent séisme au large de l'archipel, les autorités ayant demandé à des milliers de personnes de quitter temporairement leur maison près des côtes.

Le tremblement de terre a été évalué un peu plus fort par l'Agence japonaise de météorologie, à 6,9, que par l'Institut américain de géophysique (USGS) qui l'a mesuré à 6,8.

Ordres ou recommandations d'évacuation ont temporairement été adressés à des résidents de la préfecture d'Iwate, celle où existait le risque de raz-de-marée.

Étaient notamment visées quelque 1000 personnes de la cité de Rikuzentakata, une des plus meurtries par le gigantesque tsunami de mars 2011.

Avant que l'avis ne soit levé dans la matinée, des véhicules officiels avaient circulé toutes sirènes hurlantes dans les rues des villes concernées pour prévenir les populations et dans certains cas ordonner d'«évacuer sur-le-champ».

«Attention, n'approchez pas des côtes, n'allez pas voir la situation et arrêtez toutes les tâches en cours le long du littoral», avait averti l'Agence de météo qui craignait un raz-de-marée d'une hauteur d'un mètre.

La première montée d'eau était redoutée à 08h30 locales, mais seulement une variation de 10 centimètres a été mesurée à 08h47 à Miyako et un peu plus tard de même niveau à Kuji, puis une deuxième plus importante (20 cm à 09h07) sur la côte de cette seconde ville.

La chaîne de télévision publique NHK avait immédiatement interrompu ses programmes pour relayer les messages des autorités, comme le précise sa mission d'intérêt général.

Une cellule de crise avait été ouverte au bureau du Premier ministre à Tokyo.

Mauvais souvenirs du 11 mars 2011 

Le tremblement de terre s'est produit au large du nord-est à 08h06 locales, à 210 kilomètres à l'est de la ville côtière de Miyako, son hypocentre se situant à une profondeur de 10 km.

«Il s'agit d'un séisme secondaire lié à celui de mars 2011», a expliqué un sismologue de l'Agence de météo lors d'une conférence de presse.

Comparée à celle du 11 mars 2011, la secousse ressentie n'a pas été très violente pour les résidents, car assez distante des côtes et de magnitude très inférieure (moins de 7 contre 9 en 2011), mais elle a néanmoins été perçue dans un très large périmètre du nord et de l'est, particulièrement dans toutes les préfectures touchées à l'époque, à savoir Iwate, Miyagi, Fukushima, Aomori, Akita, Hokkaido, Yamagata, Niigata, Ibaraki ou encore Tochigi.

Les gratte-ciel de Tokyo et de sa banlieue ont aussi tangué.

Aucun dégât ni blessé n'ont été rapportés.

Des lignes de train ont momentanément été interrompues.

Plusieurs centrales et autres installations nucléaires se trouvent dans la zone touchée par les trépidations, mais aucune anomalie n'a été signalée dans les heures suivant le séisme, selon les différentes compagnies d'électricité.

Le Japon est situé à la jonction de quatre plaques tectoniques et enregistre chaque année environ 20% des séismes les plus violents recensés sur la planète.

Les Japonais gardent en mémoire la catastrophe d'il y a près de quatre ans à l'origine d'un gigantesque tsunami sur la côte nord-est qui a entraîné le désastre nucléaire de Fukushima et fait directement plus de 18 000 morts (21 000 en comptant les personnes décédées ensuite à cause de conditions de vie très dégradées).

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

M6.7 - 83km ENE of Miyako, Japan

M6.7 - 83km ENE of Miyako, Japan | Japan Tsunami | Scoop.it
Event Time
  1. 2015-02-16 23:06:27 (UTC)
  2. 2015-02-17 00:06:27 (UTC+01:00) in your timezone
  3. Times in other timezones
Nearby Cities
  1. 83km (52mi) ENE of Miyako, Japan
  2. 90km (56mi) ENE of Yamada, Japan
  3. 99km (62mi) ENE of Otsuchi, Japan
  4. 106km (66mi) NE of Kamaishi, Japan
  5. 538km (334mi) NNE of Tokyo, Japan
more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

