Intervalles
62.7K views | +9 today
Follow
Intervalles
Transit de scoops bruts cueillis "au vol", vers mes autres sites Scoop.it (Chroniques des DDH, Merveilles, etc...)
Curated by Alcofribas
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by Alcofribas from Les médias face à leur destin
Scoop.it!

USA > Politico, un site sachant imprimer

USA > Politico, un site sachant imprimer | Intervalles | Scoop.it

Jeudi 10 février 2011, 11h. Dans les locaux de Politico, à Washington D.C., la rédaction paraît calme. En fait, ses journalistes cravatés sont à la fois au four et au moulin. Les uns couvrent simultanément sur le site, sur les réseaux sociaux, et via une newsletter, un «breaking news» annonçant que le sénateur de l’Arizona, John Kyl, ne se représentera pas pour un prochain mandat, ouvrant la voie aux spéculations sur le nom de son successeur.

Les autres lancent ce jour-même un site annexe, Pro Politico, «notre première expérience de payant» sur «les politiques de santé, de technologie, et d’énergie», annonce Bill Nichols, le directeur de la rédaction. Pour alimenter ce site, 40 personnes ont été recrutées. Cible visée: un public «habitué à payer des informations spécifiques», comme les juristes et les lobbyistes, présents en nombre à Capitol Hill, le quartier résidentiel près du Capitole...

 

 


Via Béatrice D.
more...
Béatrice D.'s curator insight, September 30, 2013 7:45 AM

Au lancement de Politico, «nous étions une petite cinquantaine dans la rédaction, maintenant nous sommes près de 200», rappelle Bill Nichols. «Dès le début, nous avons fait attention à ne pas installer deux rédactions, l’une qui travaillerait pour le Web, et l’autre pour le print. Avoir deux catégories de personnel, c’est une idée désormais obsolète aux Etats-Unis, car ce n’est économiquement pas viable».

Politico n’est pas un pure player. «Politico, c’est un site qui a un journal, pas l’inverse», dit Bill Nichols.

Rescooped by Alcofribas from Tunisie
Scoop.it!

Grève réussie des médias en Tunisie : la classe politique se mobilise pour la liberté d’expression

Grève réussie des médias en Tunisie : la classe politique se mobilise pour la liberté d’expression | Intervalles | Scoop.it

La grève lancée par le Syndicat des journalistes tunisiens a été largement suivie. La majorité des rédactions s’y sont ralliées. Seules les chaînes TV et les sites proches d’Ennahdha n’ont pas suivi le mot d’ordre.
La réussite de la grève des médias a été facilitée par le ralliement des patrons des entreprises au mouvement. Le président de l’Association des directeurs de journaux, Taïeb Zahar, était sur la tribune aux côtés de la présidente du Syndicat des journalistes, Nejiba Hamrouni, lors du lancement de ce mot d’ordre, qui vise à tirer la sonnette d’alarme contre les tentatives du pouvoir exécutif de «reprendre» la mainmise sur les médias...


Via El Watan Documentation, Amel_B
more...
No comment yet.