IMMOBILIER 2014
Follow
Find tag "vente"
42.2K views | +17 today
IMMOBILIER 2014
Immobilier,Economie,Décoration,Design.Jardin,Energie,Qualité de Vie,Urbanisme,Transports,Street Arts
Curated by 694028
Your new post is loading...
Rescooped by 694028 from L'expertise immobilière
Scoop.it!

Projet de loi Duflot : ce qui peut encore changer

Projet de loi Duflot : ce qui peut encore changer | IMMOBILIER 2014 | Scoop.it

A l'occasion du 67ème congrès de la Fnaim, ses dirigeants sont revenus sur les aspects du projet de loi Alur sur le logement qui peuvent évoluer. Selon eux, Cécile Duflot se montre davantage ouverte à la discussion.

Le projet de loi Alur sur le logement et l'urbanisme agite beaucoup le monde de l'immobilier. Mais si l'on en croit les propos et le ton affiché par les dirigeants de la Fédération nationale des agents immobiliers (Fnaim), les discussions entre les professionnels et Cécile Duflot ne sont pas au point mort. « Nous avons le sentiment qu'il y a un certain nombre d'ouvertures qui semble se faire jour dans le discours de la ministre », a même avancé Jacky Chapelot, président-adjoint de la Fnaim, lors d'une conférence de presse tenue en clôture du congrès mardi 10 décembre 2013.

Malgré une certaine tension, illustrée par l'annulation de la venue de la ministre du Logement au 67ème congrès de l'organisation, les représentants des agents immobiliers espèrent faire évoluer plusieurs aspects du projet de loi Alur.

• Les honoraires de location

Le texte voté en première lecture par l'Assemblée nationale puis par le Sénat prévoit de limiter drastiquement les honoraires de location, ou frais d'agence, payés par le locataire. Ces derniers se limiteraient à la moitié du coût de la rédaction du bail de location et de l'état des lieux, l'autre moitié étant acquittée par le propriétaire-bailleur. Une limite fixe, qui pourrait s'établir entre 250 et 500 euros selon divers interlocuteurs reçus par le ministère du Logement, ne pourrait pas être dépassée. Cette dernière doit être fixée par décret, après le vote du projet de loi.

Puisque cela touche directement la rémunération des agents, la Fnaim est logiquement mobilisée contre un tel projet. Il existe « des distorsions importantes entre ce qui se pratique dans les différentes régions » selon son président Jean-François Buet, une idée qui met à mal le principe d'un plafond unique. « Le service apporté au locataire est fonction du marché », ajoute-t-il. Dans certaines villes ou régions dans lesquelles le locataire peut se montrer plus sélectif qu'à Paris par exemple : les visites ont tendance à s'accumuler et les négociations, sur le loyer ou les travaux à effectuer, sont plus importantes, ce qui entraîne davantage de prestations de la part des professionnels et appelle donc selon la Fnaim à une juste rémunération. L'organisation propose à ce titre que le montant des honoraires payés par le locataire ou le propriétaire soit déconnecté du montant du loyer mensuel.

• Les pénalités pour retards de loyer

Autre point important de débat qui touche directement les particuliers, la question de la clause pénale des locataires. Il s'agit de pénalités pour le paiement d'un loyer en retard, une disposition que la Fnaim juge essentielle. Une telle disposition avait été ajoutée au projet de loi Alur à l'Assemblée nationale sous l'impulsion du rapporteur du texte Daniel Goldberg avant d'être supprimée au Sénat. Une pénalité de 5% par mois de retard avait été envisagée, sachant qu'elle serait portée à 30% pour le dernier mois avant le départ du locataire. L'Assemblée nationale pourrait réintroduire un amendement en ce sens.

• Le compte bancaire unique pour les petites copropriétés

....................................................................;

 


Via Julien Arthapignet (Acheterduneuf.com)
more...
No comment yet.
Rescooped by 694028 from Immobilier Webmarketing
Scoop.it!

Immobilier : la révolution des smartphones et tablettes

Immobilier : la révolution des smartphones et tablettes | IMMOBILIER 2014 | Scoop.it

A l’occasion du premier salon Rent qui se tient jusqu’au 6 novembre au Palais Brongniart à Paris, son fondateur Hervé Parent explique les mutations que connaît le marché de l’immobilier sur Internet.

Lesclesdumidi.com : Dans les prochaines années qu’est-ce qui va devenir incontournable pour les professionnels de l'immobilier ?

