Informatisation et sécurisation du circuit du médicament.
6.1K views | +1 today
Follow
Informatisation et sécurisation du circuit du médicament.
Choix du matériel, accompagnement du changement : Comment favoriser le déploiement ?
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Jean Luc Mainguy
Scoop.it!

Bonjour et bonne lecture !

Ce site n'a pas la prétention d'être exhaustif.
Ce n'est pas non plus un site publicitaire.
Je rencontre, sur le sujet de l'informatisation des services de soins, de nombreux interlocuteurs au sein de centres hospitaliers et de cliniques ; soignants (cadres de soins et infirmières), pharmaciens, médecins, responsables de projet, informaticiens...
Qu'il s'agisse de l'informatisation du dossier patient, de l'informatisation de la prescription, des soins ou de celle de l'administration des médicaments, tous me livrent leurs ressentis, leurs difficultés, leurs “trucs et conseils“ s'ils pouvaient revenir en arrière...


Ce sont ces éléments que je souhaite partager avec vous.

 

Mettre à la disposition de ceux qui sont en projet de déploiement, l'expérience de ceux qui ont déjà déployé... Tel est mon objectif !

 

N'hésitez pas à m'envoyer remarques, retours d'expériences, articles ou questions sur

 

mainguy.jl@gmail.com

 

more...
No comment yet.
Scooped by Jean Luc Mainguy
Scoop.it!

le boom des objets connectés en santé - Orange Business services

le boom des objets connectés en santé - Orange Business services | Informatisation et sécurisation du circuit du médicament. | Scoop.it
Ce début d’année 2014 est marqué par la déferlante d’annonces autour de la sortie d’objets connectés en tout genre. Découvrez en une infographie leur rôle dans le monde de la santé.
Jean Luc Mainguy's insight:

Evidemment, ces exemples d'objets connectés ne concernent pas le milieu hospitalier. Pas encore...

Il est pourtant difficile d'envisager qu'un tel développement d'objets connectés spécifiques ne va pas également déferler dans les établissements...

 

more...
No comment yet.
Scooped by Jean Luc Mainguy
Scoop.it!

Nouveau Contrat de bon usage du médicament | Fédération de l'Hospitalisation Privée

Nouveau Contrat de bon usage du médicament | Fédération de l'Hospitalisation Privée | Informatisation et sécurisation du circuit du médicament. | Scoop.it
more...
No comment yet.
Scooped by Jean Luc Mainguy
Scoop.it!

Microsoft Vision for the Future of Technology in Health

Mobilité, interconnexion, temps réel ...

 

Une vision de l'avenir qui intéressera, interpellera, inquietera...

A voir !

more...
No comment yet.
Scooped by Jean Luc Mainguy
Scoop.it!

EMMA Chariot informatique médical autonome pour l'administration sécurisée des médicaments

Présentation des chariots informatiques EMMA conçus par la société DECIDE Life...

 

Chariot totalement modulaire dont les équipements embarqués sont définis, en collaboration avec l'équipe projet et les équipes soignantes, pour faciliter l'informatisation des services de soins et la sécurisation du circuit du médicament.

 

Hygiène, sécurité, fonctionnalité, ergonomie et performance de l'informatique... Sans doute pas la solution “parfaite“, mais en tous cas, une solution conçue par et pour les professionnels, et respectueuse de l'ensemble des normes réglementaires en vigueur...

A voir, et à comparer...

 

more...
Jean-Marc POCARD's comment, March 21, 2012 4:35 AM
Bonjour, c'est pas mal (surtout à 02:13 !) )..cependant comme je suis un peu taquin: j'avoue que je prefererais qu'annexé au systeme de verrouillage actuel qu'un transpondeur ouvre et/ou verrouille (les tiroirs et l'écran[on/off]) lorsque l'infirmière est dans la chambre... reste qu'au dela de la vérification il me semble que la validation du soin reste perfectible ;)
Scooped by Jean Luc Mainguy
Scoop.it!

Kinect pourrait révolutionner le monde professionnel

Kinect pourrait révolutionner le monde professionnel | Informatisation et sécurisation du circuit du médicament. | Scoop.it

Développé pour les jeux vidéo, l'outil de détection des mouvements de Microsoft trouve une nouvelle utilité auprès des entreprises...

 

Cet article ne vous donnera pas une vision précise des perspectives d'applications professionnelles de Kinect. Il est cependant interessant de noter que Microsoft offre désormais la possibilité aux entreprises de développer et d'exploiter la technologie Kinect à des fins commerciales.

 

Si l'on transpose ce qui se passe au niveau du développement d'applications pour Iphone ou Ipad sur ce sujet, les perspectives sont étourdissantes...

