Grain's Créateur de connaissances
87 views | +0 today
Follow
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Severine Charlon
Scoop.it!

Et si on changeait de méthode en 2017 pour co-concevoir le plan de formation ?

Et si on changeait de méthode en 2017 pour co-concevoir le plan de formation ? | Grain's Créateur de connaissances | Scoop.it
Atelier en mode virtuel – Mercredi 7 Décembre 2016 – 11h00

L’agence Grain’s Créateur de connaissances propose aux organisations de co-concevoir des plans de formation en employant une nouvelle méthode de travail appelée SCAMPER. 

Nous proposons aux organisations intéressées, un atelier en mode virtuel, pour découvrir cette surprenante méthode et ses domaines d’application.

Pour suivre en direct la webconférence sur notre site : 
more...
No comment yet.
Scooped by Severine Charlon
Scoop.it!

Publications | Grain's

Publications | Grain's | Grain's Créateur de connaissances | Scoop.it
Actus Blog L’agence Grain’s Créateur de connaissances publie des articles et des livres blancs sur l’innovation pédagogique et l’apprentissage permanent
more...
No comment yet.
Scooped by Severine Charlon
Scoop.it!

Publications | Grain's

Publications | Grain's | Grain's Créateur de connaissances | Scoop.it
Progresser vers l’organisation apprenante

Nouveau concept, nouvelle approche de l’organisation du travail, ce tout nouveau livre blanc explique tout le potentiel des organisations évoluant vers l’apprentissage permanent de leurs collaborateurs. Chaque situation de travail devient une opportunité pour apprendre… Comme la lecture de ce nouveau livre blanc…
more...
No comment yet.
Scooped by Severine Charlon
Scoop.it!

L'économie de la connaissance : Comment en tirer profit ?

more...
No comment yet.
Scooped by Severine Charlon
Scoop.it!

Grain's - Créateur de connaissances: Publication d'un premier livre blanc sur le Design Learning

Grain's - Créateur de connaissances: Publication d'un premier livre blanc sur le Design Learning | Grain's Créateur de connaissances | Scoop.it
more...
No comment yet.
Scooped by Severine Charlon
Scoop.it!

De l'expertise internationale à la facilitation internationale

De l'expertise internationale à la facilitation internationale | Grain's Créateur de connaissances | Scoop.it
En faveur d'un rôle de facilitateur...  en mission au sein d'un projet de développement et/ou coopération internationale-Je travaille dans un environnement multiculturel depuis plusieurs années (3ème cycle à Budapest, stage de fin d'études aux Nations-Unies, première expérience professionnelle au sein d'une mission économique à Budapest, première mission d'expertise économique sur un théâtre d'opération en Afghanistan). Chaque expérience a été vécue comme si je faisais un tour du monde.

Quand vous travaillez dans un environnement international, vous évoluez dans des univers professionnels uniques, animés par des communautés d'individus issues de cultures différentes, disposant de compétences multiples et de méthodes de travail propres à leurs histoires. Ce qui est le plus étonnant dans un univers professionnel international, c'est la notion de compétence... Vous ne parlez peut-être pas le même langage (maternel) et pourtant vous détenez les mêmes compétences (= vous savez faire)...

Mon métier consiste à faciliter la création et le développement de projets portant sur la gestion de la connaissance dans les entreprises et à apporter un appui en formation professionnelle auprès d'institutions publiques ou privées.

