Innovations sociales
82.5K views | +0 today
Follow
Innovations sociales
conception et mise en œuvre de réponses créatives aux besoins sociaux, économie circulaire, réponses citoyennes , économie collaborative, monnaies locales....
 
Scooped by La Métropole de Lyon- M3
onto Innovations sociales
Scoop.it!

Circuits courts (3/6) : le business des paniers alimentaires - Rue89Lyon

Rue89Lyon
Circuits courts (3/6) : le business des paniers alimentaires
Rue89Lyon
Dans le sillage des AMAP (Associations pour le Maintien d'une Agriculture Paysanne), de plus en plus de structures privées proposent des paniers alimentaires.
more...
No comment yet.
Your new post is loading...
Scooped by La Métropole de Lyon- M3
Scoop.it!

L'accès aux aides sociales en quelques clics - L'Humanité

L'accès aux aides sociales en quelques clics - L'Humanité | Innovations sociales | Scoop.it
A quelles aides sociales et allocations avez-vous droit ? Combien et comment ? Voici les réponses.
more...
No comment yet.
Scooped by La Métropole de Lyon- M3
Scoop.it!

Les “intercos” veulent devenir les architectes des politiques sociales de proximité

Les “intercos” veulent devenir les architectes des politiques sociales de proximité | Innovations sociales | Scoop.it
“Les intercommunalités doivent être l’ensemblier des politiques sociales de proximité. Non pas le maître d’ouvrage, mais l’autorité organisatrice dans les territoires au plus près des besoins des populations.” C’est ce qu’a estimé Loïc Cauret, président délégué de l’Assemblée des communautés de France (ADCF), en présentant, mardi 5 mai, le prérapport de l’ADCF intitulé “Intercommunalité et développement social” [cliquez ici pour le consulter].

Une étude commandée par Marisol Touraine et Marylise Lebranchu, respectivement ministre des Affaires sociales et de la Santé et ministre de la Décentralisation et de la Fonction publique, dans le cadre du projet de loi précisant les compétences des collectivités locales – le projet de loi NOTRe, pour Nouvelle organisation territoriale de la République, qui doit être étudié en seconde lecture par le Sénat avant l’été. Le gouvernement entend clarifier les rôles des différentes institutions intervenant dans le champ social, mieux articuler leur action, renforcer la territorialisation de la lutte contre la pauvreté et favoriser l’accès aux droits sociaux.

Interventions en silos

Trop d’acteurs – départements, agences régionales de santé, caisses d’allocations familiales, associations… – interviennent séparément “en silos ou en tuyaux d’orgue”, constate en substance l’ADCF, et exercent chacun dans un domaine distinct : petite enfance, personnes âgées, etc. Dans un contexte de tensions budgétaires, il est indispensable d’œuvrer de manière plus transverse, mieux coordonnée et dans des périmètres administratifs similaires. Certes, chacun doit jouer son rôle. Les intercommunalités n’entendent ainsi pas “récupérer” la gestion des aides de solidarité aujourd’hui gérées par les départements : aide aux personnes âgées, allocation personnes handicapées, revenu de solidarité active…

“Les intercommunalités ont toute légitimité pour intervenir dans le champ social, a insisté Antoine Chéreau, administrateur de l’ADCF et coauteur du rapport avec Loïc Cauret. On ne peut pas développer de projet de territoire sans aborder le volet social.” Et en la matière, l’intercommunalité est “l’échelon opératoire de proximité”, a complété le président de l’ADCF, Charles-Éric Lemaignen. Il faut donc lui donner les moyens et les outils pour agir alors que la montée en puissance de l’action sociale intercommunale, comme en témoigne notamment la progression des centres intercommunaux d’action sociale (CIAS), s’opère de manière diverse et fragmentée d’un territoire à l’autre.

Zonages et secteurs à revoir

Le rapport formule une douzaine de recommandations que porteront les élus intercommunaux auprès du gouvernement. Il s’agit notamment de généraliser les projets territoriaux de développement social et d’inscrire l’action sociale d’intérêt communautaire dans le bloc des compétences obligatoires des communautés.

