#Langues, #cultur...
Follow
Find tag "Réseaux sociaux"
1.3K views | +1 today
#Langues, #cultures, #Culture organisationnelle,  #Sémiotique,#Cross media, #Cross Cultural, # Relations interculturelles, # Web Design
Cultures en miroir  et design, avec et pour mes étudiants/ Langues LEA  en communication et interculturalités  et étudiants en Marketing international, Communication, Tourisme international et Relations internationales  : Net enquête,   Storytelling, Droit d'auteurs, Droit à l'image
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by Catherine Pascal from Vie privée et réseaux sociaux
Scoop.it!

Big data : nos données personnelles nous appartiennent-elles encore ?

Big data : nos données personnelles nous appartiennent-elles encore ? | #Langues, #cultures, #Culture organisationnelle,  #Sémiotique,#Cross media, #Cross Cultural, # Relations interculturelles, # Web Design | Scoop.it
Aujourd’hui, nous sommes en permanence connectés, à tel point que nos ordinateurs et Smartphones sont devenus les prolongements de nos mains. Nous dévouons une majeure partie de nos journées aux sites Web, aux applications mobiles, etc. Jamais nous n’avons partagé autant d’informations : no...

Via Datarmine
more...
Datarmine's curator insight, February 1, 6:45 AM

De l'intérêt de protéger ses traces sur internet, d'avoir conscience des informations que nous livrons sur nous, et aussi sur ceux qui nous entourent....

Rescooped by Catherine Pascal from Réseaux sociaux
Scoop.it!

Après les États-Unis, Facebook déploie son e-mail payant dans 36 pays

Après les États-Unis, Facebook déploie son e-mail payant dans 36 pays | #Langues, #cultures, #Culture organisationnelle,  #Sémiotique,#Cross media, #Cross Cultural, # Relations interculturelles, # Web Design | Scoop.it

Les réseaux sociaux, c'est formidable ! On peut y bavarder en direct avec Justin Bieber, le pape François ou Jérôme Cahuzac, que l'on ait ou pas quelque chose à leur dire. Mais sur Facebook, il faudra désormais casser sa tirelire pour frayer avec les puissants.


Via Isabelle Clément
more...
Isabelle Clément's curator insight, November 7, 2013 4:36 PM

Voici un article que rédigé par mes soins sur cette "nouveauté" en décembre 2012 :


"Annoncé le 20 décembre dernier aux États-Unis, Facebook teste actuellement une nouvelle fonctionnalité pour sa messagerie. Il serait ainsi possible de promouvoir le message d'un usager vers un autre en le plaçant dans la boîte de réception plutôt que vers le dossier "autre". 

En effet, les paramètres de confidentialité permettent actuellement de configurer la messagerie Facebook. Ainsi, vous pouvez choisir de restreindre son accès à vos amis et/ou connaissances. Les autres messages sont de cette façon automatiquement classés dans la partie "autre" de votre boîte aux lettres. 
Un moyen efficace pour lutter contre le spam ?

Certes mais si Facebook décidait de confirmer son test, le système de messagerie du réseau social pourrait laisser la porte ouvertes aux sollicitations des entreprises/marques moyennant finances.

Alors que Facebook contraint les entreprises à créer une page et non un profil, ce pourrait-il qu'il y ait redistribution des cartes ? Car a priori seul un individu peut envoyer un message à une autre personne. Dans ce cas, serait-il pertinent pour les Community Managers de créer des profils pour les marques qu'ils gèrent ?
De choisir ainsi une "mascotte" pour profil ? 
Ceci avec deux objectifs :
- humaniser le rapport à la marque (pour les entreprises qui n'auraient pas déjà de "mascotte") ;
- permettre l'envoi de messages ciblés à destination de prospect (recrutement de nouveaux fans par exemple). 

Ciblage 
Promouvoir son message pour 1€ afin qu'il atterrisse dans la boîte de réception et non dans le dossier "autre" ? 
Oui mais comment cibler ?
Facebook mettra t-il au point un système semblable à celui des publicités standards ? Les marques devront-elles organiser elles-mêmes leur ciblage (via les statuts Facebook à l'image de l'opération menée par Kleenex par exemple : http://fr.locita.com/technologie-2/feel-good-avec-kleenex/) ?

Les limites
Si Facebook décidait de confirmer cette fonctionnalité, elle pourrait rapidement trouver ses limites. 
Rappelons que Facebook impose la création d'un profil pour un individu et d'une page pour une maquette/entreprise. Quel serait donc l'intérêt pour un usager "individu" de promouvoir un message vers un autre usager avec lequel il n'est pas déjà "ami" ? D'autant plus que Facebook permet déjà d'"argumenter" une demande d'amis via la demande d'ajout. 
De plus, il me semble risqué de permettre les messages sponsorisés au sein de la messagerie alors que jusqu'à maintenant le réglage des paramètres permettait justement de filtrer les spams. 
Cela n'incitera t-il pas l'internaute à l'avenir à ne plus passer par la messagerie Facebook mais plutôt à revenir à son bon vieux mail ? 
Ou alors doit-on considérer qu'à partir du moment où l'on utilise la messagerie interne cela signifie que l'on accepte implicitement d'être spammé ?

Difficile à entendre pour les défenseurs de la vie privée et de la confidentialité des données. 
Quid aussi des individus spammés ? Quels seront leurs recours pour ne pas être spammé justement ? La logique voulant que si on vous adresse un message "promu" il sera automatiquement considéré comme un spam puisqu'il ne proviendra que de contacts que vous ne connaissez pas. 
Quels moyens avez-vous à votre disposition pour éviter ces messages indésirables ? La question reste ouverte. 

Avant de répondre à ces questions il faut d'abord patienter et attendre de savoir si Facebook confirme la mise en place de cette fonctionnalité."

Et vous, qu'en pensez-vous ?
Rescooped by Catherine Pascal from MMS (Musée & Médias sociaux)
Scoop.it!

Facebook et Twitter comme outils de « médiation numérique »

Facebook et Twitter comme outils de « médiation numérique » | #Langues, #cultures, #Culture organisationnelle,  #Sémiotique,#Cross media, #Cross Cultural, # Relations interculturelles, # Web Design | Scoop.it
L’expression « médiation numérique » semble de plus en plus populaire, alors que les professionnels des musées se forment au numérique.

Via Nadia VISCOGLIOSI, @backbook
more...
No comment yet.