Il propose une relecture de l’histoire de l’humanité en y intégrant l’évolution des sentiments et des émotions. Il propose de faire de l’empathie un moteur de civilisation. Il veut nous faire comprendre correctement l’évolution sociale de l’élan empathique dans l’histoire de l’humanité pour démontrer qu’aujourd’hui la capacité innée des êtres humains à ressentir de l’empathie les uns pour les autres est au moins aussi forte que leur agressivité

Via Raphael Souchier, Christophe CESETTI