IMMOBILIER 2015
Follow
Find tag "proposition"
47.7K views | +53 today
IMMOBILIER 2015
Immobilier,Economie,Décoration,Design.Jardin,Energie,Qualité de Vie,Urbanisme,Transports,Street Arts
Curated by 694028
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by 694028 from L'actualité de l'immobilier
Scoop.it!

Nicolas Sarkozy précise et amende ses propositions pour l'immobilier et le bâtiment

Nicolas Sarkozy précise et amende ses propositions pour l'immobilier et le bâtiment | IMMOBILIER 2015 | Scoop.it

Lors d'une rencontre avec des entrepreneurs au siège de la Fédération française du bâtiment, mardi, le président-candidat a notamment rejeté l'idée d'un avantage fiscal pour l'investissement locatif à l'avenir et a opéré un revirement sur la libération des terrains de l'Etat, qu'il ne veut plus vendre à prix de marché aux collectivités mais céder moyennant un intéressement sur les programmes immobiliers...

Face aux entrepreneurs réunis au siège de la Fédération française du bâtiment (FFB), il est en particulier revenu à plusieurs reprises sur la bulle spéculative touchant l'immobilier. Car la bulle ne fait pour lui aucun doute. « Nous ne pouvons pas continuer à être le seul pays au monde où quand il y a une crise, les prix de l'immobilier continuent à augmenter, a-t-il souligné en préambule. On essaie de solvabiliser la demande par des mesures comme le PTZ+ mais cela amène un surcroît d'argent dans le secteur et une bulle spéculative. La vérité, c'est que le secteur de l'immobilier manque de logements, pas d'argent »...« 40 milliards d'euros de financement public pour le logement, on ne peut pas continuer comme ça, a poursuivi Nicolas Sarkozy. Il faut se désintoxiquer de la drogue des dépenses publiques et des niches fiscales. Je dis ça notamment pour le Scellier »...

Etendre les possibilités de construction

Pour résoudre le problème du manque de logements, le candidat à la présidentielle veut augmenter l'offre de logements. « C'est plus simple que de dépendre d'un avantage fiscal artificiel qui, forcément, à un moment ou un autre, s'arrête sous la pression des déficits et de l'endettement »...

Par ailleurs, il amende considérablement sa proposition concernant la libération des terrains de l'Etat afin de résoudre le problème de la rareté du foncier constructible en zones tendues... Il faut « donner les terrains aux collectivités locales dans le cadre d'une contractualisation où elles s'engageront à construire, explique t-il. L'Etat serait payé à long terme, par un intéressement au prix de vente [des programmes immobiliers construits, NDLR] ou aux loyers avec un lissage »...

Taxation « inversée » des plus-values sur le non bâti :

Dernière proposition forte du candidat pour libérer du foncier et construire plus, faire passer la mesure envisagée jadis par le gouvernement avant qu'il n'y renonce, d'une taxation « inversée » des plus-values sur le non bâti, c'est-à-dire une taxation s'accroissant avec la durée de détention des terrains.

Enfin, s'agissant des loyers, il a réitéré sa proposition, exposée récemment, d'adopter le système allemand de loyers de marché librement fixés mais attaquables en justice s'ils dépassent de 20% le niveau du marché local, insistant sur le fait qu'il ne s'agit pas de « blocage des loyers », contrairement au projet socialiste.


Via Jean-François Jagle
more...
No comment yet.
Rescooped by 694028 from L'actualité de l'immobilier
Scoop.it!

Baisse des loyers : la carotte fiscale de la FNAIM

Baisse des loyers : la carotte fiscale de la FNAIM | IMMOBILIER 2015 | Scoop.it

Si les prix de l'immobilier occupent actuellement le devant de la scène, c'est toutefois sur le niveau des loyers que porte la dernière proposition de la FNAIM. La Fédération nationale des agents immobiliers souhaite en effet que soit mis en place un nouveau régime fiscal pour les propriétaires bailleurs qui appliqueraient des loyers modérés...


Via Jean-François Jagle
more...
No comment yet.