M6.2 - 16km NNE of Omachi, Japan 2014-11-22 13:08:18 UTC

M6.2 - 16km NNE of Omachi, Japan 2014-11-22 13:08:18 UTC | Japan Tsunami | Scoop.it
Event Time
  1. 2014-11-22 13:08:18 UTC
  2. 2014-11-22 22:08:18 UTC+09:00 at epicenter
  3. 2014-11-22 14:08:18 UTC+01:00 system time
 Location

36.640°N 137.911°E depth=10.0km (6.2mi)

 Nearby Cities
  1. 16km (10mi) NNE of Omachi, Japan
  2. 24km (15mi) W of Nagano-shi, Japan
  3. 33km (21mi) N of Hotaka, Japan
  4. 36km (22mi) W of Suzaka, Japan
  5. 191km (119mi) NW of Tokyo, Japan
more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Japon: deux forts séismes secouent Fukushima

Japon: deux forts séismes secouent Fukushima | Japan Tsunami | Scoop.it


La compagnie gérante du site atomique a cependant pour sa part indiqué après les deux séismes «ne pas avoir constaté de conséquences sur les équipements».

 

Deux séismes, l'un de magnitude 5, l'autre, de 5,2, se sont produits en moins d'une heure d'intervalle mercredi soir au large de la centrale accidentée Fukushima-Daiichi qui a été secouée, mais il n'y a pas de risque de tsunami, a annoncé l'agence nationale de météorologie japonaise.

Les deux tremblements de terre ont eu lieu au même endroit à une cinquantaine de kilomètres de profondeur, à 21 h 45 (8 h 45 à Montréal) et 22 h 31 (9 h 31, heure de Montréal). Un troisième, de magnitude 3,6, est survenu à 23 h (10 h à Montréal) un peu plus au sud.

«Ça secoue encore, impossible de dormir», a lancé sur Twitter un travailleur de la centrale qui se trouvait au moment du deuxième séisme à Iwaki, à une bonne vingtaine de kilomètres du complexe accidenté. Et le même, un vétéran de Fukushima-Daiichi, de souligner que «les séismes et les pluies sur la région inquiètent, risquant d'y fragiliser les sols».

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Japon : après les séismes, une bataille contre les glissements de terrain

Japon : après les séismes, une bataille contre les glissements de terrain | Japan Tsunami | Scoop.it

Les secouristes étaient engagés dimanche dans une course contre la montre face aux risques de nouveaux glissements de terrain après une série de séismes dans le sud-ouest du Japon, qui va recevoir l'aide de l'aviation américaine.

Le premier tremblement de terre survenu jeudi soir et le second, plus fort, qui avait frappé dans la nuit de vendredi à samedi, ont fait 42 morts, selon l'agence Jiji Press, et plusieurs personnes restaient portées disparues, avec la crainte qu'elles n'aient été enterrées vivantes sous les maisons qui se sont effondrées ou les éboulements.

Près de 1.000 personnes ont en outre été blessées, dont 184 grièvement.

Dans la belle région montagneuse de Minami-Aso, où des torrents de boue ont tout emporté sur leur passage, des dizaines de sauveteurs munis de pelles fouillaient les décombres, sous le soleil revenu après d'abondantes pluies qui font redouter d'autres drames.

"J'ai entendu un grondement juste après le séisme, puis quelques minutes plus tard de l'eau a envahi la maison", a raconté Yoko Heta, 38 ans. Son voisin est mort dans le drame avec son chien, tandis que sa femme demeurait introuvable.

- Renforts américains -

Dans la ville voisine de Mashiki, très peu des maisons traditionnelles en bois aux élégants toits de tuiles sont restées intactes. Les survivants tentaient dimanche de s'organiser.

"Je dors dans une voiture et, dans la journée, je reste sous cette tente", confie Seiya Takamori, un plombier de 52 ans, montrant son abri en bâches de plastique bleu. "Dans la région, nous savions tous qu'une faille active se trouvait sous la ville mais personne ne s'en inquiétait vraiment".

