IMMOBILIER 2014
Follow
Find tag "taux"
46.5K views | +21 today
IMMOBILIER 2014
Immobilier,Economie,Décoration,Design.Jardin,Energie,Qualité de Vie,Urbanisme,Transports,Street Arts
Curated by 694028
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by 694028 from Le bon investissement immobilier
Scoop.it!

Crédit immobilier : ce qui va changer pour les emprunteurs

Crédit immobilier : ce qui va changer pour les emprunteurs | IMMOBILIER 2014 | Scoop.it
La Banque centrale européenne a baissé son taux directeur tandis que l’agence de notation Standard & Poor’s vient une nouvelle fois baisser la note de la France.

Via Amber Conseils
more...
Amber Conseils's curator insight, November 12, 2013 4:48 AM

Il est bon de se financer avec des taux variables, car ils sont indexés sur des taux très bas...

Rescooped by 694028 from Assurance de prêt online
Scoop.it!

Analyse : quand immobilier et revenus prennent des chemins opposés

Analyse : quand immobilier et revenus prennent des chemins opposés | IMMOBILIER 2014 | Scoop.it

L'immobilier est-il trop cher ? La question est traditionnellement de nature à diviser. Toujours est-il que certains indicateurs ont pris ces dernières années des directions inédites. Dans une présentation faite en 2012 à partir de données de l'Insee, le Conseil général de l'environnement et du développement durable (CGEDD), a montré la récente décorrélation entre prix immobiliers et revenus. Des données que regardent aujourd'hui de près certains experts.

Un rapport de 1,8

De 1965 à l'aube des années 2000, les prix de l'immobilier et les revenus des ménages ont pratiquement évolué de pair. Le rapport entre les deux indicateurs a toujours fluctué dans un tunnel compris entre 0,9 et 1,1. En 1999, ce rapport était exactement de 1, signifiant que de 1965 à 1999, prix de l'immobilier et revenus avaient évolué de la même façon. Mais depuis, la courbe a pris une pente ascendante spectaculaire pour atteindre un rapport de 1,8 fin 2011. Autrement dit, de 1999 à 2011, les prix immobiliers ont augmenté 1,8 fois plus vite que les revenus. Le même mouvement a certes été observé aux Etats-Unis et au Royaume-Uni, mais dans des proportions plus faibles (1,35 et 1,5).

Cela s'est-il traduit par une pression accrue sur les budgets ? En moyenne un achat coûte une année de revenus en plus qu'à la fin des années 90, selon l'Insee. Quant au taux d'effort médian d'un accédant à la propriété (27,2% de son budget) s'il n'a progressé que de 1,5 point en quinze ans, c'est surtout grâce à la baisse des taux et à l'allongement des durées d'emprunt.

Des rendements en baisse

Du point de vue de l'investisseur, la tendance a aussi un impact. Tandis que depuis 1998, les prix ont doublé (+104%), l'indice des loyers a progressé de 24%, traduisant une nette baisse des rendements (de plus de 2 points).

La situation ne semble pas tenable à long terme, notamment au vu de la courbe comparée des prix et des revenus des ménages, qui devra revenir vers sa tendance historique. Or, comme nous imaginons mal les revenus faire un bond en avant, c'est nécessairement du côté des prix immobiliers que la correction devra s'opérer, prévoit un spécialiste du patrimoine

O.D. - ©2013 www.boursier.com


Via assurancepretonline
more...
assurancepretonline's curator insight, January 18, 2013 1:05 AM

Les deux courbes sont décorrélées depuis plus de 10 ans. Une situation qui n'est pas tenable selon certains experts. De plus avec des conditions de crédits de plus en plus strictes, il n'est pasévident pour certains ménages de s'investir dans l'immobilier.

Rescooped by 694028 from L'actualité de l'immobilier
Scoop.it!

Immobilier : est-ce le bon moment de ne pas attendre pour acheter en s’endettant ?

Immobilier : est-ce le bon moment de ne pas attendre pour acheter en s’endettant ? | IMMOBILIER 2014 | Scoop.it

...La réponse n'est pas si aisée lorsqu'on regarde l'évolution des prix : clairement orientée à la baisse, elle pourrait inciter à patienter quelques mois, histoire que la modération ait achevé son Ĺ“uvre...

S'agissant de l'immobilier, on ne dit pas l'essentiel : le temps de la négociation est revenu, au bénéfice des acquéreurs...

Dans l'ancien, le rallongement des délais de réalisation se constate partout où la correction sur les prix n'a pas eu lieu, c'est-à-dire sur une bonne moitié du territoire, dans les zones tendues en particulier...

Qui plus est, cette resolvabilisation de la demande par les prix est en train de se faire dans les meilleures conditions possibles: il s'agit d'une correction, d'un "soft landing" pour parler comme les économiste...

Du coup, face à une pression à la baisse sans effondrement, les propriétaires ne sont pas enclins à renoncer à vendre et n'ont en général pas de sentiment d'appauvrissement. On appelle cela "l'effet patrimoine"...

