Inde: entre tradition et modernité, développement et inégalités
1.6K views | +1 today
Follow
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Apolline&Sarah
Scoop.it!

Elections en Inde: "Narendra Modi a les mains libres"

Elections en Inde: "Narendra Modi a les mains libres" | Inde: entre tradition et modernité, développement et inégalités | Scoop.it

Figure controversée de la droite nationaliste hindoue, Narendra Modi devient le nouveau Premier ministre indien, après une très large victoire de son parti aux législatives. 

Apolline&Sarah's insight:

Nous avons suivi au fil de nos articles la campagne et les élections législatives indiennes. Ce 16 mai, les résultats sont tombés, et comme les pronostics l'annonçaient, c'est Narenda Modi, à la tête du parti hindou qui l'a emporté et qui devient le premier ministre du pays.

Si la victoire de ce parti était attendue, son ampleur est plutôt surprenante. En effet, c'est la première fois depuis 1996 qu'un parti remporte les élections avec une majorité absolue. Le taux de participation de 66% est aussi record pour le pays.

Cette victoire des nationalistes est aussi un  rejet du parti au pouvoir, le parti du congrès, entaché par des scandales de corruption. Quant au parti de l'homme nouveau, formation anti-corruption, il ne remporte que 4 sièges, ce qui lui assure néanmoins une présence au Parlement.

Comme de nombreux intellectuels indiens l'avaient redouté, c'est donc un parti hindou et sectaire qui dirige désormais le pays, seul qui plus est étant donné qu'il a remporté la majorité des voix. 

Même si Modi n'a pas évoque l'hindutva, doctrine selon laquelle l'Inde est un pays intrinsèquement hindou, dans ses meetings, se concentrant plutôt sur le redressement économique et la croissance, nous pouvons craindre à un durcissement de la censure, à une réécriture de l'histoire ou encore à des violences religieuses.

Le sécularisme à l'indienne et la coexistence entre les majorités hindoue et musulmane est peut être en danger. Krishan Singh, écrivain indien, allait lui jusqu'à déclarer avant les élections "Si Modi est élu, il n'y aura plus d'élections libres en Inde". 

more...
No comment yet.
Suggested by Céline
Scoop.it!

Darjeeling Limited, l’Inde en quatre stations Intégrer les marges : les défis de la politique urbaine

Darjeeling Limited, l’Inde en quatre stations  Intégrer les marges : les défis de la politique urbaine | Inde: entre tradition et modernité, développement et inégalités | Scoop.it

Les grandes villes indiennes renvoient généralement l’image de mégapoles tentaculaires parcourues par des bidonvilles géants.

Nous sommes ici à New Delhi pour parler avec Véronique Dupont des politiques menées pour éradiquer / réhabiliter les bidonvilles.

 

Apolline&Sarah's insight:

Avec cet émission  de France Culture, nous nous intéressons de plus près aux bidonvilles indiens et aux enjeux qu'ils représentent. Plusieurs invités, un chercheur au CNRS sur l'Inde et l'Asie du Sud, une démographe et la fondatrice d'une ONG sont réunis pour l'occasion pour nous faire découvrir les nouvelles politiques ambitieuses de rénovation urbaine concernant les bidonvilles.

Loin des clichés chaotiques de mégapoles tentaculaires parcourues par des bidonvilles géants où l'eau et l'électricité posent de graves problèmes sociaux et sanitaires, les différents intervenants se penchent sur les résultats des initiatives émanant du gouvernement, des habitants et des ONG. Ils permettent aussi un bilan critique sur les limites de cette action, les clivages sociaux persistants, les conservatismes...

Nous avons donc ici une émission riche, complète et réalisée sur le terrain, abordant les conditions de vie des citadins indiens et permettant de saisir la réalité des villes en Inde dans toute sa complexité, et avec tous ses défis.

more...
No comment yet.
Scooped by Apolline&Sarah
Scoop.it!

Inde et Pakistan : Passer au crible les versions contradictoires d’une histoire commune · Global Voices en Français

Inde et Pakistan : Passer au crible les versions contradictoires d’une histoire commune · Global Voices en Français | Inde: entre tradition et modernité, développement et inégalités | Scoop.it

Le Projet Histoire rassemble des récits tirés de manuels d'histoire indiens et pakistanais pour en exposer les partis-pris et passer au crible les versions contradictoires d'une histoire commune.

Apolline&Sarah's insight:

Il y a maintenant 70 ans, la colonie des Indes britanniques s'est séparée en deux pays. Cette partition, qui sépara musulmans et hindous, ne se déroula pas sans violence et c'est un million de personnes qui y trouva la mort. Après de nombreux conflits à propos des ressources ou de la division des territoires, une certaine amertume subsiste de nos jours entre les états voisins et se traduit notamment dans les manuels scolaires d'histoire avec des visions biaisées de l'autre.

C'est là qu'intervient l'initiative History Project, fondée par Qasim Aslam. Dans cette association, de jeunes Indiens et Pakistanais se sont rassemblés pour passer au crible les manuels des deux pays et proposer une narration plus neutre aux élèves afin de ne pas véhiculer de haine et de préjugés. Le manuel ainsi crée est maintenant utilisé dans plusieurs écoles des deux côtés de la frontière.

C'est une belle initiative, courageuse et laborieuse de la part des auteurs, qui a été accueillie favorablement par les médias et qui contribuera peut être au renforcement des relations indo-pakistanaises.

more...
No comment yet.
Scooped by Apolline&Sarah
Scoop.it!

Le grand angle diplo : L'inde veut-elle en finir avec la corruption?

François Clemenceau, rédacteur en chef du service "International" du JDD, décrypte cette semaine l'actualité indienne et notamment le problème de la corruption à l'approche des élections législatives

Apolline&Sarah's insight:

Dans nos précédents scoops, nous avons évoqué à de multiples reprises la vie politique indienne et les élections législatives. Elles opposent le parti du congrès, au pouvoir depuis 2004 et décrié pour son fonctionnement dynastique et les affaires de corruption, et le BJP, parti nationaliste hindou aux accents anti-musulmans et qui menace la liberté d'expression et la lutte contre la corruption. Un troisième parti a fait récemment son entrée dans la vie politique indienne: il s'agit du parti anti-corruption de Kerjiwal.