Masanori Masuda, 59 ans, qui a également bâti un logement de fortune, explique que beaucoup de maisons restées dans un état correct après le premier tremblement de terre ont reçu le coup de grâce avec le second.

Au total, plus de 110.000 personnes ont été évacuées, selon Jiji Press, dont 300 d'une zone proche d'un barrage qui menaçait de rompre.

"Je suis tellement heureux que nous soyons en vie. C'est tout ce qui compte", lâche Kenji Shiroshita, 48 ans, tout en faisant la queue pour recevoir un peu d'eau et de riz. "Je ne m'attendais pas au second séisme, j'ai été complètement pris au dépourvu".

Les deux très fortes secousses ont déclenché de gigantesques glissements de terrain qui ont englouti des habitations, des routes et des voies de chemin de fer et même réduit à un tas de décombres des bâtiments modernes.

Des images aériennes montraient le pont sur un grand axe routier tombé sur une chaussée en contrebas, ses piliers littéralement fauchés.

Le gouvernement a envoyé 25.000 soldats, pompiers, médecins et autres sauveteurs dans les régions affectées.

L'armée américaine a par ailleurs annoncé, dans un communiqué, "préparer un soutien aérien", en vertu de "l'alliance de longue date qui unit le Japon et les Etats-Unis".

Le ministre japonais de la Défense Gen Nakatani a précisé que les forces américaines commenceraient lundi leurs opérations de largage d'aide humanitaire dans les zones touchées par la catastrophe.

Près de 50.000 soldats américains sont basés au Japon.

- 400 répliques -

Plus de 400 répliques ont secoué ces derniers jours Kumamoto et d'autres points du centre de l'île de Kyushu, une région peu habituée aux tremblements de terre très fréquents dans d'autres parties de l'archipel nippon.

"Lorsque j'ai vu les images du désastre de Tohoku (le séisme de magnitude 9 en 2011 et le tsunami consécutif ayant provoqué la catastrophe nucléaire de Fukushima, dans le nord-est du Japon), j'avais l'impression de voir un film. Il faut vraiment le vivre pour se rendre compte à quel point il est terrifiant de se trouver dans un séisme", avoue M. Takamori.

Quelque 63.000 foyers étaient toujours privés d'électricité dimanche après-midi, selon la compagnie Kyushu Electric Power.

Aucune anomalie n'a été relevée dans la centrale nucléaire de Sendai (préfecture de Kagoshima) où se trouvent les deux seuls réacteurs du Japon en service, ni dans celles de Genkai et d'Ehime, également secouées, ont assuré les opérateurs.

Alors que plusieurs usines de la région étaient déjà à l'arrêt depuis vendredi (Honda, Sony), le géant automobile Toyota a annoncé dimanche la suspension par étapes d'une grande partie de la production de véhicules dans le pays à partir de lundi, "en raison d'une pénurie de pièces".

Situé à la jonction de quatre plaques tectoniques, l'archipel subit chaque année plus de 20% des séismes les plus forts recensés sur Terre. Les Japonais sont encore plus sensibles aux risques depuis la catastrophe de mars 2011, qui avait fait quelque 18.500 morts.

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

M7.0 - 1km WSW of Kumamoto-shi, Japan

M7.0 - 1km WSW of Kumamoto-shi, Japan | Japan Tsunami | Scoop.it
Time
  1. 2016-04-15 16:25:06 (UTC)
  2. 2016-04-15 18:25:06 (UTC+02:00) in your timezone
  3. Times in other timezones
Nearby Places
  • 1.0 km (0.6 mi) WSW of Kumamoto-shi, Japan
  • 12.0 km (7.5 mi) NNE of Uto, Japan
  • 13.0 km (8.1 mi) SSE of Ueki, Japan
  • 15.0 km (9.3 mi) NNE of Matsubase, Japan
  • 631.0 km (392.1 mi) SSE of Seoul, South Korea

 