 

Pour ceux qui ne connaissent pas la technologie Kinect, utilisée principalement dans le cadre du divertissement et des jeux vidéo, il s'agit d'un capteur qui permet d'interagir avec l'interface vidéo.

Jusqu'à présent, tout utilisateur de jeu vidéo ou d'une application quelconque devait (doit) utiliser une manette ou une souris.

Avec ce capteur, c'est votre corps (voix, mains, doigts, mouvements...) qui "fait office de souris" et vous permet d'interagir !

 

Le chirurgien que l'on voit sur la photo ne dispose d'aucune souris ; il est devant son écran et “à distance“ "touche" les images, zoom, change d'image... Comme Tom Cruise dans le film Minority Report.

 

Vous controlez directement ce que vous voyez à l'écran !

 

Pour faire référence à mon précédent Post sur Agfa et le tactile ; avec Kinect, il n'y a même plus besoin d'écran tactile !!!

 

NB : Pour ceux qui voudraient mieux visualiser certaines applications déjà existantes de Kinect, je vous encourage à aller sur ce lien : http://www.microsoft.com/en-us/kinectforwindows/discover/gallery.aspx

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Jean Luc Mainguy
Scoop.it!

Comment le smartphone va remplacer le PC - rtflash.fr | tregouet.org

Comment le smartphone va remplacer le PC - rtflash.fr | tregouet.org | Informatisation et sécurisation du circuit du médicament. | Scoop.it

Véritable basculement technologique : en 2011, pour la première fois, le nombre de smartphones vendus dans le monde a largement dépassé celui des PC.

La prochaine étape est déjà en route... travailler sur un espace modulaire et avoir accès à l'ensemble de ses données et applications...à partir de son smartphone...

Quid de "l'écran“ ? Comment visualiser ses données sur un écran de 5 cm de large ?

 

La solution est également en route...

 

Je ne suis pas certain que les médecins et les soignants vont spontanément apprécier leurs nouvelles lunettes... quant aux patients ?

Une chose est certaine ; nous n'avons pas fini de nous poser des questions quant au matériel le plus adéquat pour avoir accès, au plus près du patient, à l'ensemble des données et informations nécessaires 

more...
No comment yet.
Scooped by Jean Luc Mainguy
Scoop.it!

Canal-U - HIT Paris 2009 - Sécurisation du circuit du médicament par la robotisation et l’informatisation

Canal-U - HIT Paris 2009 - Sécurisation du circuit du médicament par la robotisation et l’informatisation | Informatisation et sécurisation du circuit du médicament. | Scoop.it

Cette vidéo date du HIT 2009. Néanmoins, elle présente la réflexion, les conclusions et le déploiement d'une solution par un groupe projet en ce qui concerne la sécurisation du circuit du médicament. Non seulement la théorie, mais surtout la mise en pratique !

Depuis cette présentation, le CH Robert Ballenger a encore avancé dans sa démarche et a également déployé des solutions permettant la sécurisation de l'administration du médicament.

 

Nonobstant les problèmes de diaporama rencontrés par l'orateur, cette vidéo est à regarder jusqu'au bout !

more...
No comment yet.
Scooped by Jean Luc Mainguy
Scoop.it!

Haute Autorité de Santé - Outils de sécurisation et d'autoévaluation de l'administration des médicaments

Haute Autorité de Santé - Outils de sécurisation et d'autoévaluation de l'administration des médicaments | Informatisation et sécurisation du circuit du médicament. | Scoop.it

La Haute Autorité de Santé publie un guide qui est aussi et surtout un superbe outil "pédagogique" pour conduire les acteurs du circuit du médicament à s'interroger, s'auto-évaluer et définir les actions à mener.

 

"Le fil conducteur de la sécurisation de l’administration médicamenteuse repose sur la règle des 5 right (1), ou règle des 5 B (« administrer au Bon patient, le Bon médicament, à la Bonne dose, sur la Bonne voie, au Bon moment».

Ils représentent des objectifs à atteindre, pour lesquels des stratégies sont définies et mises en oeuvre."

 

Je vous recommande de télécharger l'ensemble des documents (y compris l'outil complémentaire) et de vous servir de ce dernier comme interface. 

Vous pouvez également aborder le guide par thématique (en 5 parties).