Selon mon expérience dans la gestion de projets, les changements et les résultats ne sont pas le fait d'un seul expert ou d'un seul programme. Le travail mené dans le cadre d'un projet de coopération ou de développement consiste à réaliser des actions à petite ou moyenne échelle en partenariat avec les principaux bénéficiaires, qui eux travaillent en continu et depuis plusieurs années dans ces structures.. On oublie parfois que des hommes et des femmes avancent au quotidien, à leur rythme, dans leur métier et dans leurs structures...  On oublie aussi que les actions réalisées interviennent dans un environnement évoluant tous les jours et après des actions menées précédemment (locales ou internationales)...  J'utilise très régulièrement le verbe "faciliter" pour expliquer mes méthodes d'intervention sur ce que je réalise quotidiennement.  Quand j'emploie le terme "faciliter" cela signifie que dans tous mes projets (ou actions), mes interventions sont organisées pour participer à la réussite de ce qui est mené, de favoriser la collaboration entre les parties prenantes,de mettre en oeuvre des actions pour que celles-ci répondent à un besoin identifié par les parties prenantes, de favoriser des méthodologies de travail basées sur le participatif et de créer un système pérenne autour des actions mises en oeuvre, pour que celles-ci se renouvellent sans une intervention externe, et ceci pour assurer la pérennité des actions mises en oeuvre dans le cadre du projet.  Wikipédia définit la Facilitation comme un ensemble de fonctions dynamiques qui sont exécutées avant, pendant et après une rencontre pour aider un groupe à atteindre ses objectifs. 

En français, "faciliter" signifie "faire quelque chose facile ou plus facile à quelqu'un". En anglais, faciliter signifie  : simplifier, rendre possible, soulager, ouvrir la voie. Les anglais emploient plus facilement ce verbe, notamment en pédagogie.  L'idée est d'apprendre par soi-même dans tout ce qui mené.Plusieurs synonymes existent pour définir le terme de faciliter et j'aimerais illustrer ma propre conception de ce que peut être le rôle d'un facilitateur / expert en mission sur un projet de développement /coopération internationale en m'appuyant sur ses synonymes.

Selon ma propre expérience, faciliter au sein d'un projet de coopération internationale est : 

Éclairer : Un projet répond normalement à une problématique identifiée. Le rôle d'un facilitateur permet d'analyser les problèmes sous un autre angle et une autre grille de lecture, et de proposer des solutions alternatives qui seront sélectionnées et choisies par les parties prenantes pour permettre de répondre aux problématiques. 
Aider: Un facilitateur en mission d'expertise est à mon sens en charge de collaborer avec les acteurs du projet pour accompagner les structures à résoudre des problématiques. Aider renvoie à la notion de participer aux "efforts" des parties prenantes dans ce qu'elles font et de faciliter leur action, en leur apportant des éléments pour résoudre la problématique.
 Apporter: Le facilitateur est celui qui apporte son concours, son savoir- faire, son expérience, son réseau, pour permettre aux parties prenantes des programmes de réaliser les actions à conduire. L'équilibre consiste à ne pas "produire" à la place de...

Ouvrir:  Le dialogue avec les parties prenantes pour favoriser les échanges entre eux et avec de nouveaux partenaires. Le facilitateur recherche à identifier les expertises des uns et des autres et cherche à travers son action à dresser des liens pour développer la collaboration entre les tiers où chaque partenaire ou bénéficiaire participe par son savoir faire, au développement des actions visées par le projet.

Préparer: L'avenir dans les actions qui sont mises en oeuvre. Posons-nous la question "comment favoriser l'appropriation de telle ou telle action" pour permettre aux parties prenantes de poursuivre sans l'intervention d'un tiers. Le facilitateur organise ses activités en intégrant l'apprentissage par soi-même. L'objectif est d'expliquer ce qui est mené et de partir de l'existant pour progresser ensemble. Seconder : Le facilitateur ne recherche pas à "faire-valoir" son expertise au sein du projet et vis-à-vis des parties prenantes. Son positionnement consiste à valoriser ce qui est mené par les parties prenantes. Une action menée est très souvent le résultat d'une collaboration d'acteurs disposant de compétences diverses. Selon vous, comment avez-vous réalisé telle action et à quel niveau se situe votre intervention dans telle action ?

Servir : Les objectifs de l'action ou du projet... Le facilitateur est au service d'une mission, laquelle est guidée par un intérêt général et par un cadre de mission.

Simplifier : Le facilitateur est en charge d'expliquer ce qui peut être complexe ou ce qui est inconnu. Son rôle est de permettre un apprentissage par les acteurs du projet. 

Le facilitateur est en mesure de "réguler" sa propre action et d'analyser son intervention au sein du projet. 

