Pour une autre ma...
Follow
Find
981 views | +0 today
Pour une autre manière de consommer
recense les articles qui parlent de consommation collaborative et plus
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Annabelle Boutet
Scoop.it!

AirBnB à l'épreuve de l'open data | * NUMERIQUE...

AirBnB à l'épreuve de l'open data | * NUMERIQUE... | Pour une autre manière de consommer | Scoop.it

Les managers de destination qui gèrent la taxe de séjour connaissent bien le problème : comment aller débusquer tous les propriétaires AirBnB avec nom et adresse, alors que la plateforme ne communique pas ces...

more...
No comment yet.
Rescooped by Annabelle Boutet from Efficycle
Scoop.it!

R’2 Jeux : donner une seconde vie aux jouets

R’2 Jeux : donner une seconde vie aux jouets | Pour une autre manière de consommer | Scoop.it

S’il est des objets qu’il est dommage - et souvent difficile - de jeter, ce sont bien les jouets. Cela tombe bien : R’2 Jeux propose une alternative. Créée par deux jeunes femmes en 2014, l’association récupère des jeux d’occasion, les nettoie, les retape, leur redonne un peu d’éclat si nécessaire... Puis les revend à prix très très abordable dans sa boutique située au cœur des Chartrons.

 


Via Fabien Baceiredo (Efficycle)
more...
No comment yet.
Rescooped by Annabelle Boutet from Enseignement Supérieur et Recherche en France
Scoop.it!

Des milliards de données et moi, et moi et moi

Des milliards de données et moi, et moi et moi | Pour une autre manière de consommer | Scoop.it

Ce billet résume un billet original de Gary Hall, professeur à Coventry University, paru mi-octobre 2015 sur Media Gift puis sur la plate-forme de blogs de la London School of economics (...) - Blog Gaïa Universitas, 03/11/2015


Via Collectif PAPERA
more...
No comment yet.
Rescooped by Annabelle Boutet from Tourisme Tendances
Scoop.it!

[TOURISME] Crowdfunding, crowdsourcing... Le tourisme 3.0 -

[TOURISME] Crowdfunding, crowdsourcing... Le tourisme 3.0 - | Pour une autre manière de consommer | Scoop.it
Que ce soit du côté des hôteliers, du côté des sites de réservation, ou encore du côté des voyageurs : tous votent collaboratif. Après une soudaine expansion de cette alternative avec notamment le fameux exemple du covoiturage, ce sont désormais les logements touristiques qui s’y mettent. Alors oui, il y a Airbnb ou Bedycasa, mais le tourisme 3.0 va bien plus loin… Enquête avec 3 exemples très différents.

Via Arnaud Desmarest & Pierre Le Moël
more...
No comment yet.
Scooped by Annabelle Boutet
Scoop.it!

Les communs et la consommation collaborative. Renaud Denis - Wikistage OuiShare La Paillasse Saône

www.wikistage.org La Paillasse Saône : http://lapaillassaone.strikingly.com OuiShare Rhône-Alpes : http://ouishare.net/ and on facebook : https://goo.gl/UVh6Xn ...
more...
No comment yet.
Rescooped by Annabelle Boutet from Innovation sociale
Scoop.it!

ConsoVRAC, l’application gratuite pour localiser les commerces qui proposent la vente en vrac -

ConsoVRAC, l’application gratuite pour localiser les commerces qui proposent la vente en vrac - | Pour une autre manière de consommer | Scoop.it

Très prisée jusqu’aux années 60, la vente en vrac a de nouveau le vent en poupe chez les commerçants et consommateurs responsables. Un succès qui s’explique facilement par l’intérêt à la fois financier et écologique de l’achat en vrac.

Écologique car, sans emballage, la quantité de déchets produits diminue significativement et économique car non seulement entre 10 et 45% moins chers par rapport aux produits emballés (Chiffres Ademe), la vente en vrac permet de réduire le gaspillage en n’achetant que la quantité désirée.