Dans cette vidéo de JDD, François Clemenceau analyse de façon concise et claire les enjeux des élections et donc le problème de la corruption en Inde. Une occasion de faire le point sur la situation politique du pays.

more...
No comment yet.
Scooped by Apolline&Sarah
Scoop.it!

L'Inde scientifique s'est réveillée

L'Inde scientifique s'est réveillée | Inde: entre tradition et modernité, développement et inégalités | Scoop.it
Plus encore que la Chine, l'Inde est arrivée à un niveau de développement associant une science de très haut niveau et des chercheurs très compétents.
Apolline&Sarah's insight:

Même si on entend actuellement beaucoup parler de l'omniprésence du géant chinois sur la scène scientifique et de l'augmentation spectaculaire de son budget de recherche, il ne faut pas négliger l'Inde. Longtemps sous estimée elle est un autre géant en formation : on forme en effet en Inde plus de thésards en sciences qu'en Europe et aux États Unis réunis.

Le témoignage du professeur Didier Raoult nous permet de prendre conscience du réveil de la recherche indienne. Il affirme en effet que l'Inde ressemble à la Chine d'il y a six ou sept ans. Ce scientifique reçoit chaque année dans son laboratoire de Marseille plusieurs centaines de demandes d'étudiants indiens désireux de se former à la recherche scientifique et en emploie actuellement dix.Il qualifie d'ailleurs l'Inde de "prochain tigre" pour son niveau scientifique très haut, les transferts de technologie dont le pays bénéficie et le coût de la main d'oeuvre, un des plus bas du monde. 

Et c 'est cet accent mis sur la recherche, la connaissance technique et la compétitivité économique qui a permis au PIB d'augmenter de 50% entre 2007 et 2011. Cette évolution a très grande vitesse fait de l'Inde un géant en puissance, à surveiller. 

more...
No comment yet.
Scooped by Apolline&Sarah
Scoop.it!

Inde: les partenaires étrangers mettent en sourdine leurs réserves sur Modi

Inde: les partenaires étrangers mettent en sourdine leurs réserves sur Modi | Inde: entre tradition et modernité, développement et inégalités | Scoop.it
Apolline&Sarah's insight:

Dans un peu plus d'une semaine, les élections législatives débuteront en Inde. Les 3 représentants des principaux partis candidats sont Narendra Modi, nationaliste hindou, Rahul Gandhi, du parti du congrès et Arvind Kerjiwal pour le tout nouveau parti anti-corruption. Les sondages donnent le Modi gagnant face à son principal adversaire, Gandhi.

Mais le chef du parti nationaliste est une personnalité controversée et qui a été longtemps boycottée par les États Occidentaux, notamment suite aux émeutes communautaires de 2002 ayant eu lieu dans son État au cours desquelles plus d'un millier de musulmans ont trouvé la mort.

Cependant, la communauté internationale est très pragmatique: si les différents pays voient Modi comme le potentiel futur premier ministre indien, état avec lequel les relations sont très importantes, il se pourrait qu'ils tournent la page. Dès 2012, lorsqu'il est devenu probable que Modi devienne premier ministre, les pays européens ont repris contact avec lui sous forme de rencontres avec des ambassadeurs. Les États Unis, qui l'avaient privé de visa ont eux aussi normalisé la situation en organisant une rencontre diplomatique sur les terres du Gujarat. 

Les relations entre l'Inde et les États Unis sont primordiales pour les deux états, et notamment pour relancer la croissance indienne. En effet, l'Inde et surtout le Gujarat sont de véritables terres d'accueil pour les multinationales, et Modi a promis de rendre plus aisée la vie des entreprises et les implantations étrangères. Les États Unis avaient loué cette initiative et la gestion du Gujarat par Modi. Afin d'atteindre ses objectifs, le possible futur premier ministre devra par ailleurs s'ouvrir à la Chine.

more...
No comment yet.
Scooped by Apolline&Sarah
Scoop.it!

En Inde, les effets pervers d'une électricité gratuite

En Inde, les effets pervers d'une électricité gratuite | Inde: entre tradition et modernité, développement et inégalités | Scoop.it

En Inde, l'électricité gratuite et ses effets pervers sur la consommation d'eau et l'agriculture. 

Apolline&Sarah's insight:

Après les polémiques ayant entouré la privatisation de l'eau et son accessibilité pour les habitants des bidonvilles indiens, c'est la gratuité de l'électricité qui pose des problèmes. En effet, de nombreux agriculteurs indiens bénéficient d'électricité gratuite ou à tarif réduits. Cette électricité plus accessible leur permet de pomper les nappes phréatiques et d'irriguer leurs cultures.

Cependant, si ces ressources avaient permis au pays d'accomplir sa révolution verte et d'améliorer sa productivité dans les années 1970, les conséquences de cette exploitation très souvent illimitée et gratuite sont aujourd'hui dramatiques.

L'institut international du développement durable dénonce la dégradation des sols et le déséquilibre nutritif de la terre entrainés par cette consommation excessive. Ces derniers affectent directement la productivité des agriculteurs et leurs revenus: on peut donc parler d'effets pervers. Par ailleurs l'exploitation de ces nappes implique de posséder une pompe et de creuser des puits: choses que seuls les agriculteurs les plus riches peuvent se permettre. Les inégalités se creusent donc entre paysans aisés et pauvres. 

Et facturer la consommation d'électricité fragiliserait le secteur agraire, déjà en crise avec 20 000 suicides par an. Des chercheurs avancent donc d'autres solutions, moins radicales, comme l'irrigation de surface et le stockage de l'eau de la mousson et l'irrigation au goutte à goutte. Le gouvernement est aussi invité à favoriser les exploitations adaptant le choix des cultures aux types de sol et de climats pour économiser l'eau et l'électricité. 