En matière d’outils, le rapport préconise de fédérer le réseau des élus municipaux via des commissions intercommunales en charge de la cohésion sociale et d’encourager la montée en puissance des centres intercommunaux d’action sociale. Pour plus d’efficacité et de visibilité, l’ADCF suggère aussi de rationaliser les zonages et secteurs de territorialisation des politiques publiques.
more...
No comment yet.
Rescooped by La Métropole de Lyon- M3 from La nouvelle réalité du travail
Scoop.it!

Avec la fin du salariat, la protection sociale devra jouer un rôle accru

Avec la fin du salariat, la protection sociale devra jouer un rôle accru | Innovations sociales | Scoop.it

La transition numérique va amener la disparition du salariat comme modèle dominant. Mais comment assurer un revenu stable aux « freelancers » ? La protection sociale doit y contribuer.

 

Même si ceux qui continuent de raisonner selon d'anciens schémas sont nombreux, nous sommes en pleine destruction créatrice. Un nouveau monde du travail est en passe de remplacer le précédent. Nous assistons à l'extinction du modèle industriel traditionnel. Ford avait inventé la production de masse, avec l'idée que ses salariés devaient devenir les acheteurs de ses produits. General Motors avait créé le marketing de masse, en diversifiant les gammes, les couleurs... Le monde du salariat avait trouvé sa cohérence, parfaite. Les employeurs avaient choisi ce mode de recrutement de la « force de travail » d'abord pour des raisons de coûts : comme l'a montré le prix Nobel d'économie Ronald Coase, auteur du fameux article The Nature of the Firm, le choix du salariat, du contrat à long terme, permet à l'employeur de mieux prévoir et lisser dans le temps le prix du travail, alors que le pur recours au marché suppose des coûts de transaction importants, avec une incertitude sur le prix final. De leur côté, les salariés échappent à la précarité et s'appuient sur la stabilité de leurs revenus pour emprunter afin d'investir : achat d'une voiture, d'un logement... ce qui contribue à alimenter la croissance de l'économie.


Via 404Works, Denis Pennel
more...
404Works's comment, July 5, 2015 5:49 PM
you're welcome :)
Rescooped by La Métropole de Lyon- M3 from Société et vieillissement en France
Scoop.it!

Dépendance : les Français préfèrent une prise en charge par l’Etat

Dépendance : les Français préfèrent une prise en charge par l’Etat | Innovations sociales | Scoop.it
Laurence Rossignol, secrétaire d’Etat aux personnes âgées, à l’occasion des rencontres internationales de la Silver Economie, a indiqué...

Via Amplea Conseil
more...
No comment yet.
Scooped by La Métropole de Lyon- M3
Scoop.it!

Les minima sociaux sont trop faibles - Le Monde

Les minima sociaux sont trop faibles - Le Monde | Innovations sociales | Scoop.it
La conférence sociale en cours doit permettre aux millions de personnes les plus éloignées de l’emploi d’accéder le plus possible à l’éducation et à la formation
more...
No comment yet.
Rescooped by La Métropole de Lyon- M3 from Education Revolution
Scoop.it!

Pétition : le futur de l'enseignement passe par la diffusion libre des contenus

Pétition : le futur de l'enseignement passe par la diffusion libre des contenus | Innovations sociales | Scoop.it

 

Mots de passes, Intranet nécessitant une authentification, diffusion sur support papier restreinte... Les professeurs du supérieur rechignent encore à partager librement leurs cours et leurs documents de travail. Inertie des pratiques ou restrictions volontaires ? Des étudiants militent aujourd'hui pour le libre accès aux documents du supérieur, au nom d'un principe simple : égalité, transparence et accès au savoir pour tous.


Via Laurent BINDEL
more...
No comment yet.
Scooped by La Métropole de Lyon- M3
Scoop.it!

Aux États-Unis, une pédagogie "slow-tech" pour former les leaders de demain - Educpros

Aux États-Unis, une pédagogie "slow-tech" pour former les leaders de demain - Educpros | Innovations sociales | Scoop.it
Sur la côte Ouest des États-Unis, la pédagogie Steiner-Waldorf, qui repose sur une pédagogie humaniste, séduit les cadres de la Silicon Valley. Pourquoi ces leader...
more...
No comment yet.
Scooped by La Métropole de Lyon- M3
Scoop.it!

