Des outils pour prendre en main son flux d’information | INFORMATIQUE 2015 | Scoop.it

 

La gestion des flux d’information est donc devenu l’un des enjeux majeurs de la vie moderne, et il n’est pas étonnant de voir que, dans la Silicon Valley, on se bat pour être celui qui solutionnera ce problème pour nous.

 

Placer le contrôle de son flux d’information entre les mains d’un tiers, c’est risquer de se retrouver dans ce qu’on appelle la “filter bubble” : on ne voit plus que ce que l’on juge bon de nous montrer. Se laisser submerger par l’info, en revanche, c’est prendre le risque de passer à côté de choses importantes tout en s’encombrant l’esprit d’éléments moins pertinents.

 

Il s’est donc créé tout un marché de sites et autres applications qui vous aident à trouver la voie intermédiaire : un flux d’information filtré, hierarchisé, mais selon des critères que vous aurez défini vous-même.

 

Le premier outil dont vous allez avoir besoin, c’est un outil multi-canal : Hootsuite (http://hootsuite.com/) et Tweetdeck (http://tweetdeck.com/) vous permettent de publier sur plusieurs comptes Twitter et Facebook. Ils peuvent cependant aussi être très utiles pour transformer des flux d’info multiples, eparpillés entre plusieurs sites, en un unique flux plus facile à gérer.

 

Il vous faut ensuite un moyen de filtrer ce flux, ou du moins de le hiérarchiser pour faire la part entre ce que vous devez absolument savoir et ce qui peut être ignoré. C’est la tâche la plus délicate à automatiser. Vous pouvez choisir de ne pas le faire du tout, et de trier “manuellement” ce qui vous semble important en l’envoyant vers une appli de lecture differée comme Instapaper (http://goo.gl/5XkkU), Readability (http://goo.gl/3pxu0) et Pocket (http://goo.gl/c1tlQ).

 

Vous pouvez surtout utiliser If This Then That (http://goo.gl/yMvBc), le site qui vous permet de programmer très simplement des actions automatiques sur des dizaines d’autres sites et applications. Par exemple en envoyant automatiquement un message de bienvenue à tous vos nouveaux abonnés sur Twitter, ou en envoyant toutes les photos où vous êtes tagués vers Dropbox. Vous pouvez programmer If This Then That pour vous envoyer des alertes ou sauvegarder automatiquement tel ou tel type de contenus (notifications Facebook, photos d’un compte Instagram particulier…).

 

Pour lutter contre l’infobesité, il ne suffit cependant pas de diminuer le débit du flux d’information, il faut aussi pouvoir archiver correctement ces informations. C’est là qu’on utilisera Pinboard (http://goo.gl/f1QPM), un social bookmarker rudimentaire mais puissant, ou Evernote (http://goo.gl/P4dfq), un véritable carnet de note numérique, qui permet de ne pas mélanger archivage et partage.

 

Pour ceux pour qui la publication multicanal est essentiel, on conseillera sinon Shareist (http://goo.gl/Gnw5u), un petit nouveau qui servira avant tout à sauvegarder les liens dont vous ferez plus tard un tweet, un article WordPress ou autre…

 

 


Via 173 Sud