Toutes ces solutions que le gouvernement indien pourrait mettre en place bouleverseraient le fonctionnement du milieu agraire mais permettraient d'économiser et de mieux utiliser une eau qui se fait de plus en plus rare: la Banque mondiale estime que 60% des nappes indiennes seraient dans une situation "critique" d'ici 20 ans.

 

more...
François Arnal's curator insight, June 17, 2014 4:29 AM

Découvrez le scoop it de Sarah et Apolline sur l'Inde

Scooped by Apolline&Sarah
Scoop.it!

Petit tour de l'Assam, un état à l'est de l'Inde en marge de la société moderne - National Geographic

Petit tour de l'Assam, un état à l'est de l'Inde en marge de la société moderne - National Geographic | Inde: entre tradition et modernité, développement et inégalités | Scoop.it

Petit tour d'Assam, un état du nord-est de l'Inde en marge de la société moderne et à des années lumière du reste du pays.

Apolline&Sarah's insight:

Les paysages d'Assam semblent tout droit tirés du XIXème siècle, le temps de l'empire des Indes. Entre les rivages primitifs et envahis par la jungle du fleuve Brahmapoutre, de rares villages ou encore des rizières et plantations, Assam est un état en marge de la société moderne. 

Dans ce diaporama, nous pouvons observer des hommes se déplaçant à dos d'éléphant ainsi que des costumes traditionnels et des danses folkloriques. Un panorama bien loin la mondialisation qui a touché le reste du pays. Même s'il est rattaché au reste de l'Inde par un étroit corridor de terres, cet état semble en être séparé par 200 ans de développement.

more...
No comment yet.
Scooped by Apolline&Sarah
Scoop.it!

À l'approche des élections indiennes, le coût de la privatisation de l'eau en débat

À l'approche des élections indiennes, le coût de la privatisation de l'eau en débat | Inde: entre tradition et modernité, développement et inégalités | Scoop.it

Avec les élections générales à l'horizon et l'irruption sur la scène politique du nouveau parti anti-corruption Aam Aadmi, la privatisation de l'eau devient un enjeu politique de premier plan en Inde.

Apolline&Sarah's insight:

Un partenariat public privé a été signé entre Veolia et la ville de Nagpur pour rendre l'eau courante accessible 7 jours sur 7 dans les bidonvilles du pays. Cette entreprise avait été saluée par le monde entier, mais sur le terrain, entre scandales financiers, augmentation des tarifs de l'eau et conflits avec les résidents et les élus locaux, les élus demandent l'annulation de contrats.

En effet, le Times of India affirme que le budget prévu a augmenté de près de 50% et que les travaux, censés être achevés en mars 2014 n'étaient réalisés qu'à 36%. De plus, le gouvernement central indien n'est pas en mesure de couvrir les dépassements: c'est donc soit Nagpur, soit Veolia qui devra les prendre en charge. Par ailleurs, Arvind Kejriwal, le leader du parti anti-corruption Aam Aadmi fait de cette affaire l'un des principaux chevaux de bataille pour les élections législatives de mai.

Ce dernier a passé quelques temps au poste de gouverneur de Delhi et a lancé des mesures emblématiques dans ce sens comme l'instauration d'un quota d'eau gratuite pour les habitants. S'il avait démissionné suite au refus du parlement local de valider son projet anti-corruption, ces élections peuvent être pour lui l'opportunité d'appliquer ses idées. Le leader du parti nationaliste hindou s'investit lui aussi sur cette question: il est favorable à la privatisation et a soutenu la signature du projet.

Les législatives du mois prochain comprendront donc cet enjeu majeur pour les habitants de bidonvilles indiens. 

more...
No comment yet.
Scooped by Apolline&Sarah
Scoop.it!

Holi 2014 : la fête des couleurs, c'est parti !

Holi 2014 : la fête des couleurs, c'est parti ! | Inde: entre tradition et modernité, développement et inégalités | Scoop.it
Des poudres de couleurs vives à se jeter au visage : c'est ainsi que les Indiens fêtent la fin de l'hiver chaque année.
Apolline&Sarah's insight:

Chaque année, l'arrivée du printemps est un évènement haut en couleur en Inde. C'est la dernière pleine lune du mois de mars qui marque la fin de l'hiver et le début de deux jours de festivités pour les Indiens: la Holi durant laquelle, habillés en blanc, ils circulent dans les rues avec des pigments de couleur et des eaux colorées qu'ils se jettent les uns aux autres avant de s'excuser ("Ne soyez pas fâchés, c'est la Holi").

Les pigments ont des significations précises. Le vert représente l'harmonie, l'orange l'optimisme, le bleu la vitalité et le rouge la joie et l'amour. La légende à l'origine de cette célébration vient de Holika, la soeur d'un roi démoniaque qui, ayant le pouvoir de résister aux flammes se sacrifia pour permettre à son neveu d'échapper au bûcher et de renverser son père. C'est en hommage à cette divinité que la fête s'appelle Holi et que, la première nuit, un feu est allumé (rappelant sa crémation).

En plus d'être le prétexte pour de spectaculaires photos, elle permet une mixité sociale impressionnante où toutes les castes et classes sociales se mêlent et les barrières sont abaissées. C'est l'un des évènements les plus festif de l'année et surtout une des plus anciennes traditions de la culture indienne toujours pratiquée de nos jours, et même récemment à d'autres endroits du globe. 

more...
No comment yet.
Scooped by Apolline&Sarah
Scoop.it!

Inde: attaque meurtrière de rebelles maoïstes dans l’est du pays - France - RFI

Inde: attaque meurtrière de rebelles maoïstes dans l’est du pays - France - RFI | Inde: entre tradition et modernité, développement et inégalités | Scoop.it

 

Un groupe de près de 200 rebelles maoïstes armés a pris d'assaut un convoi de policiers, tuant 15 d'entre eux, ainsi qu'un civil, ce mardi matin dans l'est du pays. C'est l’attaque la plus violente depuis au moins six mois...