Hervé Parent, fondateur du salon Rent des nouvelles technologies pour l’immobilier : Les gens consultent de plus en plus Internet sur leur smartphone ou leur tablette. Sur une tablette, les images sont magnifiées. Quand les images sont belles parce que la photo du bien à vendre a été prise soigneusement cela a l’air encore plus beau. Mais lorsque les images sont mauvaises, ça a l’air encore plus moche. La mobilité est un média de l’immédiat. Les gens voient une annonce immobilière, envoient tout de suite un message et s’attendent à des réponses immédiates. Ces deux points entraînent des changements dans les habitudes de la profession. L’agent immobilier doit être en conversation permanente et immédiate avec les clients.  

Lesclesdumidi.com : Quels sont les nouveaux comportements des acheteurs ?

Tous les acheteurs vont sur plusieurs portails Internet et regardent toutes les annonces. Ils utilisent également les utilitaires qui leur permettent d’évaluer les prix. Avec Internet, le grand public est de plus en plus informé et connaît toute l’offre. Le rapport de force dans la négociation est donc complètement inversé. Auparavant l’agent immobilier disait à son client qu’un bien était à un prix intéressant et qu’il n’y en avait pas de similaire sur le marché. Aujourd’hui l’acheteur sait s’il y a un appartement ou cinq autres du même type que celui qu’il visite dans la ville et il en connaît les prix. 
......

 

 


Via Julien Arthapignet (Acheterduneuf.com)
more...
No comment yet.
Rescooped by 694028 from L'expertise immobilière
Scoop.it!

5 bonnes raisons d'acheter par un agent immobilier

5 bonnes raisons d'acheter par un agent immobilier | IMMOBILIER 2014 | Scoop.it

Dans votre vie, combien d’actes immobiliers avez-vous effectué ?
Certainement 3 ou 4, une dizaine tout au plus. Vous avez peut-être déjà signé un bail de location pour un appartement, signé une promesse pour l’achat d’une maison…

 

Un agent immobilier effectue des actes immobiliers quotidiennement. Ce professionnel peut traiter en une semaine plus d’affaires immobilières que vous n’en traiterez dans votre vie.

Pour cette unique raison, utiliser les services d’un agent immobilier peut s’avérer très utile pour chacun de nous. Son expérience est un gage de réussite et il est dommage de s’en priver.

Découvrez dans cet article, 5 bonnes raisons d’acheter par un agent immobilier.

 

 

1. Vous gagnerez du temps !

 

Que vous souhaitiez investir dans l’immobilier pour du locatif, acheter votre résidence principale, acquérir une résidence secondaire, utiliser les services d’un agent immobilier vous fera gagner du temps.

Le temps, c’est de l’argent. Votre temps est précieux, ne l’oubliez pas !

La recherche d’un bien immobilier prend du temps. En effet, il faut se créer des alertes mails sur une quantité de sites d’annonces immobilières, consulter les annonces, trier, comparer, contacter les propriétaires un par un, planifier les visites, etc.

Avec un agent immobilier, vous n’avez qu’un interlocuteur ! Vous lui transmettez vos critères de sélection et il vous proposera des biens immobiliers correspondant à vos souhaits.

Vous n’avez plus qu’à visiter et faire votre choix parmi les biens proposés.

 

 

2. Profitez du devoir de conseil de l’agent immobilier

 

Un agent immobilier est un professionnel, il doit conseiller son client acquéreur dans l’acte d’achat.

En utilisant un agent immobilier, vous bénéficierez de son professionnalisme. Il pourra appuyer sur des détails techniques, des problèmes juridiques que vous n’aurez peut-être pas décelés par vous-même.

Il vous fera part des éventuelles servitudes, des travaux à prévoir, des projets proches du bien immobilier…

Aussi, il vous présentera tous les documents nécessaires à une prise de décision :

Les charges de copropriété,Les règles d’urbanisme de la parcelle,Le montant des impôts fonciers,Etc.

 

 

3. Profitez des talents de négociation de votre agent immobilier

 

 

Ce n’est pas toujours évident de négocier en direct avec le propriétaire d’un bien immobilier. Nous ne sommes pas forcement à l’aise dans cet exercice.

Un agent immobilier est un professionnel de la négociation. Votre agent immobilier est là pour vous représenter et obtenir ce que vous désirez.

Pourquoi ne pas utiliser les talents de négociateur d’un professionnel ?