Habitat participatif, premiers retours d’expériences l Le Monde

Habitat participatif, premiers retours d’expériences l Le Monde | Innovations sociales | Scoop.it
La réussite de ces projets demande du temps et une forte implication des futurs propriétaires.
more...
No comment yet.
Scooped by La Métropole de Lyon- M3
Scoop.it!

Le CentSept, nouveau lieu d'accompagnement des entrepreneurs sociaux l Acteurs de l'économie

Le CentSept, nouveau lieu d'accompagnement des entrepreneurs sociaux l Acteurs de l'économie | Innovations sociales | Scoop.it

L'association le CentSept figure parmi la dizaine de projets qui s'installeront au sein d'Hevea, le lieu consacré à l'économie sociale et solidaire qui devrait voir le jour en novembre au 107 rue de Marseille (Lyon 7e). L'objectif de cette structure public-privé est d'accompagner les entrepreneurs sociaux dans la construction de leur modèle économique.

more...
No comment yet.
Scooped by La Métropole de Lyon- M3
Scoop.it!

Le logement intergénérationnel fait son trou... lentement l Localtis

Il y a quelques années, le logement intergénérationnel apparaissait comme une solution très prometteuse, à la fois pour lutter contre l'isolement des personnes âgées et favoriser le maintien à domicile et, plus encore, pour répondre aux besoins de logement des étudiants.

more...
No comment yet.
Scooped by La Métropole de Lyon- M3
Scoop.it!

Bientôt une école sans professeurs, ni programme l Le vif

Bientôt une école sans professeurs, ni programme l Le vif | Innovations sociales | Scoop.it
À la rentrée prochaine, une école d'un nouveau genre va ouvrir ses portes en Belgique francophone. Il s'agit d'une école dite " démocratique ", basée sur le modèle de la " Sudbury Valley School " aux États-Unis. Rencontre avec les deux initiateurs du projet, Antoine Guenet et Susan Clynes.
more...
No comment yet.
Scooped by La Métropole de Lyon- M3
Scoop.it!

APA : les départements ruraux font contre mauvaise fortune bon cœur

APA : les départements ruraux font contre mauvaise fortune bon cœur | Innovations sociales | Scoop.it
L’impact des dépenses sociales liées au vieillissement, et notamment l’allocation personnelle d’autonomie, pèse plus dans des départements ruraux au profil semblable. Malgré le
more...
No comment yet.
Scooped by La Métropole de Lyon- M3
Scoop.it!

Expliquez-nous ... les minima sociaux | Saphir

Expliquez-nous ... les minima sociaux | Saphir | Innovations sociales | Scoop.it
“Alors que plusieurs minima sociaux augmentent le 1er avril, France Info vous rappelle ce dont il s’agit.”
more...
No comment yet.
Scooped by La Métropole de Lyon- M3
Scoop.it!

Dialogue social: la délégation aux droits des femmes de l ... - L'Express

Dialogue social: la délégation aux droits des femmes de l ... - L'Express | Innovations sociales | Scoop.it
Paris, 27 mai 2015 - La délégation aux droits des femmes de l'Assemblée a assuré mercredi que l'égalité professionnelle allait progresser grâce au projet de loi sur le dialogue social, qu'elle a déjà contribué à améliorer, après les inquiétudes...
more...
No comment yet.
Scooped by La Métropole de Lyon- M3
Scoop.it!

Refonder le système de protection sociale. Pour une nouvelle génération de droits sociaux

Refonder le système de protection sociale. Pour une nouvelle génération de droits sociaux | Innovations sociales | Scoop.it

La crise économique et financière déclenchée en 2007 et la récession qui l’a suivie ont clairement montré les limites de la dérégulation, de la libéralisation et de la mondialisation incontrôlées. S’y ajoutent le chômage massif qu’elles ont produit, et le vieillissement démographique qui les a précédées, mettant en cause la viabilité des systèmes de protection sociale des Trente Glorieuses. Or, les réformes de l’État-providence des trois dernières décennies, et les récentes mesures d’austérité et « réformes structurelles » imposées par la Commission européenne, la Banque centrale européenne et le Fonds monétaire international, exacerbent les inégalités et les exclusions, et menacent d’aggraver à terme les déséquilibres intergénérationnels.