Tectonic Summary

The April 15, 2016 M 7.0 earthquake north of Kumamoto, on the island of Kyushu in southwest Japan, occurred as the result of strike-slip faulting at shallow depth. Focal mechanisms for the earthquake indicate slip occurred on either a left-lateral fault striking to the northwest, or on a right-lateral fault striking northeast. While the earthquake occurred several hundred kilometers northwest of the Ryukyu Trench, where the Philippine Sea plate begins its northwestward subduction beneath Japan and the Eurasia plate, the shallow depth and faulting mechanism of this earthquake indicate it occurred on a crustal fault within the upper Eurasia plate. At the location of this event, the Philippine Sea plate converges with Eurasia towards the northwest at a velocity of 58 mm/yr.

The April 15, 2016, M 7.0 event (UTC 16:25:06) occurred one day after a series of foreshocks in the same region, which included M 6.2 and M 6.0 earthquakes. The April 14 events resulted in at least 9 fatalities and over 800 injuries.

In contrast to this recent sequence of shallow earthquakes, most seismicity in the Kyushu region is related to the subduction of the Philippine Sea plate at depth. Just thirteen M 5+ earthquakes have occurred at shallow depths (< 50 km) within 100 km of the April 2016 events over the preceding century. In January and April of 1975, two shallow events with magnitudes of M 5.8 and M 6.1 - 40 km and 65 km to the northwest of the April 2016 earthquake, respectively – caused injuries, but no known fatalities. A shallow M 6.6 earthquake in March 2005, just off the north coast of Kyushu and 110 km north of the April 2016 event, caused over 1000 injuries and at least one fatality.

Mapped faults in the region generally trend east-west or northeast-southwest, in agreement with the right-lateral plane of preliminary focal mechanisms, and the trend of early aftershocks. Since the April 14, M 6.2 event (12:26:36 UTC), 19 other shocks have been located, including the latest M 7.0 earthquake.

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

M6.0 - 56km SE of Shingu, Japan

M6.0 - 56km SE of Shingu, Japan | Japan Tsunami | Scoop.it

M6.0 - 56km SE of Shingu, Japan

 

Time
  1. 2016-04-01 02:39:07 (UTC)
  2. 2016-04-01 04:39:07 (UTC+02:00) in your timezone
  3. Times in other timezones
Nearby Cities
  1. 56km (35mi) SE of Shingu, Japan
  2. 79km (49mi) SSE of Owase, Japan
  3. 105km (65mi) ESE of Tanabe, Japan
  4. 125km (78mi) SSW of Ise, Japan
  5. 395km (245mi) SW of Tokyo, Japan

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

M6.2 - 74km NW of Rumoi, Japan

M6.2 - 74km NW of Rumoi, Japan | Japan Tsunami | Scoop.it
44.465°N 141.076°E depth=239.9 km (149.0 mi)
Time
  1. 2016-01-11 17:08:03 (UTC)
  2. 2016-01-11 18:08:03 (UTC+01:00) in your timezone
  3. Times in other timezones
Nearby Cities
  1. 74km (46mi) NW of Rumoi, Japan
  2. 110km (68mi) W of Nayoro, Japan
  3. 114km (71mi) NW of Fukagawa, Japan
  4. 115km (71mi) SSW of Wakkanai, Japan
  5. 981km (610mi) N of Tokyo, Japan
more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

M6.1 - 70km ENE of Mutsu, Japan

M6.1 - 70km ENE of Mutsu, Japan | Japan Tsunami | Scoop.it
Time
  1. 2015-06-08 06:01:08 (UTC)
  2. 2015-06-08 08:01:08 (UTC+02:00) in your timezone
  3. Times in other timezones
Nearby Cities
  1. 70km (43mi) ENE of Mutsu, Japan
  2. 94km (58mi) SSW of Shizunai, Japan
  3. 108km (67mi) ESE of Hakodate, Japan
  4. 108km (67mi) NNE of Misawa, Japan
  5. 678km (421mi) NNE of Tokyo, Japan
more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Un séisme de magnitute 7,8 au Japon

Un séisme de magnitute 7,8 au Japon | Japan Tsunami | Scoop.it

Une forte secousse a été ressentie samedi à Tokyo en raison d'un séisme de magnitude 7,8 à 874 kilomètres de la capitale japonaise, dans l'océan Pacifique, selon l'Institut américain de géophysique (USGS). Les bâtiments ont tremblé pendant environ une minute vers 20H30 (14H30 en Belgique), a constaté un journaliste de l'AFP. 