Apolline&Sarah's insight:

Ce sont des policiers, environ 40, qui ont été assaillis ce 11 mars par des rebelles maoïstes alors qu'ils assuraient la protection de travaux sur une route de campagne à Chhattisgarh, état situé à l'est de l'Inde. Les rebelles, qui étaient près de 200 ont utilisé des explosifs et des armes automatiques, faisant 21 victimes.

Ce n'est pas la première fois que de tels heurts ont lieu puisqu'une attaque similaire avait eu lieu en mai dernier. Cette zone est plutôt explosive et les attaques permettent aux maoïstes d'affirmer leur pouvoir, et de faire connaitre leurs revendications. Ce mouvement oeuvre en effet pour les droits des paysans et des tribus qu'il considère comme exploités par de grands projets industriels.

En 2013, ce genre d'attaque a couté la vie à plus de 4OO personnes dont 270 civils et nous pouvons craindre leur intensification prochainement. En effet, étant donné qu'elles sont des protestations contre le pouvoir en place, elles risquent de se multiplier jusqu'aux élections législatives du mois prochain, véritable tribune pour leurs revendications politiques. 

more...
No comment yet.
Scooped by Apolline&Sarah
Scoop.it!

Rafale : Dassault vole vers le « contrat du siècle »

Rafale : Dassault vole vers le « contrat du siècle » | Inde: entre tradition et modernité, développement et inégalités | Scoop.it
L'avionneur français a bouclé les négociations sur le transfert de technologies en Inde. Une première étape qui n'augure pas encore de la conclusion du contrat d'un montant de 8,6 milliards d'euros.
Apolline&Sarah's insight:

Dans un article précédent, nous avions évoqué les négociations en cours entre l'entreprise Dassault et l'Inde pour l'achat de Rafale, ainsi que les différents facteurs qui les ralentissaient. Il semblerait qu'une avancée ait été opérée ces derniers jours: en effet ce jeudi 13 mars, le PDG du groupe, Eric Trappier a annoncé que les négociations concernant les transferts de technologie nécessaires à la fabrication de l'avion étaient achevées.

Ce transfert aura lieu entre Dassault Aviation et l'entreprise indienne HAL de façon progressive. Les 18 premiers Rafale seront fabriqués en France puis HAL prendra la relève jusqu'au 126ème en Inde. Il faut rappeler que ce contrat est d'une importance majeure pour les deux pays. Il est qualifié de "contrat du siècle" et s'élève à un montant de 12 milliards de dollars. Cela représente énormément pour la France qui avait échoué à remporter des contrats au Brésil ou aux Émirats arabes unis.

Par ailleurs, il faut savoir que l'Inde est et sera de plus en plus un marché majeur en terme d'aviation. Avec sa croissance annuelle de 8,6%, le pays aura besoin pour répondre à la demande de 1290 nouveaux avions selon le groupe Airbus. En effet le trafic aérien indien intérieur devrait croitre de 10% par an d'ici 2032 et le nombre d'Indiens voyageant par les airs au moins une fois par an passer de 5 à 25%. L'entreprise française Airbus revendique 60% de ce marché: le partenariat entre les deux pays ne fait donc que commencer avec les Rafale. Pour ces derniers, certes une étape importante avant la signature définitive du contrat vient d'être franchie, mais la suite dépendra du nouveau gouvernement et des élections législatives de mai, qui seront donc décisives à plusieurs égards. 

more...
No comment yet.
Scooped by Apolline&Sarah
Scoop.it!

Inde: législatives à partir du 7 avril, les nationalistes hindous favoris

Inde: législatives à partir du 7 avril, les nationalistes hindous favoris | Inde: entre tradition et modernité, développement et inégalités | Scoop.it

L'Inde, la plus grande démocratie du monde, a convoqué mercredi des législatives à partir du 7 avril, élections auxquelles le dirigeant nationaliste hindou, Narendra Modi, se présente en favori

Apolline&Sarah's insight:

C'est la plus grande élection démocratique du monde qui aura lieu à partir du 7 avril : le corps électoral indien est plus nombreux que les populations de l'Union Européenne et des Etats Unis réunis avec 815 millions de personnes. Ces élections d'une ampleur sans précédent puisqu'elles rassemblent 100 millions d'Indiens de plus qu'en 2009 se dérouleront en 9 étapes, jusqu'au 12 mai prochain avec à la clé, l'élection de 543 députés dans plus de 930 000 bureaux de vote. Par ailleurs, un quart de la population étant illettrée en Inde, les élections se dérouleront grâce à des machines électroniques avec un symbole du parti à côté de son nom.

À un mois de l'échéance, il semblerait que le scrutin se résume à un duel entre le parti nationaliste indien (BJP) de Modi et le parti du congrès de Sonia Gandhi, petite fille de Nehru.

Ce duel semble déjà perdu pour le parti du congrès, au pouvoir depuis près de dix ans et dont le bilan est plutôt négatif avec des affaires de corruption, l'incapacité à résorber la pauvreté et à dynamiser la croissance. Sa campagne sera menée par Rahul Gandhi, le jeune et discret fils de Sonia qui est pressenti pour occuper un jour le poste de premier ministre. 

De son côté, Modi a pour lui la vitalité économique de son État (le Gujarat) et les implantations économiques étrangères qu'il présente comme celles de General Motors, que Ford devrait suivre. Les États Unis qui avaient coupé tout lien il y a plus de dix ans viennent d'ailleurs de s'impliquer dans ces élections puisque l'ambassadeur américain à New Delhi a reçu Modi le mois dernier. Cependant, il reste un personnage controversé, mis en cause dans les émeutes religieuses 2002 ayant causé la mort de plus de 1000 musulmans. 