Un vrai outil concret à utiliser et diffuser d'urgence !

more...
Jean-Marc POCARD's comment, January 12, 2012 4:06 AM
je vous laisse remanier l'ensemble;) MERCI J'abonde dans votre sens c'est très bien fait mais d'une manière générale concernant la sécurité du circuit de médicament n'est il pas temps d'innover?
il serait tout de meme plus judicieux de faire en sorte:
1 que les blisters soient standardisés (unitaire)
2 que la surface des blisters sous chaque comprimé comporte un code 2D
Pourquoi ?
en attendant le « marquage laser des comprimés » qui arrivera tot ou tard … en tant qu’infirmier donc vérificateur ultime(responsable) lors de la dispensation, j’estime que l’interet du Code 2D pour le soignant ne se situe pas uniquement dans l’optique de l’évitement iatrogénique :
Il répond en effet et entre autres a une promesse d’amelioration des conditions de travail (ergonomie & sécurisation)Usant d’une douchette(sans fils) ou d’un smartphone l’interprétation du Code2D témoignerait d’un gain de temps important qui présente une ergonomie incomparable par exemple dans la gestion légale des stupéfiants ou encore dans la verification (checklist)d’un chariot d’urgence… voire même d’une ambulance de SAMU. Ce marquage des instruments des boites chirurgicales serait également pertinent mais est plus orienté RFID) .
Concernant les stupéfiants, sur le terrain : « Madame vous avez mal… attendez … j’ ouvre le dossier (papier ou numérique) je vérifie la prescription, j’ouvre la pharmacie double portes (deux serrures), je prends le comprimé ou l’ampoule de morphine, j’ecris dans le carnet de STUP la quantité prise sur le bon correspondant au patient (si c’est une ampoule je remets/conserve l’ampoule vide dans la pharmacie) je l’administre au patient, je reviens ecrire dans le dossier la validation de la dispensation du stupéfiant…
Avec un peu d’imagination vous appréhendez aisément les avantages parmi d’autres du Code2D (gain de temps , la gestion des stocks(e-procurement automatique =un bonheur pour les laboratoires /le « module » d’achat groupé?), l’observance et aussi par exemple dans le cas des traitements antalgiques rapides (Oxynorm/sévredol…etc) analyse de « la consommation » en temps réel(besoin)du patient [ex :forte demande interdose= antalgie « insuffisante »] …
Insoupçonné… l’usage du Code 2D ne peut pas se limiter à l’usage d’une douchette pour lire a la fois le badge du soignant, le bracelet d’identification , le traitement préparé, le traitement dispensé…
Non : l’usage du code barre pourrait entre autres permettre d’ouvrir la porte du M2M des appareils thérapeutiques et diagnostics :
Sur le terrain : pourquoi le soignant doit il entrer dans de multiples menus d’une pompe a morphine pour ensuite noter (saisir) dans le dossier de soins le nombre de fois ou le patient à demander un bolus de morphine, horodatée la quantité de volume restant dans la pompe à morphine, etc… Comment tracer le fait que la concentration et la programmation du pousse seringue electrique ou de la pompe a morphine correspond bien à la prescription ?
Ne parait-il pas, ne serait-il pas si simple de faire en sorte :
- que cette pompe à morphine affiche un code 2D et témoigne au système d’information et donc au tableau de bord d’e-suivi que le patient depuis 2H demande bolus/bolus afin de calmer sa douleur …
- que le code 2D pourrait egalement ouvrir des liens sécurisés pour les infirmiers ou medecin de villes qui auraient ainsi accès aux dernières informations pertinentes … ?
Bref , indépendamment du fait qu’un code2D(absent des carte CPS, diplômes, etc.) coute bien moins cher qu’une puce, on s’attend a ce qu’un Code 2D lisible depuis un smartphone, une webcam (associant via mot de passe, CPS,VPN et adressage MAC, etc) pourrait dans bien des cas être à la fois le twitter intelligent du dossier médical /infirmier et une sorte d’iodure d’argent du cloud de l’e-santé qui permet la pluie d’informations « qui sauve… »
Dans ce cas, inutile de polluer le temps des soignants en formation au clic et « tabulations diverses » : scanner un code barre demande peu de science…
Certes dans le même axe de l’agrégation des données Capsule technologie qui fait du très neuf avec de l’hétéroclite et parfois du vieux a compris pas mal de chose… et comme je l’exprimais récemment a travers cette planche (http:// http://synapse-numerique-sante.fr/numerisation%20des%20soins.pdf, pourquoi ne pas recuperer d’autres données qui prennent du temps a saisir (ideal du système d’information pervasif, amis éditeurs de logiciel de santé favorisez le zéro-saisie)