Exemple d'une mission de facilitation : 

Une de mes dernières missions s'est déroulée en 2007 -2008 en Afghanistan. L'objectif de ma mission était d'identifier des opportunités de développement économique dans plusieurs secteurs (semences agricoles, micro-centrales électriques, production de fruits secs, etc) en travaillant en étroite collaborations avec les autorités afghanes. Une seconde mission a été menée sur l'identification, la valorisation de TPE françaises et la création d'un réseau en Afghanistan.  Après quatre mois d'investigations et de rencontres, mon rôle a consisté à créer des liens au sein du réseau de TPE et PME et de favoriser des rencontres entre acteurs n'ayant pas naturellement  l'habitude de se "côtoyer", ni de travailler.  Un travail important a été mené par la suite pour animer dans un temps imparti, ce réseau,  et favoriser les contacts entre les acteurs économiques privés, les autorités afghanes et les bailleurs de fond. Cette mission aura servi à identifier de nouveaux projets économiques répondant aux besoins de la population et mettre en relation des acteurs locaux désireux de trouver de nouveaux financements internationaux, et de créer des opportunités entre certains acteurs. 

Aujourd'hui, j'entretiens les contacts rencontrés en Afghanistan et plusieurs années après, des mises en relation sont encore organisées ...

Ce que je retiendrais de cette mission... Même quand un pays est en guerre, la vie continue malgré tout ... Les marchés s'organisent tous les jours, les restaurants continuent de servir leurs clients, les récoltes sont produites, les artisans continuent de travailler.. En qualité de facilitateur international, observer la vie quotidienne... permet de faire fuir les "A priori" et de pouvoir travailler en comprenant le contexte et l'environnement. Les "A priori" fixent des limites et ces limites ne sont peut-être pas forcément  celles de vos interlocuteurs... 
Severine Charlon's insight:

http://grain-s.blogspot.fr/2015/07/de-lexpertise-internationale-la.html

more...
No comment yet.
Scooped by Severine Charlon
Scoop.it!

Séverine Charlon - Les Nouvelles Organisations

Séverine Charlon - Les Nouvelles Organisations | Grain's Créateur de connaissances | Scoop.it
Dirigeante du cabinet Interface et Formation, Spécialisé dans les stratégies de formation et dans la communication numérique Administratice de l’association AFECTI (Association Fédérative des Expert et Consultants de la Coopération Technique Internationale Principales activités : Assistance à maîtrise d’ouvrage et maîtrise d’oeuvre sur des projets d’innovation en formation Appui aux institutions et centres de formation sur …
more...
No comment yet.
Scooped by Severine Charlon
Scoop.it!

Webinaire Formateur 2.0

Webinaire Formateur 2.0 | Grain's Créateur de connaissances | Scoop.it

http://interface35.blogspot.fr/2015/04/webinaire-de-presentation-du-programme.html

Severine Charlon's insight:
Avec le développement d’internet et du web 2.0, le métier de formateur a fortement évolué ces dix dernières années. Evoluer vers le numérique nécessite d’intégrer de nouveaux paramètres dans l'exercice du métier de formateur. Le formateur s'interroge aujourd'hui sur « comment faire »? Désormais,  le format de la formation évolue vers de nouveaux modèles très répandus en formation initiale et continue appelés «E-Learning », « MOOC », « Serious game », « social learning »et tous se focalisent sur le principe de « centrer l’apprentissage sur l'apprenant ». Au-delà du format, l’espace et le temps en formation est remis en question ce qui impacte également directement les règles de construction d’une « séquence de formation » et « comment la mettre en œuvre ». Pour l’apprenant, le contexte évolue aussi. Il dispose également d’une masse d’informations pour apprendre en autonomie. Faut-il aussi que celui –ci sache "Comment apprendre à apprendre à l’ère numérique ». 

Outre la capacité à utiliser les outils, du web 2.0, le formateur devra adapter son organisation, sa pédagogie et ses méthodes pour "créer un univers d'apprentissage" prenant en compte dorénavant l'avant formation, le pendant et l'après formation. Car la formation n’est –elle pas de « mettre à la mise à disposition de l'apprenant des occasions d'apprendre » (Brown et Atkins, 1988).

more...
No comment yet.
Scooped by Severine Charlon
Scoop.it!