Une troisième formation nourrit de hautes ambitions après avoir remporté des élections locales en décembre: c'est le parti anti-corruption Aam Aadmi. Créé par Arvind Kejriwal, il représente un espoir face à ce véritable handicap indien. L'issue des élections demeure tout de même incertaine, les enquêtes d'opinion étant notoirement peu fiables. Quel qu'il soit, le vainqueur, proclamé le 16 mai prochain devra surement former une coalition avec les partis régionaux: depuis 1989 aucun parti n'a remporté seul une majorité parlementaire. 

more...
No comment yet.
Scooped by Apolline&Sarah
Scoop.it!

POUR APPROFONDIR - La liberté religieuse en Inde - Églises d'Asie

POUR APPROFONDIR - La liberté religieuse en Inde - Églises d'Asie | Inde: entre tradition et modernité, développement et inégalités | Scoop.it

Depuis le 7 avril dernier, et jusqu'au 12 mai 2014, des élections législatives se tiennent en Inde pour renouveler la chambre basse du Parlement. La probable victoire du parti hindou de Modi inquiète en termes de censure et de liberté religieuse. Cet article fait l'état des lieux des relations intercommunautaires ainsi que, sur la question de la liberté religieuse, une analyse de la complexité du jeu politique indien.

Apolline&Sarah's insight:

En effet, si la constitution du pays pose la liberté religieuse comme l'un de ses fondements, et si l'Inde s'est constituée en état "séculier" ou "laïc", la réalité est bien différente et de nombreuses tensions, pressions existent entre les différentes religions du pays.

Le système des castes et son traitement par le gouvernement est aussi une atteinte sévère à cette liberté religieuse, notamment pour les Musulmans ou les Chrétiens qui ne sont pas des "castes répertoriées" et jouissent ainsi de moins de droits.

Les préjugés entre les religions créent aussi des clivages dans la société: les Chrétiens sont par exemple souvent associés aux colonisateurs. Les affrontements entre Hindoux et Musulmans ne faiblissent pas non plus.  

L'État indien quant à lui reste souvent impassible face à ces émeutes, ou est lent à intervenir. Pire, un nombre croissant d'Indiens travaillant dans l'administration ne restent pas impartiaux et sont favorables à un État hindou : ils ne défendent donc pas les minorités opprimées. Par ailleurs, certains états tentent de limiter, voire d'empêcher les conversions religieuses. 

Tous ces facteurs conduisent donc l'auteur de cet article à conclure de façon plutôt juste mais inquiétante : "L'Inde aux religions multiples a entamé son ère d'après l'indépendance sous le signe du pluralisme et de la liberté religieuse. Mais la résurgence du mouvement en faveur d'une religion unique gagne actuellement en puissance. Les évènements récents constituent des signaux de mauvaise augure. L'avenir est incertain." 

more...
No comment yet.
Scooped by Apolline&Sarah
Scoop.it!

La mort de Khushwant Singh, écrivain indien briseur de tabous - Rue89

La mort de Khushwant Singh, écrivain indien briseur de tabous - Rue89 | Inde: entre tradition et modernité, développement et inégalités | Scoop.it

Khushwant Singh, écrivain indien iconoclaste et bourré de talent était d’abord un homme jovial et truculent. Il était aussi un briseur de tabous. Il s'est éteint début avril à l’âge de 99 ans dans son appartement de Sujan Singh Park, au coeur de Delhi.

Apolline&Sarah's insight:

Singh était né en 1915, dans ce qui deviendra le Pakistan après le partition de l'empire des Indes. Il passa une majeure partie de sa vie en Inde, à Delhi où il fut journaliste puis écrivain, le plus connu et surement le plus impertinent des auteurs indiens.

Il avait été rencontré à plusieurs reprises par des médias internationaux, auxquels il livrait un véritable état des lieux de l'Inde du XXIe siècle, portant un regard lucide sur les forces et les faiblesses de son pays. Singh s'intéressait à tous les sujets: les inégalités sociales, la démocratie indienne, l'environnement, la censure, le mariage, la décolonisation, les musulmans en Inde... qu'il décryptait à l'occasion d'une chronique hebdomadaire dans deux grands quotidiens indiens et surtout dans ses nombreux livres. 

Khushwant Singh était devenu, entre pamphlets féroces, humour et arrogance, le témoin malicieux de l'histoire de l'Inde. À l'heure où le régime en place pratique la censure sur les milieux littéraires, il est bon de se rappeler ou de découvrir cet écrivain briseur de tabous. 

 

Nous retouvons dans l'article du Nouvel Obs de larges extraits de ses différentes interviews. 

more...
No comment yet.
Scooped by Apolline&Sarah
Scoop.it!

Inde: trois femmes pourraient faire basculer le scrutin

Inde: trois femmes pourraient faire basculer le scrutin | Inde: entre tradition et modernité, développement et inégalités | Scoop.it

Trois femmes au caractère bien trempé dirigeant de puissants partis régionaux pourraient tenir entre leurs mains le pouvoir de faire ou défaire le prochain gouvernement indien.

Apolline&Sarah's insight:

Si nous parlons beaucoup de Gandhi, Modi et Kejriwal, trois figures emblématiques des élections législatives indiennes, il se pourrait trois femmes aient un rôle primordial à jouer. En effet, sauf en cas de majorité absolue (ce qui est très rare) le parti gagnant devra composer avec les partis régionaux.

Jayalalithaa est l'une des ces trois femmes: c'est une ancienne actrice, aujourd'hui chef de l'éxécutif de l'État du Tamil Nadu et soutien de Modi. Cependant, si son état est l'un des plus prospères du pays, elle est souvent accusée de populisme, est est soupçonnée de corruption.

Une autre de ces femmes est Banerjee, à la tête de l'État du Bengale occidental et du parti Trinamool Congress. Conquérant les électeurs par son style populaire, son parti est crédité d'une trentaine de sièges et reste plutôt floue quant au parti qu'elle soutiendra lors des élections.