Evidemment dans le cadre de la production des soins, il faudra faire évoluer ces Code 2D…
en effet, actuellement ces codes existent sur certains blisters de medicaments (intelligemment présentés unitairement) … malheureusement, ces codes 2D ne veulent rien dire pour le soignant ainsi sur un somnifère bien connu on peut lire une suite alpha numérique du style B12345, ce qui pour la tracabilité des lots, la péremption et la lisibilité directe ne donne guère d’information pertinente au système , ni même aux soignants…
Dans 10 ans sans doute ? nous parviendrons a mettre en place des systèmes d’informations pervasifs qui offriront ergonomie et sécurisation des pratiques de soins (confort de travail et sécurité de dispensation)…
Les hautes instances, les élites se demandent parfois pourquoi le recrutement et les vocations d’infirmières s’effondrent… ne pensez vous pas qu’en sécurisant* (modernisant)les pratiques de la profession d’infirmier que ce métier serait plus attrayant ? pour l’instant nous en sommes la http://www.infirmiers.com/actualites/actualites/edito-2012-annee-de-tous-les-dangers-pour-les-infirmieres.html?utm_source=news-inf&utm_medium=email&utm_campaign=2012_01_06_news-inf et les nombreux départs en retraite cette année et l’an prochain risque de donner quelques sueurs a certains …
Laboratoires pharmaceutiques, éditeurs de logiciel de santé, fabricants de matériels de santé (de la sonde urinaire aux prothèses mammaires ou orthopédiques) de grâce faites en sorte de tous vous accorder pour que les chaines de la traçabilité, de la production des soins, etc. soient coherentes … Merci a ceux qui sont en charge de la sécurité des concitoyens de faire en sorte d’étudier (développer) ces concepts…

*vu la quantité de travail, les sollicitations diverses (téléphone, familles, urgences, commandes, problème de remplacement, etc., l’infirmière rentre souvent chez elle sans avoir l’esprit tranquille.
Scooped by Jean Luc Mainguy
Scoop.it!

Wearable Multitouch Projector

"This project is a depth-sensing and projection system that enables interactive multitouch applications on everyday surfaces."

 

Evidemment, ce n'est encore qu'un projet... 

Il est donc préférable de ne pas attendre la sortie commerciale de cet outil pour informatiser la prescription !!!

 

Ceci étant, si l'on considère la demande des praticiens hospitaliers quant à l'agilité du matériel qui leur permet de prescrire, je pense qu'ils seront exaucés...

 

Ecrans tactiles, écrans virtuels, lunettes-PC ... Comme vous pouvez le voir, nous n'avons pas fini de nous poser des questions sur le matériel le plus adéquat...

more...
No comment yet.
Scooped by Jean Luc Mainguy
Scoop.it!

Sécurisation de l'administration du médicament

Sécurisation de l'administration du médicament | Informatisation et sécurisation du circuit du médicament. | Scoop.it
Emma, chariot informatique, une entité innovante au service des établissements hospitaliers...
more...
No comment yet.
Scooped by Jean Luc Mainguy
Scoop.it!

Hôpitaux : les infections nosocomiales méritent plus d'attention

Hôpitaux : les infections nosocomiales méritent plus d'attention | Informatisation et sécurisation du circuit du médicament. | Scoop.it

Les infections nosocomiales seraient-elles sous-estimées ?

 

Une chose est sûre, l'hygiène fait partie des préocupations quotidiennes de la très grande majorité des soignants dans la très grande majorité des établissements.

Evidemment, le respect des bonnes pratiques et l'attention permanente au respect “du bon sens“ est fortement lié à l'individu.

Il dépend également fortement du management.

Je n'entends pas sous ce terme la contrainte hiérarchique qui “impose“ le respect d'une procédure ;

 

Loin du monde hospitalier, j'ai rencontré un jour le directeur d'un site de fabrication de produits laitiers. Celui-ci m'interrogeait sur la manière de faire respecter le sacro-saint lavage des mains : "cela fait plusieurs fois que je fais faire des formations, cela ne change rien. Pas plus que les affiches “LAVEZ-VOUS LES MAINS !“...

 

Après une vérification “terrain“, il s'est vite avéré que les salariés savaient se laver les mains et savaient qu'il était important de se laver les mains. Pourquoi le geste n'était-il pas systématisé ?

“On n'y pense pas". "Il faut aller vite, alors...""On me demande de me laver les mains et certaines machines qu'on utilise sont pleines de graisse et de poussière...“, "c'est important, oui. Mais à force de vouloir tout aseptiser, on fragilise les gens...“

 

Sur ces bases, nous avons lancé une véritable démarche participative d'amélioration de l'hygiène avec ;

Une implication du DG qui a présenté les objectifs de cette démarche ; "je ne veux pas me réveiller la nuit en me disant qu'au matin, un enfant va être malade en mangeant un de nos yaourts“.

Une “formation“ succincte sur la bactériologie et les risques liés à la contamination du lait.

Des groupes de travail animés par les managers pour rechercher les actions à mener, de façon ponctuelle et systématique pour éviter ces risques.