La réforme de la formation professionnelle et les formations numériques ?

La réforme de la formation professionnelle et les formations numériques ? | Grain's Créateur de connaissances | Scoop.it
Severine Charlon's insight:

http://interface35.blogspot.fr/2015/03/reforme-de-la-formation-professionnelle_10.html

more...
No comment yet.
Scooped by Severine Charlon
Scoop.it!

Stratégies de formation et culture numérique: Scénarisation pédagogique associant le web 2.0

Stratégies de formation et culture numérique: Scénarisation pédagogique associant le web 2.0 | Grain's Créateur de connaissances | Scoop.it
Severine Charlon's insight:

Une formation a des objectifs d'apprentissage ciblés sur un métier. Seulement, la formation en E Learning implique de proposer une pédagogie nouvelle et permettant de développer des compétences numériques. 

more...
No comment yet.
Scooped by Severine Charlon
Scoop.it!

Repenser le modèle économique d'un centre de formation avec le numérique

Repenser le modèle économique d'un centre de formation avec le numérique | Grain's Créateur de connaissances | Scoop.it

http://interface35.blogspot.fr/2015/01/repenser-le-modele-economique-dun.html

Severine Charlon's insight:

Présentation en 1 clic sur Haikudeck ! https://www.haikudeck.com/repenser-son-modle-conomique--travers-son-modle-pdagogique-uncategorized-presentation-5Er6PTTNB5

more...
No comment yet.
Rescooped by Severine Charlon from Grain's Créateur de connaissances
Scoop.it!

Le E Learning et les professionnels de l'Hôtellerie de plein air

Le E Learning et les professionnels de l'Hôtellerie de plein air | Grain's Créateur de connaissances | Scoop.it

http://youtu.be/iuWCzcalHuU

more...
No comment yet.
Rescooped by Severine Charlon from Les outils du Web 2.0
Scoop.it!

Cliqmeet. La vidéoconférence facile - Les Outils Collaboratifs

Cliqmeet. La vidéoconférence facile - Les Outils Collaboratifs | Grain's Créateur de connaissances | Scoop.it

Cliqmeet est un outil collaboratif qui permet d’organiser facilement vidéoconférences et webinars en ligne. Cliqmeet est la solution idéale pour faire une présentation en ligne devant un ou plusieurs participants. Jusqu’a 250 participants pour être très précis.


Via Fidel NAVAMUEL
more...
Fidel NAVAMUEL's curator insight, November 24, 2014 1:42 AM

Une solution complète plutôt bien pensée pour toute personne souhaitant proposer des cours ou des webinars en ligne

Scooped by Severine Charlon
Scoop.it!

Learning by doing : Matinales du numérique avec le CNFPT | Grain's

Learning by doing : Matinales du numérique avec le CNFPT | Grain's | Grain's Créateur de connaissances | Scoop.it
L'agence Grain's Créateur de connaissances a été sollicitée en 2016 pour accompagner la Délégation Régionale du CNFPT de Languedoc Roussillon à progresser dans
more...
No comment yet.
Scooped by Severine Charlon
Scoop.it!

Le Groupe Cybèle Vacances, une organisation apprenante pas comme les autres...

Le Groupe Cybèle Vacances, une organisation apprenante pas comme les autres... | Grain's Créateur de connaissances | Scoop.it
more...
No comment yet.
Scooped by Severine Charlon
Scoop.it!

Grain's - Créateur de connaissances: L'économie de la connaissance : Comment en tirer profit ?

Grain's - Créateur de connaissances: L'économie de la connaissance : Comment en tirer profit ? | Grain's Créateur de connaissances | Scoop.it
Publication d'un nouvel article dans Décisions HPA - Mars 2016 L'article est aussi consultable en ligne à cette adresse : Ici
more...
No comment yet.
Scooped by Severine Charlon
Scoop.it!

Grain's - Créateur de connaissances: CREEZ LA FORMATION POUR VOS (FUTURS) COLLABORATEURS Magazine Décisions HPA Novembre 2015

Grain's - Créateur de connaissances: CREEZ LA FORMATION POUR VOS (FUTURS) COLLABORATEURS Magazine Décisions HPA Novembre 2015 | Grain's Créateur de connaissances | Scoop.it
more...
No comment yet.
Scooped by Severine Charlon
Scoop.it!