La dernière, Mayawati, du parti BSP tient 21 sièges de la chambre des députés. Et si elle a par le passé été un soutient de Modi, elle estime aujourd'hui que son accession au pouvoir serait synonyme de ruine pour le pays. 

Ces trois femmes ont donc des opinions politiques bien différentes mais elles ont en commun une image maitrisée, une attitude de combattante et un charisme qui, en plus de leurs compétences de dirigeantes, les rend incontournables pour le vainqueur des élections s'il veut atteindre la majorité parlementaire. 

more...
No comment yet.
Scooped by Apolline&Sarah
Scoop.it!

La polio éradiquée en Inde et en Asie du Sud-Est

La polio éradiquée en Inde et en Asie du Sud-Est | Inde: entre tradition et modernité, développement et inégalités | Scoop.it

Après une énorme campagne de vaccination, l'OMS a annoncé que onze pays d'Asie étaient débarrassés de la poliomyélite, dont l'Inde

 

Apolline&Sarah's insight:

Le jeudi 27 mars dernier, l'Organisation Mondiale de la Santé a annoncé que la polio, maladie paralysante, avait été éradiquée de onze pays d'Asie du Sud Est.

Parmi eux l'Inde, qui était considéré comme un cas désespéré, et où il ne reste qu'une personne ayant contracté la maladie, qui n'avait pas été vaccinée. En effet, la corruption, les systèmes sanitaires inadéquats et la profonde pauvreté ne laissaient pas augurer un si grand accomplissement. Et il y a encore 5 ans, la moitié des cas de polio mondiaux étaient concentrés en Inde.

C'est grâce à une campagne de vaccination à hauteur d'un milliard de dollars que la maladie a pu disparaitre du pays. En l'honneur de "ce jour dont nous rêvions", comme l'a qualifié un responsable de l'OMS, une cérémonie a eu lieu à New Delhi. 

La polio reste présente dans certains pays comme l'Afghanistan, le Nigeria ou le Pakistan, et risque d'augmenter dans des pays en guerre, où les conflits armés et la présence d'extrémistes compliquent le travail de l'OMS.

Cependant, l'accomplissement indien "prouve que la polio peut être éradiquée même dans les endroits où il est le plus difficile de travailler" comme l'a affirmé un membre de la diplomatie en santé à l'ONU. Ces progrès redonnent donc de l'espoir quant à la disparition totale de la maladie, que l'OMS s'est fixé d'atteindre d'ici 2018. 

more...
No comment yet.
Scooped by Apolline&Sarah
Scoop.it!

Inde: des intellectuels inquiets d'un éventuel retour au pouvoir du BJP

Inde: des intellectuels inquiets d'un éventuel retour au pouvoir du BJP | Inde: entre tradition et modernité, développement et inégalités | Scoop.it

Alors que le début des élections législatives arrive à grands pas, des intellectuels indiens expriment leur inquiétude quant au retour au pouvoir du Bjp (parti nationaliste hindou) en la personne de Modi. 

 
Apolline&Sarah's insight:

"Nous te tuerons si tu publies ce livre". C'est le message qu'a reçu en 2001 l'historien indien Narayan Jha avant la sortie d'un ouvrage sur la vache sacrée et les traditions culinaires indiennes. L'appel était anonyme, mais provenait surement d'extrémistes religieux hindous, ne supportant pas ces "attaques" à leur religion.

Ce n'est pas la première censure de ce type puisque, plus tôt cette année (comme nous l'avons rapporté dans un autre scoop), la maison d'édition Penguin a suspendu la publication en Inde d'un ouvrage sur la religion hindoue. La menace envers Narayan Rha était sérieuse: son domicile a été attaqué et il fut placé sous protection policière durant 3 ans. Et c'est un ancien membre du parti BJP, qui avait tenté de le faire arrêter. Ce parti nationaliste très conservateur applique donc une censure sévère sur les écrivains remettant en question ou travaillant simplement sur l'hindouisme.

Mais c'est aussi le parti qui est favori pour les élections législatives d'avril. Après avoir été dans l'opposition pendant dix ans, le BJP pourrait bien accéder au pouvoir. Le dernier gouvernement conduit par ce parti est d'ailleurs connu pour avoir modifié des manuels d'histoire, soit disant car "ils n'étaient pas factuellement corrects", réécrivant le passé du pays sur la base d'écrits d'historiens d'extrême droite.  

De quoi inquiéter le milieu intellectuel indien qui craint une montée de l'intolérance culturelle et de la censure, et une forte restriction des libertés d'expression

more...
No comment yet.
Scooped by Apolline&Sarah
Scoop.it!

Inde: un ministre suggère à ses partisans de voter deux fois

Inde: un ministre suggère à ses partisans de voter deux fois | Inde: entre tradition et modernité, développement et inégalités | Scoop.it

En Inde, à l'approche des élections législatives, un ministre a suggéré à ses partisans de voter deux fois lors du scrutin. Même s'il a ensuite prétendu que c'était une plaisanterie, cette déclaration mène quand même à des interrogations quant au système de vote indien. 

 

Apolline&Sarah's insight:

C'est maintenant dans moins de deux semaines, le 7 avril que les élections législatives indiennes auront lieu. Et alors que le scrutin approche, les déclarations se multiplient et aujourd'hui, c'est un membre du gouvernement actuel qui fait parler de lui .

En effet, le ministre de l'agriculture, Sharad Pawar, a suggéré lors d'un meeting aux Indiens de voter pour le parti de la Pendule (symbole du congrès) puis de frotter l'encre ayant été appliquée sur leur doigt pour enregistrer leur vote avant de réitérer l'opération dans un autre bureau de vote. 

Ces déclarations ont évidemment suscité l'indignation des autres candidats et notamment du leader du parti anti-corruption Aam Admi, qui a menacé de déposer un recours auprès de la commission électorale.