Face à cette problématique, les auteurs proposent « une nouvelle génération de droits sociaux » visant à créer un cadre social viable en France, qui a pourtant pu maintenir jusqu’à récemment une protection sociale publique étendue dans les domaines de la santé, des retraites et de la protection de la famille. Il s’agit de le réformer sur des nouvelles bases qui tiennent compte des grands changements intervenus depuis les années 1980 dans la société, les modes de vie et de travail, en reconfigurant l’État social sur un modèle social porteur de cohésion et de progrès, dans une société juste et efficace dans un monde devenu incertain.

Un tel modèle doit soutenir les individus tout au long de leur vie, les dotant des capacités de poursuivre leurs projets personnels, familiaux et professionnels, en les préparant aux multiples transitions qui en découlent et en anticipant mieux les nouveaux risques qui y sont associés. Un tel système doit affirmer le principe d’égalité non seulement entre les femmes et les hommes et entre générations, mais aussi entre les exclus ou les « déchus » du système scolaire, entre ceux qui peuvent poursuivre le parcours professionnel de leur choix et ceux qui doivent accepter un travail précaire sans perspectives ni protection. Une telle approche va au-delà de l’adaptation des prestations et des services sociaux. Elle exige des politiques de prévention des situations difficiles et d’exclusion, adossées à l’investissement social qui dote les individus de capacités (capabilities, au sens d’Amartya Sen) pour réaliser leurs projets. Ce qui suppose l’accès à une formation tout au long de la vie, et des droits à prestation pendant les transitions entre études, formation, chômage, responsabilités familiales et travail. Ces droits et protections devraient s’appliquer à tous ceux qui travaillent, et s’accompagner de mesures améliorant la qualité des emplois, rendant le travail attractif, au lieu d’accorder des incitations financières en faveur d’emplois sans qualité.

Les réformes entreprises ces dernières années visaient en priorité la réduction des dépenses sociales publiques en les abandonnant au secteur privé, forçant les individus à prendre n’importe quel emploi, peu ou pas protégé, stigmatisant les personnes aidées, conduisant les salariés mieux lotis à recourir à des assurances privées complémentaires, ce qui pourrait mettre en cause le financement et la légitimité de la protection sociale publique.

Partant de ces constats de l’incapacité du système de protection sociale à résoudre les problèmes de l’emploi ou à lutter contre la persistance et la multiplication des inégalités, les auteurs montrent le décalage de ce système par rapport aux grandes évolutions économiques et sociales. Ainsi ce système ignore la remise en cause de la norme d’emploi à plein temps et à vie chez un même employeur, la flexibilisation et la précarisation du travail, les changements de situation familiale…, qui ne permettent plus au travailleur père de famille de garantir ses droits sociaux propres et ceux de ses ayants droit. Cette norme exclut aussi les personnes ayant un travail atypique (temporaire, précaire, à temps partiel…). L’ancien système a segmenté les individus par risque autant que par statut, sans beaucoup de coordination et de cohérence. Pour y remédier, il convient de repenser le système pour le recentrer sur les trajectoires de vie des personnes en coordonnant les aides de façon transversale et adaptée à chaque étape de la vie.

C’est pourquoi les auteurs proposent une nouvelle grille de lecture des droits sociaux, combinant d’une part des droits universels (socle de promotion : éducation, minima sociaux ; socle de protection : santé, logement, soins de dépendance, transport, réseaux), et de l’autre des droits associés aux parcours professionnels, assurant la progression et transition de carrière, et la sécurité et la continuité des revenus. Cette batterie de mesures devrait être chiffrée et évaluée avec des solutions alternatives, dans un débat associant tous les acteurs concernés.

Pour mettre en œuvre ces nouveaux droits sociaux, les auteurs soulignent deux domaines importants que sont, d’une part, l’articulation entre vie familiale, tâches domestiques et vie professionnelle et, d’autre part, les mobilités entre différents types d’emploi. Dans le premier cas, il s’agit de modifier la politique familiale et fiscale pour un partage des risques et des tâches permettant aux deux parents un libre choix de leur parcours de vie et de carrière. Les auteurs analysent les limites et les effets pervers de la politique familiale actuelle, et celles des revenus minima, pour illustrer ce qu’il est urgent de réformer dans un nouveau contrat social en France. Des transitions entre statuts et emplois ont toujours existé, mais ce n’est plus l’individu qui en porte seul le risque et l’initiative, et l’organisation sociale en tient compte.