Grain's - Créateur de connaissances: Imaginer et concevoir de nouvelles méthodes pédagogiques dans un référentiel de formation

Grain's - Créateur de connaissances: Imaginer et concevoir de nouvelles méthodes pédagogiques dans un référentiel de formation | Grain's Créateur de connaissances | Scoop.it
Severine Charlon's insight:

Lors de la conception du référentiel de formation, j'ai développé de nouvelles méthodes pédagogiques et créé de nouveaux outils à destination des formateurs. 

L'objectif de cette démarche est d'accompagner les équipes pédagogiques lors de leurs interventions, en prenant en compte les méthodes d'apprentissage de leurs apprenants, leurs besoins réels de formation et l'animation pédagogique.

Pour ceux et celles qui évoluent dans le secteur de la formation professionnelle, les méthodes pédagogiques sont devenues une activité complexe à gérer lors de la mise en oeuvre d'une action de formation. Les programmes de formation continue se concentrent davantage sur le contenu et un peu moins sur les "méthodes pédagogiques", habituellement résumées en des termes comme "Présentation", "exercices", "débats" etc... 

Et, ce qui pouvait être considéré auparavant comme "secondaire" (en théorie), se révèle prioritaire au moment de la commande, de la réalisation de l'action de formation et lors des bilans. 

more...
No comment yet.
Scooped by Severine Charlon
Scoop.it!

Grain's - Créateur de connaissances: Dernières tendances en matière d'évaluation

Grain's - Créateur de connaissances: Dernières tendances en matière d'évaluation | Grain's Créateur de connaissances | Scoop.it
La culture de l’évaluation est une démarche récente (décret n°98-1048 du 18 novembre 1998 relatif à l’évaluation des politiques publiques) ayant pour objet d’apprécier l’efficacité de cette politique en comparant ses résultats aux objectifs assignés et aux moyens mis en œuvre. 

 


Les dispositifs se développent bien de plus en plus au sein de la sphère publique et auprès des administrations commanditaires toujours référées aux logiques du contrôle, de l’inspection ou de l’audit : ainsi les appels d’offres et appels à projets, dans un contexte de gestion accrue, prennent-ils le pas vers une culture de l’évaluation, de son éthique et de ses méthodes.
Une évaluation est couramment définie comme un jugement de valeur partagé sur une politique publique. La littérature s'accorde en effet à identifier trois composantes à une évaluation : un processus qui vise à délimiter et obtenir des informations sur la valeur d'une action ; un produit qui est le jugement de valeur et un usage de ce produit pour modifier l'action par des décisions. L'évaluation de programme est un processus de production d'un jugement de valeur pour conduire une action par des décisions. 
Dans le secteur de la formation, l'évaluation est utilisée depuis quelques années à la fin des programmes de formation continue. Ils sont régulièrement associés à des bilans. Très peu utilisée dans la sphère "formation initiale", j'ai testé l'évaluation d'un programme de formation supérieure avec des jeunes achevant leur troisième année d'une Ecole de Commerce. J'avoue que cette démarche a étonné à la fois les étudiants et elle a également bousculé les pratiques internes !Les résultats d'une évaluation en formation ne sont pas forcément utilisés comme des indicateurs pour améliorer les  processus pédagogiques. Les opérateurs les utilisent car il s'agit d'une exigence de la part des commanditaires ou des financeurs.  Pourtant aux Etats-Unis,  les pratiques d'évaluation appelées "assessment" dans le secteur de l'éducation ne sont  pas récentes.  Elles se développent depuis le XIXe,  pour mesurer d'abord l'efficacité des étudiants puis du système éducatif. Et quand on expérimente l'évaluation en formation, on ne revient jamais en arrière...