Le centre d'alerte aux tsunamis du Pacifique a estimé que le séisme était de magnitude 8,5 mais qu'il n'y avait pas de risque de tsunami. L'épicentre se trouvait à 676 kilomètres de profondeur, selon les dernières données de l'USGS. Les deux pistes de l'aéroport de Narita, le principal aéroport international de Tokyo, étaient temporairement fermées afin de permettre des inspections. 

La circulation du métro de la capitale ainsi que des trains a dû être interrompue. Il s'agit du deuxième séisme de la semaine à Tokyo. Lundi, un premier séisme avait secoué la région de la capitale sans faire de dégâts ou de victimes. Il avait atteint une magnitude de 5,6 selon l'agence de météorologie japonaise, et de 5,3 selon l'Institut américain de géophysique (USGS). Il n'y avait eu aucun risque de tsunami.



more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

M6.8 - 33km SE of Ofunato, Japan

M6.8 - 33km SE of Ofunato, Japan | Japan Tsunami | Scoop.it
Time
  1. 2015-05-12 21:12:58 (UTC)
  2. 2015-05-12 23:12:58 (UTC+02:00) in your timezone
  3. Times in other timezones
 Nearby Cities
  1. 33km (21mi) SE of Ofunato, Japan
  2. 42km (26mi) SSE of Kamaishi, Japan
  3. 52km (32mi) SSE of Otsuchi, Japan
  4. 63km (39mi) SE of Tono, Japan
  5. 412km (256mi) NNE of Tokyo, Japan
more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

M6.3 - 140km E of Miyako, Japan

M6.3 - 140km E of Miyako, Japan | Japan Tsunami | Scoop.it
Event Time
  1. 2015-02-20 04:25:24 (UTC)
  2. 2015-02-20 05:25:24 (UTC+01:00) in your timezone
  3. Times in other timezones
Nearby Cities
  1. 140km (87mi) E of Miyako, Japan
  2. 145km (90mi) ENE of Yamada, Japan
  3. 152km (94mi) ENE of Otsuchi, Japan
  4. 158km (98mi) ENE of Kamaishi, Japan
  5. 574km (357mi) NE of Tokyo, Japan
more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Petit tsunami après un puissant séisme

Petit tsunami après un puissant séisme | Japan Tsunami | Scoop.it

Les autorités ont demandé à des dizaines de milliers de personnes de quitter temporairement leur maison près des côtes.



Le tremblement de terre a été évalué un peu plus fort par l'Agence japonaise de météorologie, à 6,9, que par l'Institut américain de géophysique (USGS), qui l'a mesuré à 6,8. Ordres ou recommandations d'évacuation ont été adressés à plusieurs dizaines de milliers de résidents de la préfecture d'Iwate, celle où existe le risque de raz-de-marée. Étaient notamment visées quelque 1 000 personnes de la cité de Rikuzentakata, une des plus meurtries par le gigantesque tsunami de mars 2011.

Des véhicules officiels circulaient toutes sirènes hurlantes dans les rues des villes concernées pour prévenir les populations et dans certains cas ordonner «d'évacuer sur-le-champ». «Attention, n'approchez pas des côtes, n'allez pas voir la situation et arrêtez toutes les tâches en cours le long du littoral», a averti l'Agence de météo. Elle indique que le risque ne concerne pour l'heure que la province d'Iwate et que le raz-de-marée pourrait atteindre une hauteur d'un mètre, selon les estimations actuelles.

