Si elle n'est pas précédée de provocations, l'injure publique peut être passible, selon la gravité, d'une peine de prison ou d'une amende allant jusqu'à à 12000 euros, selon l'article 33 de la loi de 1881 !