Les 18 et 19 juin, la Société Française d'Evaluation (association référente en Evaluation)  a organisé deux journées d'études et de conférences sur l'évaluation. Les thèmes étaient variés et conçus pour répondre aux préoccupations de chacun. - Un parcours décideur s’adresse aux élus, directeurs généraux, directeurs. Les thèmes abordés le sont sous un angle stratégique et politique.-- Un parcours initiation permet à toute personne en quête de connaissances sur l’évaluation des politiques publiques, ou désireuse d’acquérir une compétence en la matière, de participer activement aux débats maisaussi aux temps de réflexion collective.- Un parcours praticien a pour objectif de répondre aux besoins de montée en compétences de la communauté des évaluateurs. Des formations leur sont ainsi proposées ainsi que des séquences sous d’autres formats.
Praticienne de l'évaluation, et tentée pour en savoir plus sur les tendances à venir dans l'évaluation, je me suis orientée vers des ateliers tels que "l'évaluation et la prospective" et l'évaluation participative. Compte tenu de ma culture "formation" et "numérique", je partage avec vous mes observations sur l'évolution des pratiques d'évaluation. 
Quand vous évoluez au sein de la SFE vous observez que l'évaluation reste une discipline de la sphère publique. La sphère privée représentée sur le salon et à travers les séminaires est constituée principalement par des cabinets conseil spécialisés ou non dans l'évaluation. Adhérente depuis près d'une année au sein de la SFE, je suis souvent vue comme une prestataire et une praticienne au service de la sphère publique. Peut-être que les choses évolueront pour intégrer également la sphère privée comme un acteur à part entière... 
Les objets évalués et étudiés restent des programmes ou des actions de politiques publiques. Certaines tendances font apparaître que les objets de l'évaluation évolueront car les thèmes évalués évoluent dans leur définition et dans leur format. Prenons l'exemple du territoire, sujet complexe faisant l'objet de nombreuses évaluations en politique publique, il est aujourd'hui considéré comme un système (ce sont les acteurs qui font le territoire). Un des exercices les plus difficiles dans un processus d'évaluation est d'identifier ce qui doit être évalué et par qui.. Et dans le cas présent, le territoire comme système implique donc de bien identifier l'ensemble des parties prenantes agissant au sein du territoire. A mon niveau,, une première tendance observée sera en lien avec les objets qui deviendront de plus en plus complexes à déterminer. Identifier les parties prenantes deviendra donc également un exercice nouveau... 

 













Pour poursuivre sur l'exercice de l'évaluation, les méthodologies et les process évoluent trés rapidement et portent aujourd'hui de plus en plus sur le participatif. Qu'est ce ce que cela signifie ? La SFE a développe plusieurs séminaires à ce sujet et je vous invite à consulter ces ressources si vous souhaitez faire évoluer vos pratiques dans ce domaine. (Ressources disponibles ici)L'évaluation participative associe tous les participants à la définition commune des enjeux, problèmes et questions sur lesquels se basera ensuite l’analyse, la validation de la méthodologie, puis l’interprétation des données (B. Perret, 1998). Le degré de participation est bien entendu dépendant des budgets affectés aux dispositifs d'évaluation...
Si je devais faire un parallèle avec la sphère de l'expertise internationale, qui développe également l'évaluation des programmes de coopération et le domaine de la formation professionnelle, il existe aujourd'hui des mouvements appelés "Constructivisme" (unebonne évaluation doit intégrer une grande diversité de points de vue, et non ceux des seuls évaluateur et commanditaire) qui influent sur les process et les méthodologies notamment dans le domaine de la formation. La coopération internationale en tant que secteur d'activité économique et la formation évolueront de plus en plus en associant l'ensemble des parties prenantes dans la construction et le développement des projets, qu'il soient dans le domaine de la coopération ou de l'éducation et de la formation. 

Une autre tendance observée est celle du suivi de l'évaluation et celui de l'appropriation. Des praticiens notamment la sphère privée prestataire dans les dispositifs d'évaluation, observent depuis peu le développement d'une nouvelle démarche post-Evaluation menée par quelques collectivités territoriales. Des conclusions et des recommandations ont été validées à la fin des dispositifs d'évaluation et font l'objet (encore timidement) d'un suivi soit en interne soit par des prestataires. 