Même si ces déclarations paraissent anecdotiques, voire amusantes comme le pense le ministre en question, elles permettent de se poser des questions sur le système des élections en Inde. Pour ce qui va être les plus grandes élections démocratiques du monde avec plus de 815 millions de votants, il parait aberrant que les personnes ayant voté soit seulement signalées par de l'encre sur leur doigt et qu'elles puissent voter plusieurs fois simplement en l'effaçant. Cette technique qui semble quelque peu dépassée laisse en effet douter quant à la fiabilité des résultats et donc la légitimité des futurs élus. 

more...
No comment yet.
Scooped by Apolline&Sarah
Scoop.it!

Inde : ces chiffres préoccupants sur les droits des femmes

Inde : ces chiffres préoccupants sur les droits des femmes | Inde: entre tradition et modernité, développement et inégalités | Scoop.it

Une vaste enquête sur la place des femmes dans la société indienne a été publiée cette semaine dans le quotidien « The Hindu ». Si leurs conditions de vie se sont améliorées ces dernières années, les femmes indiennes restent considérées comme inférieures aux hommes dans une société profondément patriarcale.

Apolline&Sarah's insight:

Les inégalités en Inde concernent aussi la place des femmes dans la société. L'enquête menée entre 2011 et 2012 du NCAER, un institut indépendant de sondages permet de faire le point sur les progrès faits en matière d'éducation, de santé et de recueillir diverses données sur les ménages indiens. Pour ce qui est des femmes, l'infographie a été publiée le 19 mars dernier et montre que le pari de l'égalité hommes-femmes est loin d'être gagné avec des chiffres particulièrement frappants.

Nous pouvons citer le pourcentage de femmes de moins de 25 ans ayant été mariées avant leur majorité: 48%. Par ailleurs 41% des femmes interrogées ont déclaré ne pas avoir eu leur mot à dire sur leur union. Au sein du couple marié, les femmes sont très souvent inféodées à leurs maris: 81% ont besoin de l'accord de leur mari avant de se rendre dans un centre médical, et seules 55% d'entre elles possèdent un compte bancaire à leur nom. La société indienne est aussi caractérisée par les violences faites aux femmes: 54% des interrogées ont déclarées se faire battre par leurs maris si elles sortaient sans sa permission. Ces violences ont aussi lieu en dehors des foyers comme en témoignent les nombreuses affaires de viols collectifs relatés dans les médias internationaux. 

Si ces chiffres témoignent d'une évolution en cours, les progrès sont loin d'être suffisants comme le souligne Sonalde Desai, la directrice de cette étude qui parle de "situation sombre". L'illustration ci-jointe rassemble tous les chiffres de l'enquête et permettent de prendre conscience de la situation préoccupante des femmes en Inde : 

 

http://www.thehindu.com/multimedia/dynamic/01796/Rukmini_1796085e.jpg

more...
No comment yet.
Scooped by Apolline&Sarah
Scoop.it!

Quatre hommes condamnés pour un viol collectif en Inde

Quatre hommes condamnés pour un viol collectif en Inde | Inde: entre tradition et modernité, développement et inégalités | Scoop.it
Quatre jeunes hommes ont été reconnus coupables jeudi à Bombay du viol en réunion d'une photographe en août 2013 dans la capitale économique indienne.
Apolline&Sarah's insight:

Une nouvelle fois, une affaire de viol refait surface en Inde. En effet, après le verdict du 13 septembre dernier concernant un viol en réunion dans un bus, quatre hommes ont été reconnus coupables le jeudi 20 mars, du viol d'une jeune photographe en août 2013. Cependant, il s'est avéré que trois des agresseurs étaient en fait récidivistes.

Le pays doit donc faire face à nouveau aux problèmes d'insécurité qui règnent dans certaines des villes indiennes. Ce crime majeur ne peut continuer à être un évènement récurent dans les actualités d'autant plus qu'il reste parfois impuni. C'est pourquoi il devient nécessaire pour les autorités indiennes de réagir rapidement face à ce qui peut être considéré comme un véritable fléau dans ce pays émergent, mais apparemment pas à tous les niveaux..

more...
No comment yet.
Scooped by Apolline&Sarah
Scoop.it!

Toyota stoppe sa production en Inde après des "émeutes" dans ses usines

Toyota stoppe sa production en Inde après des "émeutes" dans ses usines | Inde: entre tradition et modernité, développement et inégalités | Scoop.it
Le constructeur automobile Toyota a annoncé ce lundi la suspension de sa production en Inde, à cause d'intimidations et de menaces contre les cadres de ses usines locales.
Apolline&Sarah's insight:

Le premier constructeur automobile mondial a annoncé ce lundi 17 mars que sa production de véhicules en Inde était stoppée suite à des émeutes ayant eu lieu dans deux de ses usines au sud-ouest du pays, dans l'état du Karnataka, Les deux sites emploient au total 6400 personnes et ont une capacité cumulée de production annuelle de 310 000 véhicules, vendus essentiellement en Inde mais aussi en Afrique du Sud par exemple.

Le porte parole de Toyota a indiqué dans un communiqué que des employés se seraient livrés à "des arrêts délibérés de ligne de production, des intimidations et des menaces à l'encontre des cadres" au cours du dernier mois. Ces troubles seraient liés à des négociations syndicales: un cahier de revendications suscite des tensions et après 10 mois, aucun accord bilatéral n'a pu être atteint, même après 7 réunions tripartites.

Ce n'est pas la première fois que de telles émeutes ont lieu en Inde. En effet, la firme japonaise Suzuki avait elle aussi subi des perturbations il y a deux ans. Un différend entre ouvrier et contremaitre s'était réglé de manière autrement plus violente lorsque des centaines d'ouvriers avaient attaqué des cadres avec des barres de fer et déclenché des incendies. Le directeur du personnel avait été tué et une centaine de cadres blessés. Ces tensions reflètent les inégalités sociales fortes existant en Inde et accrues par la mondialisation et le développement du pays. 

more...
No comment yet.
Scooped by Apolline&Sarah
Scoop.it!