Une synthèse des travaux de ces groupes, la construction d'indicateurs de mise en place et une intégration de l'ensemble au manuel qualité.

Un suivi de l'application par les managers, à partir des indicateurs définis par les groupes...

 

Rien d'extraordinaire ; simplement une démarche qui permet l'implication et l'écoute de chacun, et qui permet à chacun de redécouvrir le sens de ses gestes quotidiens. 

 

Celà fait des années que le monde hospitalier a mis en oeuvre de telles méthodes. Pour autant, ce n'est pas parce que les procédures sont inscrites dans les manuels et gravés dans les “bonnes pratiques" acquises dès l'école, qu'elles ne doivent pas faire l'objet d'une re-découverte et d'un suivi permanent.

De quand date la dernière réunion de recherche participative des solutions pour optimiser l'hygiène dans mon service ? Mon pôle ? Mon établissement ?

 

more...
No comment yet.
Scooped by Jean Luc Mainguy
Scoop.it!

Wi-go : un chariot qui vous suit.

"Le Wi-go est un dispositif imaginé par Luis De Matos qui permet à un chariot de suivre une personne grâce au système Kinect. Le chariot suit fidèlement l'utilisateur mais nécessite un ordinateur portable".

 

Evidemment, ce Post ne concerne pas l'informatisation des services de soins hospitaliers. Quoique ?

 

Et si le chariot médical, le chariot de distribution des médicaments, voire cet encombrant chariot de distribution des repas, suivait le professionnel de santé lors de sa visite ?

 

Gadget ?

Demandez aux professionnels qui démarrent, s'arrêtent, tirent ou poussent tout au long de la journée un, voire plusieurs chariots...

 

Dans les services, l'usage de l'informatique “au plus près du patient" (dans la chambre ou devant la chambre) remet en cause les organisations. Pour autant, le coeur métier n'évolue pas (dieu merci !).

Les soignants...soignent !

 

C'est tout l'enjeu du choix du matériel.

Informatiser n'est pas un problème ; un ordinateur portable suffit.

 

Toute la problématique consiste à prendre en compte les contraintes "métier".

- Hygiène (il faut que l'outil informatique soit facilement nettoyable et puisse être désinfecté),

- gestion de l'autonomie ("désolé Madame, je ne peux pas vous donner votre médicament, nous devons attendre que la batterie de mon ordinateur soit chargée..."),

- ergonomie (Imaginez une infirmière ou le médecin qui se comporte comme votre banquier et vous parle derrière son ordinateur...),

- sécurité (on pense évidemment à la confidentialité des données, mais il faut également penser au vol, à la dégradation du matériel),

-...

 

Dans ces conditions, il n'est plus question de choisir “n'importe quel matériel".

 

Comme vous l'avez sans doute remarqué, les 4 points évoqués plus haut concernent la qualité et la sécurité de prise en charge du patient.

 

Lorsqu'on évoque les contraintes "métier", il faut également prendre en compte les utilisateurs.

Projettons-nous dans 15 ans. Après 15 ans d'utilisations multiples et quotidiennes d'un outil qui n'a pas été pensé “pour les utilisateurs“...

Certains médecins commencent d'ores et déjà à constater une recrudescence de syndrômes du canal carpien chez les professionnels de santé hospitaliers qui utilisent un clavier d'ordinateur non adapté (clavier en hauteur, absence de rebords...).

Les coudes, les épaules, les dos vont être mis à rude épreuve...

 

Alors ? 

Un chariot qui suit le professionnel ?

Un gadget ?

 

 

more...
Jean-Marc POCARD's comment, January 21, 2012 7:42 AM
Bof...!!!
Jean's comment, July 19, 2012 4:52 AM
Ces chariots réhaussés d'un ordinateur sont très communément appelés COW, Computer on Wheels, à travers le monde. Cette contraction fut ironiquement créée par les premiers utilisateurs qui ont testé cette technologie pour accéder aux applications informatisées : USA et Canada. Mais c'est très ironiquement que ce terme fut choisi car comme un vache les chariots sont difficiles à déplacer, prennent beaucoup trop de place dans une chambre et enfin ils véhiculent toutes les infections possibles. Définitivement pas adaptés au milieu hospitalier....
Rescooped by Jean Luc Mainguy from Pharmabook
Scoop.it!

L'hôpital numérique, faisons le point ! | Orange Business Services

L'hôpital numérique, faisons le point ! | Orange Business Services | Informatisation et sécurisation du circuit du médicament. | Scoop.it
Lancé fin 2011, le plan « hôpital numérique »,  c’est le programme français de modernisation des systèmes d’information hospitaliers. A mi-parcours, 61 millions d’euros dépensés, 401 projets dans 248 établissements, quel bilan faire de cette initiative...

