Virevoltant de SMS à MSN, de MSN à Facebook, nos grands dadets passent une partie non négligeable de leur temps libre à ne rien faire. Et y pour dire tout un tas de banalités aussi insignifiantes les unes que les autres !