Via Bernard BRUNET
more...
No comment yet.
Scooped by Annabelle Boutet
Scoop.it!

Repair Café informatique à Brest le samedi 21 novembre 2015 - @ Brest

Repair Café informatique à Brest le samedi 21 novembre 2015 - @ Brest | Pour une autre manière de consommer | Scoop.it
more...
No comment yet.
Rescooped by Annabelle Boutet from Innovation sociale
Scoop.it!

Re-bon, le réseau de glanage nantais -

Re-bon, le réseau de glanage nantais - | Pour une autre manière de consommer | Scoop.it

Glaner, c’est aller récupérer directement chez le producteur des fruits et légumes qui ne seront pas distribués.

Le concombre ou le radis qui ne correspond pas aux normes de calibrage – ou canons de la beauté alimentaire (trop petit, trop gros, la peau abîmée, etc.) est exclu des réseaux de distribution. Considéré comme invendable même s’il est bon à manger, il s’ajoute à la nourriture jetée à la poubelle.

C’est là que Re-bon intervient. L’association contacte le producteur. S’il a produit des légumes qu’il ne pourra pas distribuer, alors les bénévoles s’en vont glaner. Trois configurations existent : le glanage, c’est d’abord le droit d’aller récupérer gratuitement les légumes directement dans le champ, après la récolte. Il peut aussi se faire après la chaîne de tri, qui ne conserve que les légumes calibrés pour la distribution. En pratique, Re-bon récupère aussi des cagettes d’invendus que le producteur met de côté.


Via Bernard BRUNET
more...
Thierry Belleguic's curator insight, October 20, 2015 8:59 AM

Glaner, c’est aller récupérer directement chez le producteur des fruits et légumes qui ne seront pas distribués.

Le concombre ou le radis qui ne correspond pas aux normes de calibrage – ou canons de la beauté alimentaire (trop petit, trop gros, la peau abîmée, etc.) est exclu des réseaux de distribution. Considéré comme invendable même s’il est bon à manger, il s’ajoute à la nourriture jetée à la poubelle.

C’est là que Re-bon intervient. L’association contacte le producteur. S’il a produit des légumes qu’il ne pourra pas distribuer, alors les bénévoles s’en vont glaner. Trois configurations existent : le glanage, c’est d’abord le droit d’aller récupérer gratuitement les légumes directement dans le champ, après la récolte. Il peut aussi se faire après la chaîne de tri, qui ne conserve que les légumes calibrés pour la distribution. En pratique, Re-bon récupère aussi des cagettes d’invendus que le producteur met de côté.

Rescooped by Annabelle Boutet from Innovation sociale
Scoop.it!

Epicerie Boomerang : la 1ère épicerie sans emballage jetable dans les Alpes-Maritimes.

Epicerie Boomerang : la 1ère épicerie sans emballage jetable dans les Alpes-Maritimes. | Pour une autre manière de consommer | Scoop.it

L’épicerie boomerang sera la première épicerie à offrir des produits locaux et entièrement en vrac dans les Alpes-Maritimes.  

Réduction des déchets à la source, diminution du gaspillage alimentaire, incitation au réemploi des contenants et approvisionnement en produits locaux sont les piliers du projet. Ainsi, chacun pourra choisir la quantité de produit désirée en apportant ses propres contenants ou en utilisant des bouteilles et bocaux consignés.


Via Bernard BRUNET
more...
No comment yet.
Rescooped by Annabelle Boutet from Planete DDurable
Scoop.it!

L'économie collaborative doit faire sa mue

L'économie collaborative doit faire sa mue | Pour une autre manière de consommer | Scoop.it
Un an après un rapport servant de feuille de route aux marques intéressées par l’économie collaborative, Crowd Companies et Vision Critical constatent cette fois dans une autre étude les trois...