Via Philippe Loizon
more...
Jerome Leleu's curator insight, February 23, 2015 2:13 AM

ajouter votre aperçu ...

Rescooped by Jean Luc Mainguy from le monde de la e-santé
Scoop.it!

Les nouvelles technologies "humanisent" l’hôpital et simplifient les relations

Les nouvelles technologies "humanisent" l’hôpital et simplifient les relations | Informatisation et sécurisation du circuit du médicament. | Scoop.it
Lorsque l’on évoque la notion de l’Hôpital numérique, la définition proposée Thierry Zylberberg, directeur d’Orange Santé, est bien utile. Il indique : « Il s’agit de l’ensemble des services techno...

Via Fabrice Vezin
Jean Luc Mainguy's insight:

L'humanisation, et la simplification sont des objectifs plus que louables auxquels, paradoxalement, les nouvelles technologies peuvent largement contribuer.

Espérons que la même attention soit apportée à l'humanisation et à la simplification du quotidien des professionnels soignants...

Seule la prise en compte parallèle des besoins du patient et celle des besoins des professionnels (notamment en terme de motivation) sera réellement positive...

more...
Fabrice Vezin's curator insight, April 2, 2014 3:56 AM

Divers exemples de l'apport des nouvelles technologies au sein de l'hôpital. Billet à lire sur le blog "le monde de la e-santé".

Martine Castro's curator insight, April 3, 2014 10:23 AM

Il serait intéressant de savoir si Unicancer y réfléchit pour adopter cette démarche dans ses centres... dans cet article il n'est question que de CHU. 

Scooped by Jean Luc Mainguy
Scoop.it!

L'intérêt du wifi dans les unités de soins

L'intérêt du wifi dans les unités de soins | Informatisation et sécurisation du circuit du médicament. | Scoop.it

Un simple dessin vaut parfois mieux qu'un long discours...   

more...
No comment yet.
Scooped by Jean Luc Mainguy
Scoop.it!

L'informatisation bouscule, positivement, la tradition médicale - Santé - Le Monde.fr - IBM - Une Planète Plus Intelligente

L'informatisation bouscule, positivement, la tradition médicale - Santé  - Le Monde.fr - IBM - Une Planète Plus Intelligente | Informatisation et sécurisation du circuit du médicament. | Scoop.it
Le savoir médical s'est transmis d'abord oralement, puis de façon manuscrite. Nous entrons désormais dans l'ère du numérique.

 

Dans les établissements de santé, et en particulier dans les Hôpitaux, les médecins sont souvent cités comme “les plus réfractaires à l'informatisation“.

En fait, il faut se méfier de l'arbre qui cache la forêt !

 

Pour les médecins, comme pour les autres populations, la courbe de Rogers s'applique. Le groupe projet chargé de l'accompagnement du changement doit en tenir compte. La proportion des innovateurs et de ceux qui accueillent à bras ouverts cette innovation est la même que pour les autres populations.

La part des "réfractaires spontanés" est également la même.

 

Un piège dans lequel il convient de ne pas tomber : N'écouter QUE les réfractaires !

 

Globalement, l'expérience montre qu'1/3 de la population confrontée à un changement l'accueille spontanément de manière positive, 1/3 de manière “négative“ (c'est-à-dire en position de doutes, d'inquiétudes, voire de refus).

 

Le dernier tiers est constitué par les indécis qui n'ont pas encore définis leur position sur le sujet. Ils attendront de tester et seront à l'écoute des 2 autres tiers...

Or, dans de nombreux cas (voire systématiquement) les réfractaires parlent plus haut et plus fort que les innovateurs spontanés...

Si le groupe projet accompagne ce mouvement et apporte une reconnaissance plus importante aux réfractaires qu'aux innovateurs, il va de soi que l'établissemnt risque de se retrouver avec 2/3 de “réfractaires“...

 

Les "réfractaires" doivent être écoutés et leurs doutes, reproches et inquéitudes pris en compte. 

MAIS ! IL CONVIENT EGALEMENT de METTRE EN AVANT LES “innovateurs“.

Impliquez les dans le projet. Faites les participer aux réunions d'information. Proposer leur d'être pilote, d'être relais ...

 

more...
No comment yet.
Scooped by Jean Luc Mainguy
Scoop.it!

Essor des tablettes : sueurs froides pour les opérateurs et les réseaux d'entreprises

Essor des tablettes : sueurs froides pour les opérateurs et les réseaux d'entreprises | Informatisation et sécurisation du circuit du médicament. | Scoop.it
Plusieurs équipementiers télécoms tirent le signal d'alarme notamment en ce qui concerne le sous-dimensionnement des réseaux Wi-Fi.