À l’évidence il ne s’agit plus de réformer en marge le système de protection sociale mais de le transformer pour plus d’égalité et une meilleure qualité de vie, équipant l’individu pour le marché et adaptant le marché — notamment du travail — à l’individu, soutenu par des institutions qui en assurent un fonctionnement tenant compte de l’intérêt collectif. Au lieu de protéger les positions et les statuts, le marché du travail doit créer les conditions d’un partage de travail négocié et réversible basé sur l’autonomie et le développement de chacun, permettant à l’individu de poursuivre une carrière oblique, pouvant changer de secteur, de statut et de métier, et transférer ses droits sociaux et ses qualifications. Des aménagements sont aussi nécessaires pour créer des « droits de tirage » assurant un revenu par la solidarité pendant ces transitions — mais pas d’allocation universelle d’un faible revenu à chacun, que les auteurs considèrent comme une fausse bonne idée évacuant la solidarité.

Cet ouvrage devrait contribuer au vif débat continu sur les réformes de la protection sociale, en proposant un cadre cohérent pour ses diverses composantes.

Par : SARFATI Hedva

more...
No comment yet.
Scooped by La Métropole de Lyon- M3
Scoop.it!

Réinventer la Sécurité sociale - Le Monde

Réinventer la Sécurité sociale - Le Monde | Innovations sociales | Scoop.it
Stop au régime social des indépendants, à la Mutuelle sociale agricole, aux caisses de retraite complémentaire Agirc et Arrco : il faut que les régimes de protection soient fondus en un seul socle, qui garantisse la même sécurité, et que chaque...
more...
No comment yet.
Scooped by La Métropole de Lyon- M3
Scoop.it!

Démocratie sociale et protection sociale

La protection sociale devient de plus en plus un sujet de négociation entre partenaires sociaux. La séparation entre droit du travail et droit de la protection ...
more...
No comment yet.
Scooped by La Métropole de Lyon- M3
Scoop.it!

Les politiques publiques pour la protection de l'enfance - libération

Les politiques publiques pour la protection de l'enfance - libération | Innovations sociales | Scoop.it
Table ronde tenue récemment à Safi Lors d’une table ronde, organisée le 25 novembre 2015 à Safi autour «Des politiques publiques intégrées pour la protection de l’enfance», les participants ont réclamé l’augmentation du budget alloué aux centres de...
more...
No comment yet.
Scooped by La Métropole de Lyon- M3
Scoop.it!

Chers Voisins : une résidence où chacun met la main à la pâte l Le Progrès

Chers Voisins : une résidence où chacun met la main à la pâte l Le Progrès | Innovations sociales | Scoop.it
Le bailleur social Sollar, qui gère la résidence Les Platanes, à Saint-Germain-au-Mont-d'Or, a fondé l’association Chers Voisins il y a trois ans avec la société Réciprocité. Le but : créer du lien entre les habitants en les faisant participer à la vie de la résidence tout en diminuant leurs charges. Un modèle qui fonctionne et qui s’étend à d’autres lieux en France.
more...
No comment yet.
Scooped by La Métropole de Lyon- M3
Scoop.it!

L'innovation sociale au secours des copropriétés dégradées l EDF

L'innovation sociale au secours des copropriétés dégradées l EDF | Innovations sociales | Scoop.it
EDF s'est engagé à aider les copropriétaires endettés à se lancer dans des travaux de rénovation énergétique depuis 3 ans.
more...
No comment yet.
Scooped by La Métropole de Lyon- M3
Scoop.it!

Hervé de Belenet : “Les métropoles doivent identifier des modèles de financement innovants du « bien-vieillir” l Acteurs publics

Quels sont les enjeux que pose aux politiques publiques le vieillissement de la population ?

more...
No comment yet.
Scooped by La Métropole de Lyon- M3
Scoop.it!

« Une expérience pionnière de démocratie numérique » à Taïwan l Le Monde

« Une expérience pionnière de démocratie numérique » à Taïwan l Le Monde | Innovations sociales | Scoop.it

La « révolution des tournesols », en 2014, a débouché sur la mise en place de processus citoyens de délibération fondés sur les technologies...

more...
No comment yet.