Quant aux crédits immobiliers, on entend un discours ronronnant, qui rassure certes, mais à courte vue...On oublie de préciser que cette situation est exceptionnelle. Tout conduit à penser qu'elle aura du mal à passer l'été, et qu'une remontée importante des taux est à prévoir...

 La crise économique au sein de la zone euro, d'abord, aura créé les conditions d'une amélioration...En outre, se pose la question, qu'on n'évoque même plus, de la notation de la France...

Le caractère prévisible de notre dégradation rend inévitable une remontée des taux au second semestre, sans doute appelés à atteindre les 5 % pour l'emprunteur final. C'est dire que, pour des raisons fortes, s'endetter aujourd'hui est préférable. Si l'on ajoute que le marché lui-même est favorable, il n'y a plus à attendre. Le message vaut d'ailleurs pour les acquéreurs, certes, mais aussi pour les vendeurs, qui sont souvent tentés de vouloir voir venir : le tempérament des prix et la détente des taux créent en ce moment une situation qu'on ne reverra peut-être pas avant longtemps.


Via Jean-François Jagle
more...
No comment yet.
Rescooped by 694028 from L'expertise immobilière
Scoop.it!

Immobilier : faut-il acheter maintenant ?

Immobilier : faut-il acheter maintenant ? | IMMOBILIER 2014 | Scoop.it

Achat d'un bien immobilier : un contexte favorable d’ici la fin 2013

Investissement durable, l'immobilier reste une valeur refuge. Pourtant, nombreux sont les particuliers qui hésitent avant de franchir le cap de l’achat. Selon le Crédit Foncier et la Fédération Nationale de l'Immobilier (FNAIM), près de 800.000 français ont déjà ou projettent d’acheter un logement d’ici la fin de l'année.

Economie en crise, hésitation des banques, prix des biens encore élevés, ces facteurs pèsent lourdement sur le marché de l'immobilier. Pourtant certaines conditions sont en faveur du secteur et c’est le moment d’en profiter avant la fin de l’année. A la question de savoir s’il faut acheter, la réponse est oui, « ne serait-ce que pour se créer un apport et réinvestir dans un logement plus grand par la suite » indique la Chambre des Notaires d’Île-de-France.


Via Julien Arthapignet (Acheterduneuf.com)
more...
No comment yet.
Rescooped by 694028 from L'actualité de l'immobilier
Scoop.it!

Crédit immobilier : les taux baissent encore en décembre

Crédit immobilier : les taux baissent encore en décembre | IMMOBILIER 2014 | Scoop.it

Les emprunts immobiliers vont encore coûter moins cher ces prochaines semaines, selon les barèmes des banques. Les taux de crédit à 15 ans touchent des plus bas historiques.

La décrue se poursuit. Les taux de crédit immobilier proposés par les banques (hors assurance) diminuent encore au mois de décembre. Le taux moyen, même à 20 ans, reste bien en dessous des 4 % selon les derniers chiffres du courtier Empruntis.com. Depuis le mois de février la baisse est de 0,55 point sur cette durée.

Le mouvement est encore plus spectaculaire pour les prêts à 15 ans. Depuis le mois de février, le taux médian a diminué de 0,70 point, pour atteindre à présent 3,30 %. « Les records historiques d'octobre 2010 sont désormais battus », indique Empruntis.com. Ces taux sont d'autant plus bas qu'ils sont exprimés avant négociation. Il est donc possible pour les meilleurs dossiers d'obtenir une décote supplémentaire.


Via Jean-François Jagle
more...
No comment yet.
Rescooped by 694028 from L'actualité de l'immobilier
Scoop.it!

L'ANIL et Empruntis confirment la baisse des taux de prêt immobilier

L'ANIL et Empruntis confirment la baisse des taux de prêt immobilier | IMMOBILIER 2014 | Scoop.it

Alors qu'une grande majorité des observateurs font état d'un prochain retour de la hausse des taux de prêt immobilier, les dernières publications émanant des professionnels du secteur relèvent quant à elles une légère baisse enregistrée sur ce mois de février 2012...

4 banques sur 9 baissent leurs taux :

Les futurs emprunteurs devront rechercher les éventuelles baisses du côté de la BANQUE POSTALE (taux maximal sur 15 ans en repli de -0,10 point à 4,25%), de la CAISSE D’EPARGNE (-0,20 point à 4,50%), du CREDIT LYONNAIS (-0,35 point à 4,15%) ou encore de BNP PARIBAS (-0,10 point à 5,00%)...

Ça baisse aussi chez les courtiers

Dans son dernier baromètre des taux, le courtier en ligne Empruntis dresse un constat similaire, mettant en évidence une stabilité globale ponctuée de légères baisses en fonction des régions observées. Si les taux de prêt immobilier moyens sur 15 et 20 ans s’établissent respectivement à 4,00% et 4,25%, Empruntis note que le fossé entre les régions tend progressivement à se combler. Les régions qui, jusqu’à présent, proposaient aux emprunteurs les taux de prêt les plus hauts semblent aujourd’hui rentrer dans le rang en enregistrant de substantielles baisses...


Via Jean-François Jagle
more...
No comment yet.