Pas de blessés

La première montée d'eau était redoutée à 08h30 locales, mais seulement une variation de 10 centimètres a été mesurée à 08h47 à Miyako et un peu plus tard de même niveau à Kujiko, puis une deuxième, plus importante (20 cm), sur la côte de cette seconde ville. «Toutefois, cela peut s'élever d'un seul coup», insistaient les commentateurs de la chaîne de télévision publique NHK. Cette dernière a immédiatement interrompu ses programmes pour relayer les messages des autorités, comme le précise sa mission d'intérêt général.

Le tremblement de terre s'est produit au large du nord-est à 08h06 locales, à 210 kilomètres à l'est de la ville côtière de Miyako, son hypocentre se situant à une profondeur de 10 km. «Il s'agit d'un séisme secondaire lié à celui de mars 2011», a expliqué un sismologue de l'Agence de météo lors d'une conférence de presse.

Comparée à celle du 11 mars 2011, la secousse ressentie n'a pas été très violente pour les résidents, car assez distante des côtes. Aucun dégât ni blessé n'ont été pour l'heure rapportés. Des lignes de train ont momentanément été interrompues.

(L'essentiel/AFP)

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Japon : fort séisme dans la région de Nagano

Japon : fort séisme dans la région de Nagano | Japan Tsunami | Scoop.it

D'une magnitude de 6,2, un fort tremblement de terre, l'un des plus importants de ces 100 dernières années, a frappé samedi soir la préfecture de Nagano, au  nord de l'archipel du Japon.


 Le séisme a provoqué notamment d'énormes dégâts à Hakuba, une station de ski où les habitations se sont effondrées. Une trentaine de personnes ont été ensevelies sous les décombres de maisons mais toutes ont été secourues, selon les agences japonaises.

Au total, 39 blessés, dont 7 graves, ont été recensés après le séisme, selon le gouvernement qui a mis en place une cellule de crise.

«Il s'agit d'un des plus importants séismes de ces 100 dernières années dans cette région en termes de magnitude, le précédent datant de 1987», a expliqué un sismologue de l'agence de météo lors d'une conférence de presse. Un système d'alerte précoce a prévenu les médias, organismes publics, entreprises et les particuliers équipés d'un téléphone mobile compatible quelques secondes avant que les trépidations ne soient ressenties. Plus de 20 répliques se sont produites ensuite dans la même zone mais aucun tsunami n'a été constaté.

Des coupures d'électricité ont touché 1.600 habitations et une partie du trafic ferroviaire a été interrompue mais le séisme n'a pas provoqué d'incidents dans les centrales nucléaires de la région.

Le Japon est situé à la jonction de quatre plaques tectoniques et enregistre chaque année environ 20% des séismes les plus violents recensés sur la planète. Les Japonais gardent en mémoire le terrible tremblement de terre du 11 mars 2011 à l'origine d'un gigantesque tsunami sur la côte nord-est, qui a fait plus de 18.000 morts et entraîné la catastrophe nucléaire de Fukushima.

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

M6.3 - 154km ENE of Hachinohe, Japan 2014-10-11 02:35:46 UTC

M6.3 - 154km ENE of Hachinohe, Japan 2014-10-11 02:35:46 UTC | Japan Tsunami | Scoop.it
Event Time
  1. 2014-10-11 02:35:46 UTC
  2. 2014-10-11 12:35:46 UTC+10:00 at epicenter
  3. 2014-10-11 04:35:46 UTC+02:00 system time
 Location

40.986°N 143.216°E depth=13.5km (8.4mi)

 Nearby Cities
  1. 154km (96mi) ENE of Hachinohe, Japan
  2. 160km (99mi) ENE of Misawa, Japan
  3. 165km (103mi) SSE of Shizunai, Japan
  4. 171km (106mi) E of Mutsu, Japan
  5. 663km (412mi) NNE of Tokyo, Japan
more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Japon: petit tsunami après un fort séisme près de Fukushima

Japon: petit tsunami après un fort séisme près de Fukushima | Japan Tsunami | Scoop.it

Un petit tsunami s'est produit dans la nuit de vendredi à samedi dans le nord-est du Japon après un violent séisme au large de la centrale nucléaire accidentée de Fukushima.