 

Dans les établissements hospitaliers, qu'il s'agisse de tablettes, de PC portables et/ou de chariots informatisés, à raison de 2 à 6 équipements par services, les réseaux sont effectivement parfois sous-dimensionnés.

En règle générale, les problèmes se posent lorsque l'ensemble des matériels sont en exploitation. 

Evidemment, mieux vaut prévenir que guérir...

more...
No comment yet.
Scooped by Jean Luc Mainguy
Scoop.it!

Agfa veut faire entrer le tactile à l'hôpital

Agfa veut faire entrer le tactile à l'hôpital | Informatisation et sécurisation du circuit du médicament. | Scoop.it

Article interessant à plusieurs titres :

- Il pointe la généralisation d'une technologie ; le tactile,

- Il évoque une solution pour l'informatisation de la prescription,

- Il pointe les limites de la solution testée par l'Hôpital de Vichy, et les perspectives d'amélioration...

 

En ce qui concerne la généralisation du tactile, il s'agit aujourd'hui davantage d'une réalité que d'une perspective ;

Le tactile est déjà arrivé par l'intermédiaire des smartphones et autres tablet PC. Il fait partie de nos quotidiens et même si les écrans tactiles pour les PC sont encore assez rares, je suis bien placé pour vous dire que les utilisateurs s'y mettent très rapidement...

Lorsque je réalise la présentation, auprès de professionnels, d'un chariot informatisé disposant d'un écran tactile de 19 pouces, je n'ai pas encore terminé ma présentation que l'un de mes interlocuteurs a testé l'écran et essayé d'élargir l'image en écartant ses deux doigts... Demain, ce geste sera l'un des premiers maitrisés par les nourrissons...

 

En ce qui concerne la solution du poste, tactile ou non, dans la chambre du patient et à disposition des médecins, la perspective de généralisation est nettement plus hasardeuse. Il n'empêche, cette solution existe, promue par une idée simple : "faîtes payer le matériel permettant l'informatisation de la prescription par les patients". (les sommes versées par les patients pour disposer de la TV et de l'internet en chambre sont censées compenser l'investissement matériel...).

 

Concernant l'informatisation de la prescription, et la mise à disposition, pour les médecins, d'un matériel adéquat, la solution parfaite, n'existe pas (encore);

- Les médecins sont ultra-mobiles (ils n'ont pas besoin, dans le cadre de leurs missions, de médicaments, matériels ou fournitures),

-  Les médecins ont besoin d'un outil pour prescrire,

- Certains médecins ont besoin d'avoir accès à l'imagerie médicale, moins pour l'interprétation en chambre que pour la pédagogie auprès du patient).

 

Dans ce contexte, deux “solutions“ semblent se dessiner :

- Une solution ultra-mobile et ultra légère, tactile, qui permet de réaliser la prescription + un double accès à un poste disposant d'un écran plus large, dans la chambre et dans le bureau. Ce double accès peut être réalisé à partir du poste positionné dans la chambre du patient et du poste fixe présent dans le bureau ou le poste de soins.

- Une solution de chariot épuré, disposant d'un écran tactile qui peut être facilement manipulé et utilisé “debout“ dans la chambre du patient, et "assis" dans le bureau ou les espaces prévus à cet effet dans le poste de soins ou le bureau du médecin.

 

 

 

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Jean Luc Mainguy
Scoop.it!

Nuance propose une solution de reconnaissance vocale ... - Info DSI

Nuance propose une solution de reconnaissance vocale ... - Info DSI | Informatisation et sécurisation du circuit du médicament. | Scoop.it

De gros progrès ont été réalisés dans la qualité de le fonctionnement et dans la fiabilité de ce type de solutions. Il en reste sans aucun doute encore à faire.

Je ne connais pas cette solution et ne peux vous livrer les retours des utilisateurs.

 

Une chose est néanmoins certaine ; les solutions de dictée et de reconnaissance vocale sont amenées à jouer un rôle non négligeable pour les médecins et professionnels de la santé.

D'ores et déjà, la mise en place de ce type de solutions peut aider à convaincre des "résistants" à la prescription informatisée...

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Jean Luc Mainguy
Scoop.it!

Le circuit du médicament : une affaire de management de la qualité

Le circuit du médicament : une affaire de management de la qualité | Informatisation et sécurisation du circuit du médicament. | Scoop.it

Publié par Hospimédia le 31/12/2011

 

Maitre Omar Yahia, Avocat au Barreau de Paris et spécialiste en droit hospitalier, fait un rappel du cadre réglementaire, et décrypte en particulier l'arrêté du 6 avril 2011 ;

Quels risques en cas de non conformité ?

Quelles obligations pour les établissements ?