Via Hubert MESSMER @Zehub on Twitter
more...
No comment yet.
Rescooped by Annabelle Boutet from Innovation sociale
Scoop.it!

Re-bon, le réseau de glanage nantais -

Re-bon, le réseau de glanage nantais - | Pour une autre manière de consommer | Scoop.it

Glaner, c’est aller récupérer directement chez le producteur des fruits et légumes qui ne seront pas distribués.

Le concombre ou le radis qui ne correspond pas aux normes de calibrage – ou canons de la beauté alimentaire (trop petit, trop gros, la peau abîmée, etc.) est exclu des réseaux de distribution. Considéré comme invendable même s’il est bon à manger, il s’ajoute à la nourriture jetée à la poubelle.

C’est là que Re-bon intervient. L’association contacte le producteur. S’il a produit des légumes qu’il ne pourra pas distribuer, alors les bénévoles s’en vont glaner. Trois configurations existent : le glanage, c’est d’abord le droit d’aller récupérer gratuitement les légumes directement dans le champ, après la récolte. Il peut aussi se faire après la chaîne de tri, qui ne conserve que les légumes calibrés pour la distribution. En pratique, Re-bon récupère aussi des cagettes d’invendus que le producteur met de côté.


Via Bernard BRUNET
more...
Thierry Belleguic's curator insight, October 20, 2015 8:59 AM

Glaner, c’est aller récupérer directement chez le producteur des fruits et légumes qui ne seront pas distribués.

Le concombre ou le radis qui ne correspond pas aux normes de calibrage – ou canons de la beauté alimentaire (trop petit, trop gros, la peau abîmée, etc.) est exclu des réseaux de distribution. Considéré comme invendable même s’il est bon à manger, il s’ajoute à la nourriture jetée à la poubelle.

C’est là que Re-bon intervient. L’association contacte le producteur. S’il a produit des légumes qu’il ne pourra pas distribuer, alors les bénévoles s’en vont glaner. Trois configurations existent : le glanage, c’est d’abord le droit d’aller récupérer gratuitement les légumes directement dans le champ, après la récolte. Il peut aussi se faire après la chaîne de tri, qui ne conserve que les légumes calibrés pour la distribution. En pratique, Re-bon récupère aussi des cagettes d’invendus que le producteur met de côté.

Rescooped by Annabelle Boutet from e-inclusion dans le monde
Scoop.it!

Entretien avec Daouda Dème, fondateur de Natangoo, une plateforme africaine (...) - OSIRIS : Observatoire sur les Systèmes d'Information, les Réseaux et les Inforoutes au Sénégal

Entretien avec Daouda Dème, fondateur de Natangoo, une plateforme africaine (...) - OSIRIS : Observatoire sur les Systèmes d'Information, les Réseaux et les Inforoutes au Sénégal | Pour une autre manière de consommer | Scoop.it
Comment financer sa startup ou comment développer son business ? C’est l’objectif général de Natangoo, une nouvelle plateforme Africaine de financement solidaire lancée par Daouda Dème, un entrepreneurial activist Africain de 30 ans qui a fait toutes (...)
more...
No comment yet.
Scooped by Annabelle Boutet
Scoop.it!

10 actions des grandes surfaces contre le gaspillage alimentaire

10 actions des grandes surfaces contre le gaspillage alimentaire | Pour une autre manière de consommer | Scoop.it
10 initiatives originales des grandes surfaces pour réduire leurs déchets alimentaires et éviter le gaspillage alimentaire dans les supermarchés.
more...
No comment yet.
Rescooped by Annabelle Boutet from Lycée Jeanne d'Arc Rennes
Scoop.it!

La fin du salariat: comment l'ubérisation change le travail

La fin du salariat: comment l'ubérisation change le travail | Pour une autre manière de consommer | Scoop.it
La précarisation des statuts, l'explosion du numérique et des plateformes Internet ont fait grimper en flèche le nombre d'indépendants, d'autoentrepreneurs et de free-lances. L'Expansion a enquêté sur ces non-salariés qui réinventent le monde du travail.

