Récemment, Google a malencontreusement effacé les mails de 100000 utilisateurs. Gageons qu'il n'en soit pas de même, un jour, des contenus de la blogosphère française hébergée par Google, alors que Blogger nous fait un retour vers le futur.