Une première montée des eaux de 20 cm a été mesurée moins d'une heure après les secousses à Ishinomaki, la ville côtière la plus meurtrie par le gigantesque tsunami de mars 2011. Des vagues de quelques centimètres ont touché ensuite divers autres points des préfectures de Miyagi, Iwate et Fukushima.

La mise en garde a cependant été levée un peu moins de deux heures après avoir été émise.

Une forte secousse de magnitude 6,8, suivie de plusieurs répliques, s'était produite samedi vers 04H20 locales (vendredi 19H20 GMT) en face des côtes de Fukushima à une profondeur de 10 km, selon l'agence de météorologie nationale.

Par précaution, un conseil d'évacuation avait immédiatement été donné aux habitants de localités de la préfecture d'Iwate au nord.

L'alarme des téléphones portables de journalistes de l'AFP avait retenti une trentaine de secondes avant le tremblement de terre pour prévenir de sa probable survenue, grâce à un système de détection précoce et d'informations de l'agence de météorologie.

Peu après, les secousses étaient confirmées par l'agence météo et immédiatement apparaissaient les premiers témoignages sur Twitter, dont celui d'un travailleur de Fukushima qui a écrit "incroyable séisme".

Selon la chaîne de télévision NHK, au moins trois personnes âgées de la préfecture de Fukushima ont fait une mauvaise chute durant les secousses et se sont blessées.

Quelques minutes après le séisme, la compagnie Tepco gérant les deux centrales nucléaires de Fukushima (Fukushima Daiichi et Daini) a indiqué qu'"aucune anomalie nouvelle n'avait été rapportée dans l'immédiat dans les installations", ce qu'elle a confirmé par la suite.

Elle avait rapidement ordonné aux travailleurs du site de quitter la zone côtière mais, finalement, le niveau de l'eau n'a augmenté ponctuellement que de 30 cm environ dans le port de la centrale, a-t-elle ajouté.

Les opérateurs d'autres sites atomiques voisins, également à l'arrêt, se sont voulus tout aussi rassurants.

La chaîne de télévision publique NHK avait immédiatement interrompu ses programmes pour transmettre les informations, comme le veut sa mission d'intérêt général.

"N'approchez surtout pas des côtes, n'allez pas voir comment est le niveau de la mer", répétait sans arrêt le présentateur, tandis qu'était en permanence affichée en bas de l'écran la carte du Japon, sur laquelle la côte menacée par une brusque montée des eaux clignotait en jaune.

- Séisme et tsunami, le scénario redouté -

Cette mise en garde a frappé une partie de la région dévastée par le gigantesque tsunami du 11 mars 2011 qui avait fait directement plus de 18.000 morts.

Le tremblement de terre de samedi est survenu alors que l'autorité de régulation nucléaire a justement souhaité cette semaine que la compagnie Tokyo Electric Power (Tepco) prenne desmesures supplémentaires dans la centrale accidentée Fukushima Daiichi face au risque permanent de nouvelle catastrophe.

De son côté, Tepco a affirmé depuis des mois déjà que les installations étaient capables de résister à un fort séisme et que des dispositions avaient été prises face au risque de tsunami.

Toutefois, tout le monde se demande ce qu'il adviendrait de l'eau ultra-contaminée dont regorgent les sous-sols du site si la mer arrivait jusque-là. La même question se pose pour le millier de réservoirs qui stockent des centaines de milliers de mètres cubes d'eau radioactive. Sans compter les tuyauteries, les câbles et autres équipements qui jonchent le terrain autour des bâtiments des réacteurs.

Ce séisme a ravivé les craintes, après que le Japon a été victime cette semaine d'un puissant typhon et d'intempéries qui ont fait sept morts et plus de 60 blessés, endommageant ou détruisant des centaines de maisons et fragilisant de nombreuses zones désormais menacées de glissements de terrains.

Cette série d'événements imparables rappelle que l'archipel nippon est à la merci de tous les grands types de catastrophes naturelles.

Il subit chaque année 20% des séismes les plus violents enregistrés sur Terre.

more...
No comment yet.