Compétitivité de l'Allemagne par rapport à la France dans les abattoirs - Web-agri.fr | Innovation, Intelligence Economique et Création de valeur pour nos startups | Scoop.it

"Le déficit commercial français de produits carnés s’accroît chaque mois un peu plus avec 812 M€ pour les 11 premiers mois de 2013 (source Agreste). Mais ce n’est pas la production agricole qui est le talon d’Achille de l’ensemble des filières viandes, mais le manque de compétitivité des industries, des abattoirs et des entreprises de transformation. C’est la conclusion principale de l’analyse économique à laquelle s’est livrée Hélène Morin, consultante d’Agritel, l’expert des marchés européens dans les filières agricoles et agro-industrielles. Elle animait un déjeuner de presse sur le thème de la compétitivité et la transition énergétique en Allemagne et en France, mercredi 29 janvier 2014.

L’instauration d’un salaire minimum de 8,50 €/h comme le prévoit l’accord de gouvernement Cdu-Csu-Spd n’altérerait qu’à la marge la compétitivité des abattoirs et des autres entreprises allemandes. Tout simplement parce que durant ces dix dernières années, leur développement a reposé non seulement sur « un marché du travail flexible mais aussi sur une concentration des opérateurs, sur l’innovation et les technologies employées et sur une adaptation au marché avec des produits à base de viande très standardisés ».


Via Denis Vitel, Pharmacien et consultant