Plusieurs personnalités soutiennent un projet de directive européenne qui demande "la reconnaissance d'un crime, celui d'écocide".

Via Laurence Serfaty