Via ltpjar
more...
No comment yet.
Rescooped by Annabelle Boutet from Innovation sociale
Scoop.it!

ConsoVRAC, l’application gratuite pour localiser les commerces qui proposent la vente en vrac -

ConsoVRAC, l’application gratuite pour localiser les commerces qui proposent la vente en vrac - | Pour une autre manière de consommer | Scoop.it

Très prisée jusqu’aux années 60, la vente en vrac a de nouveau le vent en poupe chez les commerçants et consommateurs responsables. Un succès qui s’explique facilement par l’intérêt à la fois financier et écologique de l’achat en vrac.

Écologique car, sans emballage, la quantité de déchets produits diminue significativement et économique car non seulement entre 10 et 45% moins chers par rapport aux produits emballés (Chiffres Ademe), la vente en vrac permet de réduire le gaspillage en n’achetant que la quantité désirée.


Via Bernard BRUNET
more...
No comment yet.
Scooped by Annabelle Boutet
Scoop.it!

Infographie : la consommation collaborative en ...

Infographie : la consommation collaborative en ... | Pour une autre manière de consommer | Scoop.it
Infographie : la consommation collaborative en 12 chiffres clés | Generali on start up #innovation curated by Karl Bolina-naubier
more...
No comment yet.
Scooped by Annabelle Boutet
Scoop.it!

Seminars 2015 | Knowledge, Innovation & Network Dynamics (KIND)

Seminars 2015
Thursday 10 December 2015
Charlotte Louise Jensen (13h30-14h30, TEM in Evry, room E0020), researcher in the University of Aalborg in Copenhagen, will give a presentation on “Socio-material implications for incorporating a circular economy thinking in business models” (open entry).

more...
No comment yet.
Rescooped by Annabelle Boutet from "Veille sur la filière déchets, réemploi, recyclage et économie circulaire"
Scoop.it!

Usages partagés (location, réemploi, troc et don), comme alternatives à la possession exclusive : cartographie par type de biens, de freins et sociotypes – ADEME

Ces travaux se basent sur l’enquête Budget des familles de l’INSEE, sur les enquêtes « Conditions de vie et aspirations » et « Consommation » du CREDOC ainsi que sur des entretiens qualitatifs menés auprès d’une vingtaine de personnes autour de leurs pratiques de consommation.
L’analyse montre la difficulté à concilier différentes pratiques et la complexité de leur évaluation à l’échelle des consommateurs. Ceux-ci sont amenés à arbitrer entre leurs valeurs, les informations dont ils disposent, leurs possibilités (financières, pratiques, …). Par ailleurs, elle reste limitée par une évaluation à mener des impacts environnementaux réels des pratiques observées. Les enjeux actuels du développement durable mettent en avant la nécessité de la maîtrise des déchets, des économies d’énergies, du recyclage, etc. C’est dans ce contexte qu’intervient la présente étude sur les usages partagés comme alternatives à la possession exclusive, qu’il s’agisse de location ou de récupération, payante ou à titre gratuit.
Ce rapport présente donc une analyse des représentations et des comportements des consommateurs en termes d’usages partagés (location, réemploi, troc et don). Il s’agit de décrire d’abord les sociotypes de ceux qui sont prêts à partager et d’identifier les facteurs explicatifs des pratiques réelles au travers d’une typologie et de modèles explicatifs sur les échanges marchands. En soulignant la distinction entre les aspirations et les pratiques réelles, il tente de cerner les motivations et les freins aux usages partagés, dans le but d’identifier des leviers d’actions et de formuler des recommandations pour les pouvoirs publics.


Via Somme éco-activités
more...
No comment yet.
Scooped by Annabelle Boutet
Scoop.it!