Viol collectif en Inde: condamnation à mort suspendue pour 2 coupables - France - RFI

Viol collectif en Inde: condamnation à mort suspendue pour 2 coupables - France - RFI | Inde: entre tradition et modernité, développement et inégalités | Scoop.it

En Inde, la Cour suprême a temporairement suspendu la condamnation à la peine de mort de deux des quatre hommes reconnus coupables pour le viol collectif et le meurtre de la jeune étudiante de Delhi dans un bus, en décembre 2012. Malgré ce recul, les mentalités commencent-elles à changer dans le pays? 

Apolline&Sarah's insight:

Lorsque le verdict était tombé le 13 septembre dernier, il avait été accueilli par des applaudissements tant l'affaire avait choqué la conscience collective indienne et indigné le monde entier. En décembre 2012, une jeune étudiante de 23 ans était violée par 6 hommes dans un bus de la capitale, armés d'une barre de fer. Elle avait succombé à ses blessures deux semaines plus tard. Cependant, la condamnation a été suspendue ce matin par la Cour suprême pour deux des quatre coupables. Selon les avocats de ces des deux hommes, le procès a été mené de façon expéditive et les aveux, obtenus sous la torture. C'est le 31 mars que la prochaine audience aura lieu, après une première et une deuxième instance où ces arguments avaient déjà été rejetés. Il ne s'agit donc peut être que d'un répit pour les quatre hommes.

Les viols en Inde sont un véritable problème de société et la frappent dans sa totalité. En effet, en novembre dernier, une jeune stagiaire de la Cour suprême indienne a révélé avoir été victime d'attouchements par l'un des juges un an auparavant. Ce long silence est représentatif du tabou présent en Inde sur les affaires de viol. On estime en effet que 8 affaires sur 10 ne sont pas rapportées. Cependant, cette révélation très médiatisée et les milliers d'Indiens ayant défilé dans les rues de New Delhi pour dénoncer le viol collectif laissent espérer un changement de mentalités et une libération de la parole des victimes. Par ailleurs, les plaintes pour viol ont été multipliées par trois à New Delhi depuis le début de l'année. 

more...
No comment yet.
Scooped by Apolline&Sarah
Scoop.it!

Inde: Bollywood s'apprête à accueillir son premier musée du cinéma

Inde: Bollywood s'apprête à accueillir son premier musée du cinéma | Inde: entre tradition et modernité, développement et inégalités | Scoop.it

 Le premier musée du cinéma indien s'apprête à ouvrir ses portes à Bombay après sept ans de travaux, célébrant plus d'un siècle d'un art exubérant et haut en couleurs. 

Apolline&Sarah's insight:

C'est à Bombay, au coeur de Bollywood que s'ouvrira le Musée national du cinéma indien après sept ans de travaux et 20 millions de dollars d'investissement de l'État. Selon le conservateur, Amrit Gangar, "Il est temps pour l'Inde d'avoir son musée du cinéma. Nous avions des archives mais pas de musée." En effet, le musée retracera toute l'histoire du cinéma indien, des films muets noir et blanc aux actuels blockbusters populaires dans le monde entier.

Par ailleurs le musée ne célèbre pas que Bollywood et son cinéma hindi mais tous les films tournés en Inde soit plus de 1500 par an. C'est ainsi toutes les facettes du cinéma indien qui seront représentées comme le souligne le directeur marketing de Films Division of India, organisation soutenant le projet. Pour ce faire, les visiteurs pourront contempler dans cet immeuble de 560m2 des objets d'antiquité, des souvenirs, des enregistrements et même des outils de production, même si malheureusement beaucoup de choses ont été perdues comme la dernière copie du premier film parlant indien Alam Ara, dans un incendie en 2003.

Ce projet d'exploitation de l'énorme potentiel touristique de Bollywood s'accompagne d'autres initiatives prises ces dernières années. Nous pouvons penser par exemple au "Walk of the Stars" sur le modèle du Walk of Fame hollywoodien, aux peintures sur des immeubles de la ville d'affiches classiques du cinema indien ou encore aux "Bollywood Tours" permettant de visiter les studios de Film City et même sur des plateaux de tournage en plein rush. Toutes ces entreprises permettent de montrer au visiteurs comment fonctionne Bollywood et de faire rayonner l'immense culture du pays. 

more...
No comment yet.
Scooped by Apolline&Sarah
Scoop.it!

Inde: Les élections se passent avant tout dans les quartiers les plus pauvres - YouTube

Reportage sur les campagnes électorales menées en Inde où l'électorat principal se trouve dans les quartiers les plus pauvres, notamment dans les bidonvilles
Apolline&Sarah's insight:

À partir du 7 avril, des élections législatives d'une ampleur sans précédent vont avoir lieu en Inde, comme nous l'évoquions dans un article précédent. Avec cette vidéo de France 24, nous pouvons, envisager le déroulement de la campagne en pratique et en images. Le reportage nous emmène à Dharavi, le plus grand bidonville du pays situé au coeur de Bombay.Et contrairement à ce que l'on pourrait penser, les bidonvilles sont des lieux qui sont loin d'être négligés par les candidats.

En effet, il est essentiel d'en tenir compte puisque leurs habitants représentent plus de la moitié de la population. Par ailleurs, ils votent beaucoup, comme le souligne une candidate de la circonscription de Bombay :  50 à 60% d'entre eux contre 20 à 30% seulement de la classe moyenne.

Au delà des habitants, les bidonvilles eux mêmes concentrent des enjeux politiques : dans le centre de Bombay, un mètre carré coûte 1500 $ alors que des promoteurs immobiliers peuvent à tout moment détruire certaines parties de Dharavi, étant donné qu'il est considéré par les autorités comme une colonie illégale. La légalisation des bidonvilles est le seul rempart contre cette insécurité, et c'est pour cette raison une promesse attirante de la part des candidats. Cela ne fait donc aucun doute que le logement et le cas des bidonvilles seront des enjeux majeurs pour ces élections, dès le mois prochain. 

more...
No comment yet.