« Infobésité » : plus une question de qualité que de volume ? | #ITyPa Mon espace d'apprentissage | Scoop.it

"L’infobésité (buzzword s’il en est) n’est pas un concept nouveau, mais devient ces derniers temps une sorte de marronnier : trop d’informations, trop de mails, trop de données…

 

Les infoGrasPhies sont-elles les Big Macs du web ?

L’infographie est comme un plat préparé, on ne garde que le gras de l’information (ce qui donne la sensation de se nourrir), et on rajoute des additifs visuels pour lui donner plus de goût.

 

Face à la tentation du vite lu, vite digéré, il est difficile parfois de ne pas craquer. Au risque de devenir « infobèse », pas parce que l’on a ingurgité trop d’informations, mais par ce que l’on a consommé de la « mauvaise » information

 

La problématique de la surcharge ne doit pas s’expliquer seulement par le volume d’informations, mais bien par la manière de le traiter."


Via Veille digitale