Depuis la version 4.4, OpenSSH supporte de chrooter les utilisateurs au travers du protocole SFTP. Seul souci : cette version d'OpenSSH est indisponible pour les serveurs exécutant CentOS 5 ou Red Hat 5 !