 

 

4. Profitez de son réseau pour obtenir les meilleures conditions de prêt immobilier

 

L’agent immobilier effectue de nombreuses transactions immobilières tout au long de l’année. Il est en relation continue avec des professionnels du financement immobilier. Il pourra vous faire profiter de ses contacts (banquiers, courtiers) pour l’obtention de votre prêt immobilier.

Votre agent immobilier mettra tout en Ĺ“uvre pour que vous obteniez les meilleures conditions de prêt immobilier du moment.

 

 

5. Etre informé des bonnes affaires avant tout le monde

 

Lorsqu’un agent immobilier rentre un nouveau mandat de vente, il contacte en priorité ses clients acquéreurs.

Il va rechercher dans sa base, les acquéreurs potentiels de ce nouveau bien immobilier en vente sur le marché, puis il va les contacter avant même de commencer la communication.

Si vous êtes client acquéreur d’un agent immobilier, vous serez donc tenu informé en priorité des nouvelles affaires immobilières avant tout le monde.

C’est un privilège extrêmement important. Les bonnes affaires restent très peu de temps sur le marché. Etre informé en priorité est un avantage de taille !

 

Cette liste n’est pas exhaustive, il existe d’autres avantages d’acheter par un agent immobilier.

Naturellement, tous les agents immobiliers ne sont pas compétents comme dans toutes professions. C’est pour cette raison qu’il faut choisir consciencieusement  votre agent immobilier.

 

 


Via Julien Arthapignet (Acheterduneuf.com)
more...
No comment yet.
Rescooped by 694028 from L'actualité de l'immobilier
Scoop.it!

Chute des ventes dans l'immobilier : avis des professionnels

Chute des ventes dans l'immobilier : avis des professionnels | IMMOBILIER 2014 | Scoop.it

Agences immobilières désertes, liste d’annonces immobilières qui s’allongent interminablement, pancartes « à vendre » qui se multiplient aux quatre vents des façades des immeubles… Les facteurs de cette conjoncture morose : prix au m2 trop élevé, crise économique, obtention d’un prêt bancaire difficile, attentisme des investisseurs face à un marché incertain… Conséquences : les transactions s’effondrent. Comment les professionnels de l’immobilier voient la fin de l’année ?

Le phénomène qui s’éternise désespère les professionnels de l’immobilier. En effet, depuis le début de l’année le marché est en chute libre avec des transactions en net recul allant de 17 % à … 40 %.

Les acheteurs potentiels sont pourtant toujours présents et n’attendent qu’une étincelle pour repartir dans les investissements immobiliers. Quelles sont les premières causes de ce désintéressement pour l’investissement locatif ?

Forte hausse du prix au m2

Les biens immobiliers sont encore jugés inaccessibles pour la grande majorité des ménages. Selon Frédéric Monssu, directeur général du réseau Guy Hoquet : « Persuadés que leur logement est le plus beau et parce qu’un voisin a vendu le sien à un bon prix, les vendeurs ne veulent pas baisser le leur. Résultat, la transaction ne se fait pas ».

Des prêts bancaires difficiles à décrocher

Les banquiers sont frileux et demandent toujours plus de garanties avant d’accorder un prêt bancaire. Malgré des taux d’intérêt assez bas, les conditions d’accès sont strictes et ralentissent les velléités des investisseurs.

Que pensent les professionnels ?

« A Paris, l’offre de logements est faible et les acheteurs toujours nombreux, les prix resteront stables en 2012 », énonce Christophe du Pontavice Directeur de Efficity. Il prévoit des baisses de 3 % à Toulouse (Haute-Garonne), Lille (Nord), Lyon (Rhône), Nice (Alpes-Maritimes), voire de 7 % à Marseille (Bouches-du-Rhône).
Quant au patron de Century 21, Laurent Vimont, il exclut « tout effondrement de prix » mais explique qu’une baisse de 5 à 10 % ferait enfin repartir le marché.

 


Via Jean-François Jagle
more...
No comment yet.
Rescooped by 694028 from L'expertise immobilière
Scoop.it!

Comment vendre un logement avec un locataire ?

Comment vendre un logement avec un locataire ? | IMMOBILIER 2014 | Scoop.it

Lorsque vous avez investi dans des biens immobiliers locatifs, vous pouvez avoir besoin d’en vendre un même s’il y a un locataire qui occupe actuellement ce logement. C’est tout à fait possible. Cependant, la vente d’un appartement avec un contrat de location en cours possède des spécificités dont il faut tenir compte. Découvrez nos conseils pour vendre un logement actuellement loué dans les meilleures conditions.