Quels impacts dans l'organisation du circuit du médicament ?

 

La sécurisation du circuit du médicament abordée sous l'angle juridique...

A lire absolument !

 

more...
No comment yet.
Scooped by Jean Luc Mainguy
Scoop.it!

Médicaments : entre 13 000 et 34 000 morts chaque année en ...

Médicaments : entre 13 000 et 34 000 morts chaque année en ... | Informatisation et sécurisation du circuit du médicament. | Scoop.it

Evidemment, sans instrument objectif et indiscutable de mesure, il est difficile de prendre le problème “à bras le corps“.

Au delà du débat sur les chiffres, la recherche de solutions contre la iatrogénie médicamenteuse est une véritable priorité.

Même si l'article se concentre sur le problème de l'absence de mesure, la recherche de solutions et leur mise en place est déjà en cours...

Les projets d'informatisation et de sécurisation du circuit du médicaments vont dans ce sens.

more...
No comment yet.
Scooped by Jean Luc Mainguy
Scoop.it!

Progressions : Pharma 3.0 - Ernst & Young - France

Progressions : Pharma 3.0 - Ernst & Young - France | Informatisation et sécurisation du circuit du médicament. | Scoop.it

L'arrivée massive des nouvelles technologies et le partage de l'information “en temps réel“ sont en voie de donner naissance à un secteur de la santé orienté sur les résultats.

Les sociétés des technologies de l'information, les grands réseaux de distribution et les sociétés de télécommunications sont devenus des acteurs stratégiques non traditionnels qui entrent dans le paysage de la santé, illustrant les changements rapides dans ce secteur.

Les laboratoires pharmaceutiques recherchent de nouveaux modes de collaboration avec ces professionnels pour améliorer leurs résultats et ceux attendus pour les patients. 


Telles sont les premières observations de l’enquête mondiale d'Ernst & Young sur l'industrie pharmaceutique intitulée Progressions, Pharma 3.0.

 

La course aux innovations est lancée...

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Jean Luc Mainguy
Scoop.it!

Les tablettes sont mauvaises pour la santé

Les tablettes sont mauvaises pour la santé | Informatisation et sécurisation du circuit du médicament. | Scoop.it

L’engouement pour les tablettes tactiles risque de rapidement se traduire par une épidémie de torticolis et autres douleurs musculaires, avertissent des chercheurs de Harvard.

Les tablettes numériques ont beau être légères et maniables, «leur utilisation est fortement associée à des postures de flexion de la tête et du cou» par comparaison avec les ordinateurs de bureau classiques. Elles suscitent donc «de réelles inquiétudes sur le développement de douleurs du cou et des épaules», souligne Jack Dennerlein, chirurgien orthopédique et spécialiste en santé publique à Harvard (Etats-Unis) qui a dirigé cette étude...

 

L'article précise également les conditions d'utilisation qui permettent de limiter les TMS.

more...
No comment yet.
Scooped by Jean Luc Mainguy
Scoop.it!

L’hôpital de demain : Le positionnement de la fonction logistique évolue au sein des structures hospitalières

L’hôpital de demain : Le positionnement de la fonction logistique évolue au sein des structures hospitalières | Informatisation et sécurisation du circuit du médicament. | Scoop.it

Evidemment, dans la notion de "fonction logistique" au sein des structures hospitalières, "on mélange des torchons et des serviettes“...

Cette fonction recouvre de très nombreux processus, et touche des sujets aussi divers que ...la blanchisserie, les produits alimentaires ou les médicaments...

 

En quoi la fonction logistique concerne-t-elle la sécurisation du circuit du médicament ?

 

Un point de vue intéressant qui permet d'envisager la logistique comme une expertise transverse susceptible d'apporter une expertise méthodologique importante dans l'amélioration du processus

 

 

more...
Jean-Marc POCARD's comment, January 18, 2012 1:58 AM
MERCI de ce lien. Infirmier et titulaire d'un DU de logisticien Hospitalier j'estime que les fonctions logistiques permettront d'apprehender aussi bien des elements matériels que des elements moins palpable comme la diurèse, la validation et tracabilité des actes, des soins, la geolocalisation partielle(tracabilité legale de la prise en charge en cas d'urgence...)
Scooped by Jean Luc Mainguy
Scoop.it!

Dossier Médical Personnel | Au service de la santé - DMP

Dossier Médical Personnel | Au service de la santé - DMP | Informatisation et sécurisation du circuit du médicament. | Scoop.it
Le DMP est un dossier médical informatisé, accessible sur internet. Il contient les informations personnelles de santé nécessaires à votre suivi médical.

 

D.M.P. 3 lettres qui vont devenir omni présentes pendant l'année 2012 !!! 

more...
No comment yet.