Ces dispositifs peuvent prendre la figure de nouvelles évaluations sur la mise en place de nouvelles actions, soit sur d'une évaluation, à mon sens sur des formats plus courts appelés aujourd'hui"rapides et efficaces". Ne pas confondre avec des techniques appelées "Rapid Assessment" qui sont généralement utilisées dans des contextes internationaux humanitaires et d'urgences. Seulement les méthodologies transposées dans un nouveau contexte influenceront certainement le marché de l'évaluation. 
Enfin, le marché de l'évaluation évoluera également dans son format car les commanditaires développent de nouvelles compétences et l'acculturation à l'évaluation nécessite beaucoup de pédagogies. Certains cabinets évoluent dans leur prestation en travaillant avec le commanditaire pour permettre l'appropriation des données, tout en participant à un dispositif d'évaluation. 
Le marché de l'évaluation est un marché concurrentiel évolutif de services  où l'évaluation sera associée à de nouveaux services comme par exemple l'exploitation des données issues de l'évaluation à travers l'utilisation d'outils numériques. A suivre... 
more...
No comment yet.
Scooped by Severine Charlon
Scoop.it!

Séverine Charlon : Repenser son modèle économique à travers son modèle pédagogique - Les Nouvelles Organisations

Séverine Charlon : Repenser son modèle économique à travers son modèle pédagogique - Les Nouvelles Organisations | Grain's Créateur de connaissances | Scoop.it
Entretien avec Séverine Charlon Quels constats faites-vous aujourd’hui des usages E-Learning dans les structures de formation ? Je me concentrerais sur ma propre expérience et sur les centres de formation que j’ai pu côtoyer au cours des cinq dernières années. Les usages du numérique s’améliorent petit à petit. Dans un centre de formation, le numérique concerne …
more...
No comment yet.
Scooped by Severine Charlon
Scoop.it!

La réforme de la formation professionnelle : Les nouvelles modalités de prise en charge de la formation ouverte ou à distance en 2015

La réforme de la formation professionnelle : Les nouvelles modalités de prise en charge de la formation ouverte ou à distance en 2015 | Grain's Créateur de connaissances | Scoop.it

La loi du 5 mars 2014 dispose que l’action de formation continue peut se réaliser en tout ou partie à distance, le cas échéant en dehors de la présence des personnes chargées de l’encadrement (article L6353-1 du Code du travail complété par l’article 5 de la loi du 5 mars 2014). Ces nouveaux principes modifient profondément le cadre actuel de la formation à ouverte et à distance et de ces modalités définis par la circulaire de la DGEFP n° 2001-22 du 20.7.01 (BOT n° 2001-16 du 5.9.01).

Severine Charlon's insight:

http://interface35.blogspot.fr/2015/03/la-reforme-de-la-formation.html

more...
No comment yet.
Scooped by Severine Charlon
Scoop.it!

Les nouveaux usages du E-Learning - Infos - Actualite - Decisions HPA

Les nouveaux usages du E-Learning - Infos - Actualite - Decisions HPA | Grain's Créateur de connaissances | Scoop.it
Pas le temps de se rendre dans un lieu de formation, ni de trouver des dates et des horaires qui s\'adaptent à votre planning... La formation de certaines disciplines dans le cadre des métiers de l\'hôtellerie de plein air pourraient pourtant s\'affranchir des contraintes de temps, ...
more...
No comment yet.
Scooped by Severine Charlon
Scoop.it!

Les nouveaux usages du E learning pour les PME

Les nouveaux usages du E learning pour les PME | Grain's Créateur de connaissances | Scoop.it

Vidéo de 2mn : http://youtu.be/SaJmxAT9rS0


more...
No comment yet.
Scooped by Severine Charlon
Scoop.it!

Stratégie numérique: Progresser vers l'expérience client

Stratégie numérique: Progresser vers l'expérience client | Grain's Créateur de connaissances | Scoop.it

http://interface35.blogspot.fr/2015/01/strategie-numerique-progresser-vers.html

more...
No comment yet.
Scooped by Severine Charlon
Scoop.it!

Le E Learning et les professionnels de l'Hôtellerie de plein air

http://youtu.be/iuWCzcalHuU

more...
No comment yet.