Vers un internet différent pour les riches et pour les pauvres ? | INFORMATIQUE 2014 | Scoop.it

"Selon moi, l’intérêt public ne s’oppose pas à ce que les consommateurs s’abonnent à des offres internet limitées, plus différenciées, éventuellement pour un prix moins élevé." Neelie Kroes, commissaire européenne en charge de la stratégie numérique, lâche, dans une tribune publié le 17 janvier dans "Libération", le terme qui fâche : un internet "différencié".

 

 


Via Aurélien BADET, Michel Briand