Financements et questions économiques de l'Habitat Participatif - @ Brest

Financements et questions économiques de l'Habitat Participatif - @ Brest | Pour une autre manière de consommer | Scoop.it

L’équipe de E2=HP2 présente les résultats d’un programme de 2 années de recherche. Les échanges porteront sur plusieurs aspects de l’habitat participatif en Bretagne : budgets,subventions, appels à dons, financement de parties communes, l’autoconstruction

more...
No comment yet.
Scooped by Annabelle Boutet
Scoop.it!

Nice : travail social et économie collaborative à l'heure numérique | WebTimeMedias

Le numérique et ses applications au soin, travail social et économie collaborative : c'est le thème qui sera abordé lors de la conférence qu'organise l&rsq
more...
No comment yet.
Rescooped by Annabelle Boutet from Coopération, libre et innovation sociale ouverte
Scoop.it!

Faut-il craindre l'uber-économie? - 1 - Extension du domaine du marché

Derrière les multiples affaires Uber qui défraient la chronique dans nombre de pays, on assiste à l'émergence d’une économie collaborative qui fascine, et parfois inquiète, d'autant plus que ses contours sont encore flous.

Via Michel Briand
more...
Guychard C.'s curator insight, October 26, 2015 3:58 AM

Dommage, aucune réflexion critique dans cet article superficiel qui évoque sans creuser la possibilité de l'émergence de la "notation" des inidividus et de la reproduction/sélection sociale des "bons" comportements (de consommation biensur :( :( ).

Scooped by Annabelle Boutet
Scoop.it!

Opération Cigales cherchent fourmis le 6 novembre 2015 - Bretagne Créative

Opération Cigales cherchent fourmis le 6 novembre 2015 - Bretagne Créative | Pour une autre manière de consommer | Scoop.it
Une nouvelle opération "CIGALES cherchent fourmis" est organisée simultanément dans 6 lieux en Bretagne le vendredi 6 novembre prochain, entre 16h (...)
more...
No comment yet.
Rescooped by Annabelle Boutet from Ecotourisme
Scoop.it!

Tourisme solidaire : un festival pour découvrir une autre façon de voyager

Tourisme solidaire : un festival pour découvrir une autre façon de voyager | Pour une autre manière de consommer | Scoop.it
Voyager autrement, en favorisant l’économie locale, en finançant des projets de développement, en respectant les populations rencontrées, leur culture et leur environnement. Ce sont les promesses du tourisme équitable et solidaire. Pour le faire connaître au plus grand nombre, l’Association pour le tourisme équitable et solidaire organise un festival, du 31 octobre au 28 novembre, à Paris et en banlieue.

Via Hubert MESSMER @Zehub on Twitter
more...
Eve-Line Boulle's curator insight, October 22, 2015 11:14 AM

"Du 31 octobre au 28 novembre 2015, à Paris et en banlieue, le festival Changeons d’air(s) vous invite à découvrir une autre façon de voyager, respectueuse des peuples et des territoires, entre découvertes insolites et rencontres uniques !

Scooped by Annabelle Boutet
Scoop.it!

Payname, du cobanking à la banque en ligne collaborative

Payname, du cobanking à la banque en ligne collaborative | Pour une autre manière de consommer | Scoop.it
La start-up toulousaine Payname, spécialisée dans le cobanking, va installer son nouveau siège social et ses équipes à Saint-Elix-le-Chateau, à 50 km au Sud de Toulouse.

Elle a pour ambition de devenir la première banque en ligne collaborative, dans un délai de 3 ans.
more...
No comment yet.
Scooped by Annabelle Boutet
Scoop.it!

Les communs et la consommation collaborative. Renaud Denis - Wikistage OuiShare La Paillasse Saône

www.wikistage.org La Paillasse Saône : http://lapaillassaone.strikingly.com OuiShare Rhône-Alpes : http://ouishare.net/ and on facebook : https://goo.gl/UVh6Xn ...
more...
No comment yet.