 

Pourquoi vendre un appartement qui est actuellement loué ?

Les raisons qui peuvent pousser un propriétaire bailleur à vendre un logement sous contrat de location sont nombreuses :

 

 - Pour récupérer de l’argent rapidement pour d’autres projets ou besoins,

-  Pour se séparer d’un investissement pas assez rentable,

-  Pour vendre à un très bon prix quand on anticipe une forte baisse des prix à venir,

-  Pour profiter de certains avantages fiscaux temporaires. Par exemple, certains investisseurs peuvent saisir l’opportunité de l’abattement exceptionnel de 25 % sur les plus-values immobilières pour optimiser leur bénéfice,

- Pour des personnes qui viennent d’hériter d’un bien immobilier loué et qui ne veulent pas le conserver,

 Etc.

 

Cependant, on ne vend pas aussi facilement un logement sous bail locatif qu’un logement vide (ou qui le sera au départ des vendeurs). En effet, il y aura beaucoup moins d’acquéreurs pour ce type de studio ou d’appartement. Seuls des investisseurs vont s’intéresser en particulier à un bien déjà loué. Quelqu’un qui achète un bien immobilier pour en faire sa résidence principale fuira dans la majorité des cas ce type de situation.

 

 

Pour vendre un appartement avec un locataire, vous avez donc plusieurs solutions :

- Adapter votre vente à ce contexte,

- Donner congé à votre locataire en suivant correctement la procédure,

- Négocier un départ anticipé avec votre locataire.

C’est ce que nous allons détailler ci-dessous.

.......


Via Julien Arthapignet (Acheterduneuf.com)
more...
No comment yet.
Rescooped by 694028 from L'expertise immobilière
Scoop.it!

Immobilier : "la tentation de vendre grandit chez les bailleurs"

Immobilier : "la tentation de vendre grandit chez les bailleurs" | IMMOBILIER 2014 | Scoop.it

Le texte ALUR n’est pas encore en vigueur qu’il produit déjà ses effets sur les propriétaires bailleurs. Ces derniers ne veulent plus mettre leurs biens en location et sont de plus en plus nombreux à envisager de vendre. Ils étaient déjà découragés par les charges croissantes, la fiscalité locale galopante et les rendements toujours plus bas. Le projet de la loi Duflot achève de les démotiver. Ils redoutent maintenant la perspective d’un blocage des loyers, d’une disparition de la caution, de la dépense supplémentaire d’honoraires désormais à leur charge.


Thibaut de Saint Vincent, Président de Barnes, note que 10 à 15% du nombre d’appartements actuellement proposés à la vente, étaient jusqu’à présent dédiés à la location.


Ainsi, rien qu’à Neuilly-sur-Seine, cinq appartements illustrent cette tendance. Alors qu’ils procuraient des revenus locatifs compris entre 2 800 € et 14 000 € par mois, ils sont mis sur le marché pour des valeurs comprises entre 800 000 et quatre millions d’euros.
... 


Via Julien Arthapignet (Acheterduneuf.com)
more...
No comment yet.
Rescooped by 694028 from L'actualité de l'immobilier
Scoop.it!

Chute de 24.9% des ventes de logements neufs au 3ème trimestre

Chute de 24.9% des ventes de logements neufs au 3ème trimestre | IMMOBILIER 2014 | Scoop.it

Les ventes de logements neufs ont chuté de 24,9% en France au troisième trimestre selon le ministère du Logement, qui a aussi fait état mardi d'un plongeon de 21% des mises en chantier.

...Au total, quelque 20.500 logements neufs ont été vendus par les promoteurs au troisième trimestre.

 

Baisse brutale des mises en chantier

Les mises en chantier ne sont pas en reste: elles ont chuté de 21% à 69.001 au troisième trimestre. Au cours des douze derniers mois (novembre 2011-octobre 2012), le nombre de mises en chantier, avec 330.196 unités, est en baisse de 7,3% par rapport aux douze mois précédents.

 

En revanche, les permis de construire résistent mieux, s’ils ont baissé de 6,9% à 113.418 entre août et octobre 2012, ils sont encore en hausse sur les 12 derniers mois de 1,6% par rapport aux 12 mois précédents, à 452.648.


Via Jean-François Jagle
more...
No comment yet.